COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC
Le Deal du moment : -41%
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
259 €

 

 Bilan de la mobilisation du 24 janvier

Aller en bas 
+16
Tõtõ
Guilhem
devil fusion
Animateur
poil de yak
KOC Mathieu
Erwan LEHOUX
simongs
Nicolas61
joffrien
Eric
Max M.
Horus
Guillaume
Valentin44
angel1401
20 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
angel1401
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
angel1401


Féminin Nombre de messages : 85
Age : 32
Ville : autour de limoges
Date d'inscription : 01/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Jan - 17:23

Rappel du premier message :

Alors qu'est ce que ça donne dans vos villes ?!

Sur limoges, c'est desespérant, les salariés étaient bien mobilisés (j'ai pas encore les chiffres) mais niveau lycéens et étudiants, nous n'étions que 50 ou 80 !

Vraiment deconcertant !
Revenir en haut Aller en bas
http://angel-1401.skyblog.com

AuteurMessage
poil de yak
Membre actif
Membre actif
poil de yak


Masculin Nombre de messages : 893
Age : 32
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 8:22

Erwan LEHOUX a écrit:
Et puis les avancés que l'on a eu sont tout de même pas mal concernant la LRU... (pas de sélection, cela surveillé par un commité formé par des lycéens - et pas de prix trop chère, une limitte ayant été fixée)

j'voit pas la victoire a avoir négocier le poids des chaines comme on dit....

Avignon : 5000 surtout des fonctionnaires, un quizaine de tétes de lycéens je croit...
une belle manif de bureaucrates Evil or Very Mad


sinon pour ls arrestations par la police municipale, les flics municipaux ont méme pas le droit de te demander tes papiers si mes souvenirs sont exact, alors faire une arrestations je pense pas non plus, mais ça personne le sait et les flics en profitent bien....

mais faut voir avec un avocat si ya pas moyen de rendre la procédure nulle....
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
Animateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 30
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 12:15

Citation :
Nantes 7000 selon la Police et 10 000 selon les syndicats ...

Niveau lycéens .... 30 peut être ??

Selon France bleu Loire Océan ce matin : 8000 pour la police, 15000 pour les syndicats. Donc au plus gros de la manif il devait y avoir 10000 personnes, ce qui est avouons le très peu. Toutefois il ne faut pas désespérer les amis !

Côté lycéens étudiants = environ 150 (présence des syndicats étudiants) dont à peu près la moitié de lycéens car tous de défilaient pas à l'arrière (j'ai appris ça à la fin, mais on était pas regroupé derrière notre banderole).

J'ai plusieurs pistes à vous proposer pour la suite, ça va être un long débat et la coord de Paris va devoir prendre des décisions >> https://lecrc.forumactif.fr/organisation-de-la-mobilisation-f35/lutte-lyceenne-quelles-suites-t2496.htm

Citation :
Le bilan pour les lycéens est que visiblement, ça été un fiasco, c'est-à-dire nul!

On ne va pas non plus se tirer une balle dans la tête ! Déjà merci à tous ceux qui se sont mobilisés car dire que c'est un échec c'est insultant envers ceux qui ont agit ! De toute façon le principal n'est pas là, nos revendications sont dignes d'intérêts et de mobilisations, donc nous devons continuer !

Pour finir, ce forum ne deviendra pas le lieu des joutes syndicales. Il y a ici des gens de SUD, de l'UNL, de la FIDL, sans syndicats (pour la plupart). Le respect sera présent ici sinon il n'y aura plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
devil fusion
De passage
De passage
devil fusion


Masculin Nombre de messages : 41
Age : 31
Ville : Tarbes, 65
Date d'inscription : 18/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 19:23

Grève très suivie par les lycéens, mais le nombre à la manifestation était épouvantable...
En
effet, le taux de grève est très important ce jeudi, mais lors de la
manifestation, nous nous sommes retrouvé à une cinquantaine de
lycéens... Manifestation qui c'est tout de même très bien déroulée,
avec un fort taux de participation de la part des fonctionnaires...

Des fonctionnaires outrés, des lycéens révoltés...

A
14h à eu lieu une Assemblée Générale Intersyndicale à la Bourse du
Travail. Cette réunion était présidée par la FSU avec des militants
syndiqués CGT Educ' Action et SNUIPP notamment... 6 lycéens étaient
présent, qui ont cordialement étaient invités par Madame la Secrétaire
Départementale de la FSU.
Ces lycéens étaient Maïté (du Lycée
Théophile Gautier) et Claire, Victor, Jérémy, Laura et moi-même
(appartenant au Lycée Jean Dupuy). Une des infirmière du Lycée Jean
Dupuy était également présente. Merci à ces personnes qui ont participé
au débat et qui prenne des mesures pour que le mouvement se déroule
dans les meilleures conditions possibles...

D'après l'Inspection Académique de Tarbes, voilà les pourcentages de grévistes dans le 65:

Lycées Généraux, Technologiques et Agricole: 56,58%
Lycées Professionnels: 60,14%
Collèges: 58,66%
Primaires: 65,56%
CPE, surveillants, ...: 37,55%
Infirmeries: 43,33%

TF1
a bien discrédité le mouvement national en disant que les profs qui
manifestaient en profiter pour faire du shopping... Bien sûr, se sont
des informations médiatiques qui doivent donc être prise avec bien du
recul, car on sait l'objectivité de certains en ce moment...

Le mouvement fût moins suivie (à peu de chose près) que celle du 30 novembre.

Début février, il est prévue une "Semaine d'Action" à laquelle le Privé se joindrait au Public.

La FSU va faire une demande pour que la FCPE se joigne à eux pour dénoncer la suppression de la Carte Scolaire.

Manifestation
unitaire mais silencieuse. Il manquait la participation des adultes
dans le chant des slogans lancés par les lycéens présents. On avait
l'impression d'assister à une "promenade du dimanche".

Dans un
lycée de Tarbes, le proviseur a fait "voté" la mise en place du Bac Pro
en 3 ans dans l'établissement. Voté oui, mais par les profs d'atelier
du bahut... 53% en faveur du Bac Pro en 3 ans pour la rentrée 2008.
Mais
pourquoi les profs ont votés oui ? Peut-être parce qu'on leur a proposé
quelque chose en contre-partie comme la création de classes de CFA...
Dans ce même lycée, c'est 4 postes dans le technique et 3 dans le pro qui seront supprimés.
N'y
aurait-il pas un problème ? On crée des classes de CFA dans cet
établissement et on supprime des BEP qui existe depuis plusieurs
années...

Dans le département, c'est tout de même entre et 3 et
5 postes supprimés dans les lycées généraux et techniques et entre 3 et
6 postes supprimés dans les lycées professionnels.

Le recteur de notre région prévoit que pour 2010, tous les lycées de Midi-Pyrénées aient le Bac Pro en 3 ans.

Dans
un collège de Tarbes, c'est une classe de 3° qui ferme... Et dans un
grand lycée Tarbais, c'est 6 classes qui vont être dissoute...

Les
lycéens actifs du lycée agricole de Vic-en-Bigorre ont étés féliciter
par un des profs qui enseigne là-bas, car ils ont bloqué
l'établissement avec beaucoup de civisme et ont fait preuve de savoir
vivre...

Les sujets tels que le traité constitutionnel européen,
l'expulsion des familles de sans papiers ou le pouvoir d'achat ont étés
abordés et débattus.

Mobiliser les gens est un point difficile
de ce mouvement 2008, que tout le monde doit aider à résoudre, lycéens
et fonctionnaires...


Les lycéens au coeur du débat intersyndicale...


Les lycéens présents lors de cette AG ont posés quelques questions concernant le mouvement élèves...

Notamment,
comme les syndicats lycéens ne nous suivent pas, que doit-on faire et
comment procéder ? Pourquoi devrait-on attendre un "texte officiel"
alors que dans un de nos lycée Tarbais, le Bac Pro en 3 ans est prévu
pour septembre 2008 ?

La réponse de la CGT et de la FSU fût la
même: si vos syndicats ne vous suivent pas, alors faîtes votre propre
comité d'action départementale. Ils comprennent que les syndicats
attendent un texte de loi avant de se lancer dans un mouvement, bien
qu'ils n'excusent pas l'absence de réactivité des syndicats...

Nous
leur avons alors exposé le manque d'expérience que l'on pouvait avoir
en la matière et comme nous n'avons pas de syndicats lycéens avec nous,
comment arriver à faire des tracts, des affiches, des banderoles, où
avoir des lettres type pour la préfecture, ...

Leur réponse est
plus que satisfaisante: nous (FSU et CGT) allons vous aider
matériellement ! En revanche, nous devrons prendre nos propres
décisions...
Nous avons également reçu les félicitations des
syndicats, car pour eux nous avons étés lors de la manifestation "la
voix" de celle-ci. Et oui, nous étions les seuls à crier des slogans
sanglants...

Nous acceptons donc, nous sommes soutenu par des
syndicats qui ne sont pas censé nous représenté et pour cela, au nom
des lycéens du département, nous tenons à les remercier... Je dirais
personnellement que la FIDL et l'UNL devrait avoir un sentiment de
culpabilité face à ça !


CONCLUSION:

En conclusion, les 6 lycéens présents s'axent sur plusieurs points qu'ils estiment important de traiter:


  • Obtenir des contacts dans tous les lycées publiques du 65,
  • Créer des comité d'action par lycée avec 2 représentants par lycées,
  • Reformer les comités d'action déjà créé si nécessaire pour les rendre plus cohérent,
  • Améliorer la mobilisation des lycéens pour leur participation aux manifestations.

Franck.
Revenir en haut Aller en bas
http://cl65.forumactif.com
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
Max M.


Masculin Nombre de messages : 224
Age : 30
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 19:34

Pourquoi est-ce que ce que j'entend ici me rappelle étrangement autre chose ? Oh mais oui, on a déjà eu ce débat. Il faut savoir reconnaître quand un mouvement est mort ou s'apprête à le devenir, ce qui était le cas de celui sur la LRU. Et je répète qu'en attendant, les avancées obtenues sont plus que satisfaisantes : - Promesse de l'absence sélection inscrite dans une circulaire insérée dans le Code de l'Education (ce qui lui donne presque valeur de loi)
- L'Etat n'abandonne pas totalement abandonner les universités mais, au contraire, concentrera ses efforts sur les universités moins favorisées, comme celle de campagne.
- Mise en place de comités de surveillance (qui se devront d'être particulièrement vigilants) afin d'éviter les abus

Je me fous que certains se moquent de moi mais j'affirme que c'est mieux que rien. C'est certes limité mais la poursuite du combat n'aurait rien entraîné, si ce n'est la décridibilisation du mouvement lycéen.

Pour ce mouvement, c'est un mauvais départ mais il faut voir ce que cela peut donner. Peut-être l'avenir nous réserve-t-il de bonnes surprises ?
Revenir en haut Aller en bas
Erwan LEHOUX
De passage
De passage
Erwan LEHOUX


Masculin Nombre de messages : 63
Age : 29
Ville : Le Havre
Date d'inscription : 21/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 20:32

Je pense qu'il faut de toute façon respecté tous les gens en lutte, quel qu'ils soient... Pour le moment, l'unification est importante...

Citation :
Excuse moi mais l'unl ne devrait pas se montrer
en manif après ce que cette orga à fait aux lycéens... Ensuite
négocier, ok, mais, dire que les négociations obtenues sont viables
faut peut etre pas exagerer.

Ce n'est de toute façon pas la meme mobilisation, puis bon, je le répète, l'UNL n'a pas appelé à arrêter la mobilisation, et cette dernière a commencé à tomber avant !
Et imaginons que rien aurait été obtenu : la mobilisation se serait arrêté, sans aucune victoire (bien qu'elle soit minimes, je suis d'accord)... Et alors là, ça en aurait démoralisé plus d'un !
Revenir en haut Aller en bas
http://unl76.unl-fr.org
Animateur
Administrateur
Administrateur
Animateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 30
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 20:43

Citation :
Ces lycéens étaient Maïté (du Lycée
Théophile Gautier) et Claire, Victor, Jérémy, Laura

Tu pourrais les inviter ici Very Happy

Citation :
D'après l'Inspection Académique de Tarbes, voilà les pourcentages de grévistes dans le 65:

Lycées Généraux, Technologiques et Agricole: 56,58%
Lycées Professionnels: 60,14%
Collèges: 58,66%
Primaires: 65,56%

Citation :
Grève très suivie par les lycéens

Mais tu parles des lycéens où des profs ?

Citation :
Mobiliser les gens est un point difficile
de ce mouvement 2008, que tout le monde doit aider à résoudre, lycéens
et fonctionnaires...

Tout à fait ! La mobilisation est faible, non pas à cause des revendications (comme le prétend Max M) car elles sont bonnes et nous ne devons pas nous poser de questions : j'ai l'intime conviction que nous avons raison. Le problème c'est évidemment l'information qui ne tourne pas assez à cause de la non-médiatisation. La situation est grave au niveau des régressions sociales, restons motivés !

Citation :
Créer des comité d'action par lycée avec 2 représentants par lycées,

Pour créer une coord. locale ? Une CAL en fait non ? Ce serait parfait que cette structure, même informelle soit créée et perdure pour que les lycées soient vite remobilisables et pour de nombreuses autres raisons.

COURAGE LES GENS !!
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
devil fusion
De passage
De passage
devil fusion


Masculin Nombre de messages : 41
Age : 31
Ville : Tarbes, 65
Date d'inscription : 18/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 21:33

Ces informations:

Citation :
D'après l'Inspection Académique de Tarbes, voilà les pourcentages de grévistes dans le 65:

Lycées Généraux, Technologiques et Agricole: 56,58%
Lycées Professionnels: 60,14%
Collèges: 58,66%
Primaires: 65,56%

concerne les personnels de l'Educatioon Nationale...
Revenir en haut Aller en bas
http://cl65.forumactif.com
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent



Masculin Nombre de messages : 138
Age : 29
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 21:36

mdr imagine les primaires entrain de manifester Very Happy

Citation :
Pour créer une coord. locale ? Une CAL en fait
non ? Ce serait parfait que cette structure, même informelle soit créée
et perdure pour que les lycées soient vite remobilisables et pour de
nombreuses autres raisons.
Je crois qu'on est tous daccors sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
angel1401
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
angel1401


Féminin Nombre de messages : 85
Age : 32
Ville : autour de limoges
Date d'inscription : 01/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeVen 25 Jan - 22:48

Erwan LEHOUX a écrit:

Ce n'est de toute façon pas la meme mobilisation, puis bon, je le répète, l'UNL n'a pas appelé à arrêter la mobilisation, et cette dernière a commencé à tomber avant !
Et imaginons que rien aurait été obtenu : la mobilisation se serait arrêté, sans aucune victoire (bien qu'elle soit minimes, je suis d'accord)... Et alors là, ça en aurait démoralisé plus d'un !

Alors là je suis pas du tout d'accord avec toi !
Pour moi ce sont CES accords qui ont cassé le mouvements, il était en pleine envolé et vous nous avez coupé l'herbe sous le pied, les gens ne comprennent pas pourquoi les accords ayant été passé ne nous conviennent pas, mais c'est simple pourtant ... tout simplement parce que c'est du foutage de gueule pur et dur, on essait de nous amadouer, de nous donner un peu pour qu'on ferme notre gueule, mais a coté on nous pique le reste a quoi ca sert a la fin?! a ca on a pas tout perdu ... mais on a perdu beaucoup plus que se qu'on a gagné !

Alors non je suis désolée, mais les accords que vous avez passé ne me conviennent pas (et je suis pas la seule), vous nous avez trahis, et vous n'avez donc plus votre place dans le mouvement.

même si l'union fait la force, la trahison n'aide pas a l'unification, même si nous avons appriorit les mêmes combats, nous n'avons pas les mêmes buts !
Revenir en haut Aller en bas
http://angel-1401.skyblog.com
Horus
Visiteur habitué
Visiteur habitué
Horus


Masculin Nombre de messages : 206
Age : 33
Ville : Rennes
Date d'inscription : 09/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 10:28

Citation :
Notamment,
comme les syndicats lycéens ne nous suivent pas, que doit-on faire et
comment procéder ? Pourquoi devrait-on attendre un "texte officiel"
alors que dans un de nos lycée Tarbais, le Bac Pro en 3 ans est prévu
pour septembre 2008 ?

Spa fini les prejugés on est pas tous comme ca ^^
Sud lyceen n'a pas été recu : il n'a pas negocier ! il n'a pas arretter la lutte ! il ne parle pas au nom des lyceens ! et n'a jamais arreté de soutenir l'action lyceene quelqu'elle soit !

Y a pas que l'unl et la fidl c'est justement parce qu'on se retrouvait pas dans ses syndicat qu'on a crée sud lyceen ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://sud-lyceen-35.over-blog.fr/
Erwan LEHOUX
De passage
De passage
Erwan LEHOUX


Masculin Nombre de messages : 63
Age : 29
Ville : Le Havre
Date d'inscription : 21/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 11:06

Mais puisque je te dis que ce n'est pas le même mouvement ! Va voir les lycéens en leur disant u'il faut se mobiliser contre la LRU... La plupart ne le feront pas ! Maintenant, nous nous battons contre la réforme du bacpro, et du bac unique, etc

Au Havre, seul l'UNL à appelé à la mobilisation... Les indépendants ne voulaient rien faire (car en général, on fait des appels communs qui ne sont pas signé au nom de l'UNL ou d'un autre syndicat, mais au nom de la "coordination Lycéenne Havraise")... Si on a été 40 lycéens (je remonte un peu le chiffre car certains lycéens sont venus mais n'étaient pas au même endroit dans la manif), c'est bien parce que les membres de l'UNL on été voir tous les gens motivés en général, pour les pousser un peu...
Pour terminer, je te rappelle que c'est l'UNL qui a appelé en premier (le 24/12) !
Revenir en haut Aller en bas
http://unl76.unl-fr.org
devil fusion
De passage
De passage
devil fusion


Masculin Nombre de messages : 41
Age : 31
Ville : Tarbes, 65
Date d'inscription : 18/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 11:38

Tout ça pour en revenir à ce que j'ai dit dans la section "Cordination Tarbes", pourquoi pas d'appel à la grève nationale ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cl65.forumactif.com
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
Nicolas61


Masculin Nombre de messages : 108
Age : 31
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 11:42

Concernant la mobilisation contre le bac professionnel, je rappelle que la Jonquille a appelé à la mobilisation dès le 25 Novembre...
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
guillaum
Invité




Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 12:43

Et l'on peut voir, dans
le monde, aujourd'hui :


Les bureaucrates se ramassent
à la pelle,


Leurs syndicats et leurs
partis aussi.

Et la grève sauvage
les emporte,


Avec le pouvoir qui les
suit.


Tu vois, il faut s'organiser

Pour ne plus jamais travailler.(les bureaucrates se ramassent à la pelle)
L'UNL, la FIDL ne sont rien d'autre que les UNEF lycéens : des bureaucrates casseurs de grêves! Ne nous fions ni à eux, ni à leur visées politicardes! Ne les attendons pas et débordons les dès le début de la grêve. Et pour répondre au Havrais qui nous vante les mérites de sa section, qu'il retourne à son CA nous approuver les futures mesures disciplinaires comme un bon chien chien! Les indépendants se bougent quand ils n'ont pas été infantilisés par des roganisations manipulatrices!Contre l'Etat, le patronat et les syndicats, NOUS N'AURONS QUE CE QUE NOUS PRENDRONS!!!Un anti-bureaucrate renforcé dans ses idées par ses expériences!
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
Animateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 30
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 13:18

Citation :
Alors non je suis désolée, mais les accords que vous avez passé ne me conviennent pas

Moi non plus, sinon je ne serai pas là actuellement ! C'est plus que clair ! Pourtant je n'ai pas envie de taper sur tel ou tel syndicat (sur aucun d'ailleurs) puisque sans union (sacrée ?) nous n'y arriverons jamais. Nous avons tout à perdre avec un comportement démobilisateur, pessimiste, diviseur et j'en passe...

Citation :
Y a pas que l'unl et la fidl c'est justement parce qu'on se retrouvait pas dans ses syndicat qu'on a crée sud lyceen ^^

Ouais ya aussi uni lycées ! (humour de très mauvais goût je le conçoie) Twisted Evil silent

On s'en fout des syndicats ! On est tous des lycéens au bout du compte et on subira tous les mêmes conneries gouvernementales (surtout les générations à venir).

Citation :
Maintenant, nous nous battons contre la réforme du bacpro, et du bac unique, etc

Ca c'est vrai ! Mais j'espère que le verbe "se battre" se conjugue au présent pour tout le monde.

Citation :
au nom de la "coordination Lycéenne Havraise")...

Ya une coordination Havraise Lycéenne (il était temps de la connaître celle-là !). Vous voulez un espace comme les autres villes ou départements sur le forum ? Vous avez déjà des sites ? Vous êtes nombreux ? Comment ça se passe ? (je veux tout savoir Very Happy ).

Citation :
Pour terminer, je te rappelle que c'est l'UNL qui a appelé en premier (le 24/12) !
Citation :
Concernant la mobilisation contre le bac professionnel, je rappelle que la Jonquille a appelé à la mobilisation dès le 25 Novembre...

On va ptèt pas faire une bataille des chiffres ? Allez comme dans l'école des fans : tout le monde à 10 ! lol!

Citation :
L'UNL, la FIDL ne sont rien d'autre que les UNEF lycéens : des bureaucrates casseurs de grêves!

Chacun son avis mais le principal c'est qu'on soit ensemble dans l'action. Après les préjugés chacun les garde pour lui, ce n'est pas le moment de se pencher sur ces problèmes alors que nous sommes en guerre. Si les troupes se bouffent entre elles, les ennemis finiront par manger les derniers survivants. Comme je l'ai déjà dit, ce forum est fait pour que des gens de tous les horizons cohabitent et construisent ensemble, et non se critiquent ! Laissez vos propos démobilisateurs sur le paillasson, même si vous avez la conviction d'avoir raison, celle que notre mouvement doit se faire dans l'union avec toutes les forces mobilisables (et donc des syndicats) doit primer.

Pour autant Guillaume, je t'invite à t'inscrire au forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Erwan LEHOUX
De passage
De passage
Erwan LEHOUX


Masculin Nombre de messages : 63
Age : 29
Ville : Le Havre
Date d'inscription : 21/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 15:22

Merci de cette réponse...

Concernant la date, je voulais parler de l'appel pour le 24 janvier, et non pour le bac pro en général !

Pour la coordination lycéenne du Havre, et bien disons que ce n'est pas à moi qu'il faut demander, puisque j'en fais bien sûr partie, mais je n'en suis pas responsable non plus... Et puis toute façon, En ce moment, la coordination dort, malgré mes nombreuse relance !

En gros, ils ont décidé d'arrêter la mobilisation contre la LRU, non pas à cause de ce qu'on a négocié, mais à cause du fait que la fac venait d'être reprise par l'administration le vendredi (la veille de la négociation)...
L'UNL76, le dimanche suivant les négociations, à fait ce communiqué là qui a été tout de suite mis en ligne :

Des avancées insufisantes !

Hier, les syndicats lycéens, dont l'UNL, étaient reçus par
la ministre de l'Enseignement Supérieur et le ministre del'Education
Nationale.
Des
avancées ont été obtenues concernant l'« orientation active ». En effet,
la ministre a assuré que ce principe ne permettrait pas aux universités
de sélectionner les élèves. D'ailleurs, une circulaire qui rappellera que
les élèves ne peuvent être sélectionnés à l'entrée de l'université sera
rédigée par les syndicats lycéens.
Le premier problème qui se pose est
qu'en général, les circulaires ne sont jamais respectées, et que de
plus, il est très facile pour le gouvernement de la supprimer pour en
faire passer une autre disant le contraire. Seul des aménagements
significatifs de la loi pourront être acceptés !
De plus, de
nombreux autres points concernant la LRU restent sans modifications
alorsqu'ils sont très dangereux aussi... Tels que l'augmentation des
prix d'inscription... Ou encore la diminution de la démocratie dans les
universités...
Enfin, il reste toutes les réformes du ministre de
l'Education Nationale qui sont intolérables et qui n'ont pourtant même
pas étéabordé...

De ce fait, l'UnionNationale Lycéenne de Seine-Maritime appelle tous les lycéens à continuer le mouvement cette semaine !



Le soir même, je me renseignais concernant la mobilisation du lundi, quand on m'a annoncé qu'elle était décallée au mardi, en même temps que tout le monde (alors que nous étions dit qu'il fallait faire lundi et mardi)... J'ai recontacté d'autres personnes pour leuir demander si elles seraient là : plus personne... Le lundi, on en a rediscuté, quand j'ai appris que certains membres de la coordination avait décidé d'arrêter le mouvement sur le Havre... Malgré les relance de l'UNL et de quelques indépendants qui resistaient, rien n'a pu être fait le lendemain...



Donc, pensez ce que vous voulez d'un point de vue national, maintenant, sur l'ensemble de la Seine Maritime (notamment Le Havre et Barentin), l'UNL aura tout fait pour continuer, et ce sera même grace à nous qu'un mouvement aura eu lieu sur Barentin !
Revenir en haut Aller en bas
http://unl76.unl-fr.org
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
Nicolas61


Masculin Nombre de messages : 108
Age : 31
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 16:33

Bilan de la journée du 24 janvier



Quelques dizaines de lycéens à
Nantes, Rennes, Tarbes, Limoges, Grenoble, etc. Le bilan est assez décevant
pour cette journée du 24 janvier…





Quelques exceptions toutefois :
Vannes et Alençon, villes aux maires UMPistes, avec chacune plusieurs centaines de lycéens (200 à 300 à
Alençon, 500 ( ?) à Vannes), pour 1500 à 2000 manifestants au total à
Alençon, et 2500 à Vannes.


Ces deux manifestations,
spécialement celle de Vannes, ont eu à subir une importante répression
policière : 2 arrestations à Vannes, 7 à Alençon.





La question est : pourquoi l’échec
dans la plupart des endroits, pourquoi quelques rares succès mitigés ?


Toutes les réponses que j’essaie
d’apporter sont générales, et bien sûr je sais qu’il y a beaucoup d’exceptions.





Un des problèmes, dans les villes
universitaires, aura été les partielles : les lycéens qui attendent
beaucoup des étudiants n’ont rien fait dans de nombreux cas. En effet, si une
manif jeune à 500 à Alençon est un succès, à Caen même le double ce serait un
gros bide…


Du coup, je connais pas la
situation à Vannes, mais je peux dire qu’à Alençon on a l’habitude d’être
indépendant des diants.





Autres choses : il y a toutes
ces villes où le mouvement se dirige principalement vers les lycées généraux,
et uniquement eux. Je parle en général, pas pour chez vous en particulier.


Plusieurs raisons expliquent ça :




-pas mal de mouvements partent des lycées généraux, parce que aujourd’hui
les jeunes revendicatifs, en l’absence d’organisation de jeunesse de masses,
viennent de « l’élite éclairée », une fraction de la petite-bourgeoisie
des beaux lycées, enfin de façon générale pas des enfants de précaires ni d’ouvriers



-les lycéens généraux, dans pas mal d’endroits, restent cloisonnés entre
eux. Pourquoi ? Parce que le lycée général, c’est pour beaucoup le lycée,
point barre. Beaucoup trop de jeunes croient qu’il n’existe que ça, que c’est
représentatif de toute la jeunesse, qu’au-delà des bacs ES L et S il n’existe
que le désert, et que le bac est donné…



-les mouvements sont souvent monopolisés par les lycées généraux ou les
diants, avec leurs slogans de diants ; or, un jeune d’un lycée pro ou agri
en a rien à foutre de la loi Pécresse, pour eux elle concerne que les bourgeois
qui peuvent aller à la fac…





Encore un autre problème, c’est
le défaut d’information et d’organisation.


Beaucoup de personnes ne sont pas
au courant de la baisse de 15% du budget des lycées agricoles publiques, et
combien parmi nous avons tracté vers les lycées agris ?


Beaucoup de coords ne portent
aucune revendications sur la suppression du collège unique et de la carte
scolaire, qui pourrait entraîner jusqu’à 150% d’augmentation du nombre de
non bacheliers.






Enfin, beaucoup de coordinations
ne prennent plus la peine de tenir des AG, dans tous les bahuts possibles,
quitte à envoyer des délégués sur d’autres bahuts.


Pareil, dans de nombreuses
villes, on se contente de quelques affiches pour annoncer le point de
rassemblement, au lieu de faire des départs de chaque bahut, ce qui est
beaucoup plus efficace. Idem pour le tractage, même si faut avouer que c’est
cheros.





Comment certaines villes font
donc pour éviter les échecs déprimants et démotivants du 24 ?





A Vannes, je ne sais pas, mais à
Alençon nous avons développé une structure qui visiblement est efficace pour
coordonner les actions.


Avec la Jonquille , nous nous
rassemblons fréquemment, depuis chaque bahut où nous sommes présents :
dans tout le département, sur une dizaine d’établissements généraux, agricoles,
technologiques et professionnels.


Les décisions émanent de ces
réunions, même si globalement il existe un nombre réduit de lycéens (une petite
dizaine) qui « décide » véritablement, sans évidemment imposer leur
statut de décideur, par le jeu du hasard.


La méthode est globalement la même :
tractage 3 ou 4 jours en avance sur tous les bahuts en même temps, pas trop tôt
pour laisser le temps d’oublier, pas trop tard pour laisser le bouche à oreille
marcher ; les tracts ont un recto unique, qui résume tous les principaux
dangers et annoncent clairement les réformes, et le départ des manifs ;
les versos mettent des extraits de déclarations du ministère et des
explications assez théoriques, différents en fonction des établissements.


Des AG, toujours, le plus
possible : quel meilleur moyen d’informer, de faire preuve de sérieux, etc. ?


Et bien sûr, des départs de
chaque bahut aux heures de récré, avec banderoles, mégaphones, bref en étant le
plus bruyant et le plus visible possible ; les manifs doivent être
colorées et joyeuses, pour fidéliser les jeunes.





Nous n’avons pas prétention de se
mettre en exemple, mais confronter nos méthodes d’action peut être efficace
pour l’avenir. Après tout, 300 lycéens, pour Alençon, c’est environ 10 à 15%
des lycéens, loin des 40 à 60% du CPE… Pas un succès donc ! Et nous n’avons
pas su mobiliser certains lycées…





La coord a été repoussée, on a à
peine été quelques milliers de lycéens à manifester à travers la France , alors que la
plupart n’avaient pas cours !


Mais avec les conclusions de la Commission Pochard
attendus courant de la semaine prochaine, avec la fin des partielles dans les
facs, on peut s’attendre à ce que le mouvement lycéen reprenne, s’étende, et
fasse trembler Darcos, Barnier, Pécresse et toute la clique des réactionnaires
au pouvoir ! Ne nous comportons plus en petits bourgeois, la jeunesse, c’est
toute ensemble qu’elle gagne, lycéens, apprentis, des bahuts généraux, technos,
agris et pros ! Nous sommes tous dans la même galère !





Venceremos !
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
bébert
Invité




Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 18:43

Un autre point aussi et qui a son importance.

Ceux qui sont dans les filières bac pro sont tous en stage dans les entreprises jusqu'à la mi-février et donc ne pouvaient évidemment pas manifestés.

De plus, je sais que certains parents ont ordonné à leurs rejetons de ne pas faire grève. Vous avez donc de la chance d'avoir des parents coopératifs pour ceux qui sont mineurs bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
devil fusion
De passage
De passage
devil fusion


Masculin Nombre de messages : 41
Age : 31
Ville : Tarbes, 65
Date d'inscription : 18/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 18:51

Oui, mais bon j'estime qu'à 17 ans, les parents pourraient comprendre que l'on a déjà des orientations politique et que l'on peut nous-même lycéens prendre nos responsabilités de faire la grève ou pas... mais pour les milliers d'élèves qui ne sont pas aller en cours pour préférer rester chez eux, je ne les félicite pas ! c'est pas très citoyen... à mon sens !
Revenir en haut Aller en bas
http://cl65.forumactif.com
angel1401
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
angel1401


Féminin Nombre de messages : 85
Age : 32
Ville : autour de limoges
Date d'inscription : 01/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Jan - 21:24

ca dépend, on a pas toujours des parents coopératifs, ils faut juste savoir ou ruser, ou les convaincre (pas toujours facile, mais quand on a des convictions, on se bat pour ça !)
Revenir en haut Aller en bas
http://angel-1401.skyblog.com
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
Max M.


Masculin Nombre de messages : 224
Age : 30
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Jan - 12:56

Je ne me lancerai pas dans un énième débat entre syndicalistes et gauchistes (les deux n'étant pas totalement incompatible d'ailleurs). Je veux juste dire deux choses :

D'abord, je n'accuse pas les revendications d'être à la base de la faiblesse du mouvement. Pourquoi dirais-je ça ? Elles sont tout à fait légitimes. Je dis juste qu'il faut savoir reconnaître quand un mouvement est en train de se planter, s'arrêter et savoir négocier. Si le mouvement contre la LRU s'est planté, ce n'est pas à cause de l'ouverture des négociations (pas celles avec les syndicats lycéens du moins. Peut-être avec l'Unef) mais ce serait plutôt parce que le mouvement était en train de se planter que les syndicats se sont jetés sur les négociations.

Ensuite je tenais juste à déplorer l'état d'esprit de certains vis à vis des syndicats. Ce n'est pas ainsi que nous pourrons monter un mouvement solide.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
Tõtõ


Masculin Nombre de messages : 493
Age : 31
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Jan - 13:29

Ce qu'on ne connait pas vraiment on peut le rejeter. C'est humain, mais il faudrait savoir dépasser ça et peut être dialoguer autrement que dans l'"opposition" pour certaines personnes c'est comme ça que ça pourrait contribuer à construire quelque chose après la journée raté de jeudi :/
Revenir en haut Aller en bas
Erwan LEHOUX
De passage
De passage
Erwan LEHOUX


Masculin Nombre de messages : 63
Age : 29
Ville : Le Havre
Date d'inscription : 21/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Jan - 13:30

Concernant la faiblesse du mouvement du 24, en tout cas sur mon lycée... et bien la réponse est simple :
-Les jeunes n'ont pas compris pourquoi faire grève, alors qu'ils n'avaient déjà aps cours et pouvaient rester couché...
Car en effet, beaucoupfont les manifs juste pour ne pas aller en cours, c'est désolant mais c'est comme ça...

De plus, ceux qui viennent pour de véritables raison n'ont pas l'air de les avoir trouver cette fois-ci :
-Carte scolaire, la réponse était simple, on ne peut rien faire... L'esprit était complètement défaitiste sur ce point...
-Réforme des bac pro : les bacs pros ne se bougent pas, les GT ne voient donc pas pourquoi être solidair avec des gens qui ne font rien !
-Les suppression de poste : même raisonement que pour la carte scolaire
-Réforme du bac unique : pas encore assez précise...
-LRU : c'est déjà terminée...

Je tiens a préciser que ces réponses sont celles des indépendants face à l'appel de l'UNL sur le Havre...

Je pense qu'il faut diffuser par mail :
-Les discours/interviews/etc montrant que les réformes sont bien en cours ;
-Les articles de presse sur le mouvement de Vanne et d'Alençon, pour montrer qu'un mouvement est réellement naissant.

Je pense aussi que nous devons plus que jamais parler du CTU, puisque la mobilisation avait été forte pendant le CPE, et que ce serait un contrat très similair...

Pour terminer, nous devons essayere d'avoir les médias avec nous (soit en allant à leur rencontre, pour discuter avec eux, etc, soit en faisant l'inverse, en appelant au boycot des journaux, en pretextant qu'il y en a mare de la censure...)
Revenir en haut Aller en bas
http://unl76.unl-fr.org
Nomis
Tout nouveau
Tout nouveau



Masculin Nombre de messages : 6
Age : 30
Ville : le mans
Date d'inscription : 10/01/2008

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Jan - 14:35

au niveau du Mans,Il devait y avoir...60Lycéens maximum et encore je suis gentil..AU niveau étudiant et salariés je suis désolé je n'ai pas encore les chiffres...
Revenir en haut Aller en bas
lilou
Visiteur habitué
Visiteur habitué
lilou


Féminin Nombre de messages : 274
Ville : NANTES
Date d'inscription : 10/06/2007

Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Jan - 20:07

Le problème de le manif de Nantes : toujours les mêmes personnes que ce soit au niveau des étudiants ou des lycéens !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du 24 janvier   Bilan de la mobilisation du 24 janvier - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de la mobilisation du 24 janvier
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser