COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Le bac serait une loterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Croyez-vous que le bac est une "loterie" ?
Oui
47%
 47% [ 7 ]
Non
47%
 47% [ 7 ]
Nspp
6%
 6% [ 1 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Le bac serait une loterie   Mar 11 Mar - 21:16

Rappel du premier message :

En article qui laisse sans voix :

Citation :
Le bac serait une "loterie" à notation "aléatoire"
NOUVELOBS.COM | 11.03.2008 | 16:12
81 réactions
L'Institut de recherche sur l'Education de l'université de Dijon publie une étude sur la notation des copies du bac, révélant des écarts allant jusqu'à 10 points pour la même copie.


Les notes attribuées aux copies de bac sont "aléatoires" car elles diffèrent considérablement d'un correcteur à l'autre, s'apparentant à une "loterie" pour les candidats, selon une étude de l'Institut de recherche sur l'Education (Iredu) de l'université de Dijon rendue publique mardi 11 mars.
L'étude sur le site de l'Institut et réalisée par Bruno Suchaut, vise à "témoigner à nouveau du caractère aléatoire de la notation sur la base d'une expérimentation mobilisant des données récentes".
QCM, double correction des copies, suppression pure et simple de l'examen mais également abandon du principe de la notation figurent parmi les pistes envisagées en conclusion de ces travaux.

Expérimentation

Concrètement, alors que l'organisation du bac, sa pertinence et sa finalité sont au coeur du débat éducatif depuis plusieurs années, le chercheur a choisi six copies de sciences économiques et sociales, deux bonnes (15/20) et quatre moyennes (9 et 11/20) rédigées lors des sessions 2006 et 2007 du bac.
Il en a confié la correction à 66 professeurs de sciences économiques et sociales choisis dans deux académies différentes.
Le résultat est flagrant puisque les notes divergent jusqu'à dix points: un même devoir peut recevoir un 4/20 comme un 14/20 ou, pour la meilleure, de 8/20 à 18/20.

Résultats

Dans une étude statistique fine, Bruno Suchaut montre notamment que "les enseignants n'ont pas la même constance dans leur évaluation en terme d'indulgence ou de sévérité", selon les copies mais aussi que d'autres correcteurs "auraient donné lieu à des distributions de notes différentes".
Il assure également que "les correcteurs les plus sévères pour une copie particulière ne sont pas ceux qui font preuve de plus de sévérité (ou d'indulgence) pour les autres copies", n'entraînant aucune possibilité de classer les enseignants sur "une échelle d'indulgence (ou de sévérité)".
La démonstration du chercheur est selon lui d'autant plus aboutie que dans les appréciations justifiant la note qu'ils ont attribué, "les jugements professoraux diffèrent tout autant que les notes". Par exemple, un enseignant ayant mis 14 à une copie la qualifie de "bon devoir, les connaissances étant considérées comme maîtrisées" quand celui qui lui a mis 4 estime que "l'élève ne maîtrise pas les notions".

>> nouvelObs
J'attends vos réactions pour ouvrir un débat sur ce thème !
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/

AuteurMessage
schmprf
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 186
Age : 134
Ville : rezé 44
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Le bac serait une loterie   Mer 19 Mar - 13:33

Mon idée en fait concernait les élèves qui savent déjà. En fait l'idée serait peut-être plus de permettre à ceux qui le peuvent de sauter des classes plus facilement grâce à un réel soutien de la part du système éducatif. Où alors, on pourrait faire des cours facultatif pour les élèves motivés dans des matières diverses (philosophie, histoire de l'art ou des sciences, initiations à l'économie, au droit etc.) dès le collège avec le même système que le latin par exemple.

Concernant les diverses filières du lycée, je pense que celle qu'on a sont pas mal, mais qu'il faudrait moins de préjugés. Je pense q'il faudrait peut-être même une ou deux filières de plus parce que L, ES et S c'est pas très large comme gamme de choix. On peut vouloir faire un métier ou une section qui soit à mi chemin entre L et S ou ES et S par exemple. Et puis on peut vouloir travailler dans les sciences de la vie sans être suffisamment bon en maths pour le bac S alors que les maths niveau S ne sont pas indispensables dans toutes les branches. On voit souvent des gens qui veulent devenir docteur mais qui galèrent en maths ou en physique au lycée alors que les notions dont ils ont besoin sont dépassées depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Erwan LEHOUX
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 25
Ville : Le Havre
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Le bac serait une loterie   Mer 19 Mar - 18:51

Citation :
Où alors, on pourrait faire des cours facultatif
pour les élèves motivés dans des matières diverses (philosophie,
histoire de l'art ou des sciences, initiations à l'économie, au droit
etc.) dès le collège avec le même système que le latin par exemple.
Intérressant... Tu ferais de la philo par exemple dès le collège, et arrivé au lycée tu serais obligé de recommencer en classe entière (il ne peut y avoir deux cours différent pour ceux qui sont allé plus loin, et un autre pour les gens "normaux"...).

Pour les fillières, j'avais pensé à :
-un bac S (Math-Physique-Chimie notamment)
-un bac E (Economie : maths, éco, socio, langues vivantes
-un bac M (Médecine, donc Biologie, Chimie, Socio)
-un bac L (littérature, histoire, français, philo, langues anciennes)
-un bac LS (Langues & social : langues vivantes, socio, philo)

Bien sûr, cette ébauche n'est absolument pas parfaite, voire très mauvaise... Mais c'est une idée que j'avais eu.
Le problème est de ne pas faire trop de spécialisation pour ceux qui ne savent pas vraiment, ou pour ceux qui se trompent de fillière (comme moi !).
Pourquoi faire un bac général sans aucune dominante à côté ?
Ou bien vraiment bien préparer les élèves en seconde, en les faisant essayer les fillières...


Enfin, concernant la notation au bac, si déjà les barrêmes étaient plus précis... Rien que pour l'orthographe : par exemple une faute 0.25 points jusqu'à 2 points, ou 5 fautes un point jusqu'à 2 points (je pense qu'il ne faut mettre plus que deux points dessus, à part sur une "nouvelle" épreuve de Français qu'il faudrait remettre : la dictée... je pense que l'orthograhe est bien plus importante que les commentaire composé - même si perso, je préfère qu'il n'y en ai pas !)...
Mais de même, quand on voit qu'en histoire, le prof note la copie dans sa globalité, et non tant de point pour telle question, tant de points pour cette autre question, et tant de points pour la synthèse...
Revenir en haut Aller en bas
http://unl76.unl-fr.org
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Le bac serait une loterie   Mer 19 Mar - 19:32

Schmprf, comme je te l'ai déjà dit, je pense que les élèves qui savent déjà qu'ils veulent faire des études à la fin de la troisième sont extrêmement minoritaires et sans doute situés dans les classes les plus aisées de la société, ce qui sont déjà dans d'excellents lycées et n'ont donc pas trop besoin d'une filière d'excellence. Les cours du collège et ceux du lycée sont différents, de même que ceux à l'université. On peut donc croire savoir ce que l'on veut faire mais se rendre compte plus tard que notre opinion est tout à fait contraire à la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bac serait une loterie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bac serait une loterie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Flash:L’abbé Malu Malu serait Mort…
» Si tu pouvais changer une chose, ce serait quoi ?
» Quel serait votre réaction ?
» quel serait le premier produit MAC a acheter
» Emission sur l'environnement en ligne : GlobalMag de Arte il serait bien que tout le monde puisse la visionner comme La Chine ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: