COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Dim 23 Déc - 20:36

http://www.fsu.fr/Tous-en-marche-pour-l-egalite.html

Communiqué de presse FSU
Les Lilas, le 17 décembre 2012

Tous en marche pour l’égalité

Le projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuel-le-s es a été présenté le 07 novembre en conseil des ministres, des auditions sont en cours à l’assemblée nationale, et le vote de ce texte aura lieu fin janvier.

Pour la FSU, ce texte doit aller le plus loin possible, afin de mettre sur un strict pied d’égalité tous les couples et toutes les familles, protéger les enfants en sécurisant leur filiation, et ouvrir la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de femmes.

Il s’agit d’affirmer des choix de société, au sein de laquelle l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie n’ont pas leur place.

Il s’agit de l’intérêt des enfants.

Il s’agit d’égalité et de progrès social.

Cependant, cette loi, qui est un progrès très important, ne résoudra pas l’ensemble des problèmes, des violences et des discriminations dont sont victimes au quotidien les personnes LGBT, en particulier dans leur environnement professionnel.

La FSU, en tant qu’organisation syndicale, aura à cœur de permettre à tous les personnels de se saisir des droits nouveaux qui auront été conquis.

Plus largement, conformément à son projet syndical de transformation sociale, la FSU lutte pour l’égalité et contre les discriminations. Elle porte depuis longtemps ces valeurs et ces revendications.

La FSU se félicite des manifestations des 15 et 16 décembre en Province et à Paris et elle appelle à continuer ce mouvement pour l’égalité de tous.


Dernière édition par neo le Ven 4 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Mer 2 Jan - 22:02

http://www.inter-lgbt.org/spip.php?article1180

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'INTER-LGBT
29 DECEMBRE 2012

L’Enseignement Catholique doit respecter la neutralité politique de sa mission d’éducation


Dans une lettre du 12 Décembre 2012 adressée aux chefs d’établissement des 8300 écoles, collèges et lycées dont il a la charge, le Secrétaire Général de l’Enseignement Catholique appelle à des « initiatives (…) pour permettre à chacun l’exercice d’une liberté éclairée à l’égard des choix aujourd’hui envisagés par les pouvoirs publics » dans le cadre du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe.

Dans un communiqué adressé à la presse le 13 Décembre 2012, il indique que « l’Enseignement Catholique est en désaccord avec une évolution législative ouvrant le mariage et la parentalité aux couples homosexuels ». Et souligne – de façon mensongère - que « l’Enseignement Catholique partage (ainsi) le point de vue du plus grand nombre des professionnels de l’enfance », considérant que « la construction de l’identité et de la personnalité de chaque enfant (…), la reconnaissance de la différence sexuelle et le droit d’accéder à ses origines et à sa propre histoire sont tout à fait essentiels. »

L’Enseignement Catholique, sous couvert de "débat", veut mobiliser contre l’égalité des droits

L’Enseignement catholique appelle ainsi ses chefs d’établissements et ses enseignants « à débattre » et « faire débattre » d’un sujet sur lequel il donne – en guise d’introduction – ses conclusions définitives. Loin du débat hypocritement prôné dans cette lettre, il s’agit bien pour l’Enseignement Catholique financé à hauteur de 7 milliards d’euros de fonds publics d’appeler à la mobilisation contre le projet de loi – à quelques jours de la manifestation anti-égalité organisée le 13 Janvier et soutenue entre autres par les leaders de l’UMP et du Front National.

L’Inter-LGBT s’insurge contre cette prise de position politique. Elle interpelle l’ensemble de la communauté éducative et plus particulièrement le Ministre de l’Education Nationale sur les suites qu’il compte donner à ces initiatives qui portent gravement atteinte au principe de neutralité qui doit être de mise – dans l’enseignement privé et dans l’enseignement public.

L’Inter-LGBT s’inquiète par ailleurs de la stigmatisation dont pourraient être victimes les jeunes adultes découvrant leur homosexualité, et les enfants vivant dans des familles homoparentales scolarisés dans ces établissements. Est-il encore utile de rappeler que les jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) ont 13 fois plus de risques de faire une tentative de suicide que les autres adolescents ?

L’Inter-LGBT rappelle, enfin, que le débat a bel et bien lieu, notamment à travers les nombreuses auditions menées depuis des mois. Les autorités religieuses comme le Secrétaire de l’Enseignement Catholique ont manifestement décidé de le nier tout comme ils nient l’existence des familles homoparentales, des couples de même sexe et de leurs enfants.

Contact presse : Nicolas Gougain, Porte parole de l’Inter-LGBT, 06 77 87 37 00, nicolas.gougain@inter-lgbt.org
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Jeu 3 Jan - 12:20

http://www.sundep.org/spip.php?article1343

Communiqué du SUNDEP (syndicat SUD de l'enseignement privé)
samedi 29 décembre 2012

Mariage pour tous, égalité des droits : ingérence inadmissible dans l’éducation par une instance catholique !

Le secrétaire général de l’Enseignement catholique Eric de Labarre a adressé une lettre à près de 8300 chefs d’établissements de l’enseignement catholique pour les inviter « à prendre des initiatives » dans le débat sur le « mariage pour tous ».
Ne soyons pas naïfs !! Il s’agit, de façon à peine déguisée, d’un appel à la manifestation qui sera organisée en janvier contre le mariage de personnes de même sexe.

Le secrétaire national de l’E.C annonce donc que « Chaque école, collège ou lycée peut prendre les initiatives qui lui paraissent localement les plus adaptées pour permettre à chacun l’exercice d’une liberté éclairée à l’égard des choix aujourd’hui envisagés par les pouvoirs publics » en référence au projet de loi ouvrant le mariage et la parentalité aux personnes de même sexe.

Ces déclarations sont faites au mépris de toute déontologie et contre le respect du financement public ; rappelons que l’enseignement catholique privé sous contrat est financé à 80% par l’État !

Le Sundep rappelle que le principe de la liberté de conscience des élèves et des enseignants des établissements privés sous contrat avec l’État est affirmé par la loi Debré (1959) et par l’article L.442-5 du Code de l’Éducation.

D’autre part l’article du code du travail L.122-45 établit qu’aucun salarié ne peut être discriminé en raison, entre autres, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou mutualistes, de ses convictions religieuses...

Les personnels de l’enseignement privé (catholique ou non), ont droit au respect de la réglementation des établissements sous contrat avec l’État et au respect de la liberté de conscience !

L’initiative de Monsieur de Labarre est contraire à la liberté de conscience : en aucun cas ne peuvent être organisés des débats demandant aux élèves et aux personnels de se positionner sur des sujets qui relèvent de leurs choix privés. Ce type d’initiative pourrait également être porteur d’exclusion des personnels et des enfants qui ne rentrent pas dans la représentation de la « normalité » définie par l’église catholique.

Le Sundep demande au Président de la République, au Premier ministre et au Ministre de l’Education Nationale de prendre rapidement des initiatives pour garantir l’application de la loi dans les établissements privés sous contrat afin que les personnels puissent assurer leurs missions hors de toute pression religieuse et afin que les jeunes reçoivent un enseignement conforme aux objectifs de l’Education Nationale.

................................................................................................

CGT-Enseignement privé
2 janvier 2013
Mariage pour tous - l'enseignement catholique dépasse les bornes !
http://www.cgt-ep.org/mod/fileman/files/2013-01-02_-_EPR_-_Mariage_pour_tous_-_enseignement_catholique_depasse_les_bornes.pdf
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Ven 4 Jan - 15:21

Mariage gay : Vincent Peillon tance l'école catholique
LE MONDE | 04.01.2013


Fin de partie. A une semaine de la manifestation contre le "mariage pour tous", prévue le 13 janvier à Paris, le ministre de l'éducation, Vincent Peillon, rappelle à l'ordre l'enseignement catholique. M. Peillon a annoncé au Monde l'envoi à ses recteurs d'un courrier leur enjoignant d'observer "la plus grande vigilance" en ce qui concerne les établissements privés scolarisant 2 millions d'enfants, quasiment un jeune sur cinq.
"Il ne me semble pas opportun d'importer dans l'école le débat sur le mariage pour tous. Je considère même qu'en adressant une lettre aux chefs d'établissement, le secrétaire de l'enseignement catholique a commis une faute", déclare le ministre.
Lire la suite : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/01/04/mariage-gay-vincent-peillon-tance-l-ecole-catholique_1812835_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Sam 5 Jan - 12:15

http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2013/01/04/pour-bernard-toulemonde-lenseignement-catholique-nest-pas-tres-loin-de-la-faute-juridique/
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Lun 7 Jan - 17:23

Dans une école privée : un tract anti-mariage gay avec les bulletins
Les parents d'élèves inscrits à l'Institut Saint-Lô d'Agneaux (Manche), un établissement catholique privé, ont eu la surprise en ouvrant le bulletin de notes de leur rejeton de découvrir un communiqué (lire ci-contre) de l'Association de parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel), exprimant son « opposition ferme au projet de loi gouvernemental visant à permettre le mariage de personnes de même sexe ». L'affaire a été révélée par le quotidien Ouest-France.
Lire la suite et le document : http://www.rue89.com/2013/01/07/dans-une-ecole-privee-un-tract-anti-mariage-gay-avec-les-bulletins-238381

Extrait :
Citation :
Des lycéens hostiles à la démarche de l’Apel
Selon le quotidien régional Ouest-France, des élèves auraient dénoncé le procédé, l’interprétant comme une incitation à participer à la manifestation contre le projet de loi « mariage et adoption pour tous » du 13 janvier prochain à Paris. Ils auraient pris l’initiative d’ouvrir une page Facebook, introuvable pour le moment, pour en débattre entre eux.
La démarche des lycées a été condamnée par le directeur de l’établissement Laurent Lechapelays dans des propos rapportés par La Manche Libre. Le directeur a déclaré « [regretter] ce qui est en train de se passer » et reprocher aux élèves de pas être venus le voir pour en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Skunkylive
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 936
Age : 31
Ville : Ile-de-France
Date d'inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Mer 16 Jan - 10:39

Le 27 janvier, tous dans la rue, rejoignez le groupe Facebook !!!

Départ 14h Denfert-Rochereau -> Bastille

=> https://www.facebook.com/events/185968891542715/?fref=ts
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Mer 23 Jan - 21:23

http://www.fsu.fr/Mobilise-e-s-pour-l-egalite.html

Mobilisé-e-s pour l’égalité !

Communiqué FSU
Les Lilas, le 23 janvier 2013


Le 27 janvier est organisée une nouvelle manifestation pour soutenir le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Il s’agit de revendiquer l’égalité des droits des personnes, des couples, des familles, des enfants, dans une société où n’existe pas une famille unique, mais de multiples façons d’être une famille. Il s’agit aussi de respect de la laïcité, et de lutte contre l’homophobie.
Les premières manifestations de décembre, à Paris « Pour l’égalité maintenant, contre les discriminations tout le temps », et en régions, ont été une réussite. Le succès des défilés dans plus de 25 villes, le 19 janvier dernier, montre que la mobilisation s’élargit. La FSU en a été partie prenante. Elle contribuera à la réussite d’une mobilisation de plus grande ampleur encore le 27 janvier.
Si le projet gouvernemental est une grande avancée pour notre pays, il doit néanmoins aller plus loin, et la PMA doit être ouverte aux couples de femmes, ainsi que le président s’y était engagé.
Pour la FSU, la République doit protéger toutes les familles et tous les enfants. Elle invite ses militant-e-s, adhérent-e-s et sympathisant-e-s à participer nombreuses et nombreux à cette manifestation et à la rejoindre dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Dim 3 Fév - 12:06

Intervention lue à la fin de la manifestation de dimanche dernier.
La CFDT et l'UNSA n'ont pas souhaité s'y associer.

Citation :
Intervention commune des organisations syndicales
– CGT – FSU – Union syndicale Solidaires –
Manifestation pour l’égalité du 27 janvier à Paris


Le syndicalisme a joué un rôle déterminant dans la conquête des garanties sociales. Loin de se laisser cantonner à la seule sphère du travail, le syndicalisme est toujours intervenu sur tous les aspects de la vie en société et a toujours combattu toutes les formes d’exploitation, de domination, de discrimination et d’exclusion. Celles qui se fondent sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre des personnes entrent naturellement dans son champ d’action.
La CGT, la FSU, l’Union syndicale Solidaires, œuvrent au rassemblement de tous et de toutes les salarié-é-s dans leur diversité pour combattre toute forme de discrimination et notamment celles liées au genre, à l’identité de genre, à l’orientation sexuelle.
La CGT, la FSU, l’Union syndicale Solidaires, revendiquent l’égalité de droits pour toutes et tous au travail comme dans la vie et se déclarent favorable au mariage pour toutes et tous.
Cette dernière période fut dure et éprouvante pour les personnes LGBT et pour la majorité de français qui se disent favorables à l’égalité pour toutes et tous. Les organisations syndicales condamnent avec la plus grande fermeté les propos blessants et infamants tenus par certains opposants au projet de loi, supposé ouvrir la porte à la polygamie, à l’inceste, à la pédophilie, voire au terrorisme.
Ces opposants à l’égalité pour tous et toutes avancent masqués en se retranchant derrière les thèses partisanes de pseudo-experts et/ou de congrégations religieuses. Ceux-là même qui brandissent le Code Civil comme parole d’Evangile semblent peu s’émouvoir des atteintes portées au Droit du Travail et des remises en cause du Code du Travail.
Le pire, c’est que ces opposants se mobilisent, non pas pour défendre leurs droits, mais pour les refuser à d’autres.
Les organisations syndicales tiennent à réaffirmer que l’égalité des droits des personnes, quelles que soient leur orientation sexuelle et l’identité de genre, doit devenir une valeur fondamentale de toute société soucieuse de justice et de paix sociale. Tout faux débat sur ce thème divise les travailleur-e-s et détourne leur attention des vrais enjeux sociaux du moment, comme la lutte contre les politiques de rigueur et d’austérité qui ravage l’Europe au prétexte de la crise, le démantèlement des services publics, la baisse du niveau de rémunération, la dégradation des conditions de travail.
Le mariage pour toutes et tous affirmera une égalité des droits pour tous les citoyens quel que soit leur orientation sexuelle et l’identité de genre, et permettra aux salariés gays et lesbiennes, qu’ils soient actifs, privés d’emploi, retraités, pourront obtenir des droits nouveaux comme par exemple la pension de réversion, les congés pour événement familiaux, etc.
Ce projet de loi constitue une avancée même s’il ne règle pas l’ensemble des questions posées par les nouvelles formes de conjugalité.

Comme il n’y a pas qu’une union possible, les Organisations Syndicales continueront à revendiquer l’égalité pour tous les couples, Pacsés ou en concubinage.
Tous les couples doivent avoir le choix de se pacser, de se marier ou de vivre en concubinage selon leur projet de vie et pouvoir bénéficier des mêmes droits.

Les organisations syndicales disent Oui aux avancées de société qui font gagner des droits aux salariées
o dans et en dehors de leur lieu de travail
o que ces salariés soient actifs, privés d’emploi ou retraités.

Les organisations syndicales seront vigilantes sur le contenu du projet de la loi sur la famille. Celui-ci doit prendre en compte la réalité de l’évolution, dans notre société, des différentes formes de famille et notamment la réalité de l’homoparentalité et de la transparentalité.
C’est la raison pour laquelle nos Organisations Syndicales ont appelé les salariés
o à participer aux manifestations qui se sont déroulées partout en France pour obtenir l’égalité maintenant,
o à continuer à lutter contre les LGBTphobies qui se développent et contre toutes les discriminations notamment celles liées à l’orientation sexuelle, à l’identité de genre et au genre.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    Dim 17 Fév - 20:38

Communiqué de la FSU
Publié sur le site le 14/02 Smile
http://www.fsu.fr/Mariage-pour-tous.html
Citation :
Egalité des droits : la FSU se félicite du premier pas vers l’Egalité.
Poitiers le 13 Février 2013

La FSU, réunie à Poitiers pour son VIIème congrès national, se félicite du vote des député-es concernant le mariage pour toutes et tous. En effet, il est temps, en 2013, que la France rejoigne enfin le camp des pays progressistes.

Il est temps que dans le pays des droits de l’Homme, les lesbiennes et les gays ne soient plus des citoyen-nes de seconde zone. Il est temps que tous les couples soient reconnus et aient le libre choix de leur forme d’union.

Il est temps que, par le biais de l’adoption, les enfants de toutes les familles soient reconnus et protégés.

Il est temps que les couples binationaux homosexuels ne soient plus obligés de se cacher et de vivre dans l’illégalité sur le territoire français. Cependant, si ce vote est un premier pas, il n’est que la première marche vers l’égalité pleine et entière. En ce sens, la PMA devra être ouverte à toutes les femmes. En ce sens, les questions de filiation, qui ne sont pas traitées par la présente loi, devront trouver des réponses pertinentes dans le cadre de la future loi sur la famille.

Cette loi est une condition nécessaire à l’égalité, mais pas suffisante : le gouvernement doit s’attaquer de façon volontariste aux LGBTphobies pour faire évoluer les mentalités, et permettre à toutes et tous d’accéder à ces nouveaux droits sans crainte de discriminations, de rejet ou de violences. Les débats récents ont en effet montré que si l’homosexualité est dépénalisée dans la loi depuis 1982, elle ne l’est pas dans bien des esprits.

La FSU sera attentive à ce que l’égalité dans la loi soit bien traduite réellement, dans tous les domaines concernés, et bien évidemment dans le domaine professionnel et éducatif.

Textes relatifs aux LGBT-phobies adoptés cette semaine au congrès national de la FSU, textes intégrés au thème 1 (éducation) et au thème 3 (droits et libertés) : http://imageshack.us/photo/my-images/29/congresfsu2013.jpg/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage pour tous : enseignement catholique + lettre de Peillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mariage pour tous
» Festival "Une scène pour tous" à La Loupe (28)
» Accès forum BSD -pour-tous
» Mariage pour tous.
» Vous avez dit: mariage pour tous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES GÉNÉRALES-
Sauter vers: