COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Dim 11 Déc - 10:49

http://www.snes.edu/L-intersyndicale-education.html

L’intersyndicale éducation confirme son appel à la grève le 15 décembre

Communiqué commun des organisations CGT Educ’action, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA
6 décembre 2011

L’ampleur de la mobilisation contre les projets de textes concernant l’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation (appel à la grève, pétition qui a déjà recueilli 50 000 signatures, assemblées générales de personnels, motions de conseils d’administration de collèges et de lycées, motions de conseils d’écoles…) a contraint le ministre de l’Education Nationale à revenir sur la suppression de toutes les promotions entre 2012 et 2015. Il renonce aussi à présenter ce texte dès décembre au CTM. Il tente de désamorcer la mobilisation des personnels de l’éducation en proposant un simulacre de négociations sur ces textes.

Il affirme aujourd’hui que ces textes ne sont pas définitifs et sont ouverts à la discussion. Mais dans le même temps il confirme qu’il n’entend pas revenir sur les principaux points de désaccord :
— le rôle majeur du supérieur hiérarchique : IEN dans le premier degré et positionnement du chef d’établissement comme seul évaluateur dans le second degré,
— le contenu de l’évaluation : elle ne porterait plus principalement sur l’activité en classe avec les élèves,
— l’évolution des carrières : déroulement ralenti, sans transparence renforçant inégalités et injustices.

Les organisations CGT Educ’action, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA considèrent que les annonces ministérielles ne répondent pas à leurs attentes, et confirment leur demande de retrait du projet de décret et d’arrêté.
Elles appellent à signer et à faire massivement signer la pétition nationale pour le retrait du projet ( http://retraitduprojetevaluation.net ). Elles maintiennent leur appel à la grève le 15 décembre et elles appellent les personnels à participer massivement à la mobilisation.


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::


Voir aussi le communiqué des associations de spécialistes :

http://www.aplettres.org/evaluation%20professeurs.htm

Association des Professeurs d'Arts Plastiques (APAP)
Association des Professeurs de Communication et d'Économie-Gestion (APCEG)
Association des Professeurs d'Éducation Musicale (APÉMu)
Association des Professeurs de Français et de Langues Anciennes des Classes Préparatoires Littéraires (APFLA-CPL)
Association des Professeurs d'Histoire-Géographie (APHG)
Association des Professeurs de Lettres (APL)
Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP)
Association des Professeurs de Philosophie de l'Enseignement Public (APPEP)
Association des Professeurs de Sciences Médico-Sociales (APSMS)
Association des Professeurs de Vente (APV)
Coordination Nationale des Associations Régionales d'Enseignants de Langues Anciennes (Cnarela)
Société des Langues Néo-Latines (SLNL)
Union des Professeurs de Physiologie, Biochimie et Microbiologie (UPBM)

Motion sur la réforme de l'évaluation des enseignants

Les associations signataires ont pris connaissance du projet d'arrêté réformant l'évaluation des professeurs, qui prétend réduire cette évaluation à un « entretien professionnel » « conduit par le supérieur hiérarchique direct de l’agent » excluant les inspecteurs pédagogiques du processus d’évaluation des professeurs au profit des proviseurs ou d’un autre « fonctionnaire » désigné par « l’autorité hiérarchique », qui pourrait ne pas être « le supérieur direct de l’agent ». Les associations signataires voient dans ce projet le cheval de Troie d'une profonde dénaturation des missions d'enseignement.
En effet, si la pédagogie des professeurs n'est plus évaluée par les spécialistes de leur discipline que sont les inspecteurs, c'est en toute logique que les savoirs disciplinaires ne seront plus au centre de leur mission, ce d'autant plus que des activités étrangères à l'enseignement seraient prises en considération.
Par ailleurs, en confiant, dans le cadre d'une autonomie accrue des établissements, aux seuls chefs d'établissement, déjà présidents du conseil pédagogique, toute l'évaluation des professeurs, ce projet les soumet à des critères locaux et subordonne les programmes nationaux et la liberté pédagogique au projet d'établissement, remettant en cause le caractère national de l'enseignement dispensé.
Enfin, en parlant d’une évaluation à la mesure « des résultats professionnels obtenus par l’agent », ce projet transforme la question de l’échec scolaire en problème de productivité et en disculpe commodément les politiques mises en œuvre ces dernières décennies. Dans une école alors conçue comme une entreprise, où des « objectifs » sont « assignés » à « l’agent », éduquer reviendrait à produire des résultats selon les mêmes exigences de rentabilité et en modelant les élèves sur la demande du « marché du travail ».
Les associations signataires dénoncent dans cet arrêté l’étape décisive d’un processus destructeur des ambitions humanistes et émancipatrices de l'école républicaine. Elles en exigent le retrait immédiat et le maintien de la double notation des professeurs.


Dernière édition par neo le Ven 23 Déc - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Dim 11 Déc - 10:50

Pétition unitaire (FAEN, FGAF, FSU, FNEC-FP-FO, UNSA Education, CGT educ'action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SIES-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SNPI-FSU, SNETAA-FO, SNUDI-FO, SNLC-FO, SUD Education) pour le retrait des projets de textes sur l'évaluation des personnels de l'EN (1er et 2nd degrés). Déjà plus de 50.000 signatures !
Nous vous appelons à la faire circuler.
Lire et signer la pétition unitaire : http://retraitduprojetevaluation.net/
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Ven 23 Déc - 12:43

Grève et manif nationale (tous à Paris !) mardi 31 janvier !

http://www.snes.edu/Evaluation-des-enseignants-le,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379.html

Evaluation des enseignants : le ministre doit retirer son projet
22 décembre 2011

Communiqué commun du SNES-FSU, SNEP-FSU et SNUEP-FSU

Les 70 000 signatures électroniques (sans compter les signatures « papier ») de la pétition ainsi que le succès de la grève du 15 décembre qui portait sur ce sujet montrent à quel point le projet de modification de l’évaluation des enseignants exaspère les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Les enseignants rejettent particulièrement le rôle nouveau dévolu au chef d’établissement qui deviendrait l’unique évaluateur. Cette situation avait conduit l’ensemble des organisations syndicales (à l’exception du SGEN-CFDT) à demander le retrait de ce projet et l’ouverture de discussions sur d’autres bases.

Certes, le ministre et la direction générale des ressources humaines indiquent que des discussions sont ouvertes. Mais en fait tout cela n’est qu’apparence puisque dans le même temps toutes les déclarations du ministre et des plus hauts responsables du ministère vont dans le même sens : le refus de remettre en cause le rôle donné au chef d’établissement dans les projets de textes, faisant bien comprendre que ce point n’est pas négociable. C’est donc bien l’entêtement du ministre qui est à l’origine du blocage actuel.

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU appellent les collègues à développer dans les établissements les actions visant à exprimer leur refus du projet ministériel en limitant leur activité aux strictes obligations réglementaires. Ils les appellent à prendre contact avec les associations de parents d’élèves afin d’échanger avec eux sur les conséquences qu’aurait sur l’enseignement une évaluation essentiellement fondée sur ce qui se passe en dehors de la classe, le chef d’établissement n’ayant pas les compétences pour évaluer l’activité dans la classe, centrée sur la transmission de connaissances et de compétences disciplinaires.

Face à l’intransigeance du ministre, face à la conception de nos métiers que ce projet sous-tend, face à l’attaque contre le statut d’enseignant - fonctionnaire concepteur - qu’il engage, face aux difficultés sans cesse plus importantes rencontrées par les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation pour exercer leur métier, face aux nouvelles dégradations des conditions de travail des personnels et d’études des élèves que les suppressions de postes pour 2012 vont entraîner, le SNES-FSU, le SNEP-FSU, et le SNUEP-FSU ont appelé à une rencontre l’ensemble des syndicats du second degré et leur proposent d’appeler le 31 janvier, avec eux, à une journée de grève avec une manifestation nationale à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Sam 31 Déc - 16:47

Lu sur le Café pédagogique :
Citation :
Un décret publié le 30 décembre au Journal Officiel repousse au 1er janvier 2013 la mise en place de l'entretien individuel d'évaluation des fonctionnaires pour les catégories d'agent qui, comme les enseignants, n'y étaient pas astreints. Le décret n° 2010-888 du 28 juillet 2010 avait fixé comme date limite le 1er janvier 2012.
Attention, c'est juste que le délai pour mettre en place la réforme est reporté à janvier 2013, au lieu de janvier 2012, dans les Ministères où cela n'était pas encore fait. Bref, adaptation du décret aux faits, puisque de fait la réforme n'est pas effective au 1er janvier 2012. Donc pour l'EN cela ne change rien : pour que ce soit mis en place en janvier 2013, il faut que le décret s'applique à compter de septembre 2012, s'il n'est pas retiré !


Réaction du SNES :
Citation :
Le Snes qui avait appelé à une grève le 31 janvier , avec le Snep et le Snuep, maintient son appel. Pour Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes, contactée par le Café, "c'est un geste intéressant du ministère. Il montre qu'il a été surpris par l'ampleur des réactions et son coté unitaire". Pour elle, "il faut donc maintenir le rapport de forces d'autant qu'on connaît les projets gouvernementaux en terme de remise en compte du statut des fonctionnaires". Le Snes maintient son appel à la grève. F Rolet remarque que les dernières propositions de Mme Théophile (DGRH du ministère de l'éducation nationale) ne remettent pas en cause "l'évaluation assurée essentiellement par le chef d'établissement". "Pour nous", ajoute-elle, "tant qu'il n'y a pas de retrait du texte ministériel, il n'est pas question de revenir sur l'appel à la grève".
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Sam 7 Jan - 15:22

neo a écrit:
Pétition unitaire (FAEN, FGAF, FSU, FNEC-FP-FO, UNSA Education, CGT educ'action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SIES-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SNPI-FSU, SNETAA-FO, SNUDI-FO, SNLC-FO, SUD Education) pour le retrait des projets de textes sur l'évaluation des personnels de l'EN (1er et 2nd degrés). Déjà plus de 50.000 signatures !
Nous vous appelons à la faire circuler.
Lire et signer la pétition unitaire : http://retraitduprojetevaluation.net/
Plus de 70.000 signatures ! On continue ! http://retraitduprojetevaluation.net/
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Dim 29 Jan - 9:23

- Grève le 31 janvier pour le retrait du projet de décret évaluation et pour l'annulation des suppressions de postes, appel commun de l'intersyndicale du 2nd degré (SNES, SNEP, SNUEP, SIES, SNALC, FO, SNETAA, SNCL) : http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/2012-01-23_cp_intersyndical_31_janvier.pdf ; il y a aussi des appels séparés de la CGT et de SUD.

- Par ailleurs, "le snUpden-FSU (syndicat FSU des personnels de direction) appelle l'ensemble des personnels de direction à participer activement à la journée de grève et d'actions du 31 janvier 2012" ; il "demande que soient suspendues les suppressions de postes prévues pour la rentrée 2012, que soit engagée une autre politique éducative, notamment que soient retirés les textes transformant l’évaluation et ceux concernant la nouvelle gouvernance de l’Education nationale". Communiqué du snUpden : http://snupden.fsu.fr/IMG/pdf_Communique_janvier_2012.pdf

- Ci-dessous le communiqué du SNPI-FSU (syndicat FSU des personnels d'inspection), qui, sur la méthode de "concertation" employée par le MEN, n'hésite pas à parler de réunion insultante et de manipulation ! C'est pourquoi le SNPI appelle les doyens des corps d'inspecteurs à ne pas participer à la prochaine réunion à la DGRH du MEN le 30 janvier.
http://www.snpi-fsu.org/spip.php?article179
Citation :
Les doyens des collèges d’inspecteurs invités à un simulacre de concertation
Les échos qui nous parviennent spontanément des réunions de doyens relatives à l’évaluation des enseignants et organisées par la D.G.R.H. ajoutent l’inquiétude à la consternation.
D’abord, l’objet du travail de ces réunions n’est pas de discuter le projet dont le caractère indiscutable est affirmé d’emblée. Les participants sont tout juste autorisés à demander quelques précisions. Les réponses apportées par la D.G.R.H. sont l’occasion de remarques acides ou ironiques quant à l’appréciation qu’elle porte sur les syndicats.
Il s’agit donc de « déterminer les conditions d’efficacité de présentation de la réforme » et un « consultant » prend en charge la suite de la réunion. Il décrit la démarche à suivre après qu’il fut précisé aussi que la méthode n’est pas non plus « discutable ».
Il présente un diaporama pour organiser le travail : il s’agit de s’appuyer sur SWOT qui désigne 4 mots anglais « Strength, Weakness, Opportunities et Threats » traduits par forces, faiblesses, opportunités et menaces du dispositif de la nouvelle évaluation des enseignants. Une diapositive annonce que dans l’atelier « la parole est libre » mais qu’il ne faut « pas de débat », « pas de polémique », que nous ne sommes pas là pour discuter des contenus du projet mais pour réfléchir comment le présenter de la façon la plus acceptable possible.
La suite est l’avenant : les participants sont invités grâce à un code couleur à changer d’ateliers au chronomètre (toutes les 4 minutes !), l’interdiction de s’extraire est sèchement formulée, les remarques portant sur le fond sont fermement écartées. Dans le prolongement de ce premier « remue-méninges », d’autres thèmes (les conditions d’efficacité de mise en place de la réforme, les points de vigilance, les palliatifs) sont discutés sans que soient connues, dans un premier temps, les premières conclusions et ne soient opérées véritablement de mises en relation.
Au sortir de la réunion, un grand nombre de doyens éprouvent le sentiment d’avoir été manipulés et instrumentalisés. Ainsi, la manœuvre est claire : les inspecteurs ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été associés. En effet, ils le furent mais pas tant à la réflexion sur un projet qu’à l’élaboration d’éléments de langage visant à présenter à leurs collègues un dispositif quasiment abouti.
C’est pourquoi le SNPI-FSU appelle les doyens à ne pas participer à la seconde vague d’une réunion du 30/01 qu’il estime aussi inutile qu’insultante.
Aux Lilas, le 27/01/12
Le bureau du SNPI-FSU
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Evaluation des enseignants : grève 15 décembre + manif nationale 31 janvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manif du 29 janvier
» Mauvaise humeur en décembre et en Janvier tu me fais suer ?
» Manif STOP THT. Samedi 04 décembre.
» Une journée de grève nationale pour nous !
» qui a traité des plaintes des parents contre l'Education Nationale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: FIL D'INFOS-
Sauter vers: