COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Que faire contre les casseurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
genox
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 23
Age : 24
Ville : lyon
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Que faire contre les casseurs ?   Sam 16 Oct - 11:31

Rappel du premier message :

Bonjour,

Je me présente, Rémi, je suis responsable Lycéen du lycée Juliette récamier à Lyon et j'aurai une question importante à vous poser.
Nous avons réussi à lancer un mouvement d'ampleur dans notre lycée, avec une AG par jour, des blocages successifs depuis mercredi, des séances de débats d'information, tout ça décidé par l'AG ( donc démocratiquement ) et les deux tiers des professeurs sont avec nous et organisent une grève générale lundi et mardi.
Notre mouvement est entièrement pacifiste et nous laissons même entrer en cous ceux qui le veulent, étant donné que ce serait injuste d'imposer notre opinion et nos actes à certains en désaccord.

Cependant, notre lycée étant mal situé, les lycées alentours ( banlieues ) passent par notre lycée pour rejoindre les grosses manifestations sauvages qui tournent mal, et règle général ils sont tout sauf pacifistes.
Ils sont arrivés vers 11h, hier et avant hier, et on agressé plusieurs lycéens pacifistes, jeté des pierres sur les vitre de notre lycée, et dégradé tout ce qui entourait. résultat 2 personnes blessées. Suite à ces évènements le blocus n'a pas tenu, principalement cause de la peur de la majorité des lycéens pacifistes. Le progrès a d'ailleurs réalisé un bon reportage en nous séparant clairement des casseurs :

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/3977706/A-Recamier-un-blocus-dans-le-calme.html

Donc comment faire pour éviter ces débordements ? J'ai parlé aux CRS sur place qui n'on pas voulu intervenir soit disant en sous effectifs, ils étaient en effet 9 contre 250 casseurs voir plus.
Certains à l'AG on envisagé des procédures d'évacuation rapides, ou d'autres plus radicaus, qui on vu leurs amis se prendre des coups de barres de fer hier, on proposé la création d'un groupe d'autodéfense basé sur le volontariat. Si la police ne peut plus défendre les mouvements pacifistes, est-ce à nous de nous défendre seuls, ou de fuir conformément à nos idéaux ?

J'espère ne pas avoir été trop long et vous remercie d'avance de vos éventuelles réponses...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Swann [UdS]
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 244
Age : 29
Ville : Strasbourg
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Mer 20 Oct - 20:15

La prise d'otage est a un autre niveau. C'est un président et son gouvernement qui prennent en otage tout un pays en refusant la loi la plus fondamentale d'une République Démocratique; écouter la voix du peuple qui se prononce a plus de 70% contre cette réforme.

La légitimité ? Quelle est celle d'un président soutenu par seulement 30% de la population et qui s'obstinent a maintenir une réforme injuste, allant jusqu'a brutaliser le peuple pour parvenir a ses fins ?

La question d'aujourd'hui dépasse largement les retraites, c'est un choix de société et a lutte de ces derniers mois va conditionner pour longtemps le "rapport de force" entre le peuple et l'Etat.
Si aujourd'hui le mouvement cède alors ce pouvoir autocratique n'aura plus aucune limite car il aura vu que le pourrissement suffit à faire taire les plus grosses contestations. Il lui suffira de répéter cette stratégie pour faire passer tout le reste.

La révolte d'aujourd'hui est celle d'un société de république de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, en somme de l'humanité contre une société du tout pognon, raciste et élitiste.
Et c'est pour ça que des millions de personnes sont prêtes a perdre des jours de salaires, a se faire matraquer, a galérer quelques jours/semaines. Car ils défendent des valeurs qui leur sont cheres au delà d'un simple droit fondamentale a une retraite digne.
Revenir en haut Aller en bas
yes man
Invité



MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Mer 20 Oct - 20:47

Je ne crois plus aux sondages depuis 2002 lorsqu'ils annonçaient Jospin et Chirac au second tour.
Pour moi les médias nous pondent des sondages à la con pour manipuler l'opinion.

Nicolas Sarkozy a été élu pour 5 ans, il n'a pas les pleins pouvoirs et le peuple décidera de le réélire ou pas en 2012. C'est pendant les élections que le peuple doit s'exprimer le plus, hors ce n'est pas toujours le cas. L'abstention le prouve.

S'il était si autocratique comme tu le dis, crois-tu vraiment que son gouvernement serait composé de personnes venant de milieux politiques très différents ? Ce n'est pas très compatible pour moi.

Les socialistes sont tellement fiers de leur personne qu'ils ne feront jamais ça.

Nicolas Sarkozy a voulu faire un gouvernement pour remonter le pays sans se soucier de la famille politique de ses membres. N'est-ce pas une preuve de sa bonne foi ?

Je répète qu'il a été élu en partie pour sa fermeté, pour rétablir l'ordre et la justice envers tout les français et rétablir certaines valeurs comme le mérite au travail.

Je crois que c'est ce qu'il s'efforce de faire.

Comme je l'ai déjà écris on lui reproche aujourd'hui ce pourquoi il a été élu.

Les Français sont d'éternelles girouettes et ne savent pas ce qu'ils veulent.

Son quinquennat, il faut bien l'avouer, n'a pas été très chanceux à cause de la crise.

De toutes façons, aujourd'hui on le critique, on ne veut plus de lui, mais dites-vous bien qu'on le regrettera quand il ne sera plus là, comme on regrette Chirac qui a été élu en 2002 parce que Le Pen était au second tour et que l'on avait hâte de le mettre à la porte.

L'Histoire est un éternel recommencement.
Revenir en haut Aller en bas
lekmy
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 32
Age : 25
Ville : corbeil
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Mer 20 Oct - 20:50

j'ai beaucoup aimer te lire Swann et je ne repondrais que par ce lien video extrait du film Vpour vendetta .....

'' Meme si l'ont peut substituer la matraque a la conversation les mots conserverons toujours leurs pouvoirs , les mots sont le support de la compréension et pour ceux qui les ecouterons l'ennonciations de la verité ....et la verité c'est que quelque chose va tres mal ''

http://www.youtube.com/watch?v=GEjTpKETOrw
Revenir en haut Aller en bas
...
Invité



MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Mer 20 Oct - 21:07

Entre les commentaires des balances, des flics et des fascistes, vive le forum de lutte lycéenne.

Soit ce sujet a été créé par un faf qui a tout inventé pour foutre la merde. Soit il extrapole complètement, et il est imprégné de préjugés et d'amalgammes. Les médias se jettent comme des vautours sur les "casseurs" pour effrayer les français qui seraient tentés de lutter? Pourquoi n'entend t'on pas parler des innombrables "passages a tabac"?

Bref, ça sent le mytho, alors que dans le même temps la répression des flics est féroce. Ca sent l'arnaque pour nous détourner du vrai problème, et créer l'éternelle division créé par les médias/flic : gentils lycéens contre méchants casseurs.
Revenir en haut Aller en bas
bosco
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 507
Age : 32
Ville : Angers
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Jeu 21 Oct - 16:19

Citation :
PS : C'est le problème des discussions écrites, elles peuvent prendre plusieurs sens et être mal interprétées.

Tout a fait d'accord. Wink



Au sujet de M Sarkozy il est actuellement très impopulaire y compris à droite. Beaucoup de gens aimeraient qu'il ouvre enfin de vrai négociations ! Pourquoi avoir fait un grenelle de l'environnement, un débat sur l'identité nationale ? Pourquoi ne pas le faire pour les retraites ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesminardistes.tk/
rubion
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 67
Age : 26
Ville : communay
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Ven 22 Oct - 19:40

Lu sur le site du CCI

Un témoignage sur la répression lors de la manifestation du 19 octobre à Lyon
Lyon, mardi 19 octobre, nouvelle manifestation contre la réforme des retraites. Ce sont plus de 45 000 personnes qui sont présentes, dont des milliers de lycéens. Ceux-ci se regroupent dès le matin devant les lycées pour rejoindre en cortège la manif unitaire. Les flics omniprésents interviennent dès le début à divers endroits du centre ville contre les « débordements » qu'ils ont largement aidé à provoquer de par leur présence agressive.
Sur la place Bellecour, en plein cœur de Lyon, alors qu'une grosse partie de la manifestation est arrivée et arrive encore, les forces de l'ordre sont de plus en plus présentes. Quelques dizaines de jeunes leurs font ostensiblement face. Elles réagissent immédiatement et violemment, au milieu des milliers de manifestants : tirs de gaz lacrymogènes systématiques, charges flash-balls à la main ! Toutes les forces répressives sont mobilisées : flics en civil, éléments du GIPN… Ils utilisent des marqueurs orange pour marquer les manifestants. Des hélicoptères policiers survolent la place pour prendre des photos, signaler et orienter les flics au sol. Des navettes fluviales sont aussi postées sur le Rhône. Bref, tous les efforts sont déployés pour mater brutalement la jeunesse et, du même coup, saboter la fin de la manifestation !
Les affrontements vont durer jusque dans la soirée et pas seulement avec les jeunes : de nombreux manifestants répondent eux-mêmes à cette provocation policière et empêchent de manière physique des interpellations plus que musclées.
La question se pose immédiatement : pourquoi un tel niveau de répression, une telle disproportion de moyens policiers face à une situation somme toute assez classique ? A qui profite le crime?
A l'évidence, le pouvoir n'a pas "pété un câble" ! Avec le déchaînement de cette violence provoquée délibérément, il veut faire passer un message clair :
• Faire peur à nombre de jeunes qui voudraient s'impliquer dans la lutte mais ne veulent pas subir une telle répression.
• Faire peur à leurs parents, manifestants ou non, les dissuader de participer à de prochaines manifestations face à un tel niveau de répression policière.
• Provoquer les lycéens et étudiants déjà en lutte et cristalliser leur mécontentement sur le seul terrain de la répression et de l'affrontement physique. Et ainsi tenter de faire oublier toutes les leçons de la lutte contre le CPE en 2006 où, justement, les jeunes avaient refusé de répondre à la provocation policière.
• Dénaturer tout le questionnement en cours dans ce mouvement social contre la réforme des retraites et cristalliser sur l' « irresponsabilité » du seul Sarkozy en essayant de faire oublier le fond de notre colère face à la crise que nous impose le capitalisme.
• Mais un tel déferlement de violence aboutit surtout à empêcher des centaines d'ouvriers et manifestants qui restent présents toujours plus nombreux Place Bellecour, à la fin des manifs, pour se retrouver, débattre, envisager la suite de la lutte et se demander collectivement comment lutter.
Jusqu'à ce jour, ce sont les multiples sonos syndicales hurlantes qui contribuaient à empêcher que se tiennent de véritables débats collectifs ou de véritables AG massives que l'ensemble des syndicats ont ouvertement refusé depuis le début du mouvement. Ce sont aujourd'hui des dizaines d'interpellations, de blessés chez les jeunes.
Mais qu'on ne s'y trompe pas : cette répression, cette violence de l'Etat est directement adressée à l'ensemble de la classe ouvrière ! L'ORDRE DOIT REGNER ! Voilà le message de l'Etat !
- Nous devons y répondre mais pas sur le terrain de cette confrontation que nous imposent les flics :
- Nous devons d'abord affirmer notre solidarité entière aux lycéens ou étudiants réprimés et tabassés !
- Nous devons ensuite réfléchir au pourquoi de cette violence et en discuter directement dans toutes les AG qui se tiennent, à Lyon comme ailleurs!
Un témoin direct de ces évènements à Lyon, le 20 octobre.

Rubion . Lecteur de Revolution Internationale http://fr.internationalism.org/

Revenir en haut Aller en bas
...
Invité



MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Sam 23 Oct - 12:38

Les évènements récents a Lyon ont bien montré dans quel camp se trouvent les lycéens "anti casseurs" : celui des fascistes. Les indentitaires ont organisé une manif sur ce thème a Lyon, reprenant la prose du sois disant lycéen qui a créé ce sujet (mais qui doit en réalité être un militant d'extreme droite).

Les vrais casseurs sont au pouvoirs, ceux qui se défendent face aux agressions policières ne sont pas des casseurs.
Revenir en haut Aller en bas
genox
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 23
Age : 24
Ville : lyon
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Sam 23 Oct - 16:54

Eh ben, si j'avais imaginé une seconde en créant se sujet que j'allais être traité de militant d’extrême droite...

Premièrement j'ai posté ce sujet avant le début des émeutes, donc je ne se pouvais pas savoir que la situation dégénérerai à ce point là.
deuxièmement La situation a changé du tout au tout, les casseurs aillaient directement vers la place bellecour tout les jours depuis le 19, donc notre blocus a été par la suite épargné. Cependant la répression policière ultra-violente à démotivé la majorité des lycéens engagés dans ce conflit à Lyon...
J'ai été gazé à maintes reprises, témoin sur le terrain de la politique raciste des "forces de l'ordre", également reçu quelques coups de matraque...
trois petits points, je suis contre les casseurs qui propagent une violence GRATUITE, INUTILE et qui nous dérédibilise. mais je soutient à 100% ceux ( les soit disant 'casseurs' mis en avant par la propagande du gouvernement ) qui se sont courageusement confrontés sur le terrain aux CRS et au GIPN suite aux multiples provocations ( policiers en civils avec le badge CTG, qui se mêlent aux casseurs pour légitimer l'intervention des CRS ). Tu schématise trop la situation... les facho qui se sont rassemblés hier n'étaient pas très nombreux, une petite centaine maximum.
Il ne faut rien lâcher et lutter contre l'état policier. Après ces évènements j'ai perdu ma naïveté, celle de croire que la police avait pour but de protéger la population...
Revenir en haut Aller en bas
...
Invité



MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Sam 23 Oct - 17:33

D'accord. Je te présente mes excuses. Il faut toujours faire attention quand on emploie les mots de la droite au pouvoir ("casseurs", "racailles" etc...). La preuve, ce sujet a attiré de véritables fafs, qui profitent de la confusion pour venir gerber leur propagande. Si ta position s'est clarifiée au contact de la répression, tant mieux.

Ne nous trompons pas d'ennemi. Un lycéen a perdu un oeil a cause des flics à montreuil (sans parler des nombreux blessés par la police), et ça, c'est infiniment plus grave que toutes les vitrines pétées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que faire contre les casseurs ?   Aujourd'hui à 4:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Que faire contre les casseurs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» une enquete de la DPJ quoi faire
» Un nouveau traitement contre la goutte
» Extrême sécheresse
» Spasmophilie et agoraphobie ?
» Gastro chez un petit bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: