COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !   Sam 17 Juil - 10:10

La répartition du nombre de postes aux concours 2011 a été publiée :
http://www.education.gouv.fr/cid4605/postes-contrats-offerts-aux-concours-second-degre.html

Les chiffres semblent globalement stables par rapport à 2010 (donc historiquement bas) dans le 2nd degré (avec tout de même des évolutions selon les disciplines, par exemple baisse assez importante en anglais et espagnol, légère augmentation en allemand).
Le grand perdant est le 1er degré (profs des écoles), 3000 postes externes contre 7000 en 2010, 10000 en 2008... Communiqué du SNUipp : http://www.snuipp.fr/spip.php?article7223

Article du Monde : http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2010/07/15/encore-3-500-postes-de-moins-au-concours-de-recrutement-des-enseignants_1388566_3224.html

Pour comparaison, les chiffres de 2009 (ceux de 2010 ne figurent plus sur le site du Ministère) :
http://www.education.gouv.fr/cid49098/resultats-de-la-session-2009.html

Le nombre de contrats offerts dans le privé n'est pas encore publié, il faudra être vigilant, il avait plus que doublé l'an dernier...
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !   Dim 18 Juil - 9:23

http://www.snuipp.fr/spip.php?article7223

Communiqué du SNUipp-FSU
15 juillet 2010

Concours 2011 des PE : le tableau noir d’une année blanche

Le ministère vient d’annoncer que seulement 3 000 places seraient ouvertes au concours externe 2011 du premier degré. Cette première session organisée dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants se déroulera donc sous le signe de l’avarice au regard des 7 000 places offertes au concours 2010, elles-mêmes en forte baisse par rapport aux années précédentes*.

Dans la réalité, le ministère profite de la réforme de la formation des enseignants pour réaliser une année blanche en matière de recrutement. Alors que de 10 000 à 12 000 enseignants des écoles partiront en retraite en septembre 2011 c’est près de trois professeurs des écoles sur quatre en activité qui ne seront pas remplacés !

Cette situation est d’autant plus inadmissible que le nombre d’élèves progresse dans le premier degré et que le récent rapport de la Cour des comptes préconise un plus grand investissement en direction du primaire, qui est sous-doté de 15 % par rapport à la moyenne des pays de l’OCDE. Au contraire, cette décision de réduire le nombre de postes au concours vise à préparer la suppression de milliers de postes d’enseignants des écoles comme l’ont dévoilé les fiches ministérielles de préparation de la rentrée 2011.

Au final, les possibilités d’accéder aux métiers de l’enseignement se restreignent pour de nombreux étudiants alors que dans le même temps, il leur est demandé d’entamer une année supplémentaire d’étude non rémunérée en cycle master pour être recruté.

Cette logique va à l’encontre de la réussite de tous les élèves qui exige au contraire des recrutements qui permettent une baisse des effectifs par classe, un développement de la maternelle et de la formation continue des enseignants. Il s’agit également de construire une véritable formation professionnelle et de mettre en place une entrée progressive dans le métier.

C’est pour faire réussir vraiment tous les élèves que le SNUipp appelle dès maintenant les enseignants des écoles à participer massivement à la journée de grève du 7 septembre !

Paris, le 15 juillet 2010

*Postes au concours : évolution :
postes au concours 2008 : 10 000
postes au concours 2009 : 7000
postes au concours 2010 : 7000
postes au concours 2011 : 3000
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !   Lun 19 Juil - 14:20

Communiqué de l'UNEF :
http://www.unef.fr/delia-CMS/index/article_id-3115/topic_id-135/baisse-des-postes-ouverts-aux-concours-de-l'enseignement-l-unef-denonce-une-nou.html

Baisse des postes ouverts aux concours de l'enseignement: l'UNEF dénonce une nouvelle saignée

Le ministère de l’Education Nationale vient d’annoncer le nombre de postes ouverts aux concours de l’enseignement : 11.600 postes seront ouverts pour 2011 aux concours externes de recrutement d'enseignants, contre 15.125 l'an dernier, avec notamment moitié moins de places accordées au concours du professorat des écoles qu'en 2010 (3.000 postes aux concours externes contre 7.000 l'an dernier) et une stabilisation dans le second degré (8.600 postes sont ouverts comme en 2010).

Après la stabilisation du nombre de postes ouverts aux concours l’an dernier, cette baisse de 23% du nombre de postes par rapport à 2010 est une nouvelle saignée qui va non seulement dégrader les conditions d'enseignement, mais également envoyer des milliers d'étudiants de destinant a ces métiers dans le mur. Depuis 2007, c’est près de la moitié des postes aux concours d’enseignement qui auront été supprimés. Cette politique répond à une seule logique comptable conduisant à réduire massivement le nombre de fonctionnaires (34.000 suppressions de postes en 2011). Le dogme du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partants à la retraite a des conséquences désastreuses sur le système éducatif et sur la réussite des élèves. Il relève d'une logique à courte vue qui ignore les besoins et la hausse de la démographie scolaire depuis plusieurs années (+ 20.000 élèves à la rentrée 2009 dans le primaire et le secondaire).

La réduction du nombre de postes ouverts aux concours représente un coup de poignard dans le dos pour les étudiants qui se préparent depuis plusieurs années à ces concours. Il s'agit d'une véritable double-peine : alors que la reforme de la formation des enseignants a allongé le cursus de d’une année, les chances d'obtenir le concours dans le premier degré sont brutalement divisées par deux ! Cette décision intervient dans un contexte d'inquiétudes liées à la mise en œuvre à la rentrée de la réforme de la formation des enseignants déjà vives chez les étudiants. Dès la rentrée prochaine, les étudiants souhaitant devenir enseignant devront s'inscrire en 2ème année de master. Cette année de M2 va s'avérer pour eux ingérable: il leur faudra lors de la même année valider leur diplôme, effectuer un stage et réussir leur concours. Alors que près de 200.000 étudiants préparent chaque année les concours, la faiblesse du nombre de postes ouverts va placer des milliers d’étudiants reçu-collés (ayant obtenu leur master et échoué au concours) dans des impasses universitaires et professionnelles.

L’UNEF dénonce l’entêtement irresponsable du gouvernement qui s'achemine lentement mais sûrement vers une rentrée ingérable.

L’UNEF demande à Luc Chatel, ministre de l'Education nationale, de revenir sur ces suppressions de postes au concours. Il est indispensable de mettre en place une gestion prévisionnelle des recrutements dans l'éducation, sur une base pluriannuelle, afin de répondre aux besoins du système éducatif et de donner des perspectives stables aux milliers d'étudiants qui se destinent pendant plusieurs années à ces concours.

L'UNEF exige le retrait des décrets déjà publiés concernant la reforme de la formation des enseignants et l’ouverture de réelles négociations pour la mise en place d’une autre réforme. L'UNEF exige en particulier de revenir sur plusieurs points fondamentaux : la place des futurs concours, des masters garantissant une véritable formation professionnelle, le contenu des épreuves, le rôle des IUFM et l'accompagnement social des étudiants.

L'UNEF s'interroge: à quoi joue le gouvernement ?

Après l'augmentation des dépenses étudiantes (droits d'inscription, ticket de restauration universitaire, cotisation à la sécurité sociale étudiante) et après la décision brutale de baisser les aides sociales étudiantes en interdisant le cumul entre APL et demi-part fiscale, cette baisse des postes aux concours est un nouveau coup dur. Le gouvernement a vraisemblablement fait le choix de matraquer les jeunes dans un contexte de crise, en dégradant leurs conditions de vie et en assombrissant les perspectives professionnelles de milliers d'entre eux. Ce choix irresponsable de multiplier les fronts avec les étudiants prépare les conditions d'une rentrée particulièrement tendue dans les universités. Il est urgent au contraire de revenir à la raison.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !   Ven 23 Juil - 13:41

Communiqué SUD-Etudiant :
http://www.sud-etudiant.org/communiques/communiques-sud-etudiant/article/augmentation-des-postes-dans-l

Augmentation des postes dans l’éducation !

Le 15 juillet, le ministère de l’éducation a annoncé le nombre de postes offerts au recrutement des enseignant-e-s pour l’année 2010-2011 : au total, ce sont 11 600 places offertes, contre 15 125 en 2010, 15 600 en 2009, 18 600 en 2008 et environ 22 000 postes en 2007. Le primaire connaît une baisse particulièrement forte de 3000 postes de professeur-e-s des écoles. Depuis 5 ans, l’offre de postes a baissé de moitié, et nous pouvons craindre que cette tendance s’accentue dans les années à venir. Le ministère justifie la baisse du recrutement dans le primaire par le fait que 8 300 enseignant-e-s y seraient actuellement en "surnombre" en raison de l’anticipation, les années précédentes, d’un nombre de départs à la retraite supérieur aux départs réels.

Devant cette baisse continuelle, Sud étudiant ne peut que s’insurger contre la mise au banc de l’éducation par le gouvernement. Nous dénonçons le mépris du ministère pour le rôle des professeur-e-s au profit de quelques économies.

Cette énième réduction de postes entre en corrélation avec la réforme sur la formation des enseignant-e-s qui a provoqué l’an dernier un vaste mouvement dans les universités et les IUFM et a duré plus de 5 mois. C’est en septembre de cette année que rentre en vigueur la réforme de la masterisation, qui prévoyait le concours des professeur-e-s à bac +5 au lieu de bac+3 (c’est-à-dire à la suite de la licence). L’une des accusations clés reposait sur le fait que les étudiant-e-s non reçu-e-s au concours à la fin de leur master d’enseignement, se verraient affecté-e-s à des postes de vacations, autrement dit des emplois non titulaires précaires dans plusieurs établissements à la fois. La logique dans laquelle nous nous trouvons fait que, moins de postes sont offerts à des étudiant-e-s qui sont de moins en moins nombreux à pouvoir accéder ne serait ce qu’au concours d’enseignant. Le gouvernement vide l’éducation de ses professeur-e-s ! Une autre facette de la réforme imposait aux étudiant-e-s un stage pratique dévalorisé et moins rémunéré les plongeant un peu plus dans la précarité. Le master d’enseignement, qui commence à voir le jour dans plusieurs universités à la rentrée, est une formation de contractuel-le-s dépréciée et couplée à une baisse des postes à la sortie.

De plus, les nouvelles maquettes présentées au CNESER, donnent une répartition inégalitaire entre les régions pour l’accès à ces formations qui ne permet pas d’assurer l’accès et les conditions de réussite aux concours sur l’ensemble du territoire. Par exemple, si l’agrégation de Mathématique ne voit de master correspondant qu’à Metz et Nancy, celle d’Histoire géographie est tout simplement omise des formations présentées au cours de ce CNESER. A la rentrée, nombre d’académies ne disposeront pas de formation permettant de préparer certaines disciplines de concours.

Non aux économies sur l’éducation ! Sud étudiant continuera de revendiquer l’augmentation des postes au CAPES et à l’agrégation, la rémunération des stages et de dénoncer la réforme néfaste de la masterisation.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !   Ven 30 Juil - 14:51

neo a écrit:

Le nombre de contrats offerts dans le privé n'est pas encore publié, il faudra être vigilant, il avait plus que doublé l'an dernier...
Pour info, le nombre de contrats offerts aux concours du privé a été publié :
http://www.education.gouv.fr/cid4605/postes-contrats-offerts-aux-concours-second-degre.html

Pour comparaison, le nombre de contrats offerts en 2010 et en 2009 (le chiffre avait plus que doublé l'an dernier !) :
http://4tous.net/ecoledemain/IMG/jpg/tableau_par_matiere_prive.jpg

871 postes au CAFEP-CAPES (concours externe du privé) 2011, contre 1258 en 2010. Cela reste néanmoins nettement plus élevé qu'en 2009 (568 postes étaient alors offerts).

Et dans certaines disciplines, les postes dans le privé continuent d'augmenter (en anglais 100 contrats en 2011, 95 en 2010, 43 en 2009) alors qu'ils sont en diminution assez nette dans le public (790 en 2011, 900 en 2010, 942 en 2009).

Pour ceux que la question intéresse, voir la très bonne analyse réalisée l'an dernier :
http://4tous.net/ecoledemain/spip.php?article453
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nombre de postes aux concours 2011, saignée au CRPE !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliothécaire territorial : postes limités ?
» Ligne live box et nombre de postes téléphoniques
» une bonne nouvelle entrevue de selection
» Lucile nous a rejoints hier soir ! Edit photos p3
» nombre de jours Apss pour 2011-2012?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES ÉTUDIANTES-
Sauter vers: