COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Sam 17 Juil - 9:27

http://www.lepost.fr/article/2010/07/17/2154647_manifestation-apres-la-mort-d-un-braqueur-de-casino-un-homme-tire-sur-les-forces-de-l-ordre.html

http://www.20minutes.fr/article/585457/Violences-a-Grenoble-Hortefeux-attendu-sur-place-dans-la-journee.php
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Sam 17 Juil - 10:08

En quoi ca nous concerne pous le coup :p ? Apparemment ce sont pour la plupart des quartiers chauds au sud de grenoble ^^' on m'a déconseillé d'y prendre un logement.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
bosco
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 507
Age : 32
Ville : Angers
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Sam 17 Juil - 10:52

Vu que le nombre d'acte de violence entre "quartier difficile" et la police augmente depuis plusieurs mois, je pense qu'on va assister dans quelques mois a une nouvelle flambée de violence dans les quartier sensible de France.

La faute au gouvernement, avoir supprimé la police de proximité, avoir détruit le tissus associatif en baissant très significativement les subventions. Pas étonnant que la délinquance augmente. (même si cela n'excuse pas tout bien sur)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesminardistes.tk/
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Sam 17 Juil - 11:06

Un maire d'Ile de France tirait récemment la sonnette d'alarme.

La situation est toujours étriquée dans les banlieues.

Les leçons n'ont elles pas été tirées? .... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Sam 17 Juil - 14:05

Ouais rien n'a changé dans les banlieues. Mais attention là d'une part ce n'est que le sud de Grenoble mais en plus les émeutes ont eu lieu pour quoi ? Pour un braqueur o_o ? Dans ce cas il n'y a rien à dire, les émeutes n'ont rien eu de légitime.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
bosco
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 507
Age : 32
Ville : Angers
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Dim 18 Juil - 11:44

Citation :
Pour un braqueur o_o ? Dans ce cas il n'y a rien à dire, les
émeutes n'ont rien eu de légitime.

exact ! ce n'ai que de la pure vengeance !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesminardistes.tk/
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Dim 18 Juil - 14:50

http://www.lepost.fr/article/2010/07/18/2156044_loir-et-cher-apres-la-mort-d-un-jeune-homme-une-gendarmerie-attaquee-par-50-personnes.html

Bien peur des résultats en 2012...

les français sont terrifiés sur leur canapé cat

en espérant que ça fasse le jeu de la gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Dim 18 Juil - 16:28

ça risque malheureusement de faire celui de l'extrême droite..

Article très intéressant (enfin de la réflexion) -->

Citation :
Société -

le 18
Juillet 2010



Grenoble : plongée au coeur de "La
Villeneuve"











Après la mort de Karim Boudouda, des affrontements entre forces
de l’ordre et jeunes du quartier de la Villeneuve ont éclaté ce week-end
à Grenoble. Pour les médias et l’opinion publique, la Villeneuve
devenait aussitôt un « quartier chaud » ou « sensible » et se trouvait
confronté à une stigmatisation généralisée. Mais peut-être est-ce une
erreur, un jugement trop hâtif. Une habitante et militante associative
du quartier nous a fait part de son expérience. Désireuse de garder
l’anonymat nous l’appellerons Madame X. Arrivée à la Villeneuve dès la
création du quartier en mai 1972, elle a vu l’environnement évoluer, la
fuite des classes moyennes, le chômage croissant, la paupérisation...
Aujourd’hui elle réfute la caricature ambiante de la Villeneuve, c’est
un « quartier différent » où « on a le moyen d’y vivre et d’y vivre
bien ».
Le quartier de la Villeneuve voit le jour en 1972. Dans les années
1960, le contexte de croissance démographique encourage les mairies
d’Echirolles et de Grenoble à construire une Zone à Urbaniser en
Priorité (ZUP), à la frontière de ces deux villes. Pour notre militante
dès le départ « la mixité était voulue ». En effet, à ses débuts la
Villeneuve se caractérise par une mixité sociale importante. Cadres,
employés, ouvriers et chômeurs cohabitent. Les équipements publics sont
aussi présents, il s’agit de faciliter l’accès à la santé, à
l’éducation, mais aussi aux loisirs et au sport pour les plus jeunes.
Cependant, la vie à Villeneuve devient de plus en plus difficile au
cours des années. « Le quartier en quarante ans, il a évolué comme la
société ».
En 1983, le changement de municipalité voit l’éviction de l’Union de
gauche au profit de la droite. A partir de ce moment la Villeneuve est
devenu un quartier « fourre-tout » selon Madame X, et la mixité sociale -
primordiale pour l’équilibre de la cité - à été mise à mal. « On a mis
des populations en situation précaire, on les empêchait de s’intégrer ».
Dès ce moment la fuite des classes moyennes engendre une paupérisation
du quartier. Le climat social se détériore rapidement. Faute aussi à la
conjoncture économique des années 1980. Les trente glorieuses ne sont
devenues qu’un triste souvenir et le chômage fait ses premiers effets.
De plus, la Villeneuve est un quartier jeune et la barrière de l’emploi
pousse à l’exclusion sociale, au repli sur soi, et même parfois à la
délinquance. Madame X ne peut que constater les difficultés d’embauche :
« on se retrouve avec une génération, deux, puis trois qui ne
travaillent pas ».
Pour cette militante de la première heure il n’est pas question de se
résigner : « moi j’espère encore, je fais encore partie de ceux qui
veulent croire. Il y a un projet de rénovation urbaine ». A Villeneuve
le milieu associatif est très présent. Il travaille au plus proche des
habitants. « La qualité de vie reste » rappelle la grenobloise. A la
Villeneuve « on a le moyen d’y vivre et d’y vivre bien ». « On a par
exemple une régie de quartier qui emploie une centaine de personnes, une
entreprise d’insertion qui fait un vrai travail ». Comme souvent il
suffit « d’une quinzaine de jeunes », d’une minorité d’agitateurs pour
attirer les médias en créant un véritable désordre public. La Villeneuve
est un quartier de 15 000 habitants. La colère des habitants à l’heure
du constat - voitures brûlées, commerces détruits – infirme l’idée d’un
« quartier violent ». Karim Boudouda était originaire de ce quartier et
les jeunes qui ont manifesté leur colère n’acceptent pas les conditions
de décès de leur ami. Madame X qui « connait l’imam » qui a prononcé une
prière au mort vendredi soir, tient à préciser que son discours n’est
en rien responsable de l’embrasement qui a suivi.
Il serait plus juste, si l’on cherche à dissocier les coupables des
innocents, de parler « des » Villeneuves comme le propose ce rapport de
l’Agence d’urbanisme de Grenoble paru en mars 2003 et intitulé :
« Habiter et vivre à la Villeneuve : diagnostic ». Madame X s’inquiète
de la « stigmatisation » du quartier. La diffusion de préjugés sur la
Villeneuve ne fera qu’accroître le sentiment d’exclusion. Ce phénomène
concernera la cité en général, aujourd’hui les commerces craignent une
désertion du quartier notamment à la galerie des Arlequins, zone
particulièrement soumise aux violences. Mais la peur de la violence à
résolu la militante à souhaiter « la présence de la police ». Elle se
reconnait « pragmatique », admettant par exemple le succès de
l’installation de caméras dans le tram.
La Villeneuve se caractérise par une architecture très particulière.
Elle représentait dans les années 1970 un urbanisme innovant, complexe
aussi. La violence est une forme d’expression de la précarité, certes
regrettable mais toujours combattable. Comme Madame X la majorité des
habitants du quartier souhaitent une présence policière. Mais c’est une
solution par défaut, car ici on craint le cycle de la violence. La
réponse est surement ailleurs et les associations promettent de
continuer à travailler. Aujourd’hui c’est surtout ce phénomène de
ghettoïsation qu’il faut corriger.

Matthieu Windey
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
bosco
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 507
Age : 32
Ville : Angers
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Lun 19 Juil - 16:28

Oh oui l'extrême droite va en profiter ! les gens sont terrifie devant leur tv et hop un bulletin FN car on leur présentent toujours les délinquants comme des français d'origine immigré (donc pas des français de souches) alors qu'en faite y a de tout !

l'UMP va être content, le partis va pouvoir lancer son "grenelle de la sécurité" !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesminardistes.tk/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes   Aujourd'hui à 6:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeune abattu par la police : nuit d'émeutes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lesménils -54- Trafic de drogue : un homme abattu par la police.
» Quelle couche lavable nuit pour fille de 8 ans ?
» Combien d'heures dure la nuit pour vos bébés?
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: FIL D'INFOS-
Sauter vers: