COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Réforme du lycée : pétition intersyndicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 27
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Réforme du lycée : pétition intersyndicale   Jeu 10 Déc - 13:07

Pétition intersyndicale.

A signer en ligne et à diffuser largement:
http://www.pascettereformedeslycees.org

SNES-FSU, SNEP-FSU, SNETAP-FSU, CGT Educ'action, SUD Education, SNALC-CSEN, SNFOLC, SNCL-FAEN

Les associations suivantes appellent aussi à signer cette lettre :
AEAT (Association des enseignants d’activités technologiques),
APBG (Association des professeurs de biologie géologie),
APLV (Association des professeurs de langues vivantes),
SLNL (Société des langues néo-latines),
APSES (Association des professeurs de sciences Économiques et sociales)
UDPPC (Union des professeurs de physique et de chimie)



Monsieur le Ministre,

Votre projet de réforme est inacceptable.
Il constitue une réforme globale du second degré à travers les modifications du décret EPLE qui concerne également le collège.


Il se traduit par :
- un accroissement dangereux de l’autonomie des établissements et des prérogatives des chefs d’établissements. Ainsi serait confié à la gestion locale près d’un tiers de l’horaire professeur au risque de conduire au développement des inégalités et à la concurrence entre les disciplines, voire entre les établissements ;
- un « accompagnement personnalisé » des lycéens installé au détriment des horaires disciplinaires dispensés aux élèves et qui ne répond pas à leur demande légitime ;
- une dénaturation de l’enseignement disciplinaire, en particulier pour les disciplines qui sont cantonnées en seconde dans les enseignements d’exploration réduits à 1h30 ;
- la mise en place d’un tronc commun en classe de première qui ne répond en rien à de réelles possibilités de changement de parcours pour les élèves, mais qui permettrait l’augmentation des effectifs dans les classes et la poursuite des suppressions de postes ;
- une extension des missions des enseignants bien au-delà de leurs responsabilités, en premier lieu sur l'orientation et une remise en cause des missions des conseillers d’orientation psychologues.

Il n’apporte aucune réponse à la demande unanime d’amélioration des conditions de travail des personnels et des conditions d’étude des élèves.
Pourtant, le lycée doit être amélioré et personne ne peut se résoudre à la persistance de l’échec d’un nombre important de jeunes, en particulier en classe de seconde.

Nous vous demandons solennellement de renoncer à ce projet, de reprendre les discussions sur d’autres bases, et de poursuivre celles sur les séries STI - STL.

Signer : http://www.pascettereformedeslycees.org
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 27
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Réforme du lycée : pétition intersyndicale   Dim 13 Déc - 10:52

Dans La lettre de l'Education, analyse de la réforme du lycée par Agnès Joste, professeur de lettres et membre du collectif Sauver les lettres :

Agnès Joste :« Le ministère vient d’inventer une filière littéraire, sans littérature »

Agnès Joste est professeur de lettres au lycée Claude Monnet, au Havre, membre du collectif Sauver les lettres.


Lire l'entretien : http://www.lalettredeleducation.fr/Agnes-Joste-Le-ministere-vient-d.html

Extrait :
Citation :
- Les lycéens ne vont-ils pas s’emparer de vos arguments pour contester la réforme ?
- Nous ne pouvons pas empêcher les lycéens de réfléchir. Nous proposons une information honnête, à la disposition de tous. Si les lycéens manifestent, nous n’y sommes pour rien.

...............................................................................................................................................................

Le collectif Sauver les lettres se refuse à lancer un appel spécifique pour le français, et appelle à signer la pétition intersyndicale. Explications :

http://www.sauv.net/contreappel.php

Contre-appel pour le français

Pourquoi ne lançons-nous pas d’appel pour le français ? En seconde, le passage de 4 h 30 pour tous, et 1 h d’aide individualisée, c’est-à-dire 5 h 30 d’horaire pour les élèves, à 4 h, le justifierait. En première littéraire, le passage de 6 h à 4 h en tronc commun + 2 h de " littérature " induira une perte d’efficacité pédagogique, et est lourd de menaces concernant la définition d’un tronc commun non " littéraire ". A cela s’ajoute la disparition des mathématiques, qui achèvera d’en faire la série d’orientation par défaut, celle des " nuls en maths ". En terminale, le français, jadis option dans toutes les séries, est aujourd’hui enseigné en L uniquement, où il est une matière obligatoire ; il passe de 4 h à 2 h. Excusez du peu, puisqu’il s’agit de revaloriser la filière littéraire ! Et que le programme comme l’horaire de TL faisaient – phénomène rare – l’objet d’un consensus.

Pourquoi ne pas lancer cet appel ? Parce qu’il est tout aussi scandaleux de voir les élèves de seconde passer de 6 h à 4 h de mathématiques, de voir… cessons la litanie à peine entamée, seules l’ECJS et l’EPS conservent leur horaire.

Parce que la logique à l’œuvre est unique et concerne toutes les matières : il s’agit de supprimer des postes. C’est tout. Et comme laminer les disciplines ne suffit pas, on ajoute l’arme magique, des heures flottantes à " effectif restreint ", déconnectées des matières, qu’il suffira de réduire pour s’adapter au plus juste des suppressions. Pas trop encore l’année prochaine… mais les recteurs chargés de " moduler " la dotation horaire auront les mains libres pour accomplir un jour ce prodige : faciliter l’entrée dans le supérieur en diminuant l’horaire des disciplines, puis l’horaire tout court.

Nous vous invitons donc à signer cet appel commun : http://pascettereformdeslycees.org

Collectif Sauver les lettres
Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme du lycée : pétition intersyndicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition pour les produits WELEDA et DEMETER
» Des manifestations de lycéens dégénèrent à Nanterre et Lyon
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» Pétition pour le maintien des Auxiliaires de Vie Scolaire
» Marée Noire 1/07/2010 dans le golfe du Mexique : Pétition de PETA pour que BP soit reconnu et accusé de crime contre les animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: RÉPERTOIRE DE DOCUMENTS-
Sauter vers: