COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jules44
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 52
Age : 23
Ville : Nantes
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Jeu 19 Nov - 20:51

Bonjour, voici le lien du discours de Monsieur Chatel aujourd'hui.

http://www.education.gouv.fr/cid49667/vers-un-nouveau-lycee-en-2010.html


Pour ma part, je trouve cette réforme pas mal.
Je bloque quand même sur l'absence de mathématique au programme de première L. Je pense que cela les contraindra dans leur poursuite d'étude.
Ensuite, les 1h de de TPE qui sont vraiment insuffisantes. Etant en classe de première SI, sur une heure de TPE, nous ne faisons concrètement rien.

Voilà, Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://unl44.new.fr
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Jeu 19 Nov - 21:39

moi ce que je pense perso : la réforme est un doigt d'honneur aux lycéens et à la démocratie !
Une
fois de plus elle est vide de tout moyen supplémentaire pour améliorer
nos conditions d'étude. Elle ne répond donc pas à la concertation
lycéenne, de plus aucune explication sur le choix de poursuivre à
économiser sur l'avenir des jeunes alors qu'on offre des milliards aux
plus riches et aux banques. On veut une fois de plus faire mieux avec
moins.. la blague ! lycées à 2 vitesses, lycées bradés.


_Les 2h d'aide ne risque t'elles pas plutot
d'accentuer les inégalitées entre les élèves ? élèves bons et élèves
moins bons. Notament entre lycée d'élite (cours d'approfondissement) et
lycée de banlieu (heures d'aide et de réorientation) on est plus sur le
même pied d'égalité là !
_Les stages de rattrapage, saviez vous que
ce seront des profs qui le souhaitent qui les assureront? (Donc payés
ou pas !). Donc mesure très inégalitaire entre lycées !! De même pour
le suivi individuel !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Vianney
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 384
Age : 28
Ville : Valenciennes
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 12:55

Citation :

Les chefs d'établissements accueillent favorablement la réforme du lycée



Le principal syndicat des chefs d'établissements, le SNPDEN, a annoncé vendredi accueillir favorablement la réforme du lycée détaillée jeudi par le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, notamment parce qu'elle prévoit une autonomie accrue des lycées.
"Cette réforme a pour caractéristique de s'appuyer sur la responsabilité des établissements afin que les promesses d'égalité du service public soient une réalité effective", a écrit le SNPDEN.
"Le recours à l'initiative et à la créativité des acteurs locaux est enfin rendu possible. Il pourra se développer durablement dans le cadre d'une part de grilles nationales précises de ce qui est dû à chaque élève et d'autre part, d'une garantie, plusieurs fois réaffirmée, des ressources attribuées aux établissements", a-t-il précisé.
"Cette approche qui associe les garanties qu'apporte un service public à la souplesse d'application nécessitée par la diversité des conditions, rejoint les attentes du SNPDEN", a-t-il conclu.
Cette réforme, qui prévoit notamment de l'accompagnement personnalisé, de l'économie pour tous en seconde et des possibilités de se réorienter en cours de lycée, a été fraîchement accueillie jeudi par les syndicats enseignants.



Source: VousNousIls


Revenir en haut Aller en bas
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 24
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 16:36

Cette réforme, qui prévoit notamment de l'accompagnement personnalisé, de l'économie pour tous en seconde et des possibilités de se réorienter en cours de lycée, a été fraîchement accueillie jeudi par les syndicats enseignants.

"fraichement" ? Je sais acueillir quelqu'un chaleureusement, mais "fraichement", désolé, ça ne veut rien dire.

Pour ma part, il va faloir m'expliquer comment on va continuer de supprimer des postes de profs NECESSAIRES, alors que des enseignements nouveaux vont voir le jour...
D'autre part, en terminale S, actuellement, nous ne faisons que survoler la guerre froide. De nombreuses heures sont passés à démontrer que l'URSS est une dictature, nous avons passé en tout et pour tout... 5 minutes à parler des coups d'état américains et capitalistes, au sens général (j'entend par là Pinochet et la tentative de la baie des cochons par exemple).
J'ai bien peur que ces 5 minutes disparaissent définitivement.
Et lorsqu'on me dit "plus accès sur les outils", je ne comprend pas non plus :p. Des outils? Genre "comment faire pour dessiner" ou "savoir reconnaitre les couleurs", ou encore peut-être "le fonctionnement d'un camp de concentration en détail"...
A force de vouloir employer des termes vagues, on arrive à ne plus rien dire du tout.

Le conseiller communication aurai-t-il un problème... de communication?

PS : le terme "orientation plus juste" sonnait bien... Pourtant quand je regarde dedans je vois...

Citation :

Les mesures proposées

Un tutorat, dès la classe de seconde, pour accompagner l’élève dans ses choix d’orientation

* Un tutorat est mis en place pour suivre individuellement chaque élève volontaire, dès la classe de seconde.
* Sur la base du volontariat, le tutorat est assuré par les enseignants, dont les documentalistes, ou les CPE volontaires.
* Chaque tuteur suit un même petit groupe d’élèves, de la classe de seconde à la terminale.
* Cet accompagnement, qui s’inscrit dans la durée, conjugué aux échanges entre élèves, crée une dynamique positive au sein du groupe.
* Le tuteur aide l’élève dans ses choix sans se substituer au professeur principal ni au conseiller d’orientation-psychologue.

Je ne vois pas en quoi cela va renforcer la "justesse" de l'orientation. Au contraire, si on met l'orientation en lien avec les autre mesures proposés, on se rend compte que les lycées "hupés" ne disparaissent pas, au contraire, leur niveau d'exellence est revalorisé (grâce à des cours "d'aprofondissement")... C'est le contraire de la justice, c'est ce qu'on appelle la concurance

Une meilleure information des élèves

* De la seconde à la terminale, dans le cadre des deux heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé, chaque élève dispose d’un temps consacré à l’élaboration de son projet d’orientation. Qui va se charger de cet accompagnement? Un super-man? A la fois capable de faire conseiller d'orirentation, et prof? Je rappelle que les conseillers d'orientation ont déjà assez de boulot pour qu'en plus on ne leur en rajoute. Aujoud'hui, pour obtenir un rendez vous, dans mon lycée, il faut s'y prendre environs 2 semaine à l'avance, et le plus souvent, on ne choisit pas vraiment l'horaire... Je n'ose imaginer qu'une telle mesure soit applicable sans recrutement.
* Tous les élèves sont encouragés à effectuer des stages en entreprise de courte durée. Quand ça? Pendant les vacances? Ainsi, les élèves en difficultés ou qui veulent changer de voie feront des cours de "remise à niveau", pendant que d'autre, plus surs d'eux, prépareront déjà leurs CVs
* Des forums de l’emploi sont organisés dans chaque établissement. Ce type de forum est déjà organisé, une fois par an, dans mon lycée (je ne peux pas me prononcer pour tous les autres), l'efficacité est... contestable
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 20:07

L'article du Monde.fr sur cette réforme revient sur les mesures principales de cette nouvelle réforme du lycée :

Citation :
Réforme du lycée : une série L enrichie et des "passerelles" en fin de première
LE MONDE | 19.11.09 | 11h07 • Mis à jour le 19.11.09 | 16h27

Les élèves qui entreront en seconde en septembre 2010 étrenneront le "lycée Chatel" qui les amènera en 2012 à un baccalauréat peu différent de celui d'aujourd'hui. Si l'architecture globale du lycée reste identique, les grilles d'enseignements que présente Luc Chatel jeudi 19 novembre laissent s'insinuer des nouveautés qui, à terme – si les équipes pédagogiques s'en saisissent – pourraient modifier substantiellement l'enseignement secondaire. Le but affiché au ministère est de rendre plus attractif le bac littéraire (L) et plus scientifique le bac S, en donnant au jeune le droit à l'erreur.

Accompagnement et soutien. Deux heures d'accompagnement personnalisé figureront à l'emploi du temps de tous durant les trois années de lycée. Ces heures servant au soutien, à l'orientation et à l'approfondissement seront gérées par les établissements et inscrites dans le service des enseignants. Pourra s'y ajouter du tutorat.

En 2de, sciences économiques pour tous. Qu'ils rêvent d'un bac technologique ou général, tous les élèves de 2de suivront le même tronc commun de 23 h 30 de cours hebdomadaires, incluant deux langues vivantes, le français, les mathématiques, la physique-chimie, les sciences de la vie et de la terre (SVT) et le sport. S'y ajoutera un enseignement de sciences économiques à choisir entre deux propositions et un autre enseignement exploratoire à décider entre huit. "La littérature et le monde contemporain" y figureront au même titre que "les méthodes scientifiques" ou "les sciences de l'ingénieur". Cette classe sera commune aux élèves souhaitant préparer un bac général ou un bac technologique. Une option facultative pourra s'ajouter aux 28 heures de cours prévues.

Changer de série en fin de 1re. 60 % des enseignements seront encore communs aux élèves des trois séries générales durant cette deuxième année de lycée. Viendront s'y ajouter 40% d'enseignements de spécialité. Ce dosage permettra de mêler dans une même classe des élèves de séries différentes, mais autorisera surtout des réorientations. Un élève de série économique et social (ES) qui se rend compte qu'il aurait dû étudier en S pourra faire un "stage passerelle" durant les vacances afin de se mettre à niveau dans les enseignements de spécialité de la série scientifique. Ces passages seront possibles entre toutes les séries. Pour les simplifier, l'enseignement optionnel de mathématiques offert aux littéraires est le même que l'enseignement obligatoire reçu en filière économique.

En classe de terminale, c'est la spécialisation. Là se dessinent vraiment les bacs. En série S, l'enseignement de disciplines scientifiques pourra monter à 18 h 30 hebdomadaires, rendant le choix de cette filière délicat pour des élèves qui n'aiment pas vraiment les sciences. La spécialité "informatique et sciences du numérique" vient s'ajouter aux trois autres qui existent déjà.

Renforcer la série L. La palette des enseignements offerts en L s'élargit avec la possibilité de suivre une spécialité intitulée "droit des grands enjeux du monde contemporain". Les deux autres spécialités du futur bac L seront les arts ou bien les langues. L'enseignement de ces dernières sera d'ailleurs renforcé.

Priorité aux langues vivantes. On est loin du plan d'urgence pour les langues vivantes qu'avait annoncé Nicolas Sarkozy le 13 octobre. En revanche, à partir de la classe de 1re, les littéraires recevront un enseignement de littérature étrangère en langue étrangère. Et, dès la rentrée, les cours de langue ne seront plus dispensés par classe, mais devant des élèves qui ont les mêmes compétences à l'oral ou à l'écrit, en compréhension ou en expression.

L'histoire-géographie en vedette. L'histoire-géographie profite du tronc commun de 1re. Les scientifiques qui en avaient 2h30 par semaine passent à 4, comme les lycéens des autres séries. Une option plus légère leur sera proposée en terminale.

Le bac reste immuable. La promesse présidentielle de "réviser la nature et le contenu des épreuves du bac" en langues n'est plus d'actualité. Seule l'avancée des épreuves d'histoire-géographie des bacheliers scientifiques, à l'issue de la classe de 1re , est d'actualité.

Les programmes vont être réécrits d'ici deux mois. C'est presque l'intégralité des disciplines qui doit être réécrite.

Maryline Baumard

>> http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/11/19/reforme-du-lycee-une-serie-l-enrichie-et-des-passerelles-en-fin-de-premiere_1269140_3224.html#ens_id=1229424
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
carlo giuliani
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 76
Age : 25
Ville : castres (81)
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 21:07

Pour avoir discuté avec notre proviseur aujorud'hui, ils sont effectivement ravi de cette réforme. La suppression de l'Histoire en terminale S? ET alors? Des éconmies? C'est normal, chute démographiques....
J'ai également discuté avec certains professeurs assez "engagé". ET eux ne trouve pas la réforme si lamentable que ça. Voila. je ne sais pas si chez vous c'est pareil, mais j'ai l'impression qu'on va être seul cette année encore.
Revenir en haut Aller en bas
Jules44
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 52
Age : 23
Ville : Nantes
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 21:15

Bah, moi, je la trouve pas si mal que ça cette réforme.
Il y a juste les deux points que j'ai cité plus haut qui me dérangent...
Après, je ne comprend pas trop l'argument du lycée à deux vitesse mis en valeurs, fin, je n'y adhère pas quoi. Je trouve que c'est une bonne chose, l'aide individualisée, les groupes de niveaux si le bac est adapté au programme et l'enseignement apporté en dehors de ces aides permet d'avoir de bons résultats.

Fin, voilà, je vais discuter de tout ça mardi =)
Revenir en haut Aller en bas
http://unl44.new.fr
carlo giuliani
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 76
Age : 25
Ville : castres (81)
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 21:30

personnellement ce qui me va pas:
-Faire passer l'histoire en option en terminale S.
-Cibler la terminale L sur le droit ou les langues. C'est bien, mais pourquoi ne pas mettre en SPE? Genre soit SPE droit, soit SPE langue ou SPE Littérature (qui serait le programme actuel) ainsi les élèves allant en L parce qu'ils souhaitent poursuivre dans des étudent littéraire ne serait pas pénalisé.
-Les stages de remise à niveau.
-favoriser l'implication hors cours. Un élèves en difficluté n'a pas forcement le temps de s'investir, tout comme un devant s'occuper de ses frères et soeurs. On va donc favoriser les bon élèves ou en tout cas ce n'étant pas dans une situation sociale délicate.
-La mise en place avec les moyens donnée.
-Le fait qu'il y aura un genre de prof référent ou je ne sais pas quoi. Ils pourraient très bien créer un nouvel emploi, formé à faire cela.
-etc, etc

Ce qui me parait pertinant:
-Le déboublement.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 21:46

Qu'on soit bien d'accord, il y a cette réforme du lycée, et il y a tout le reste de la politique éducative menée dans ce pays depuis des années. Globalement le constat est catastrophique et il y a mille raisons de se révolter.

A propos de cette réforme en particulier, ça va être difficile de construire un mouvement dessus. Elle n'est pas ambitieuse, elle ne permet pas d'entrevoir un meilleur lycée pour demain. Les moyens sont évidemment en baisse, puisque c'est la logique qui prévaut avec ce gouvernement (avec telle ou telle idéologie derrière, chacun se fait son avis, mais le constat est là). Ceci dit, comparé à l'an passé, elle n'a pas le même goût de souffre.

Concernant l'aide individualisée, je vous propose de lire et débattre ici : http://lecrc.forumactif.fr/coor-nantes-f30/debat-sur-l-ajout-de-l-aide-individualisee-t7429.htm

1h30 d'éco en seconde : c'est une avancée, mais c'est insuffisant. Surtout qu'on remarque que ce n'est pas de l'éco-social mais de l'éco tout court. Quand on sait que les programmes vont être totalement refaits et que la SES subit des pressions venues du patronat, on peut redouter que cette matière perde son indispensable esprit critique.

Tronc commun en 1ère : éclatement des classes dans la majorité des cours = problèmes organisationnels et perte d'esprit de groupe !

Histoire au bac : épreuve anticipée ? Si c'est le cas c'est un sacré coup bas ! Mesure déjà prévue l'an passée, faire diminuer le volume horaire de cette matière cruciale serait une très mauvaise nouvelle. D'ailleurs, le L devraient perdre les maths obligatoires dès la 1ère. Pas de quoi revaloriser cette filière, même en la gratifiant d'une nouvelle matière encore obscure pour l'heure.

Quelles matières seront amputées en faveur de l'aide individualisée ? Que comprendront les nouveaux programmes ? Ce sont deux grandes questions qui se posent aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 493
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 22:04

En résumé on a :

"-Vous voyez le lycée de demain ?
-La petite forme au contour très estompée ?
-Oui c'est ça.
-Et bien quand j'ai voulu l'appréhender tout à l'heure j'ai senti un courant d'air, une sensation étrange de vide. Est-ce normal ?
-Non, normalement il reste de la connaissance.
-Ah oui en effet ça m'avait échappé, il n'y a plus grand monde pour la faire partager. Pourtant votre projet me semblait plutôt satisfaisant.
-On a besoin d'argent ailleurs... "
Revenir en haut Aller en bas
joss56
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 26
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Ven 20 Nov - 23:55



-La Reforme Chatel:
*elle va remplacer 2h de cours, par 2h d'accompagnement, pour tous.
une
classe sera divisé systématiquement en groupes (Approfondissement,
Soutient et Réorientation ), cette mesure aura pour conséquence de
renforcer les inégalités déjà existantes car cette accompagnement sera
forcé et quand à ce module de réorientation visera -il à réorienter les
élèves qui le désire, où il le désire, ou plutôt servira à éjecter les
moins bons ailleurs ?
* elle vise à renforcer l'autonomie des
lycées, un véritable désastre pour les lycées les plus défavorisés qui
ne pourront rattraper leur retard, et déjà fortement touchés par la
suppression de la carte scolaire.
*elle va augmenter les cours
commun entre les filières et de l'autre diminuer ceux communs aux
élèves communs d'une mêmes filières.Or cette mesure remettent en
question le but et l'existence même des filière (S,L,ES)
* cette
reforme crée un Bac unique, spécialisé à outrance, par les options aux
choix, plutôt que différencié par des filières, va casser le caractère
général du Bac, en l'individualisant...se qui risque d'accroitre la
sélection à la sortie du Bac, qui se ferait sur le Contenu du Bac de
chacun (très variable, vu que chacun aura prit des options très
différentes ) et le module approfondissement précédemment énoncé dans
les 2h d'accompagnement va accroitre lui aussi la sélection dès
l'entrée au lycée..puisque réservé aux plus doués
* la reforme
prévoit un rapprochement avec le monde des entreprises, nous ne sommes
pas contre des stages de découvertes volontaire, mais nous sommes
contre des stages de formation à la carte préparés par le gouvernement,
car il existe déjà une voie professionnelle pourquoi vouloir la doubler?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Sam 21 Nov - 17:46

Analyse de la réforme et de la grille horaire, par le collectif Sauver les lettres :
Le lycée 2010 : sous la propagande, les miettes !
http://www.sauv.net/lycee2010.php

Extraits:
Citation :
Les actuelles options facultatives disparaissent.
Le ministère ne prévoit aucune possibilité pour les élèves d’une option supplémentaire. Toutes les matières indépendantes des séries (ateliers d’arts plastiques, théâtraux, audio-visuels, latin, grec, langue vivante 3, sections européennes) que les élèves pouvaient choisir en Seconde et poursuivre jusqu’au bac pour une épreuve à points positifs sont rayées de la carte lycéenne. 16 500 postes à supprimer, pensez donc !
[...]
Comment réagir ?
Il faut évidemment s’opposer à cette réforme qui ici s’avance masquée. Le discours apparemment bienveillant et positif cache une baisse massive des moyens efficaces et formateurs : un " accompagnement " n’a jamais été un enseignement. Le volontarisme affiché sur les langues vivantes cache la suppression des LV 3, et la réduction des LV 1 et des LV 2 à des automatismes déculturés, les " compétences ". Les déclarations tonitruantes sur l’accès à la culture se traduisent par la réduction des SES et des arts, et la suppression à venir du latin et du grec. Quant au vernis d’ " histoire des arts ", il s’agit, sans création de postes spécialisés, d’une supercherie et d’un mensonge.
L’opposition à ces mesures n’est pas de l’immobilisme, mais la lucidité et la détermination nécessaires à la préservation de la qualité et du nombre des enseignements actuellement dispensés en France au lycée. Avec les mesures Sarkozy-Chatel, il ne s’agit plus de réforme, mais de destruction libérale du service public de l’éducation, par écroulement des enseignements du lycée et abandon des élèves en difficulté à des dispositifs aléatoires, discriminants et déconnectés (" sas de compléments de programmes pendant les vacances scolaires "). La nécessaire évolution du lycée doit être démocratique et égalitaire, et garantie par des engagements précis de l’Etat sur des enseignements de qualité également dispensés à tous.
Revenir en haut Aller en bas
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 25
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Dim 29 Nov - 18:25

les 2h de cours en moins, c'est lesquelles? C'est les LV1! Sachant qu'en L par exmple on passe de 5h30 (3h30 deLV1 et 2h de LV2) a 4h(donc logiquement, 2h/2h) il ya donc surement une autre matière qui perd 30min hebdo. ou alors des sciences en 1ere S (quoi qu'elles aient l'air renforcées en term). Donc, sa doit etre un truc dans le genre.

Sinon y'a les groupes de compétences en langues c'est du gros nimp' ca aussi.On sait tres bien que c'est en entendant des personnes meilleures que soi en langue qu'on progresse.

Y'a plein d'autres truc, et franchement j'arrive pas a comprendre ceux qui disent que cette réforme est pas si mal. Elle dégrade encore une fois les conditions de travail (lycéens comme profs) dans l'E.N. même si elle est moins "révolutionnaire" que l'année derniere, faut pas déconner quand même.
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 24
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Lun 30 Nov - 9:23

Problème, soulevé par le conseiller de com de l'Elysée (appelé aussi chacha dans ses moments intimes) : (aux alentours des 10minutes 30)
"Au sein de chaque établissements [les personnels éducatifs] rencontrent, éduquent, des élèves d'origine géographique, sociologiques, radicalements différentes"
Solution :
Autonomie des établissements. Accompagnement personnalisé.

[C'est bien connu : si tu viens de la banlieu, tu es con comme un anne, si tu viens des quartiers chics, alors tu as un grand avenir. Suivant ton ORIGINE, tu aura droit à tel ou tel accompagnement, telle ou telle classe, tel ou tel avenir.
Pour lui le problème de la mixité des classes vient de ton ORIGINE, si tu viens de la rue machin et qu'un autre vient de la rue bidule, vous n'êtes pas pareil (quoi que vous fassiez), et donc il faut proposer un enseignement, un accompagnement différent au tien à celui qui vient de la rue truc... Et peu importe si vous avez le même niveau...]

Pour ce qui est des changements de trajectoires, ça a déjà été instauré dans l'université... J'en ai pas encore entendu grand bien...
Revenir en haut Aller en bas
claudia
Tout nouveau
Tout nouveau


Féminin Nombre de messages : 1
Age : 28
Ville : montpellier
Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Lun 30 Nov - 22:16

je suis d'accord: cette réforme est une honte! une honte dans un pays qui se revendique démocratique! si démocratie signifie le concours de tous à la chose publique, ce n'est certainement pas en formant des travailleurs plus que des citoyens que nous y arriverons! et cette obsession autour de l'économie!!! qui devient OBLIGATOIRE!!!!! j'étais au lycée il y a 4 ans, et en arrivant à la fac, j'ai pu constater les dégats! une grande partie des étudiants sont incapables d'écrire un texte sans faire minimum 3 fautes par phrases!! on ne nous apprend pas non plus les fondamentaux de l'histoire, de la philo... qui sont des bases ESSENTIELLES à la progression universitaire! mais leur volonté n'est visiblement pas d'éduquer les citoyens, éducation sans laquelle toute recherche de liberté et vaine... non, à la place, formons des travailleurs; assurons nous qu'ils auront un boulot, et qu'à 18ans ils pourront se supporter tout seul, grâce à leur apprentissage anticipé de l'éco-"sociale"...

cette réforme est une honte dans un pays "moderne", mais témoigne de la volonté de certains de s'entourer de moutons plus que d'Hommes éclairés. et après qu'on ne vienne pas s'étonner de la montée des communautarismes, racismes, et autres intolérances... ce ne sera pas de leur (notre?) faute: on ne leur aura rien enseigné de mieux.

il faut combattre la réforme, et en proposer une nouvelle, car malgré tout, force est de constater les lacunes du système actuel...

claudia
Revenir en haut Aller en bas
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   Jeu 10 Déc - 21:39

La réforme du lycée examinée, les opposants mobilisent peu.

PARIS — La réforme du lycée était examinée jeudi par les
représentants du monde éducatif, divisés entre partisans des nouveautés
pédagogiques et du rééquilibrage des filières et opposants surtout
attachés aux savoirs disciplinaires, dont la manifestation à Paris a
peu rassemblé.En ouvrant le Conseil supérieur de l'éducation
(CSE), instance consultative représentant enseignants, lycéens, parents
et étudiants, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a défendu
une réforme "réfléchie et pragmatique", "pas un choix idéologique".Il
en a rappelé les objectifs: permettre des réorientations jusqu'en 1ère,
revaloriser la filière littéraire "en perdition" et spécialiser les
terminales pour mieux préparer les lycéens à l'enseignement supérieur,
tout en créant deux heures par semaine d'"accompagnement personnalisé".Sur
le choix de rendre optionnelle l'histoire-géographie en terminale S
(scientifique), qui a créé une polémique, M. Chatel a maintenu le cap.Il
a expliqué que l'histoire et la géographie feront désormais partie,
avec quatre heures, du "tronc commun" des disciplines enseignées à tous
les lycéens en 1ère, "ce qui est profondément nouveau et qui ancre ces
disciplines dans un socle de culture humaniste partagée"."L'histoire
est très bien traitée par la réforme: elle est dans le tronc commun, et
les professeurs récupèrent le droit et les grands enjeux du monde
contemporain" qui sera un enseignement de spécialité possible en
terminale L, a-t-on dit au ministère.M. Chatel a aussi défendu
une autonomie accrue pour les établissements: les enseignants auront
leur mot à dire pour organiser l'accompagnement personnalisé et les
cours à effectifs réduits.Enfin il a annoncé qu'il présenterait
en mars ses choix de rénovation des filières STI (sciences et
techniques industrielles) et STL (de laboratoire) du lycée
technologique, "un enjeu stratégique pour notre pays".
Face à lui, la communauté éducative a déposé plusieurs amendements, mais s'est présentée plutôt divisée. huit syndicats d'enseignants ont demandé le retrait
global du projet, en dénonçant les diminutions d'horaires de certaines
disciplines et l'autonomie accrue des établissements.Les syndicats Sgen-CFDT et SE-Unsa, les parents d'élèves de la Peep,
et dans une moindre mesure ceux de la FCPE et les lycéens de l'UNL
devaient être plus bienveillants, car ils défendent les nouveautés que
constituent l'accompagnement personnalisé et la réorientation.Le
premier vote a dégagé une majorité en faveur de l'autonomie des
établissements, avec 32 voix pour, 26 contre, les autres étant des abstentions. Le second, sur l'orientation, intervenu
en début de soirée, a eu 35 voix pour, 20 contre et 13 abstentions,
selon la FCPE.
La manifestation organisée à Paris, à l'appel des huit syndicats
opposants, a eu peu de succès: de 900 à 3.000 personnes ont défilé
selon les sources, dont une grande majorité de lycéens, selon une
journaliste de l'AFP.

Le passage devant le CSE, même consultatif, constitue une étape
symbolique importante, alors qu'une précédente réforme avait dû être
retirée.Les étapes suivantes devraient être l'examen des textes
en Conseil d'Etat, leur publication au bulletin officiel, puis la
rédaction des nouveaux programmes et la formation des professeurs à
leurs nouvelles missions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discours Luc Chatel sur la réforme des lycées - 19/11/09
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête de la citrouille et de la sorcière à Beire Le Chatel
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» [mesure Sarko] la réforme des universités
» tetine reprenant la forme du sein
» Réforme institutionelles européennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: