COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   Jeu 29 Oct - 20:00

Motions de la 5e Coordination Nationale de la Formation Des Enseignants

Appel à la mobilisation
La CNFDE, réunie à l’Université Paris 3, le 24 octobre 2009 réaffirme que, de la maternelle à l’université, enseigner est un métier qui s’apprend.
Elle exige le retrait des décrets du 28 juillet 2009 et de la circulaire d’organisation des stages du 27 août 2009, qui conduit à ce que des étudiants deviennent des moyens d’enseignement, assumant des responsabilités qui devraient n’être confiées qu’à des fonctionnaires.
Elle dénonce une réforme qui obéit à une logique de réduction des coûts et de sélection sociale en ne rémunérant plus l’année de formation professionnelle. Elle vise à normaliser le recours à des personnels précaires, en dehors du statut de fonctionnaire d'État.
Elle appelle les personnels des IUFM et des UFR à ne pas participer à la mise en place des stages en responsabilité pour les étudiants préparant les concours de recrutement et à tout mettre en œuvre pour l’empêcher.
Elle appelle les enseignants, dans les écoles et les établissements du second degré, à ne pas participer à l’accueil, l’encadrement et l’évaluation des étudiants dans le cadre de ces stages.
Elle s’associe à l’inquiétude des parents d’élèves et les appelle à dénoncer la mise en place de ces stages.
Elle réaffirme son attachement au service public d'État d’enseignement et à une voie unique de recrutement et d’embauche, les concours nationaux. La formation, pour toute la profession, premier comme second degré, requiert une coopération étroite entre UFR, IUFM et formateurs de terrain.
Elle réaffirme que la réforme de la formation et du recrutement des enseignants, dite de la « mastérisation », détruit la formation initiale et continue des enseignants et contribue à détruire le service public de l’éducation nationale.
En conséquence, la CNFDE appelle les étudiants, stagiaires et collègues et parents d’élèves à se mobiliser dans les écoles, les établissements du second degré, les universités, les IUFM. En particulier, elle appelle à la journée de mobilisation du 17 novembre et à la grève du 24 novembre.

Motion
La réforme du recrutement et de la formation des enseignants contribue au démantèlement du service public d'État. Le désengagement de l'État se poursuit, avec une explosion des suppressions de postes, avec la fin d’une institution universitaire et laïque assurant une formation unique pour tous les enseignants à l’échelle du territoire national. Désormais, l'Éducation nationale serait la seule fonction publique sans école de formation : la porte est ainsi ouverte aux officines privées qui vendent de la formation d’enseignants.
Cette réforme fait courir de nombreux dangers au service public d’éducation :
une dégradation de la formation initiale,
un affaiblissement de la formation continue,
la suppression de la formation en alternance rémunérée, avec le statut de fonctionnaire stagiaire, suppression qui porte atteinte à la démocratisation du métier d’enseignant,
la dévolution de l’organisation de la formation post-concours aux seuls Rectorats et/ou Inspections Académiques,
le renforcement du recrutement d’enseignants hors concours et/ou précaires, qui remet en cause, à terme, le statut de la fonction publique d'État.
La circulaire sur l’« organisation de stages pour les étudiants en master se destinant aux métiers de l'enseignement » :
prépare la suppression de l’année de formation en alternance des fonctionnaires stagiaires,
réduit le temps de préparation au concours pour les étudiants et compromet leurs chances de réussite,
conduit à ce que des étudiants deviennent des moyens d’enseignement, assumant des responsabilités qui devraient n’être confiées qu’à des fonctionnaires,
introduit 50 000 nouveaux contrats précaires dans l'Éducation nationale,
sacrifie l’apprentissage des élèves pour pallier les difficultés de remplacement des enseignants et ne garantit pas la sécurité des enfants.
En conséquence, la coordination exige :
le retrait de la réforme des concours et du recrutement des enseignants,
le retrait des décrets du 28 juillet 2009,
le retrait de la circulaire d’organisation des stages,
le maintien de la formation en alternance rémunérée après le concours, avec le statut de fonctionnaire stagiaire, et avec une décharge des deux tiers pour la formation didactique et pédagogique,
le maintien des IUFM, en tant qu’écoles professionnelles, et de leur potentiel de formation et de recherche, en termes de personnels, de moyens et de lieux de formation,
un recrutement de fonctionnaires statutaires, de la maternelle à l’université, par concours et à la hauteur des besoins, selon un plan pluriannuel de recrutement,
le maintien d’un cadrage national et de programmes nationaux pour les épreuves des concours.
Elle s’élève contre le passage en force des ministères en demandant :
le maintien de la formation en alternance avec le statut de fonctionnaire stagiaire pour les lauréats du concours 2010, dans les mêmes conditions que pour les lauréats des concours 2009,
que tous les étudiants qui passent le concours 2010 puissent se présenter au concours 2011 et devenir fonctionnaires stagiaires.
En conséquence, la CNFDE appelle les étudiants, stagiaires et collègues à se mobiliser dans les écoles, les établissements du second degré, les universités, les IUFM. En particulier, elle appelle à la journée de mobilisation du 17 novembre et à la grève du 24 novembre.
Elle appelle à une nouvelle réunion de la CNFDE le samedi 28 novembre et décide de créer une commission de travail qui élaborera des contre-propositions, qui seront soumise à la CNFDE lors de la prochaine assemblée générale.


Textes adoptés à l'unanimité.

Site de la CNFDE : http://coordination-fde.org/
Liste de diffusion : cnfde@googlegroups.com
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   Jeu 29 Oct - 20:01

SNES de Lille
http://www.lille.snes.edu/spip.php?article1693

Formation des enseignants : alerte !

Les étudiants ne doivent pas devenir des moyens d’enseignement

Le recteur est en train de recenser les établissements susceptibles d’accueillir des étudiants passant les concours de recrutements (PLC1) ainsi que les maîtres de stage volontaires.
Le SNES de Lille vous invite à refuser de vous engager dans ce dispositif qui met gravement en péril la formation professionnelle des futurs enseignants : il s’agit en effet de mettre en responsabilité au cours de l’année des étudiants non formés, avant qu’ils aient réussi le concours, avec l’intention de les utiliser comme moyens de remplacement, le terrain tenant lieu de seule formation.
Autre régression : le recensement des établissements et des tuteurs se fait indépendamment de l’IUFM et des inspecteurs, dans une logique administrative et comptable, sans égard pour les enjeux pédagogiques, ni pour des étudiants en pleine préparation d’un concours exigeant.
Cerise sur le gâteau : les stages PLC1 ne seraient pas rémunérés pour les maîtres de stage !
Il est donc urgent d’informer vos collègues pour que le refus soit massif et pour réclamer une véritable formation professionnelle après le concours, alternant stage en situation et réflexion sur le métier.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   Lun 2 Nov - 22:03

Communiqué SNES
http://www.snes.edu/Stages-en-master-une-circulaire.html

Stages en master : une circulaire inacceptable !

23 septembre 2009

Le ministère a publié le 20 août, sans concertation, une circulaire inacceptable concernant l’organisation des stages pour les étudiants de master préparant les concours.

Le ministère de l’éducation nationale a publié une circulaire le 20 août 2009 sur l’organisation des stages et l’accueil des étudiants de master dans les classes, à compter de cette année.

Rédigée sans concertation et au mépris des discussions qui ont eu lieu l’année dernière, cette circulaire pose de nombreux problèmes – simples « malentendus » selon le Ministre.

Si il s’agit de « malentendus », ces derniers doivent être levés et le Ministre doit ouvrir immédiatement des discussions afin de réécrire cette circulaire.

En premier lieu, elle fixe l’organisation des stages en responsabilité pour les étudiants de M2. En d’autres termes, l’étudiant – qui n’est pas encore admis au concours – prend la classe d’un enseignant en pleine responsabilité et se charge de l’enseignement pendant une durée de 108 h. En outre – et contre les engagements du précédent Ministre – les étudiants pourront assurer un service de 18 h hebdomadaire et être ainsi utilisés comme moyens de remplacement.

La mise en application par les recteurs ne s’est pas fait attendre. Dans l’académie de Montpellier, les collègues ont appris qu’ils devraient accueillir des stagiaires dès le 19 octobre. Lors des stages en responsabilité, les enseignants titulaires des classes sont laissés à la disposition des établissements, pour assurer une multitude de tâches, définies par les chefs d’établissement. Ce sont également ces derniers qui, au mépris de toutes considérations pédagogiques, seront chargés du « pilotage » des emplois du temps, des relations avec les équipes pédagogiques… Aucune réflexion sur le rôle des conseillers pédagogiques tant au niveau du conseil que de l’évaluation de ces stages n’a été entamée.

En second lieu, elle fixe, pour tous les étudiants de M1 des stages d’observation et de pratique accompagnée.

Si dans le cadre de la pré-professionnalisation que le SNES revendique, il peut y avoir de tels stages au cours du cursus universitaire, ceux-ci doivent être en lien avec l’ensemble des contenus de masters. La rédaction de la circulaire ne peut donc pas être déconnectée des contenus de masters et de l’organisation de l’année universitaire.

Le SNES appelle donc à la plus grande vigilance les collègues quant à l’organisation de ses stages. Il exige du Ministre qu’il lève les « malentendus » et modifie sa circulaire en conséquence.

Le SNES demande l’ouverture immédiate de discussions sur les points suivants :
— organisation de l’année de fonctionnaire stagiaire
— cadrage des maquettes de masters
— pré-recrutements
— rôle des IUFM

Le conseil national du SNES demande le retrait de la circulaire sur l’organisation des stages et appelle les personnels à s’opposer collectivement à l’organisation de stage qui conduirait à utiliser les stagiaires ou les tuteurs comme moyen de remplacement ou d’enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   Ven 6 Nov - 1:04

SNES de Lille
http://www.lille.snes.edu/spip.php?breve667

Stages PLC1

mercredi 4 novembre 2009

Devant l’ampleur du refus des collègues à prendre des étudiants PLC1 pouvant être mis en responsabilité dans leurs classes, le rectorat et l’IUFM ont voulu jouer la montre en envoyant le jour des vacances des ordres de mission pour l’accueil des étudiants (y compris à des maîtres de stage potentiels qui l’avaient refusé à l’avance), en fermant la direction de l’IUFM pendant ces mêmes vacances pour éviter toute réclamation, et en prévoyant le début du stage le jour de la rentrée, espérant que les collègues ne persisteront pas dans leur refus en étant mis devant le fait accompli. Dans le cas où ils persisteraient quand même, la solution est renvoyée au local : autrement dit, le chef d’établissement a les mains libres pour trouver à tout prix un maître de stage, exit l’IUFM et les inspecteurs. Et l’on voudrait nous faire croire qu’il s’agit d’une formation ?
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   Sam 14 Nov - 12:04

Motion sur les stages de master adoptée par le SNES de Lille :
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf_version_definitive_motion_formation_des_maitres_CAA_13_nov_2009.pdf

CAA de Lille vendredi 13 nov 2009

Motion IUFM de Douai / Stages PLC1

La CAA du SNES se félicite que le président de l'université d'Artois ait renoncé à sa décision arbitraire de fermeture du centre IUFM de Douai dès cette rentrée, d'abord pour les personnels directement concernés, mais aussi car cela a permis de remettre la question de la formation des maîtres au centre des débats. La fermeture des centres de formation n'est en effet pas seulement une question de défense de l'emploi local, mais bien une des conséquences directes de la réforme imposée par les ministres Darcos et Châtel, permise par la loi LRU Pécresse et que nous combattons.
Pour autant, nous refusons que ce débat ne se déroule qu'entre le recteur et les 6 universités, de même que nous refusons que le point de départ de la réforme soit un alourdissement de la durée du stage (2/3 temps) permettant des suppressions de postes à la rentrée 2010. La FSU et le SNES sont porteurs d'autres ambitions pour la formation des enseignants et CPE qui doit alterner enseignement universitaire et formation professionnelle théorique et sur le terrain.

Les tentatives du rectorat de mettre en responsabilité des étudiants admissibles aux concours en mai juin 2010, sans formateur ou tuteur, n'est donc pas acceptable. La CAA dénonce le passage en force organisé par le recteur (envoi d'un courrier à la veille des vacances, impossibilité de joindre l'IUFM pendant cette période, mise devant le fait accompli le jeudi de la rentrée, renvoi à des solutions à l'interne en cas de refus, le chef d'établissement devenant l'organisateur de la formation) ; elle appelle les maîtres de stage à refuser les stages en responsabilité et la mise en vacations des étudiants en fin de période, au risque qu'ils échouent à leurs oraux. Ce n'est pas ainsi que l'on forme de futurs professionnels.
Revenir en haut Aller en bas
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   Sam 5 Déc - 12:03

Tract SNES pour un refus massif d'organiser les stages 108h "en responsabilité" (utilisation des étudiants en master comme moyens de remplacement, dans le cadre de la mastérisation) :
http://www.snepfsu.net/forum_snep/download/file.php?id=99
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme CAPES : mobilisation contre les stages de Master
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le souvenir de Mai 68 plane sur la mobilisation contre la réforme des retraites, marquée par un nombre croissant de manifestations et.. de débordements.
» orthographe contre ortograf, le duel
» Contre les ondes negatives
» [Débat] Votre avis sur une éventuelle réforme de l’orthographe...
» pour ou contre le vaccin ROR ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES ÉTUDIANTES-
Sauter vers: