COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Le Systeme éducatif Idéal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jak2607
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 130
Age : 24
Ville : Ales
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 9 Aoû - 1:02

Bonsoir a tous & a toutes!

Je me permet de lancer un petit débat (qui va fêter mon 90eme message lol!)

La question est simple mais la réponse complexe car de multiple facettes. Notamment :
-Effectifs (élèves professeurs)
-Contenu des programmes
-Méthode d'apprentissage
-etc...

Je vous laisse développer quelques idées je donnerai ma vision après quelques réponses!
[Évitez les réponses du genre : 11 mois de vacances etc...]

Bonnes Réflexions
Jak
Revenir en haut Aller en bas
karrim13
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 38
Ville : aix en provence
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Sam 15 Aoû - 21:28

bonsoir,
instruction le matin et sport l'après-midi, ou du moins 3 après-midi par semaine!
jusqu'à aujourd'hui le système éducatif fabrique encore des illettrés( ne parlons pas d'immigration merci ), donc je pense qu'il faut tout repenser et ce que je propose est une bonne idée selon moi, cela se fait aussi dans d'autres pays, il me semble !!!
des classes de 25 élèves maximum, sanctionner l'absentéisme ( élèves et professeurs ) avec de vraies sanctions comme la suspension des prestations sociales après enquêtes des services sociaux car les parents sont souvent pris de cours par leurs enfants ( familles mono-parentales, vivant dans la précarité, sans papiers...etc); et salaire en fonction de la présence pour les profs!, en gros mettre plus de moyen concernant l'éducation nationale avec contrôle du budget une vraie réforme quoi ?
qu'en pensez vous ???
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 8:59

pas d'accord sur la sanction de l'absentéisme, il faut s'en occuper pédagogiquement mais le réprimer n'améliorera rien ou en tout cas on peut passer par autre chose. L'absentéisme des lycéens s'expliquent souvent par un rejet, manque d'intégration, de grosses difficultés scolaires ou personnelles.. De même pour le salaire en fonction de la présence des profs, vas tu sanctionner un prof parcequ'il est tombé malade ? On ne sanctionne pas les débutés qui sont payés des milliers alors pourquoi sanctionner nos profs, hors cas exceptionnel bien sur.

Pour le reste je suis ok !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 10:46

Pour le reste, je ne suis pas d'accord avec Karrim.

On ne peut pas réduire la semaine de cours à une division entre cours magistraux le matin et sport l'après-midi. Je ne suis pas partisan de l'augmentation du nombre d'heures de sports au lycée, ni au collège d'ailleurs. C'est une matière qui doit exister, mais ce n'est pas une priorité. Ceux pour qui c'est une priorité peuvent aller dans un lycée proposant une option sport. De plus, cette division reviendrait à tailler dans les heures de cours des autres matières. C'est peut-être tentant pour le gouvernement, mais nous devons nous y opposer. Et puis, si on veut équilibrer les emplois du temps, il n'y a pas que le sport, mais toutes autres matières culturelles ou projets plus libres (comme les TPE) qu'on peut mettre de préférence l'après-midi.

D'ailleurs, je ne vois pas en quoi augmenter le volume horaire de sports améliorait la culture générale des futurs citoyens et reviendrait à combattre l'illettrisme. Jugez plutôt à quelle période le culte du sport à l'école était joué et à quelles fins.

Quant aux sanctions, je suis également contre. Nous savons quelles familles sont touchées par les problèmes d'absentéismes des enfants, ce sont les plus fragiles. Elles ont leur responsabilité, mais il ne faut surtout pas les accabler ! La répression ne fait jamais rien avancer, comme l'a dit Raphael.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 10:51

Karrim voulait peut etre parler de mettre les cours magistraux le matin et les cours plus vivants l'après midi =P !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Lucas_NPA_29
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 444
Age : 25
Ville : quimper
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 11:46

Reprendre ne quelque sorte le système allemand et des pays nordique...On nous compare sans cesse avec eux, à dire qu'il font mieux que nous. A voir en les études faite sur leur système je suis plutot d'accord.

Ils sont en moyenne 17 par classe il me semble. On à pas besoin de faire autant en France, mais travailler à 25 est tout à fait correct. Or on atteind des sommets dans certains lycées avec près de 40 élèves pour un seul prof. Parce que n'oublions pas que les classes surchargées sont une gène pour les élèves, (surtout ceux en difficultés !) mais aussi pour les profs !

Ensuite concernant les emplois du temps de l'après midi, je ne pense pas en effet que le sport soit la solution (même si je suis un partisan du sport au lycée ^^). Mais des activités comme les TPE (comme le disait sylvain), ou alors des cours tel que l'ECJS mais quelque peu modifié. Dans mon lyvée après des discussions on voulait proposer d'intégrer dans cette matière des choses plus "pratico-pratique" tel qu'apprendre à rédiger une lettre de motivation, faire son CV...et plein de petites choses comme cela qui servent énormment !

Pour la question de les sanctions contre l'absentéisme, comme cela a été dit, plus la répression sera forte, plus l'absentéisme le sera aussi. Il y a en général une raison a cet absentéisme. Et en plus du cadre familiale, certains élève fuis un sytème qui ne leur plais pas...Si ce sytème les sanctionne, ils ne se donneront plus la peine d'aller en cours !

Mais on est d'accord pour dire qu'il y a des choses a changer, et vite !
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 12:23

L'ECJS a déjà un "programme", tout du moins des thèmes à travailler, dont l'optique est la formation de citoyens éclairés. Or, cette matière est totalement sacrifiée. Je ne vois pas en quoi apprendre à rédiger un CV rentre dans le cadre de cette matière.

Dans mon lycée, des "cours" étaient donnés par les conseillères d'orientation, après 17h dans l'amphi. Ça me paraît être la bonne formule, d'autant plus que c'est leur métier.

Il faut savoir que les allemands ont réformé leurs lycées, pour se rapprocher du "modèle" français.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Lucas_NPA_29
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 444
Age : 25
Ville : quimper
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 12:29

Animateur a écrit:

d'autant plus que c'est leur métier.


Conseillière d'orientation comme tu dis c'est leur métier...Mais comment tu veux t'orienté post-bac si tu ne sais écrire un CV... Je sais pas si t'as déjà cherché du taff, mais c'est pas la chose la plus facile à écrire un CV. Si certain ne sont pas aider ils peuvent toujours réver pour trouver du taff... Et c'est pas les models prés-fait sur internet qui vont vraiment d'aider. Ca serait je pense une réelle aide à apporter aux lycées. Aprèspas forcément dans l'ECJS, pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 12:37

Oui, donc ce n'est pas aux profs de faire ça, c'est aux conseillers d'orientation, qui ont reçu cette formation. J'ai expliqué dans quel contexte ce savoir pouvait être transmis.

Je dis ça en pensant au fait que ce métier est en train de disparaître, leurs responsabilités étant transmises désormais aux profs principaux, ce qui est une erreur (et une mesure à but économique aussi).
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
jak2607
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 130
Age : 24
Ville : Ales
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 14:00

Bien, maintenant que le sujet lancé, je vais moi aussi y répondre.

Le système éducatif que je défends, est à 15 000 lieues de celui que vous avez exposé jusqu'à présent.
Mon système pas une amélioration de celui déjà présent, en effet, c'est une véritable remise à zéro des compteurs pour apporter un système le plus parfait possible.

Pour le trouver, je me suis d'abord demandé ce qui clochait dans le système actuel, pourquoi il y avait d'absentéisme pourquoi beaucoup étaient sortis du système scolaire. Par exemple lorsque nous faisons un blocus une grande majorité est en accord avec nous, mais n'est pas la lorsque le lycée bloqué. Je me suis alors demandé, pourquoi les gens préfèrent rester chez eux dans leur lit plutôt que d'aller à l'école.
J'ai transféré ce problème sur moi et je me suis souvenu que quand j'étais petit, en CE1 est toujours content d'aller à l'école même cité le samedi (et j'étais d'ailleurs triste que ce ne soit qu'un samedi sur deux) et aujourd'hui c'est vrai que je préfère dormir plutôt que d'aller en cours.
Je suis un grand fonds des matières scientifiques notamment de la chimie et je me suis surpris moi-même l'année passée à sécher un grand grand nombre de cours voir même à la fin de l'année la totalité. Sauf la physique chimie. Car cette matière est intéressante pour moi et je la comprends je trouve même amusante ! À l'instar de cette déduction j'ai séché la quasi-totalité des cours d'anglais ou je ne comprends rien et lorsque j'étais là, je m'étais le bazar.

Après cette série de déductions j'en ai conclu que si beaucoup sortent du circuit scolaire ne mettent pas en cours ce que l'école ne les intéresse pas. Et dans le raisonnement que je viens de faire ci-dessus on peut en déduire que ce que l'école n'intéresse pas c'est parce qu'il ne la comprenne pas ! En effet, il n'est pas rare qu'un enfant "à problèmes", même s'il n'a pas les notes, le conseil de classe le fasse passer à la classe au-dessus pour « s'en débarrasser » ! Donc on se retrouve dans des classes où les élèves ne comprennent rien et où il fiche le bazar et au final, sortent du circuit scolaire !

Un autre point que je voudrais amener celle-là aussi je le prendre mon exemple personnel pour illustrer. Comme je l'ai dit, je suis un âne en anglais, et je suis plutôt fort en physique, je suis aujourd'hui en première S et j'étais largué de l'anglais depuis la cinquième. Mais les autres matières m'ont toujours attrapé. Mais c'est en étant fort en maths en physique ou dans quelque autre matière que ce soit que l'on rattrape son niveau d'anglais.

Pour résoudre tous ces problèmes voici le système que je propose :


- Tout d'abord un investissement conséquent dans l'éducation pour que tous les établissements soient identiques ou presque, qu'il rassemble donc un maximum d'options et matières diverses et variées ! Au sujet des profs j'y reviendrai tout à l'heure.
- Une modification du mode des classes, et c'est là que d'un véritable petite révolution, c'est que désormais il n'y aura plus de CE2 sixième quatrième troisième première etc. etc... Dans mon système l'éducation et transformée en éducation par niveau ! Aujourd'hui, ceci en sixième vous êtes très fort en anglais et nul en maths ne passeraient pas comme aujourd'hui toutes les matières la classe au-dessus, vous passerez uniquement les matières où vous avez de niveau vous redoublerez donc les matières où vous êtes sans difficulté !
Donc, durant certaines personnes qui seront en français niveau 8, en mathématiques niveau 11, en anglais niveau 7, en histoire de niveau 9 etc... [Je reviendrai sur le sport à la fin de ce paragraphe] Ce système permet donc aux élèves de ne plus être à la rue dans une matière est donc de vraiment s'accrocher au cours puisque quand on comprend quelque chose toujours plus agréable ! La preuve en est certainement que vous, les matières que vous préférez, sont celles dans lesquelles vous êtes le plus fort et que vous comprenez mieux.
Mais ce système, est conclut par quelque chose de très important, car ce système seul aurait encore des difficultés à marcher sans le dernier point que je vais développer :
- dans ce système n'a donc, les élèves n'ont pas une classe fixe, mais une classe par matière afin que tous les élèves se retrouvent dans une classe où ils ont le même niveau que les autres ! Et, vous l'aurez sans doute remarqué comme vous etes en classe divisée en deux, l'apprentissage beaucoup plus simple! Chacun a pu tester en cours de modules ! Et la, dans le système que vous expose je vais encore plus loin : je veux que le maximum de chaque classe soit de 15 avec un idéal à 10-12! Ça peut sembler très peu, mais au final nous sommes quasiment dans du cours particulier.

Je voulais faire un petit paragraphe sur le sport, car c'est une matière que l'on ne peut pas ranger au même titre que toutes les autres. Le sport est primordial dans la vie de tous et haut lieu de priver les lycéens de sucreries il faudrait mieux dans les lycées augmenter en sports!
La méthode que je propose peux sembler discriminatoire, mais au fond, elle bénéficie à tout le monde : il faudrait classer les élèves par leurs qualités sportives (il n'est jamais profitable, à quelqu'un qui fait plusieurs heures de sport par semaine dans un club d'être dans la classe de sport de quelqu'un qui est obèse par exemple : en effet, on bride les capacités de la personne très sportive et la personne obèse se sont souvent diminué par rapport à ses camarades qui en font bien plus que lui ! En faisant des classes où l'on met les personnes de même « gabarit » cela permettra vraiment que le cours de sport se quelque chose de profitable à tous !

Ce système rue beaucoup de choses en jeu, et c'est pour cette raison que je ne peux exactement dire comment vont bouger les heures de cours avec ce système. En effet, comme moin nous somme nombreux dans une classe plus le programme avance vite, on pourrait envisager qu'il faudrait moins d'heures de cours sur l'année pour compléter un programme entier ! Mais dans mon système au lieu de rajouter les vacances qui sont déjà très nombreuses, je pense qu'il faudrait transformer le gain de ses heures de cours pour réduire les journées qui sont par contre très longue !

Voilà il me semble vous avoir tout dit, j'attends vos réactions sur mon système
Jak
Revenir en haut Aller en bas
Lucas_NPA_29
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 444
Age : 25
Ville : quimper
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 14:24

Toi système ce défend...mais ya un point sur lequel je ne suis pas d'accord du tout avec toi...
La question du sport.
Au lycée tu ne fais pas sport, tu fais de l'EPS, il n'y a pas de profs de sport mais des profs d'EPS.
Beaucoup ne voit pas la différence, moi non plus pendant longtemps je faisais l'amalgame. Jusqu'a ce que j'en parle avec un prof d'EPS. Parles en avec un de ces profs il l'expliquera mieux que moi.
En gros, l'EPS, t'apprend a faire un certe, mais t'apprend surtout à vivre en communauté/société, ou à jouer en équipe...Tu n'es pas que noter sur tes capacité sportives mais aussi sur ton attitude.
Si ce n'était pas le cas, le sport au lycée n'aurait plus d'intérêt ! N'oublis pas ça, c'est vraiment primordial...
Mais je te le redis, parles en avec un prof d'EPS...
Revenir en haut Aller en bas
Miasaki
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 26
Age : 24
Ville : Chamalières
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 17:01

Et pour l'enfant avec des problèmes d'asthme? Tu fais comment pour lui faire plus de sport?

Une classe spéciale asthmatique?

Sinon cela reviendrait a brider les plus sportifs a cause d'eux. Donc cela reviendrait au même.
Après, oublie pas les caractères. Tu pense que diviser sportif et non sportif serait bien? Moi je dis non. je vais te dire pourquoi. Les eleves (du moins au collèges) ont tendance a juger la dessus. et souvent les sportifs sont fiers d'eux (voir trop parfois) alors leur égo ira en grandissant, ouias lolilol chuis dans les meilleurs, t'es une merde en sport, tu t'écrase!)

Alors que la, en les téunissant, ils sont "forcés de travailler avec eux, et donc devellope en partie, la capacité d'apprendre a gerer les points faible des autres. Ce qui peut leur donner envie de se surpasser pour combler le manque, et inversement poru les faibles, leur donner envie de travailler plus pour se surpasser.

Evidemment, chacun réagira de façon differente.


Ensuite, des classes de niveau... Tu imagine ce qui se apsserait si un enfant de 10 ans, avec une mère anglaise/américaine, venait a se retrouver avec des eleves de 15 ans assez bon? Tu ne pense aps que les eleves de 15 ans serait jalou, voir vexé qu'un gosse de 10 ans fasse mieux ou aussi bien qu'eux?

le vrai problème,e est que la france a en place un culte de la réussite. Et c'est cela qu'il faudrait changer. pas en culte de l'echec bien sure. Mais apprendre a apprendre de ses erreurs. Ce que peu font. En general, une mauvaise note car on a mal compris quelque chose, peut totalement vous démolir un enfant.

Il faudrait ensuite supprimer totu systeme de notation subjective. par exemple en français. Souvent, les profs note sur les idées que l'élève devellope, et si jamais les idées ne plaisent pas au prof, hop, mauvaise note, eleve cassé. Et il comprend qu'il doit fermer sa gueule, sinon ils e fera casser. Et il fera alors tout pour rentrer dans le "moule".

H/S/ désolé des fautes, mais j'ai pas vraiment le temps de me relire
Revenir en haut Aller en bas
jak2607
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 130
Age : 24
Ville : Ales
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Dim 16 Aoû - 18:30

Euh tu na pas exactement tout saisi j'ai l'impression :

Il n'existe plus le principe de classe Fixe, les élèves se retrouvent dans des classes par matière! donc ton élève de 10ans qui parle couramment anglais n'yra pas en cours d'anglais puisque il aurais l'équivalent tu niveau le plus élevé!

Quand au cours de sport, le but est de progresser et les élèves les plus fort justement écrasent plus souvent les plus faibles lorsqu'ils voient leur compétences! et puis sa des élèves en difficulté dans les cours d'EPS, voir les autres plus fort qu'eux les dénigrer ne fait que les dégouter du sport! alors que si des élèves qui ont les même capacités se retrouvent ensemble et bien il progresserons plus facilement puisqu'ils aurons un programme adapté a eux!

Ce système est fait pour toujours faire progresser les élèves! Et pour cela il faut un programme a leur niveau Quelque soit la matiere!

Là je suis prit par le temps, je reviendrais plus tard plus en détail sur ceci et sur le système de notation
Revenir en haut Aller en bas
jak2607
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 130
Age : 24
Ville : Ales
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Lun 17 Aoû - 1:20

Bonsoir à toutes et tous,




Je vais donc ce soir expliquer plus en
détail du système éducatif que j'ai créé et qui réclame des
précisions sur bien des points.




L'éducation a aujourd'hui de
multiples problèmes, elle se dégrade il y a un absentéisme de plus
en plus fort qu'on essaye d'en réduire les moyens d'en baisser le
niveau d'années en années pour essayer de faire croire que le
niveau qui est enseigné n'est pas de plus en plus médiocre. Pour
pallier ce problème, j'ai trouvé un système qui réclame une
refonte totale du système éducatif de l'école primaire au
baccalauréat d'un système qui réclame de gros moyens et donc de
faire passer l'éducation au premier plan.

Je vais donc vous exposer en détail de
quoi il s'agit. Pour organiser mon développement, en voici le plan :




I] Réorganisation des classes

a) Des matières par niveau et plus
des classes

b) Des classes par matière

c) Des effectifs grandement réduits

d) Points précis à développer

1) EPS

2) Diplômes




II] La méthode d'enseignement

a) La nouvelle notation

b) La notion de partage de
connaissances

c) De nouveaux horaires




Voici donc mon plan et sans plus
attendre, mon développement




I] Réorganisation des classes

a) Des matières par niveau et plus
des classes

La première phase de cette nouvelle
méthode, et que le passage même une classe supérieure est remise
en question, en effet tous parmi nous à part quelques exceptions
passons aux classes supérieures avec parfois des matières où nous
ne sommes pas très bon, voire même franchement mauvais mais les
autres moyennes nous sauvent. Le principal problème de se mode de
fonction la est que d'une année à l'autre, les lacunes que nous
avons dans cette matière vont aller en grandissant, Sans grand
espoir à moins souvent de prendre des cours particuliers d'être
comblées !

Pour y remédier, dans le système que
je propose ce mode de fonctionnement-là disparais, désormais si
vous n'avez pas les connaissances requises pour passer en classe
supérieure vous redoublez votre MATIÈRE ! Donc, fini la sixième,
la quatrième, la seconde, la terminale. Ceci va laisser place à des
niveaux. En effet, avec ce système, l'élève X. pourra par exemple
être : Français niveau 8, mathématiques niveau neuf,
histoire-géographie niveau sept, anglais niveau six, italien niveau
huit etc. etc.

J'ai remarqué, plusieurs choses. La
première est, et beaucoup l'ont remarqué, que les élèves qui
fichent le bazar dans les classes sont également et bien souvent,
les plus mauvais. J'ai également remarqué que les élèves qui
fichent le bazar dans les classes passées sans aucun problème d'une
classe à l'autre car bien souvent, l'administration veut s'en
débarrasser au plus vite. De mon expérience personnelle, j'étais
très ami avec quelqu'un qui fichent le bazar dans la quasi-totalité
des cours, tous sauf 1,un cour qu'il comprenait et dans lequel il
était bon Malheureusement à cause de ses mauvais résultats cet
élève a été déscolarisés. J'en ai donc conclu, que si un élève
est intéressé ,et ceci passe par la compréhension du cours, Eh
bien il est attentif et il apprend !Ce système-là, comme lorsqu'un
élève n'a pas compris le cours durant une année il la redouble
L'élève n'est jamais perdu puisque il est toujours dans une classe
à son niveau. En conclusion, si le système est bien mis en place,
il résout la plupart des problèmes d'absentéisme et ceux de
discipline!

b) Des classes par matière

Après avoir lu ce premier. Beaucoup
auront certainement compris que le système de classes actuelles, ou
35 élèves sont ensemble toute l'année et dans toutes les matières,
ne peut pas tenir avec ce type de système. En effet, il est
impossible de constituer un effectif normal avec une classe composée
uniquement de personnes qui ont le même niveau dans toutes les
matières. Pour ce faire, chaque élève aura donc une classe par
matière, à fin qu'il soit uniquement avec des gens de son niveau ce
qui permettra une progression bien meilleure !

c) Des effectifs grandement réduits

Vous avez tous, au moins depuis le
collège participé à des cours en modules (en demi-classe). Vous
avez tous par là même d'ailleurs pu remarquer qu'il est plus simple
de travailler avec des effectifs réduits de moitié, le professeur
est plus présent avec chaque élève et la classe souvent moins
bruyante.

Dans le système que je vous expose
aujourd'hui, je vais bien plus loin. Nous sommes aujourd'hui dans des
classes de 35 élèves en moyenne, les classes de modules, sont donc
en moyenne de 17 à 18 élèves. Ce que je propose, ces 15 élèves
par classe au maximum avec donc un idéal à 10 12 élèves. Certains
vont dire que c'est peu, mais y voir de plus près il s'agit là
quasiment de cours particuliers. Et comme, il s'agit d'une classe par
matière l'élève ne retrouvera pas, avec un réseau restreint à 10
12 camarades toute l'année mais pourra facilement, atteindre un
total d'entre 50 et 60 camarades de classe ! D'un point de vue
éducatif cela fait faire des progrès considérables et d'un point
de vue social cela permet de diversifier les têtes

d) Points précis à développer

Certains points, doivent être
développé plus particulièrement, dont le cours d'éducation
physique et sportive ainsi que, tout ce qui est diplôme

1) Cours d'EPS

Les principaux problèmes de cours
d'EPS et qu'ils sont inadaptés aux différents élèves, et cela
entraîne, pour peu de tomber sur une personne un peu simple d'esprit
(souvent meilleurs que les autres dans cette matière)des railleries
envers les personnes qui ne sont pas capables d'accomplir les mêmes
performances physiques que les autres.

Cette partie-là peut sembler quelque
peu discriminatoire mais dans le but de cette refonte totale de
l'éducation qui est de progresser à tous les niveaux et pour tous
les élèves je pense qu'il faudrait, faire des cours de sport en
fonction des gabarits des élèves ainsi que de leurs compétences
physiques et sportives. En effet les personnes faibles en sport
(souvent les personnes avec de l'embonpoint ou tout autre contrainte
physique) Sont souvent mises de côté notamment dans les sports
d'équipe. Et les élèves forts en sports en plus de ne faire très
souvent que peu d'efforts pour l'intégration de ses élèves se
Retrouve ralentit. De plus, j'ai pu le constater par moi-même
certaines notations sont totalement injustes car basées purement sur
le physique et la résistance (notamment en endurance ou en escalade
un élève en sur poids ne pourra jamais avoir la note maximale même
en faisant d'énormes efforts !

Faire des classes de sport en fonction
des capacités de chacun permettrait donc un réel progrès de la
part des élèves, des programmes faits pour eux En fonction de ce
qui sont capables de faire, donc ni au-dessus de leur capacité ni en
dessous !

2) Diplômes

Ce système est bien beau certes vous
avait vous dire, mais comment fait-on pour passer le brevet des
collèges qui se passent en troisième ou le baccalauréat qui lui se
passe en terminale si ces deux classes n'existent plus! Eh bien, deux
solutions s'offrent aujourd'hui à nous :


  • Ou par acquisition automatique si
    les niveaux nécessaires sont validés (si l'on commence les niveaux
    à partir du cours préparatoire, le brevet des collèges par
    exemple équivaudrait aujourd'hui à français niveau 8, maths
    niveau 8 et histoire/géographie niveau 8.)

  • Soit par un concours passable en
    candidat libre (ou lorsque les niveaux nécessaires sont validés)
    dans ce cas-là, le mode de passage du diplôme voulu ne changerait
    pas! Dans ces deux cas, il n'est donc pas nécessaire d'avoir le
    diplôme pour passer à des études de niveau supérieur (je pense
    spécialement au baccalauréat Car comme vous l'aurez compris ce
    système s'adapte de l'école primaire à la faculté)

II] La méthode d'enseignement

a) La nouvelle notation

Puisque avec cette révolution de
l'éducation, nous exposons le système de palier éducatif (classe
après classe) pour un système par niveau de matière, pourquoi ne
pas s'attaquer en même temps au système de notation. En effet ce
système de notation et parfois subjective voire même dégradant. De
plus, une moyenne correcte ne veut pas forcément dire que les
connaissances sont acquises. C'est pour cette raison que je propose
de révolutionner également le système de notes en retirant donc
toute notion numérale qu'il pour les remplacer par un système
d'acquisition de connaissances.

Ce système a été testé dans mon
collège pour les mathématiques ou lors des évaluations nous avions
un exercice qui se référait à un objectif à atteindre (nous
avions un certain nombre d'objectifs à atteindre une année) et
trois possibilités de notation :

- Acquis
- Non-Acquis
- Non évalué

nous avions donc en un contrôle trois
ou quatre exercices visant à évaluer différents objectifs chacun
évalué indépendamment. Ce qui donnait après correction, non par
une note sur 20, mais un résumé des connaissances acquises au nom.
Ce qui redonne son vrai nom un contrôle de connaissances. Si ce
système est généralisé du système numérique dégradant en
certains cas serait remplacé par un système à la fois plus juste
et plus simple pour évaluer les connaissances des élèves donc
savoir si ils peuvent ou non passer au niveau supérieur.

b) La notion de partage de
connaissances

Il n'est pas rare aujourd'hui,
d'entendre le professeur, lorsque la classe est un peu trop bruyante,
dire : «de toute façon je m'en fous, moi la fin du mois je suis
payé» Cette phrase montre bien que les professeurs font leur métier
comme s'ils allaient à la mine en quelque sorte : pour gagner de
l'argent. En d'autres termes, ils font leur boulot, content pas
content que c'est pareil. Un autre. Et que les professeurs ne sont
pas là pour apprendre ni pour enseigner, selon moi, Les professeurs
ont véritablement pour rôle de partager les connaissances et leur
savoir. Cette nuance est importante car cela met le professeur
quasiment au même niveau que l'élève. il ne faut pas une relation
de force ou de dominants/dominés, Mais une véritable idée
d'échange, Le professeur possède un savoir, il est là pour le
communiquer.

c) De nouveaux horaires

Ce que j'expliquais tout à l'heure,
avec les cours de modules qui permet d'avancer plus vite, les cours
par niveau qui permet à l'élève de ne pas être « Larguées »
dans le programme, tout ceci peut être traduit au final par un gain
de temps, en effet si le programme avance plus vite l'année a elle
aussi être plus rapidement terminé.

J'espère me mettre personne à dos en
disant cela mais je ne pense pas que le temps récupéré doit être
transformé en vacances déjà suffisamment nombreuses (quatre mois
si mis bout à bout). Non je pense que le temps gagné doit être
utilisé pour résoudre un problème que connaît l'école française,
des journées beaucoup trop longues en effet, les cours commencent à
8:00, finissent parfois à 18:00 et le plus souvent à 17:00! Je ne
sais pas combien de temps il est possible de gagner avec cette
méthode mais je pense que toutes les heures gagnées devraient être
« réinvesties» Pour raccourcir ses journées très très longues !


En conclusion, ce système vise à
permettre à n'importe quels élève de réussir sa scolarité quels
que soit ses difficultés à un moment donné et dans quelque matière
que ce soit.

Vous avez certainement dû remarquer
et en déduire qu'en bouclant une classe à chaque fois qu'il y a 12
élèves dedans, les effectifs de professeurs vont exploser,Et pour
que ce projet soit mené à bien il va falloir obligatoirement une
hausse significative de très très grande envergure des moyens
accordés à l'éducation !


Voilà mon système exposé quasiment
dans tous les détails si vous avez des questions n'hésitez pas!
J'espère que ce pavé énorme ne vous aura pas trop refroidi!

Jak
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Lun 17 Aoû - 14:35

Citation :
Et pour
que ce projet soit mené à bien il va falloir obligatoirement une
hausse significative de très très grande envergure des moyens
accordés à l'éducation !
Donc ça, déjà, tu peux l'oublier... Neutral

A moins d'un changement radical de ligne politique au pouvoir, jamais un projet tel que tu le propose ne verra le jour.



Pour ce qui est du système que tu expose, je retrouve des idées que j'avais déjà immaginé ou lu sur divers sites et articles, et je vais t'exposer les principaux défauts que j'avais déjà remarqué:

- Aujourd'hui, une classe correspond aussi (sauf pour multi-redoublants) à une classe d'âge hétérogène. Les classes par matière que tu conçoit devraient réunir des personnes d'âges très différents; par exemple en anglais on se retrouverait avec un élève de 14 ans au même niveau qu'un autre de 18 ans... Je ne suis pas sûr qu'au niveau cohésion ça puisse marcher. Par contre j'admet que si ça marchait, l'humain remonterait beaucoup dans mon estime !
- Comment définir un diplôme ?
J'ai du mal à exprimer ça, mais je ne vois pas comment on peut délivrer un bac S, L, ES, techno ou pro si on se retrouve avec des niveaux aussi disparates.
Ne serait-ce que par rapport au redoublement par matière; un élève qui veut passer un bac scientifique, qui a le niveau requis dans 4 matières, mais pas dans 2 autres (chiffres pris au hasard), se retrouvera-t-il à n'aller en cours seulement pour les deux petites matières où il aura pu prendre 2 ans de retard ? Alors aller en cours juste pour du français et de l'espagnol pendant deux ans quand on passe un bac S, franchement je penses que peu de personnes le feront...
Et puis le niveau 8 en maths n'est pas le même pour un élève de S ou de L, non plus qu'il est le même en Histoire-Géo. Alors comment choisir, si ce n'est pas par une vue d'ensemble, quelle matière privilégier ?
Si je ne privilégie que les matières où je suis fort, on se retrouve avec des Bac à la carte, chacun avec des matières différentes (par exemple si j'avais pu choisir j'aurais continué les Maths, les SES, la Littérature et la Philo, mais pas l'Histoire-Géo ni les langues... Mais d'autres voudraient se spécialiser autrement (parce qu'il faut forcement se spécialiser, sinon c'est la fin des bac pro et techno), alors comment peut-on faire un diplôme reconnaissable ?


Voilà, tout ça est un peu confus, mais j'espère avoir soulevé quelques pistes de réflexion.

Très beau projet dans l'absolu, mais pour moi c'est totalement impossible à réaliser, même en rejetant tous les fondements actuels...
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Lun 17 Aoû - 21:22

Mince, j'ai trouvé un mec qui écrit plus que moi Shocked Wink

Citation :
Par exemple lorsque nous faisons un blocus une grande majorité est en accord avec nous, mais n'est pas la lorsque le lycée bloqué. Je me suis alors demandé, pourquoi les gens préfèrent rester chez eux dans leur lit plutôt que d'aller à l'école.

C'est exactement la réflexion que j'ai depuis plus d'un an. C'est un bon point de départ pour tout remettre à plat. Remettre à plat, d'accord, être ambitieux, mais avec les pieds sur Terre. Nous devons être réalistes dans nos propositions.

Perso, je suis contre la suppression du groupe classe, car la lycée n'est pas seulement un lieu d'enseignements divers et variés, c'est un lieu social. La classe est importante pour le travail en groupe, pour les affinités, contre l'individualisme aussi. Je m'oppose donc à des parcours personnalisés, où chacun aurait son propre emploi du temps. D'ailleurs, ceci me semble impossible à mettre en place.

Pour ceux qui ne s'adaptent pas au système éducatif typique, des alternatives dont Rémi pourrait vous parler, devraient être plus nombreuses. Malgré tout, ces classes au fonctionnement différent ne devraient pas être isolées, ne pas être à la marge, et se trouver dans les établissements classiques.

Citation :
Au lycée tu ne fais pas sport, tu fais de l'EPS, il n'y a pas de profs de sport mais des profs d'EPS.

Je partage tout à fait l'avis de Lucas, qui a utilisé l'argument que je voulais prendre. L'éducation physique et sportive, ce n'est pas seulement du sport. Il ne s'agit pas de compétition.

Citation :
les professeurs font leur métier comme s'ils allaient à la mine en quelque sorte : pour gagner de l'argent.

Non, comme dans toutes les professions, il y a des bons des mauvais. On retient plus facilement les cas difficiles, mais c'est à un métier à passion et à contraintes.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Systeme éducatif Idéal   Aujourd'hui à 10:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Systeme éducatif Idéal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le systeme educatif en Pologne ?
» lien éducatif
» Rédaction du programme éducatif
» quel systeme pour sécuriser placard cuisine ikea bas??
» Au sujet de la nouvelle sur le programme éducatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers:  
);(function(d, s, id){var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];if (d.getElementById(id)) {return;}js = d.createElement(s); js.id = id;js.src = "//connect.facebook.net/en_US/sdk.js";fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));