COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Styx
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 344
Age : 25
Ville : Sèvres
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Dim 5 Juil - 19:28

Rassemblement de soutien à Tristan, lycéen menacé d’exclusion lundi 06 juillet, devant le rectorat (Av Gambetta - Paris 20e), à 11h30 une mobilisation pour exiger la réinscription de Tristan sans condition à laquelle seront conviés les syndicats d’enseignants, lycéens, étudiant, élus, journalistes, responsables politiques, intellectuels afin de manifester leurs soutien et leur solidarité avec TRISTAN.

Source : communiqué ci-dessous Source : liste AG-IdF, reçu le 5 juillet 00h

Courrier de Danielle Simonnet, conseillère de Paris, déléguée auprès de la Maire du 20e arrondissement chargée de la lutte contre les discriminations, de l’intégration, du handicap, et du monde associatif

Bonjour,

Je vous informe que j’ai appris avec stupéfaction, que Monsieur le Proviseur du lycée Maurice Ravel du 20e , conditionnait par une lettre adressée à son père, la réinscription de l’élève Tristan SADEGHI à un engagement écrit de sa main à ne plus participer à des actions de blocage du lycée lors de mouvements de grève. Je connais, et notre équipe municipale connaît bien, Tristan SADEGHI. Cet élève, engagé, comme de nombreux autres lycéens dans la mobilisation lycéenne cette année nous avait sollicité, avec d’autres, pour pouvoir tenir des réunions de coordination lycéenne dans notre mairie. Il est également intervenu lors d’une grande réunion publique en mairie du 20e sur les enjeux de l’école. Nous avons pu apprécier ses qualités d’expression orale, posée et argumentée. Je sais par ailleurs que les enseignants de Tristan SADEGHI ont apprécié sa scolarité et l’ont jugée très satisfaisante tant au niveau de ses résultats scolaires que de son comportement au sein du lycée. A ma connaissance, son conseil de classe a confirmé son passage en T ES. Cet élève n’a fait l’objet d’aucun conseil de discipline qui pourrait éventuellement justifier un refus de réinscription au sein du même lycée pour son passage en année supérieure.Tristan et ses parents trouvent cette mesure tout à fait discriminatoire et injustifiée et ont fait appel au soutien le plus large, et malgré de nombreuses démarches auprès du proviseur et du Rectorat de Paris, pour demander de le réinscrire sans condition, nous n’avons, à ce jour, aucune réponse du proviseur. Cette situation et la pression psychologique exercée sur l’élève et ses parents, nous parait insupportable et inacceptable.

Elle est révélatrice d’un contexte ambiant de criminalisation de la contestation sociale. Comment un chef d’établissement a-t-il pu se sentir autorisé à enfreindre ainsi aux règles de fonctionnement de l’éducation nationale et à la démocratie lycéenne ? Je vous informe que s’organise lundi 06 juillet, devant le rectorat (Av Gambetta - Paris 20e), à 11h30 une mobilisation pour exiger la réinscription de Tristan sans condition à laquelle seront conviés les syndicats d’enseignants, lycéens, étudiant, élus, journalistes, responsables politiques, intellectuels afin de manifester leurs soutien et leur solidarité avec TRISTAN. Un appel est en préparation à cet effet.

Pour plus d’informations vous pouvez contacter le père de Tristan : hossein.s@orange.fr

Vous remerciant par avance de bien vouloir relayer cette information.

Cordialement,

Danielle SIMONNET, Conseillère de Paris, Déléguée auprès de la Maire du 20e chargée de la lutte contre les discriminations, de l’intégration, du handicap,et du monde associatif.

http://daniellesimonnet.org

Source : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?ar...
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Lun 6 Juil - 22:29

Article paru sur Rue89 (toujours très présent sur le sujet), avec le témoignage de Tristan.

Citation :
J'ai 17 ans et je suis exclu car j'ai fait blocage contre Darcos
Par Tristan Sadeghi | Lycéen | 06/07/2009 | 18H52

Ce lundi matin, une élue parisienne, Danielle Simonet, conseillère de Paris (Parti de gauche), alertait par un e-mail très viral sur le sort de Tristan Sadeghi, lycéen tout juste sorti de classe de première, à qui son proviseur refuse l'inscription en terminale. Sauf s'il s'engage par écrit à ne plus participer à des manifs ou des blocages, tels que ceux qui ont émaillé l'année, au lycée Maurice-Ravel, dans le XXe arrondissement comme ailleurs.

Rue89 a proposé à ce jeune élu représentant au conseil de la vie lycéenne de raconter son histoire, alors que la mobilisation autour de son cas commence à prendre. Le proviseur de l'établissement, également contacté, n'a pas donné suite aux sollicitations de Rue89. Qui publie toutefois le courrier qu'il a envoyé à Tristan Sadeghi.

Je m'appelle Tristan Sadeghi, j'ai 17 ans. Je suis lycéen au lycée Maurice-Ravel, en classe de première ES (économique et sociale) et suis passé en terminale sans difficulté. J'ai été actif durant les mouvements lycéens contre les mesures dites « Darcos » comme beaucoup d'autres.

Le 16 juin dernier, comme tous les élèves de mon lycée, je suis allé rendre ma fiche de réinscription. Surprise : on refuse de la réceptionner. « Ordre du proviseur », me dit-on. Ce dernier, Philippe Guittet (ancien porte-parole du principal syndicat des proviseurs, le SNPDEN,) explique son refus de réinscription par mon « rôle de meneur des blocages du lycée ». Il me rend personnellement responsable des blocages.

Souhaitant apaiser la situation, mon père lui a fait remarquer que l'année prochaine, étant en classe de terminale, je me concentrerais sur mes études. Rien n'y a fait. Le jour même, nous lui avons demandé par écrit de me réinscrire. Il nous a répondu, par écrit également : il conditionne ma réinscription à un engagement à ne plus bloquer. (Voir ici le courrier du proviseur adressé à Tristan Sadeghi)

Je tiens à préciser que tous ces événements se sont déroulés à quelques jours de mon bac de français, et psychologiquement, être « un sans-lycée », ce n'est pas facile.
Pression à la signature

Ses méthodes me semblent d'ailleurs inacceptables : il fait véritablement pression sur moi pour me « forcer » à signer un papier ! Nos blocages d'établissement s'inscrivaient toujours dans un cadre de contestation sociale et étaient « sérieux » : nous organisions régulièrement des assemblées générales (où nous décidions par vote le blocage) et des réunions d'information sur les mesures « Darcos », réunions ayant lieu une fois par mois. Les blocages étaient toujours calmes.

Petite anecdote, tous les matins de blocages d'établissement, nous faisions une collecte (où chacun mettait ce qu'il pouvait) pour ensuite faire des sandwichs et les distribuer à l'heure du déjeuner. N'est-ce pas la preuve d'une atmosphère de collectivité bon enfant ?

Nous étions parfois deux cents à bloquer, dans le pire des cas, soixante-dix. Mais qu'on se rassure : nous n'étions pas une minorité. Nous disposions toujours du soutien de la grande majorité du lycée. 70 élèves ne peuvent empêcher 1000 élèves de rentrer ! Sans forcément nous aider directement, nous avions leur consentement.
« Réprésentant », pas fauteur de trouble

Le proviseur me jugerait-il capable de bloquer seul un lycée ? Ce serait étonnant. J'ai effectivement été élu délégué du mouvement. Cela veut dire que j'émane du mouvement. Que j'en suis le représentant. Or M. Guittet a peut être personnifié le mouvement en ma personne.

C'est peut être aussi une façon de faire peur aux autres, de punir pour l'exemple. « Regardez ce qui est arrivé à Tristan. Si vous bloquez, vous vous exposez à la même sanction… » Où est la justice dans la punition automatique ? Car c'est une exclusion de fait.
Fait du prince

Je pense pourtant avoir servi la République, l'Education. Les mesures Darcos sont à mon avis un coup porté à l'école républicaine, égalitaire, d'où mon engagement. Mais si on doit me reprocher quelque chose, qu'on me juge, qu'on ne prenne pas une sanction six mois après les événements. Cela ressemble trop au fait du prince.

S'il décide de ne pas me reprendre, si mon intégration se passe mal dans le nouveau lycée, c'est mon année de bac qui sera perturbée. Un rassemblement a eu lieu ce matin (lundi 6 juillet) devant le rectorat. Pas seulement pour sauver le jeune Tristan, sauver son avenir. Mais surtout parce que cette sanction, comme l'a si justement remarqué Danielle Simonnet, élue au conseil de Paris et très active pour me soutenir, représente très bien la criminalisation des mouvements sociaux ». »

Mettons des limites. Accepter le fait du prince, c'est laisser une porte grande ouverte. Qu'on ne mette pas la pression sur quelqu'un pour qu'il signe des papiers (ce sont des méthodes de régimes peu appréciables), que personne ne paie pour les autres (car je suis bien le seul à subir cette menace), qu'on laisse un élève étudier, apprendre tranquillement. Que la démocratie lycéenne soit respectée !

>> http://www.rue89.com/2009/07/06/jai-17-ans-et-je-suis-exclu-car-jai-fait-blocage-contre-darcos

Évidemment, Tristan a tout notre soutien.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Un lycéen bloqueur interdit de lycée !!   Mar 7 Juil - 8:59

http://www.liberation.fr/societe/0101578195-tristan-17-ans-bloqueur-interdit-de-lycee

Tristan, 17 ans, bloqueur, interdit de lycée



Principal meneur des mouvements lycéens dans un établissement
parisien, l'adolescent n'est autorisé à s'inscrire en terminale que
s'il s'engage par écrit à ne plus bloquer son lycée.





FLORENT PECCHIO




Le lycéen avait déjà été mis en garde en 2008.
(FP)

Son dossier est bon, ses notes sont au rendez-vous. Pourtant, Tristan est,
pour l'heure, privé de rentrée. Ce matin, devant le rectorat, ils
étaient une cinquantaine - professeurs, parents d'élèves, ou
représentants politiques - venus soutenir cet élève de 1ère ES au lycée
Maurice Ravel, dans le vingtième arrondissement parisien. Tous étaient
là pour demander des explications à l'inspecteur d'académie, face à une
décision jugée «purement discriminatoire».

L'histoire de Tristan commence le 16
juin dernier. Elève en 1ère ES au lycée Maurice Ravel à Paris, il se
rend au secrétariat de son établissement pour y déposer son dossier de
ré-inscription, synonyme de passage en terminale.

Surprise: son dossier est refusé. En
l'état, sa ré-inscription n'est pas acceptable. Quel genre de fautes a
pu commettre cet élève pour être mis au ban? Ce n'est pas du côté des
résultats scolaires qu'il faut chercher l'explication. L'élève termine
son année de 1ère avec une moyenne de 14/20. Une enseignante évoque un «garçon très agréable, très curieux, passionné».

Meneur. En fait, il
doit cette situation, a sa participation active aux mouvements lycéens
de cet hiver contre les lois Darcos. Activement, c'est peu de le dire.
Il est considéré comme le meneur de son lycée. «C'est souvent lui qui s'exprime», raconte une amie. Il organise des réunions d'information, soutient le blocage. C'était déjà le cas l'année précédente.

Depuis, il est dans le collimateur du proviseur, Philippe Guittet. L'homme goûte peu les blocages. «Cela coûte très cher, c'est très perturbateur», confie-t-il à «Libération». Les mouvements «démobilisent»
les autres élèves. Il fait donc une requête: Tristan ne sera autorisé à
s'inscrire en terminale que s'il s'engage, par écrit, à ne plus bloquer
son établissement. Ce dernier refuse. Même si d'autres élèves ont
participé à l'organisation du mouvement, Tristan est le seul inquiété. «On veut faire de son cas un exemple», soupire un parent d'élève, proche du lycéen.

Pas valable. «Je ne souhaite pas me débarrasser de cet élève», se défend Philippe Guittet. Avec cette requête, il estime qu'il ne lui «demande pas l'impossible». Lors des blocages, le proviseur n'a pas contacté la police. Même raisonnement ici: il s'agit de «traiter ça en interne».
Mais voilà, le motif de non-inscription n'est pas valable. Même si
Tristan ne formule pas sa promesse écrite, il ne pourra être exclu de
l'établissement, car aucune commission de discipline ne s'est réunie à
ce propos.

Philippe Guittet cherche donc à calmer
les ardeurs du lycéen. Peu diplomate, le proviseur a d'ailleurs signalé
cette condition à Tristan, seulement trois jours avant les épreuves du
bac de français. Le rectorat de Paris, alerté, n'a pas pris position: «la décision finale reviendra au proviseur». Qui a jusqu'au 2 septembre pour le réinscrire.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Mar 7 Juil - 9:16

oups Very Happy j'avais pas vu que c'était déjà là xD
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Styx
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 344
Age : 25
Ville : Sèvres
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Mar 7 Juil - 13:07

Merci d'avoir réagit. J'ai été étonné qu'on soit aussi nombreux, avec des élus, des parents, profs et lycéens. Je dirais entre 100-200, ce qui est aps mal pendant les vacances et sans vraiment une grande information. Cependant à ce que j'ai finalement compris, la délégation recus apr le recteure n'a pas eu réponse à toute ses question (sur la légalité de la lettre qu'il devait écrire, sa réhabilitation etc.) donc la lutte n'est pas encore fini.
De plus, il faut avouer que ce cas est assez global et nous connaissons tous une pressions pendant les mouvements. il faut donc prévenir des la rentrée les lycéens de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Mer 8 Juil - 16:54

Le proviseur du lycée de Tristan s'exprime et se défend. Il attaque, aussi :

Citation :
Réponse du proviseur : « Tristan, ni une victime, ni un héros »
Par Chloé Leprince | Rue89 | 07/07/2009 | 12H03

A l'heure où Rue89 publiait le témoignage de Tristan Sadeghi, lundi 6 juillet, Philippe Guittet, proviseur du lycée Maurice-Ravel qui venait de refuser l'inscription en terminale à son élève n'avait pas donné suite aux sollicitations. Le lendemain, ce mardi matin, il rappelait cependant pour préciser son point de vue, déjà étayé par un courrier signé de sa main, publié la veille.

Pour Philippe Guittet, on « s'arrange avec la vérité » quand on affirme que Tristan Sadeghi n'a pas été prévenu d'un éventuel refus de réinscription :

« Je les ai reçus, lui et son père, en février, et je leur en ai parlé. Mon seul tort a été de ne pas leur signifier par écrit. Quant au conseil de discipline, vous imaginez bien que c'est complexe à installer en pleine mobilisation, et encore faut-il en maîtriser l'issue. J'avais prévenu Tristan que s'il continuait, il ne serait pas repris. »

Après vingt-quatre heures de mobilisation autour de cet élève qui s'exprime comme un leader syndical étudiant, le proviseur qui lui a proposé de le reprendre « en échange d'un engagement écrit de ne plus participer à des blocages » trouve la médiatisation « un peu disproportionnée quand même » :

« Vous savez, sur place, pendant les blocages qui sont illégaux, Tristan agit bien comme un meneur : il téléphone à ses petits camarades, leur dicte où installer telle ou telle barrière de chantier, où poser telle ou telle palette.

Il photographie les personnels du lycée qui aident à rétablir l'ordre alors que moi, je n'ai pas de vigiles et je ne fais pas appel aux forces de l'ordre comme je le pourrais. Tristan ne déplace pas lui-même les barrières : Tristan est un aparatchik, pour le dire comme je le pense. »

Evidemment, avec moult articles rendant compte de l'éviction impromptue de l'élève qui a 14 de moyenne, et une mobilisation du Parti de gauche en sus, l'affaire du lycée Maurice-Ravel a fait du bruit, depuis hier, lundi. Or Philippe Guittet insiste :

« Ce n'est pas une question de démocratie lycéenne ! Je suis pour qu'on discute de la démocratie mais les blocages, c'est l'inverse ! Tristan n'est ni une victime ni un héros de la démocratie ! »

>> http://www.rue89.com/2009/07/07/reponse-du-proviseur-tristan-ni-une-victime-ni-un-heros

Affaire qui engendre un vif débat sur Rue89, surprenant à cette période ci de l'année.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
jclpetit
Invité



MessageSujet: solidairité avec Tristan   Jeu 9 Juil - 19:49

Salut Tristan, bonsoir aussi aux autres camarades.
Je suis un prof désobéissant, espèce menacée. Une chose certaine: sans le mouvement des lycéens, la réforme serait passée, donc les profs doivent aussi se ranger à ses côtés, de même que les salariés(es) du privé, car on vit une véritable crimininalisation du mouvement social. Le chantage du chef d'tablissement montre aussi que le pouvoir (petit ou grand) craint la jeunesse.
Ce que je voudrais savoir: est ce qu'il existe une pétition en ligne? Quelqu'un peut-il me répondre et me communiquer le lien?J'habite Lille, difficile pour moi de participer à un rassemblement à Paris.
Mes amitiés militantes.
Jean-Claude Petit
mail: jclpetit@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Vianney
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 384
Age : 29
Ville : Valenciennes
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Jeu 9 Juil - 19:57

http://www.soutien-tristan-sadeghi.org/?cat=1


Vous trouverez la pétition en fin de page Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Ven 10 Juil - 10:13

Merci pour la pétition, a signé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Ven 10 Juil - 12:38

On peut être soulagé par la vague de solidarité que suscite l'affaire de Tristan.

Citation :
Je suis un prof désobéissant, espèce menacée.

Il faudrait d'ailleurs que nous revenions sur la situation des désobéisseurs sur ce forum, car Chatel a décidé de s'intéresser à eux et la situation se tend.

résistance4
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Ven 10 Juil - 15:29

Un groupe Facebook de soutien a été mis en place par Ben. Rejoignez-le nombreux et faites tourner ! Cette affaire est SCANDALEUSE ! Imaginez que ça vous arrive à vous. Alors soyons toutes et tous solidaires !

http://www.facebook.com/group.php?gid=14490790556&ref=mf

Signez aussi la pétition : (déjà 1300 soignatures !)

http://www.soutien-tristan-sadeghi.org/?cat=3

On ne doit pas laisser passer çà ! affraid Faites tourner massivement !!!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Sam 11 Juil - 9:50

Juste pour informer que la FIDL a réussi à bien mobiliser hier (ou avant-hier). Quelques centaines de manifestants.

Sinon le groupe facebook de soutien dépasse largement les 1000 membres, celui de l'uni moins de 800.. Smile

Quant à la pétition, elle recueille à ce jour près de 1900 signatures.

Continuez à diffuser les liens!

http://www.facebook.com/group.php?gid=14490790556&ref=mf

http://www.soutien-tristan-sadeghi.org/?cat=3
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Sam 11 Juil - 13:42

Ça fait du bruit cette histoire. De quoi nous sortir du coma en plein été. De quoi mobilisé également les "partisans de l'ordre", qui peuvent se déchaîner sur tous les forums de discussion, dans tous les commentaires d'articles.

Je vous invite sur le mûr du groupe Facebook où la joute verbale s'installe. http://www.facebook.com/group.php?gid=14490790556#/group.php?gid=14490790556 Ça me rappelle l'avant-5 décembre !

Les partis politiques s'en mêlent, Chatel s'exprime, bien évidemment dans le sens du proviseur.

Un résumé sur Lepost.fr : http://www.lepost.fr/article/2009/07/11/1616215_lyceen-prive-de-terminale-ca-chauffe-sur-le-web.html

L'AFP en va de sa dépêche : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jEJLRBGkNZUq8sf1L4acMhaSHkig

La manif de soutien sur le Nouvel Ob' : http://www.challenges.fr/actualite/toute_lactu/20090710.OBS3801/rassemblement_sur_facebook_contre_le_lycen_bloqueur.html

En somme, c'est l'intemporel débat sur les blocages qui refait surface. La droite nous entraîne sur la question démagogique de la liberté d'étudier et de circuler, se présentant faussement comme défenseur des jeunes. Nous devons amener le débat sur les vrais enjeux, ceux des réformes dévastatrices, des suppressions de postes, sur la légitimité de ce mode d'action, certes violent mais efficace (et qui a bien d'autres dimensions).

On voit qui se trouve à la pointe de la fronde anti-mouvement. Même sous diverses identités (notez que le nom de l'assos' est maintenant RNL, ce qui trompe par mal de journalistes qui ne connaissent pas bien ce milieu), on peut les reconnaître facilement. Comme d'habitude, ils sont peu nombreux mais bénéficient d'un réseau de contact assez grand. Nous aussi.

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Lun 13 Juil - 14:49

Le soutien à Tristan mobilise !! Avec plus de 2100 personnes dans son groupe de soutient et des débats non stop. Preuve que nous sommes encore et encore bien là ! Peut être même le moment de réunir tout ce petit monde Wink !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Lun 13 Juil - 16:51

Ouais ouais, on tient le siège.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Sam 18 Juil - 10:05

PLUS JAMAIS CA !

Cool

La mobilisation paye toujours camarades Very Happy


Citation :


Le lycéen bloqueur pourra se réinscrire "sans condition" selon son comité de soutien



Le lycéen "bloqueur" pourra finalement se réinscrire normalement au lycée parisien Maurice-Ravel (XXe arrondissement), le chef d'établissement ayant finalement renoncé à introduire comme condition qu'il prenne l'engagement de ne plus bloquer l'établissement, selon le comité de soutien du jeune homme.
Celui-ci a fait savoir samedi dans un communiqué qu'à la suite d'une entrevue avec les parents de Tristan Sadeghi, 17 ans, le proviseur s'était "engagé à le réinscrire sans condition, en terminale ES". Celui-ci n'a pu être joint par l'AFP.
Le comité, qui fait état du "soulagement" du jeune homme et de sa famille, juge que "cet aboutissement favorable n'aurait pas été possible sans le soutien actif et solidaire", dix jours durant, dont l'élève a bénéficié dans son "refus" d'une "mesure injuste et discriminatoire".
L'élève, qui avait refusé une mesure à ses yeux injuste et discriminatoire, avait été soutenu dans son action par de nombreuses organisations, parmi lesquelles le PG, le PC, le NPA, les Verts, le PS, l'Unef, l'UNL, la FIDL et la FSU, ainsi que par les élus PG et PS qui étaient intervenus auprès du proviseur et du rectorat.
Plusieurs manifestations de soutien avaient eu lieu et des milliers de signatures recueillies en faveur de Tristan Sadeghi.
Le 7 juillet, le proviseur du lycée Ravel avait conditionné l'admission en terminale du lycéen à un engagement écrit de sa part qu'il ne bloquerait plus le lycée l'an prochain: Tristan Sadeghi, élève de première ES, avait été l'un des principaux organisateurs des mouvements de blocage ayant perturbé l'établissement ces deux dernières années.
"Je ne signerai pas. C'est inacceptable de faire pression sur moi pour que je signe ce papier", avait déclaré à l'AFP Tristan Sadeghi, parlant d'une "criminalisation de la contestation sociale". Ayant "organisé les blocages avec d'autres, il se retrouvait "seul sanctionné", avec "l'impression de servir d'exemple".
"Comme tous, Tristan a le droit de s'exprimer ou manifester, mais pas d'empêcher les autres d'étudier. Je ne demande pas qu'il renonce à ses actions militantes, mais aux actions de blocage du lycée, qui sont illégales et coûtent cher à la société", avait rétorqué le proviseur Philippe Guittet.
Le ministre de l'Education Nationale, Luc Chatel, avait jugé "légitime" la "démarche" du proviseur.

AFP - http://www.vousnousils.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Sam 18 Juil - 10:39

Bravo à tous =D !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   Sam 18 Juil - 13:23

Un combat de gagner. Cette affaire ne créera pas de précédent, c'est le principal. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soutien à Tristan, lycéen menacé d'exclusion (+ article)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: ACTIONS & PROJETS :: COM. RÉPRESSIONS-
Sauter vers: