COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Rapport Descoings sur la réforme du lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 17:09

La mission en bref

La mission confiée à Richard Descoings sur la réforme du lycée s’est conçue autour d’un contrat initial reposant sur quatre piliers principaux :

• La mission repart de zéro, sans se sentir liée par les éléments contenus dans la précédente réforme.
• La mission part du terrain et s’appuie sur la consultation des publics concernés.
• Un taux d’encadrement constant.
• La mission part du sens et ne se donne pas pour objectif la réduction des moyens

Pendant plus de 3 mois, la mission s’est donc déplacée dans 76 départements français, pour écouter les acteurs du lycée s’exprimer à l’occasion de tables rondes.

Cette consultation sur le terrain a été élargie grâce au Web sur le site Lyceepourtous.fr. Chaque citoyen désireux de prendre la parole a pu ainsi le faire, en toute liberté.

Bien loin de réflexions théoriques et abstraites, toutes les pistes, priorités et préconisations rassemblées dans le rapport final s’appuient donc sur cette écoute des acteurs du lycée et des citoyens concernés.

L’accueil réservé à la consultation

Après un certain scepticisme initial, qui se traduisait sur le terrain lors de déplacements de la mission, et par l’expression de nombreux doutes sur le site Internet, ces inquiétudes se sont estompées et un débat très riche a pu s’instaurer.

Le succès des tables rondes, le nombre de visites sur le site ainsi que la fidélisation des participants a démontré par l’exemple la très grande satisfaction qu’éprouvaient les citoyens à pouvoir prendre la parole, le véritable désir de changement qui anime la communauté éducative tout comme les lycéens, enfin les attentes très fortes d’une réforme du lycée.

Le rapport, qui représente l’expression de ce désir de changement, n’entend ni trancher, ni mettre un terme aux débats. La dynamique lancée doit au contraire se poursuivre, et les priorités évoquées dans le rapport ont vocation à se prolonger par la réflexion comme par l’action. Le lycée doit rester au cœur du débat public.


Synthèse du rapport

Redéfinir le rôle du lycée

Diagnostic

S’il existe un consensus pour fixer trois objectifs au lycée, les moyens pour y parvenir suscitent d’intenses débats.

Transmission des savoirs et des connaissances
Derrière cet objectif partagé, se posent les questions de la nature, de l’ampleur, de la méthode de transmission des savoirs et des connaissances. Et donc, des programmes et de leurs évolutions, de la pédagogie, ou encore de l’évaluation. Autant de débats sur lesquels persistent des désaccords dont les lycéens et leurs parents sont parfois les victimes.

Construction de la citoyenneté
Les années lycée coïncident avec l’accès à la majorité. Or, les lycées structurent de façon trop disparate les activités qui participent de cette construction citoyenne, notamment les activités artistiques, culturelles et sportives et les engagements à caractère associatif, humanitaire et social.

L’insertion professionnelle (cf. partie 2)

Tous les jeunes doivent-il accéder au lycée ?

L’accès au lycée s’est généralisé, mais tous les jeunes n’y trouvent pas une place adaptée. Derrière cette observation surgissent deux très lourdes questions qui divisent les Français :

• Y’a-t-il «un» lycée? Autrement dit le lycée professionnel peut-il et doit-il être considéré à égalité avec le lycée général et technologique?
• Le lycée général et technologique s’inscrit-il ou non dans la continuité de l’enseignement reçu à l’école primaire et au collège ?

Préconisations

Accompagner les élèves dans la construction de leur autonomie grâce à:

• une meilleure répartition des moyens;
• des pôles prévention pour chaque bassin scolaire;
• Un accompagnement pédagogique et citoyen par les étudiants en master.

Assurer l’équité de l’offre de formation sur l’ensemble du territoire, grâce à:

• des internats de l’égalité des chances accessibles à tous;
• Des normes qualités pour l’encadrement en internat;
• Des Ecoles ouvertes plus accessibles;
• Des CDI qui doivent être considérés comme le «poumon du lycée»

Se mobiliser pour l’égalité des chances et l’accueil des personnes en situation de handicap.

Accompagner l’orientation des élèves

Diagnostic

Une orientation subie, conséquence d’une information insuffisante et orientée

• Les lycéens manquent d’informations et choisissent une voie plus par défaut plus que par goût aux contenus et aux débouchés professionnels.
• Le système d’orientation aujourd’hui contribue à éloigner le jeune et futur citoyen, de la république.

Quel rôle doit avoir la classe de seconde ?

• Le passage au niveau supérieur de l’enseignement secondaire est important et souvent sous-estimé. Le taux de redoublement est élevé en fin de seconde, avant l’année de spécialisation
• L’orientation en voie technologique est souvent perçue comme un échec

La préparation à l’insertion professionnelle

• La généralisation du Bac Pro en 3 ans a suscité des inquiétudes
• La voie technologique conduit à la poursuite d’études post bac (au moins Bac+2)
• La dévalorisation des voies professionnelle et technologique entrainent une désaffection pour les filières industrielles et alors que le chômage des jeunes augmente, des entreprises ne parviennent pas à embaucher des diplômés qualifiés
• Les lycéens de la voie générale sont inquiets pour leur avenir et ont le sentiment de ne pas être suffisamment informés

Préconisations

La révolution nécessaire de l’orientation : inscrite dans le temps long par des rencontres et le parrainage :

• Le temps de l’orientation inclus dans le temps scolaire.
• Des rencontres et des parrainages.
• Un réseau des anciens dans chaque lycée.
• Un référent adulte pour chaque lycéen.
• Des stages en entreprise possible pour tous les lycéens.
• Une préparation pédagogique des stages.
• Des mesures incitatives pour les professionnels.
• La mobilisation systématique des parents d’élèves dans les rencontres métiers

Une égale information sur les voies et les filières en continu dès le collège

• Investir dans une égale information dès le collège.
• Des journées de découverte au lycée pour tous les collégiens.
• Des rencontres et des parrainages.
• Assister à des cours dans des établissements d’enseignement supérieur.
• Plus d’enseignants du secondaire dans l’enseignement supérieur.
• Plus d’enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur dans les lycées.
• Des partenariats lycées - établissement d’enseignement supérieur.
• Des soutiens rapides et sur mesure à tous les niveaux du lycée et accompagnées dans le temps.
• Des formations passerelles sur mesure.
• Des réorientations en cours d’année.
• Des journées d’information pour les parents.
• Une exigence de lisibilité des filières.
• Des bilans de compétence proposés dans le cadre du service public.
• Des carnets de l’orientation sur l’exemple du livret de santé.

Rééquilibrer les voies et les séries

Diagnostic

La prédominance de la série S, dans l’esprit du temps ou à rebours de l’idéal républicain ?

• La série S accueille la moitié des lycéens de la voie générale et se trouve considérée à la fois comme la série la plus généraliste et celle où sont orientés les meilleurs élèves.
L’excessive prépondérance de la série S dévalorise de fait à la fois les séries de la voie technologique - et tout spécialement les séries industrielles - et les autres séries de la voie générale, tout spécialement la série L.
• L’excessive généralité de la série S porte atteinte aux besoins d’élèves puis d’étudiants dotés d’une véritable maîtrise scientifique.
• Le déséquilibre des voies générale et technologique provoqué par la série S se répercute sur l’enseignement post Bac, dans les classes des lycées comme à l’université.
• Le choix de la série S est donc pour une partie des lycéens également un choix par défaut. Ce déséquilibre se manifeste dans tous les secteurs de l’enseignement post Bac.

La distinction entre voie générale et voie technologique, source de progrès démocratique ou arme de reproduction sociale ?

• Voie technologique et démocratisation du lycée

. Plus d’un lycéen sur quatre poursuit ses études dans la filière technologique. Pour autant, être orienté en « techno » en fin de 2nde est considéré par beaucoup comme un signal négatif envoyé aux lycéens et aux familles par les professeurs.
. Le choix entre les deux options (maintenir une voie technologique spécifique ou non) est affaire de conviction, de rapport de force et de pari
. Intégration de la voie technologique et transformation de la voie générale

Pour l’ensemble de ces motifs, il est préconisé de maintenir une voie technologique distincte de la voie générale au sein des lycées d’enseignement général et technologique.

Préconisations

Faire de la Seconde une vraie classe de détermination.

• Des mêmes enseignements de découverte obligatoires et liés aux différentes voies et filières à choisir.
• La culture technologique comme élément de la culture commune.

Poursuivre la rénovation des filières technologiques

• Mieux faire connaître les parcours de réussite.
• Assurer la lisibilité et la compréhension des filières technologiques.
• Renforcer l’accès à l’enseignement supérieur.
• Faire de la filière Sciences et techniques industrielles une filière de pointe.
• Introduire une formation à la création, à la reprise et à la gestion d’entreprise pour l’ensemble des élèves des filières professionnelles et technologiques.

Equilibrer les filières de la voie générale

• Garantir la diversité de la filière générale
• Revaloriser la voie L
• Culture scientifique, langues vivantes, introduction au droit en L.
• Le rééquilibrage par les coefficients des épreuves du bac.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 17:10

(suite, tout ne passait pas dans un seul message)


Rénover les enseignements et s’interroger sur les modes d’évaluations

Les 4 préalables :

• Investir dans la formation continue des enseignants
• Faire confiance à l’autonomie des équipes pédagogiques
• Diffuser les bonnes pratiques

Préconisations :

• La formation continue des enseignants et la mobilité dans la carrière
. Une politique volontariste en matière de formation continue des personnels de direction, d’encadrement et enseignant

• Concernant l’autonomie:
. Des budgets de fonctionnement qui laissent de véritables marges de manœuvre aux établissements.
. Une dotation horaire globale qui laisse davantage de marge de manœuvre aux équipes des lycées.
. Le développement des enseignants « chargés de mission «
. Les témoignages de terrain ou sur le site de la mission permettent également d’émettre des propositions concernant
- Les programmes, leurs évaluations et les modalités de leur changement ;
- Les demandes de nouveaux apprentissages ;
- Le renouvellement des modes d’évaluation ;
- La formation à l’autonomie par les apprentissages ;
- L’enseignement des langues ;
- L’engagement lycéen et la prise de responsabilité ;
- L’égalité d’accès à la culture et aux pratiques artistiques.

• La transmission des savoirs et la construction de l’esprit critique. Quel sens donner aux programmes et à leur changement?
. Un calendrier précis pour la mise en œuvre des programmes, leur évaluation et leur renouvellement.
. Un espace de discussion permanent sur les programmes, au moment de leur élaboration comme de leur mise en œuvre
. Des critères d’évaluation des programmes transparents et impliquant les enseignants
. Respect du cadre national des programmes, souplesse pédagogique, confiance aux enseignants
Mettre en évidence les liens possibles entre disciplines

• Quels nouveaux apprentissages?
. Etre formé à la prise de parole
. Les lycéens sont également demandeurs de plus de débats
. Formation à la rédaction de CV et de lettres de motivation
. Conforter la place des nouvelles technologies au lycée
. Plus de réactivité de l’institution pour la mise en place de nouveaux apprentissages

• Des évaluations exigeantes, mais qui sachent encourager
. Le maintien du cadre national du baccalauréat est un principe
. La possibilité pour les lycéens de participer à leur conseil de classe
. La participation des lycéens à leur évaluation
. Le développement de l’évaluation des compétences
. Un rôle accru des appréciations dans l’évaluation
. Le droit au parcours atypique et à l’année de césure

• Formation à l’autonomie par les apprentissages
. Des cours de méthodologie
. Encourager la pédagogie de projets

• Quelles finalités pour l’enseignement des langues?
. Développer des épreuves orales en langue
. Au moins un accord d’échange par lycée
. Les ambassades au service des lycéens
. Reconnaître et valoriser les séjours d’études à l’étranger
. Droit à l’année de césure pour les bacheliers
. Le développement des bourses de mobilité
. Un séjour d’études à l’étranger pour chaque lycéen

• Engagement lycéen et prise de responsabilités
. La reconnaissance facultative de l’engagement extra-scolaire des lycéens
. Des lycéens qui décident
. Un rôle accru des lycéens au sein des conseils d’administration
. Un audit national des CVL et des maisons des lycéens
. Abaisser l’âge légal de la prise de responsabilité associative de 18 à 16 ans
. 10000 euros pour chaque Maison des lycéens
. Nommer un coordonnateur adulte
. Banaliser un créneau horaire pour tous les lycéens

• Egalité d’accès à la culture et aux pratiques artistiques
. Au moins un partenaire institutionnel dans les arts et la culture pour chaque lycée
. Les lycées dans l’actualité culturelle
. Renouveler l’esprit ciné-club dans chaque lycée
. Des stages de pratique artistique hors des murs

• Le lycée comme lieu de formation permanente

Repenser les emplois du temps et les missions de l’enseignant : pour une refondation du lycée

Diagnostic

• Des sujets qui confrontent les acteurs du système éducatif, mais plus largement l’ensemble de notre société, à un choix central entre tous, c’est-à-dire entre une adaptation du lycée classique et la refondation d’un nouveau lycée:
. Temps scolaire;
. Acquisition de l’autonomie;
. Equilibre entre développement des compétences et acquisition des connaissances;
. Equilibre entre études et pratiques sportives;
. Pratiques artistiques et culturelles;
. Engagement des lycéens.

• Un très grand nombre de lycéens présente une analyse construite et argumentée de la situation actuelle des lycées et de ce que pourrait être leur lycée idéal.
• Recrutés pour pratiquer un enseignement disciplinaire, les enseignants voient parallèlement leurs tâches se diversifier et se multiplier sans qu’une reconnaissance institutionnelle en soit faite, ni qu’une formation continue digne de ce nom leur permette de faire face sereinement aux nouveaux défis.

Préconisations

Emplois du temps et autonomie des lycéens :

• Un temps scolaire tenant davantage compte du rythme biologique de l’adolescent et des ses aspirations : des cours magistraux pas plus tard que 15h et prolongés par d’autres formes d’apprentissage.
• L’accompagnement pédagogique et l’approfondissement inscrits dans le temps scolaire, afin de
s’assurer de l’effectivité du travail personnel attendu des lycéens à l’intérieur même du lycée et avec l’aide soit de professeurs soit de lycéens des classes supérieures jouant le rôle de tuteurs, soit d’étudiants de CPGE, de BTS ou d’universités jouant ce même rôle;
. donner du temps pour les lycéens qui rencontrent le plus de facilité dans leurs études d’aller plus loin encore et de progresser plus vite;
. donner tout leur sens et toute leur efficacité aux travaux personnels encadrés
. consacrer du temps à la construction progressive de l’orientation dans les études puis de l’orientation dans l’insertion professionnelle grâce à une connaissance progressivement construite et approfondie des filières post baccalauréat et du monde professionnel.

• L’accès à la culture et aux arts, à l’Education Physique et sportive, l’orientation et l’engagement associatif pour un tiers du temps du lycée.
• Un temps scolaire différent sur l’année
. périodes réservées pour faire des stages en milieu professionnel,
. séjours d’études à l’étranger,
. approfondissements pédagogiques, pour conduire des projets.

Conditions du métier au lycée :

• Renégociation du statut de l’enseignant pour que l’ensemble de leurs missions soit reconnu

Une évaluation des établissements qui tiennent compte de la qualité de vie au lycée :

• Possibilité pour les lycées de rendre public leur évaluation annuelle qui prendrait en compte la qualité de vie au lycée:
. la qualité de l’accompagnement et du suivi dans l’orientation,
. l’accompagnement pédagogique;
. la qualité des partenariats extérieurs et la vitalité du réseau des anciens;
. la qualité des conditions d’exercice du métier et le moral de la communauté éducative;
. la prise en compte des lycéens et le dynamisme de la vie lycéenne;
le dynamisme des pratiques artistiques et des activités culturelles;
le développement des activités liées à l’Education Physique et Sportive.


http://blog.lyceepourtous.fr/synthese-de-la-mission/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 17:13

==> Synthèse complète ICI <==

(les messages précédents ne sont qu'un résumé).
Revenir en haut Aller en bas
Mat-HM06
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 23
Age : 25
Ville : Vence
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 19:53

Pas tout lu, et encore, en diagonale...Réactions rapides.
Pas trop sur le fond non plus, pas le temps^^
On peut en effet se demander si les moyens derrière les propositions seront présents; si ils ont la volonté; ça part un peu dans tous les sens, donc voir une réforme là dedans...


p.23


« Beaucoup de lycéens, de professeurs et de familles
souhaiteraient que la norme
du nombre d’élèves par classe de Seconde tende vers 30. Je
les comprends à la
condition indispensable que ce nombre soit une moyenne
nationale mais que les
moyens en emploi correspondant soit affecté aux
établissements dont les classes
sont hétérogènes, dont les élèves ont le plus besoin d’un
encadrement pédagogique
renforcé pour les conduire à la réussite. »

Nombre d’élèves à 30 ? C'est un objectif petit bras ça...Après, s'adapter selon les élèves en difficulté ou non pourquoi pas. Mais je pense qu'il faudrait déjà descendre sous les 30.

Idées des modules en 2nde plus ou moins soutenue.
Il y a un éloge de la réforme du bac pro.
Je trouve aussi qu'il y a:
-de nombreuses mentions de l’idée d'élitisme, de celle d'excellence.
-l'ambition d’un lycée qui tend de plus en plus vers un métier…Bref, le travail de plus en plus tôt. Certains s'en réjouiront; tout dépend de notre relation au monde du travail, notre idée du travail etc. Personnellement, l'idée d'un lycée qui vise de plus en plus l'insertion pro. me fait gerber.
De plus: nombreuses mentions de « passerelles entre les filières ». Pourquoi pas si c'est bien fait...

Notons aussi une certaine hantise du redoublement.

Un gros chapitre aussi: les options pour la première (rééquilibrer les filières) :
1°tronc commun
2°durcir l’admission en S, la rendre moins généraliste
3° Rendre L plus généraliste
4° Seconde comme classe de détermination
5° Mention de union « L-ES »
6° Rééquilibrage par les coeffs.

Notons tout de même de bonnes ambitions pour les langues vivantes.

Avis mitigé. Ça fait propre, et j'ai même pas vu un copier collé de la réforme. Alors que préparent-ils? N'oublions pas l'expérimentation d'un autre côté...Bref, après un départ de zéro, ça a au mois le mérite de pas tout remettre sur la table même si on peut noter des axes similaires, des petites insistances sur certains points. J'ai pas l'intention de tout me taper en détail pour chercher la petite bête de partout.


Personnellement, ça ne me convient pas pour des raisons politiques, après si ça convient à la majorité...
Revenir en haut Aller en bas
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 20:16

Matt-HM03 a écrit: "Personnellement, ça ne me convient pas pour des raisons politiques, après si ça convient à la majorité..."

Le mal Français. Même si on est d'accord sur le fond, on est contre parce que l'on est de l'opposition. Pas étonnant que les personnes politiques ne s'entendent pas entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 20:30

Tu ma fais rire Pas glop parce que malgré la réputation proche du troll de droite que tu as ici, tu continue à poster... Et j'aime ça !
Sur ce coup là je suis d'accord avec toi Smile


Je vous rassure je n'ai moi non plus pas tout le de ce rapport, mais j'en ai quand même une image relativement bonne (y a pas un mot entre moyen et bon ?).
Il y a des efforts de faits au niveau de la consultation des intéressés (en même temps c'est le but d'un consultatoin), je vois quelques fois qu'il est dit qu'on ne peut pas faire cette réforme avec moins de moyens... Et sur le fond ce rapport rejoint ce que je penses pas mal de fois.

Après, il faut savoir que cette consultation, comme son nom l'indique, n'a qu'un rôle consultatif.
Le gouvernement en fera ce qu'il en veut (et c'est un risque que Mr. Descoings assume, d'après ce qu'il m'a dit en personne vendredi 29).


Pour ce qui est des expérimentation, la seule réponse que j'ai eu est "on ne peut pas expérimenter quelque chose qui repart à zéro".
Je n'ai pas plus de précisions, mais je peux supposer que les chefs d'établissement feront ce qu'ils veulent, et parfois sur le modèle de l'ancienne réforme (certains l'aprouvaient).
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mar 2 Juin - 20:36

pas encore lu Very Happy mais d'après le communiqué de l'unl ca reprend un certains nombre de nos demandes. Mais bon après ca c'est qu'une synthese et qui sait ce que darcos va en faire... nous verrons ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mer 3 Juin - 12:30

Citation :
Je vous rassure je n'ai moi non plus pas tout le de ce rapport, mais j'en ai quand même une image relativement bonne (y a pas un mot entre moyen et bon ?).

Mitigé ?

Oui, moi je suis perplexe. C'est une réaction à chaud car je n'ai rien épluché, j'ai juste écouté les grands axes donnés à la radio. Rien ne choquant, rien de révolutionnaire non plus. Des bonnes idées, mais le coup de terminer les cours à 15h ça ne constitue en rien une réforme par exemple, c'est simplement une directive pour les administrations au moment de créer les emplois du temps.

Il y a la question des moyens aussi. Pas un mot sur les suppressions de postes, nous ne les avons pourtant pas inventer alors nous dire "taux d'encadrement constant" ce n'est pas crédible.

J'ai lu que les syndicats étaient plutôt satisfaits et disaient que ce rapport était en rupture avec la politique de Darcos. Déjà sur la constitution, nous n'avons pas assisté à du mépris cette fois. Et puis si l'UNI n'est pas satisfaite c'est un bon signe.

>> http://www.actualitte.com/actualite/10878-rapport-Descoings-cacophonie-preconisations-utiles.htm

Darcos s'en va à la justice, Descoings va peut-être le remplacer et à ce moment là, les affaires vont se compliquer car il faudra traduire un rapport par des mesures. Nous sommes autant habitués aux belles résolutions qu'aux coups de traîtres.

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Mat-HM06
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 23
Age : 25
Ville : Vence
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Mer 3 Juin - 19:04

Pas glop a écrit:
Matt-HM03 a écrit: "Personnellement, ça ne me convient pas pour des raisons politiques, après si ça convient à la majorité..."

Le mal Français. Même si on est d'accord sur le fond, on est contre parce que l'on est de l'opposition. Pas étonnant que les personnes politiques ne s'entendent pas entre eux.

Ahah, c'est interpréter mes propos.
J'ai participé avec d'autres personnes à cette consultation, et j'admets sans soucis qu'on voit enfin (peut-être n'est ce que de la mystification) un peu d'ouverture à nos propositions. Impossible de trouver une future réforme là dedans, puisque il y a beaucoup de choses.
J'attends de voir ce qu'en fait le gouvernement, mais il y a eu, quand même, de l'écoute (même si certains points sont plutôt flous sur la tenue de cette consultation selon les coins).==>mitigé, c'est bien le mot Smile
Ne mordons pas forcément la main qui nous est tendue.

Ça ne me convient pas pour des raisons politiques, car je n'ai pas du tout les mêmes ambitions pour le lycée que celles proposées ici. Mais cela s'inscrit dans un cadre beaucoup plus large que le lycée, et touche à la société elle même...Bref, je ne développerai pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport Descoings sur la réforme du lycée   Aujourd'hui à 9:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport Descoings sur la réforme du lycée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des manifestations de lycéens dégénèrent à Nanterre et Lyon
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» La fin des Haras Nationaux et du cheval en Normandie?
» Rapport adresser monsieur le directeur general
» Les trajets domicile / collège ou lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: