COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
flo-cannois
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 601
Age : 26
Ville : Cannes
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse   Mer 1 Avr - 15:48

Citation :

Manifestation de Bastia : Une tentative d’assassinat caractérisée contre un jeune corse de 14 ans !





http://www.uribombu.com/Fiure/manif_bastia032009/crs_assassini.jpg

Il
est des moments de l’Histoire, au gré des évènements, où les slogans
redoublent de pertinence, où ils retrouvent toute leur force, tout leur
sens. Face à la tentative d’assassinat perpétrée par les gardes mobiles
à l’encontre d’un jeune corse de 14 ans, les collégiens, les lycéens,
les Corses descendus spontanément dans la rue au lendemain de cet acte
inacceptable ont eu mille fois raison de scander tout au long du
cortège : Statu francese assassinu ! Et les Corses qui les regardaient
défilés fièrement, pour peu qu’ils fassent preuve d’un tantinet de
responsabilité, ont eu mille fois raison d’acquiescer.

Plongé pour plusieurs jours dans le coma, mâchoire doublement
fracturée, infection pulmonaire, œdème cérébral, tel est le prix qu’a
eu à payer ce jeune garçon de 14 ans pour avoir crié son indignation,
sa révolte face à l’injustice faite à l’un de ses frères, injustement
condamné à la prison à vie quelques jours auparavant. La réponse des
forces dites de l’ordre : un tir tendu de grenade à bout portant – 5
mètres environ – qui a heurté au visage un enfant met tout un chacun
devant ses responsabilités .


Cet acte abject, d’un courage immense dénote une dérive
dangereuse qui s’inscrit dans le contexte répressif que connaît la
Corse. L’an passé, on prélevait de force leur ADN à des jeunes du même
âge, aujourd’hui un pallier supplémentaire a été franchi. Ce sont
d’inquiétants signaux qui ne trompent pas


Toute proportion gardée, un constat s’impose. Comme dans
d’autres pays de par le monde, de jeunes gens pour faire face à une
injustice se retrouvent confrontés à des hommes armés. Comme dans
d’autres endroits du globe, pour quelques caillasses tirées sur des
hommes suréquipés, on leur tire dessus… Lorsque de telles exactions se
déroulent dans d’autres régions de la planète, l’indignation est
légitimement de mise ; depuis cette infâme tentative d’assassinat
perpétrée dans les rues de Bastia, les humanistes béats, les biens
pensants politiquement corrects, les démocrates autoproclamés en tout
genre sont étrangement silencieux. Ils en seront redevables devant leur
Peuple, devant leurs enfants.


Dans cette affaire, les médias corses ont encore une fois
relayé docilement la version officielle du Procureur général et de la
Préfecture. Par un traitement de l’information qui n’a rien à envier à
la partialité que l’on connaissait à Radio Paris dans les années 1940,
ces médias transformés pour l’occasion en Préfecture-Matin et
Radio-Commissariat n’ont eu de cesse de minimiser tant la forte
mobilisation de la jeunesse corse que les graves blessures du jeune
Orsini. La presse française n’en demandait pas tant pour emboîter le
pas.


Il est de notre devoir de rétablir ces contrevérités flagrantes :


- Non, les jeunes corses n’étaient pas « entre 80 et 100 dans
toute la Corse » a manifesté leur soutien à Yvan Colonna, à l’ensemble
des patriotes incarcérés et à refuser les juridictions d’exception et
les agissements de la police dite antiterroriste. Les images
l’attestent, ils étaient plus de 500 mardi matin dans les rues de
Bastia où s’est produit ce drame, alors que dans les autres villes de
Corse (Aiacciu, Corti, Purtivechju, Lisula, Fium’Orbu) ils défilaient
également par centaines depuis la veille.


- Le blessé n’a pas 20, mais 14 ans comme le relaient l’AFP, le Figaro ou Europe 1 !


- Non, le projectile n’est pas de « nature indéterminée » comme
le suggère le journaliste de Corse-Matin Fabrice Laurent qui tente
également de minimiser les blessures du jeune garçon de 14 ans.


- Non, il n’a pas été blessé par un projectile qui l’aurait
atteint dans le dos – sous-entendu par ses amis – il n’a pas non plus
été poussé ( !)


- Xavier est dans le coma après avoir été victime d’une
tentative d’assassinat caractérisée de la part de gardes mobiles qui,
en conscience l’ont mis en joue et ont tiré à bout portant une grenade
qui l’a atteint en pleine tête !


Pour quelques espaces de pelouse foulés par des manifestants
en août dernier, le chef de la sécurité en Corse a été limogé : pour
l’heure et eu égard à la gravité des faits aucune mesure ne semble se
dessiner à l’encontre des donneurs d’ordre et des supérieurs
hiérarchiques responsables de cette tentative d’assassinat.


Face à la répression sauvage que subit le Peuple Corse depuis
maintenant trop longtemps, les patriotes de ce pays manifesteront
samedi 4 avril à Bastia.


De manière spontanée, par une saine mobilisation, la jeunesse
corse a ouvert la voie et en a payé le prix fort, il revient désormais
aux Corses dans leur globalité, aux adultes de ce pays de faire face à
leurs responsabilités pour dire : Basta à a ripressione !


Petru Antone Tomasi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse   Mer 1 Avr - 16:22

Je l'ignorais, tu as la source de cet article (juste pour pouvoir visiter le reste du site).

Ca ne m'étonne pas que l'info soit aussi peu diffusée dans le reste du pays, et de manière à minimiser au maximum les faits, le gouvernement n'a aucun intérêt à déclencher un mouvement tel qu'en Grèce il y a peu de temps !


J'ai honte de ce pays, honte de son comportement... 14 ans ! Nan mais vous imaginez vous ?
Et même s'il en avait vraiment 20, ça reste aussi gravissime !


Voici l'article de Europe 1:
Citation :
"80 à 100 personnes" ont manifesté dans les rues de Corse, pour dénoncer la condamnation à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, prononcée contre Yvan Colonna pour l'assassinat du préfet Erignac.

Ces lors d’une de ces manifestations qu’un jeune homme de 20 ans aurait reçu une grenade lacrymogène projetée à tir tendu. Selon ses proches il serait dans le coma mais l’information n'a pas été confirmée lundi soir. L'enquête privilégie une chute en avant de la victime, soit après avoir été poussée, soit après avoir été déséquilibrée par un projectile reçu dans le dos, selon une source proche du dossier.

Par ailleurs, deux jeunes de 17 ans ont été interpellés pour des jets de projectiles sur les forces de l'ordre. L'un doit être déféré au parquet mardi et l'autre était toujours en garde à vue au commissariat de Bastia, lundi soir. "Ces violences sans interruption totale de travail (ITT) sur agent de la force publique commises par mineurs sont passibles de 18 mois de prison", a indiqué le procureur de Bastia, Jean-Jacques Fagni.

D'autres incidents se sont produits dans plusieurs localités de Corse-du-sud. "Dans la nuit de dimanche à lundi, un tir d'arme de gros calibre a touché les vitres du préau du lycée de Porto-Vecchio où des lycéens ont incendié des poubelles, à Sartène la porte du lycée a été murée et une chaîne posée sur la grille". A Ajaccio, un rassemblement de lycéens a eu lieu pendant plus de cinq heures devant la préfecture, des banderoles réclamant la justice pour Colonna ont été déployées mais aucun heurt ne s'est produit. Enfin, à Cargèse, village natal de Yvan Colonna, des tags menaçant le chef de l'Etat et le traitant "d'assassin" ont été peints sur des murs dans la nuit de dimanche à lundi.
http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Faits-divers/Un-jeune-homme-blesse-apres-une-manifestation-contre-le-verdict-Colonna

En effet ils minimisent "l'incident", et le mettent aussitôt en rapport avec des violences venant des jeunes à l'encontre de la police... De la désinformation à l'état pur.




(PS: J'espère que l'article cité avant est digne de confiance)
Revenir en haut Aller en bas
Vianney
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 384
Age : 29
Ville : Valenciennes
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse   Mer 1 Avr - 17:23

D'accord avec toi Camille

Je n'étais pas, non plus, au courant de ce fait gravissime ! Il y a encore quelques temps, la presse nationale en aurait fait la UNE.. Désormais ça tombe (presque) dans l'oreille d'un sourd..
Honteux.. Vlà la démocratie, vlà cette France..Elle m'exaspére et me dégoute résistance3
Revenir en haut Aller en bas
flo-cannois
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 601
Age : 26
Ville : Cannes
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse   Mer 1 Avr - 20:13

L'article cité est digne de confiance. De toute façon ça ne me surprend pas. Que ce soit au niveau des flics qu'au niveau des médias, c'est typique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeune de 14 ans grièvement blessé en Corse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nantes - Un policier municipal grièvement blessé .
» Eybens: un gendarme grièvement blessé après avoir été percuté par un scooter.
» Le torero espagnol Julio Aparicio grièvement blessé
» Haute-Savoie : quatre personnes tuées par balles, une fillette grièvement blessée et une survivante.
» Toulouse - Un motard de la police grièvement blessé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: ACTIONS & PROJETS :: COM. RÉPRESSIONS-
Sauter vers: