COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Jeunesse : l'indépendance financière en débat mardi autour de Martin Hirsch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Jeunesse : l'indépendance financière en débat mardi autour de Martin Hirsch   Dim 29 Mar - 12:30

L'indépendance financière des jeunes, étudiants, apprentis ou salariés débutants, sera au coeur des débats de la commission de concertation que réunit mardi le Haut-commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch.

Cette réunion consacrée aux "ressources des jeunes" promet de vives discussions, notamment sur "l'allocation d'autonomie", une idée défendue par l'Unef, première organisation étudiante, et récemment reprise en partie par des députés UMP.

M. Hirsch, qui a lancé le 9 mars une concertation devant déboucher avant l'été sur la présentation d'une politique globale de la jeunesse, s'est gardé de trancher, le document de cadrage soulignant que l'indépendance financière des jeunes s'entend "à l'égard de leurs parents" mais aussi "de la redistribution publique".

Alors que l'entrée dans la vie active est en France plus tardive qu'ailleurs, les 16-25 ans (environ 8,1 millions, DOM compris) sont la catégorie qui a "le taux de pauvreté le plus élevé", rappelle le document.

L'Unef prône une allocation "de formation et d'insertion professionnelle" ouverte à tous et calculée en fonction de la situation individuelle de chacun, pour un coût global évalué à 10 milliards d'euros.

Son président, Jean-Baptiste Prévost, a proposé, vendredi dans les Echos, plusieurs étapes : d'abord un redéploiement des prestations versées aux familles dans un premier temps, puis une fusion des aides existantes et ressources supplémentaires.

Douze députés UMP menés par Benoist Apparu plaident, eux, pour une "bourse d'autonomie" versée aux 18-24 ans et financée par le regroupement des aides existantes.
Pour la CGT, une allocation étudiante devrait être de 200 euros par mois, avec en outre mutuelle et sécurité sociale gratuites, et un effort sur le parc public de logements étudiants.

Pour sa part, la CFDT prône un dispositif original de "revenu jeunes actifs, prenant la forme soit d'une allocation, soit d'un complément de revenus".

Mais après l'annonce par l'Elysée d'un plan d'urgence en faveur des contrats en alternance, "nous sommes assez dubitatifs sur les financements qui pourraient être dégagés pour le reste", souligne Agnès Naton, secrétaire confédérale CGT. L'Unef aussi "doute des moyens dont M. Hirsch va disposer".

En revanche, pour le Centre des jeunes dirigeants (CJD), cette allocation n'est "pas la solution" : "on pourrait avoir des gens qui font carrière comme étudiant jusqu'à 40 ans", explique Michel Meunier.

"Oui à un revenu d'existence, mais associé au service civique, à une contrepartie. Mais pour le reste, s'il y a de l'argent à mettre, c'est plutôt sur l'orientation et les structures d'éducation", dit-il.

Comme le souligne l'Unef, la question de l'indépendance financière ne se pose pas seulement pour les étudiants mais aussi à l'entrée dans la vie active.

Le CJD relève des problèmes de pauvreté pour certains apprentis, la CGT souhaitant des mesures pour que les jeunes soient rémunérés à la hauteur de leurs diplômes, afin d'enrayer érosion des rémunérations et déclassement.

Pour les primo-demandeurs d'emploi, la CGT milite pour une allocation mensuelle de recherche d'emploi d'un demi-Smic, dès obtention du diplôme.

La France se distingue, selon le Haut-commissariat, par "la faiblesse de l'indemnisation des chômeurs les plus jeunes": 60% des chômeurs de moins de 25 ans ne sont pas indemnisés. La nouvelle convention d'assurance-chômage prévoit d'y remédier en partie, en indemnisant après quatre mois d'emploi.

Source : AFP - http://www.vousnousils.fr
Revenir en haut Aller en bas
 
Jeunesse : l'indépendance financière en débat mardi autour de Martin Hirsch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fête de Saint Martin.
» Villages calmes autour de Dijon ?
» Buffet communion de Martin
» Fête du livre jeunesse à Brangues le 5/12
» les vautours tournent autour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: RÉPERTOIRE DE DOCUMENTS-
Sauter vers: