COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.   Ven 27 Mar - 14:35


La Sorbonne évacuée !

par [url=http://lecrc.forumactif.fr/javascript:Loader.loadWindow('infos_membre', {pseudo:'Sorbonnard'});void(0);]Sorbonnard[/url], le 26 Mars 2009 à 23:24
Rubrique : La Sorbonne occupée
Encerclé par les forces du (dés)ordre,
Les Occupants de la Sorbonne ont du sortir !

Tout le monde s'en est sorti sans trop de mal vers 21h30 mais nous pouvons déplorer l'arrestation d'un étudiant devant la Sorbonne alors qu'il soutenait ladite occupation.

Merci à tous pour votre soutien,

Le Sorbonnard

PS : aux dernières nouvelles, le CNRS aurait été aussi vidé






"Dans la nasse du sarkozisme" Retour sur le rassemblement place de la Sorbonnepar [url=http://lecrc.forumactif.fr/javascript:Loader.loadWindow('infos_membre', {pseudo:'Sorbonnard'});void(0);]Sorbonnard[/url], le 27 Mars 2009 à 07:57
Rubrique : La Sorbonne occupée


Cernés de toute part, claquemurés dans l’angoisse, nous avons vécu ce soir une belle métaphore de ce qu’est la France sarkozienne.

Il y a d’abord cette impression d’être pris au piège. Un ingénieux dispositif policier se referme brutalement sur quelques deux cents étudiants et enseignants qui manifestent pacifiquement place de la Sorbonne, afin de soutenir une centaine de collègues qui occupent le bâtiment.

Les CRS sont en surnombre et veulent visiblement montrer leur force. Ils ont déjà exécuté devant nous, sans raison apparente, les jours précédents, des démonstrations de tonfa dignes des meilleurs films de Jackie Chan. Il y a donc ce sentiment d’enfermement quand les visières claquent sur les casques, et cette claustrophobie que créent les boucliers qui se rapprochent pour former un petit cercle parfait. On comprend que le but des CRS n’est pas de nous encercler pour sécuriser un périmètre, mais de nous faire sentir une forme de claustration. Le cercle se referme, les CRS poussent les uns contre les autres des gosses de vingt ans à l’aide de leurs boucliers. Les jeunes suffoquent, apeurés. Le cercle se resserre, se resserre. On se découvre prisonnier d’une étreinte plombée. Toute velléité de contestation est étouffée. La France de Nicolas Sarkozy, c’est d’abord un pays où il fait bon étouffer.

Il y a ce sentiment d’enfermement, d’oppression, qui se termine après deux heures de claustration-spectacle par un banal contrôle d’identité. Deux-cent personnes se demandent de quel spectacle ils ont été les figurants.

Le fonctionnaire de police qui note votre identité n’a qu’un stylo bille. Travail de Sisyphe absurde, il devra saisir une nouvelle fois tous ces noms ce soir sur un clavier. Ces noms seront stockés dans des fichiers. Ces fichiers seront méticuleusement classés. Qui lira ces données ? Qui les interprètera ? Peu importe, l’essentiel du sarkozisme est d’avoir deux-cent noms supplémentaire sur la liste de nos peurs. L’absurdité montre son visage : le but de la manœuvre était d’identifier une angoisse, de nommer le mal absolu : ce dangereux terrorisme d’ultra-gauche qui prépare le renversement de nos fragiles démocraties en faisant trembler la sécurité de l’état. La nouvelle barbarie c’est de s’attaquer au tout nouveau statut des enseignants-chercheurs.

Identifier la mal, le circonscrire, l’enfermer dans une ceinture de boucliers, c’est contenir le peuple de ceux qu’on ne connaît pas, c’est cerner l’étrangeté de celui qui nous fait face : sans visage et sans papier. C’est la raison pour laquelle il faut lui arracher son nom comme un trophée de guerre. Ce dispositif d’enfermement spectaculaire n’avait finalement qu’un but : contenir l’angoisse de celui qui l’avait mis en œuvre.

Pourtant, qui peut dire que nos angoisses sont la mesure d’un réel qui nous échappe ? Qui peut croire qu’elles sont les juges de l’infinitude du monde qui vient ? Dans la nasse chacun devient un étranger qui fuit son ombre, dans la nasse nous sommes tous des prisonniers politiques en pays démocratique. La nasse contient nos peurs pour mieux étouffer nos espoirs, elle est à sens unique.



Olivier Long.

Enseignant. UFR des Arts plastiques

Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Swann[UdS]
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 106
Age : 29
Ville : Université de Strabourg
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.   Dim 29 Mar - 6:21

"La Sorbonne, on s'est battu pour la gagner, on se battra pour la garder !"

Les flics doivent commencer a en avoir marre^^ chaque fois qu'ils vident une facs, elle est réoccupée dés le lendemain mdr
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.   Dim 29 Mar - 9:41

c'est ca qui est bon :p ! Mais jsuis blazé qu'ils ne soient à chaque fois qu'une centaine =O !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
n-production
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 27
Ville : Paris
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.   Dim 29 Mar - 13:05

Si sa continu, la sorbonne n'existera plus...Trop de mouvement et en plu trop divisé

voir http://citoyen.forumactif.com/les-etudiants-f3/liberation-de-la-sorbonne-t96.htm#187
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.   

Revenir en haut Aller en bas
 
OCUUPATION de la Sorbonne, retour sur l'évènement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» Retour à la maison après accouchement - pas de voiture!
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» Retour du BCG ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES ÉTUDIANTES-
Sauter vers: