COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Notes et absences sur internet : flicage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Les parents qui consultent notes et absence sur internet, flicage liberticide ?
Oui
80%
 80% [ 8 ]
Non
20%
 20% [ 2 ]
Nspp
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Notes et absences sur internet : flicage   Ven 13 Mar - 15:34

La question revient à l'ordre du jour assez souvent et nous n'en avions pas parlé. Il s'agit des sites de lycées qui permettent aux parents de tout savoir sur la scolarité de leur enfant. Je rebondis sur cet article trouvé sur Sud-Ouest. Merveilleux internet n'est-ce pas ?

Citation :
Internet surveille les lycéens

ÉDUCATION. Les parents des lycéens de Georges-Leygues, à Villeneuve/Lot (47) peuvent voir leurs notes et s'ils sont absents en cours. Reportage

Trahis par « leur » Internet. Les ados pensaient régner seuls sur le cyber espace dont ils ont les codes et la langue, et voilà que leurs parents s'en servent pour regarder leurs notes et surveiller leur emploi du temps. Et découvrir avec stupeur, qu'à 16 heures, on a un petit peu séché le cours sur la structure électrique de l'atome... Fini les ateliers d'imitation de signature à la récré et les gros bateaux pour dire que oui, mais non, le prof était malade alors qu'il surveillait le bac blanc des terminales : c'est écrit sur le site du lycée. Et les tirades d'Alceste, à étudier pour demain ? Idem.

Le cafteur s'appelle Pronote. Un logiciel expérimenté depuis deux ans par le lycée Georges-Leygues, généralisé depuis septembre (1). À partir de n'importe quel ordinateur, il suffit de se connecter au site Internet du lycée pour accéder à Pronote (avec un mot de passe confidentiel). Et consulter « en direct » l'appel des 1 200 élèves effectué à chaque cours, consulter les devoirs, l'emploi du temps (via EDT, un autre logiciel), les jours d'interro, vérifier la présence de l'enseignant ou le motif de son absence.

Les notes de l'élève sont disponibles avec la moyenne de la classe, à mesure que le prof (ou l'établissement) enregistre les infos. Presque la fin de la sacro-sainte attente du bulletin de fin de trimestre. « Certains parents n'attendent plus les conseils de classe pour prendre rendez-vous avec un enseignant, explique le proviseur, Yves Lauga-Cami. Les parents suivent davantage la scolarité des enfants. » 37 % des parents ont consulté le site au moins une fois depuis septembre (lire ci-contre).

Absentéisme « perlé »

Dans la cour, Alice, 18 ans, soupire. « Ma mère regarde tous les jours... » Et le soir, boum : « Elle dit : "Ah t'as eu telle note, je savais pas..." C'est assez lourd, ça. » « Tu rentres, tu te fais engueuler, tu sais même pas pourquoi », rigole Rémi, 18 ans. Ils sont tous en Terminale S. Et utilisent souvent Pronote, pour... Les notes. Mathieu, 17 ans, préfère voir « seul » ses résultats. « Pendant les vacances, ou un week-end, ça évite d'attendre ». Guillaume : « C'est plutôt bien pour nous. » A priori, personne ne crie à l'intrusion intime. Devant le lycée, Max, 17 ans, résume : « Si j'étais pas sérieux, je serais contre. »

Chez les profs aussi Pronote entre dans les moeurs après quelques réticences (syndicales, éthiques). Selon le proviseur, les 120 enseignants jouent tous plus ou moins le jeu. Certains donnaient déjà leur mail aux élèves, d'autres utilisent Pronote pour compléter (image, liens internet, cartes) le cours. Le lycée a surtout les sécheurs en ligne de mire. 5 % des élèves ont tendance à prendre leur emploi du temps pour la carte d'un restaurant. « Je suis surpris que des profs disent n'avoir vu un élève qu'une ou deux fois dans le trimestre », raconte Yves Lauga-Cami.

Selon lui, Pronote réduit déjà ces absences « perlées ». « À chaque heure, on voit si l'élève était présent au cours précédent. S'il était absent, on sait s'il est passé à la vie scolaire donner un motif. Et l'enseignant demande des comptes tout de suite », explique Yves Lauga-Cami. Si c'est le prof qui est absent, le lycée met en ligne la solution de repli (TD, étude, etc.) « Les parents voient que les élèves ne sont pas lâchés dans la nature. »

Flicage ?

« Efficacité, réactivité », donc. Flicage, aussi, non ? Le proviseur parle « d'accompagnement à la réussite des élèves. On n'est pas du tout dans une analyse policière : on met l'accent sur des problèmes. » Jean-Michel Gieure, CPE de Georges-Leygues spécialiste d'informatique, parle d'un père divorcé qui voit son fils tous les 15 jours. « Il se connecte souvent, pour ne pas se louper quand il parle de l'école avec son fils. »

Désormais, le soir, devant son lycéen avachi bouche bée devant la télé, maman sait qu'en cours de Géo, à 16 heures, il a étudié les inégalités d'accès à l'eau dans le monde. Voilà un sujet de conversation avec l'individu à cheveux longs qui n'a que « mouais bof » à maugréer, quand on demande gentiment comment s'est passée la journée. « Ça alimente le dialogue : les enfants parlent peu de ce qui se fait en classe, les parents sont frustrés », considère Roger Dausse, responsable Fédération des parents d'élèves (FCPE) du lycée. « Et puis les parents s'intéressent au niveau d'avancement du programme. » À la FCPE, avant de soutenir le projet, il y a eu débat. « Certains disent que c'est du flicage des profs et des élèves. Mais c'est un plus pour suivre la scolarité. »

Les parents s'intéressent de plus en plus à Pronote. « Certains appellent pour demander leurs codes. Ils les avaient perdus, et maintenant ils veulent s'y mettre », sourit Jean-Michel Gieure. D'autres ne sont pas au courant. Nadia, 17 ans, rougit. « J'ai dit à mes parents que ça n'existait pas. » Bien tenté.

(1) Une démonstration aura lieu pour les journées portes ouvertes des 1er et 4 avril.

Sur 1 702 parents détenteurs d'un mot de passe, 629 se sont connectés au moins une fois à Pronote depuis septembre. Avec deux pics de fréquentation en novembre et décembre, époque des notes du premier trimestre. Ce sont les notes qui sont le plus consultées par les parents connectés. Soit 23 % des visites en moyenne (28 % en février). Ils s'intéressent aussi aux menus de la cantine (31 % en février), à l'emploi du temps de l'élève (17 %) et son cahier de texte (6 %). D'après un sondage effectué en 2007 par le lycée, 80 % des parents ont accès à Internet chez eux ou au travail. D'ici 2010, le lycée songe à les alerter de l'absence de leur enfant par SMS.

Auteur : Adrien Vergnolle
a.vergnolle@sudouest.com

>> http://www.sudouest.com/lot-et-garonne/actualite/villeneuvois/article/526079/mil/4269001.html

Pour participer au débat, je vous demande de prendre un peu de recul sur vos considérations personnelles. Pensez plutôt en terme de parent car le parti pris va être très présent vu que je doute qu'il soit de notre intérêt d'accepter une telle mesure. Est-ce que cette mesure est une menace pour la société en générale ou plutôt une avancée ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
joss56
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 26
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Notes et absences sur internet : flicage   Ven 13 Mar - 18:22

en plus j'ai envie de dire que plus tard le nombre de surveillants sera semsiblement reduit car vu que c'est les parents indiquerons directement via internet les motifs d'absence, plus besoin d'un pauvre pion pour retranscrire les motif sur le reseau...

Donc voilà encore une idée pour faire des economies dans l'education
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Notes et absences sur internet : flicage   Ven 13 Mar - 18:54

Nous on a l'ENT (Espace Numérique de Travail) qui fonctionne un peu pareil, sauf que je n'ai jamais entendu parler qu'un parent soit allé dessus, ils s'en foutent ou alors leurs enfants ne leur ont pas donné leur mot de passe Smile (chaque parent a un mot de passe et une session individuelle, comme chaque élève, prof, ou toute personne du lycée).

On a nos notes qui apparaissent au fur et à mesure, avec la moyenne en temps réel et la classement par rapport aux autres élèves de la classe.
Il y a un espace de messagerie, on peut donc recevoir des messages privés de n'importe qui, les profs nous envoient souvent des doc à imprimer et travailler via cette massagerie.
Y a aussi un "cahier de texte", où chaque prof doit mettre en ligne le contenu du cour et les devoirs pour la prochaine fois.

De plus on a la possibilité de mettre sur sa page d'aceuil perso des applications comme les actus de pluqieurs journaux (Le Monde, Libé, l'Equipe, ...), la météo, "mes actualités" (avec les actus générales sur le lycée), ...

Par contre, aucune info de Vie Scolaire (absences, sanctions, etc.) ne sont visibles sur l'ENT.



En fait je trouve ça pas trop mal, mais si on commencait à nous pister au niveau des absences et tout, je trouverais ça vraiment liberticide !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notes et absences sur internet : flicage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notes et absences sur internet : flicage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Configurer le pare-feu pour PG avec Norton Internet Security
» Ou acheter MAC sur Internet
» Christophe Ginisty:coordinateur stratégie Internet
» Plus de notes en primaire (petition)
» Internet, vecteur de changement, ou non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: