COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Appel du collectif Sauvons l'Université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Appel du collectif Sauvons l'Université   Lun 9 Mar - 21:20

Citation :
Ensemble le 11 mars

de la maternelle à l’université

pour dire

« NON ! aux contre-réformes Darcos/Pécresse »

Journée d’action nationale avec manifestation (14h30) de République à Nation




La communauté universitaire tout entière a commencé et continue avec encore plus de détermination à lutter contre la précarisation de masse que vont favoriser les nouveaux concours de recrutement, contre les possibles dérives autoritaires de l’administration des établissements et des rectorats recruteurs, contre le sous-financement chronique de l’enseignement et de la recherche, contre la remise en question d’une formation disciplinaire et professionnelle de qualité, contre les suppressions de postes à tous les niveaux et dans tous les corps de l’éducation nationale.



Il est de plus en plus clair qu’un projet cohérent est mis en place de la maternelle à l’université : il promeut dans les programmes un modèle réducteur de transmission des savoirs, il organise la defonctionnarisation des personnels de l’éducation nationale, il soumet aux seuls impératifs budgétaires les décisions pédagogiques et scientifiques, il recrée à tous les niveaux de petites ou grandes féodalités fondées sur la concentration du pouvoir dans les mains de quelques-uns, il transpose tels quels les modes d’administration du secteur privé dans le secteur public malgré les ravages qu’ils causent chez les salariés du privé.



Le secteur public ne peut et ne doit pas répondre aux mêmes critères que le privé car l’enseignement ni la recherche ne sauraient être considérés comme des marchandises.
Les réformes actuellement en cours dans l’université et dans les grands organismes participent aussi d’une attaque globale contre les services publics.

Dans le contexte actuel de crise économique et alors que la politique du gouvernement consiste essentiellement à mettre les moyens de l’Etat à disposition des intérêts privés, cette politique est particulièrement insupportable et appelle une réponse globale. - la destruction de nos statuts : le décret réformant le statut des enseignants chercheurs n’est que la dernière en date des réformes qui attaquent les statuts de toutes les catégories de personnels de la fonction publique : individualisation des rémunérations et des carrières pour les personnels administratifs et techniques, bientôt rémunération au mérite des professeurs des écoles...

Le projet de réforme de la formation et du recrutement des enseignants (dite mastérisation des concours) participe de la même logique d’accroissement des inégalités et de fragilisation des personnels. Elle signifie la suppression de fait de la formation pédagogique des enseignants du secondaire et du primaire par la disparition de l’année de stage rémunéré qui suit l’obtention du concours. A terme, elle risque de déboucher sur la suppression même des concours. - les suppressions de postes et les restrictions budgétaires : 1 090 suppressions de postes cette année dans le secteur enseignement supérieur/recherche, 13 500 dans le secondaire, 30 000 annoncées pour l’ensemble de la fonction publique. C’est un plan social de grande ampleur que le gouvernement met en œuvre, alors même que l’augmentation dramatique du chômage sur le dernier trimestre et la crise économique rendent l’accomplissement de nos missions tout à la fois plus difficile et plus indispensable que jamais et exigeraient au contraire un plan ambitieux de création de postes.

Le nombre de fonctionnaires ne peut devenir une variable d’adaptation du budget de l’état. − L’extension de la précarité et de l’externalisation des fonctions : dans l’enseignement supérieur, ce sont 1/3 des personnels enseignants ou BIATOSS qui sont en statuts précaires. La mastérisation des concours pousse au recrutement d’enseignants de plus en plus précaires par la mise en place d’un volant de reçus au master et collés au concours. L’externalisation forcée d’une part croissante de nos tâches et la disparition annoncée des catégories C conduisent à une situation qui allie le gâchis des deniers publics ainsi distribués au privé, l’aggravation des conditions de travail et la dégradation des services publics.



Tout le monde est d’accord pour proclamer que l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche sont des priorités nationales. Mais le gouvernement le dit sans rien faire pour traduire en actes ces priorités. Il en va pourtant de la responsabilité et de la solidarité entre générations. Pour rappeler le gouvernement à ses devoirs, faisons monter tous ensemble une même voix des écoles, des collèges, des lycées, des laboratoires et des universités, une voix qu’il devra entendre.



La communauté universitaire tout entière, enseignants-chercheurs, personnels administratifs et techniques, étudiants est entrée en lutte contre cette politique. Nous invitons nos collègues de l’enseignement primaire et secondaire, de la fonction publique et au-delà tous les citoyens à débattre de l’opportunité et des moyens à mettre en œuvre pour mener ensemble ce combat indispensable à la survie d’un service public digne de ce nom.



« De la maternelle à l’université : non aux contre-réformes Darcos/Pécresse ».



Appel du collectif Sauvons L'Université.

http://sauvons-lecole.over-blog.com/article-28831087.html#SlideFrame_1
Revenir en haut Aller en bas
 
Appel du collectif Sauvons l'Université
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election du Bureau National des Jeunes Démocrates - Collectif Motivés
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» Prérequis de l'université
» Université populaire du Mouvement Démocrate
» fusillade sur le campus d'une université au usa !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES ÉTUDIANTES-
Sauter vers: