COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
neo
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 441
Age : 26
Ville : xxx
Date d'inscription : 10/10/2008

MessageSujet: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Dim 8 Mar - 14:34

La Principale du collège Jean Jaurès de Cénon (Gironde) a porté plainte, ainsi que les parents d'élèves et les enseignants.

Voir le JT de France 3 Aquitaine (vendredi soir), au tout début, juste après les titres:
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b33a_1920&video_number=1

Informations données par le Président FCPE du collège Jean Jaurès de Cenon (j'anonyme le nom des 2 enseignantes).

Bonsoir

Certains d'entre vous le savent déjà mais je vous informe que la classe encadrée hier par Mmes XXX et YYY pour une visite à Paris de l'Assemblée Nationale (entre autre) a subi l'assaut d'une charge de CRS sur le quai de la gare de Montparnasse en attendant la train du retour: bilan une douzaine de blessés dont Mme XXX et l'ensemble des élèves très choqué ainsi que Mme YYY.
J'ai décidé en accord avec le personnel de direction et le personnel enseignant et aidé par les familles touchées par ces violences dignes d'un autre âge d'associer tous les parents FCPE à être solidaires avec les actions suivantes :
1) dépôt de plaintes contre l'Etat avec les enseignants et la direction du collège et les familles concernées (certaines se sont vues dissuadées de porter plainte...)
2) appel aux différents médias régionaux : SUD OUEST, TV7 (voir le journal de 19h en boucle sur le net), FRANCE 3 (ce soir déjà avec 3 jeunes interviewés) et nationaux (par le biais des syndicats d'enseignants et de la
FCPE 33).
3) appel aux différents élus: maires d'Artigues, de Cenon et de Floirac qui sont aussi respectivement sénatrice, conseiller général et députée.
4) appel au ministère de l'Educ.Nat., de l'Inspection Académie et du Rectorat
5) diffusion de la lettre jointe
6) appel généralisé pour une manifestation la plus large possible lundi 9 mars de 16h à 17h devant le collège.
Cette affaire risque de prendre une tournure "très politique" jusqu'au niveau national.
Merci de diffuser ces infos de manière la plus large possible et à lundi.

Citation :
Les personnels et l’ensemble des parents d’élèves du collège Jean Jaurès de Cenon dénoncent les agressions subies par des élèves d’une classe de troisième et leurs enseignants. Ces faits se sont déroulés ce jeudi 5 mars au retour d’une sortie pédagogique à l’Assemblée Nationale dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté. Alors que les élèves attendaient leur train, les CRS ont chargé dans la gare Montparnasse sans discernement les manifestants auxquels nos élèves ont été mêlés. Ils ont alors été traités avec la plus grande violence.
Ils constatent que plus de dix élèves ont été bousculés, frappés, jetés à terre, blessés comme en témoignent les certificats médicaux délivrés sur place.
Ils constatent également que tous les élèves gardent un souvenir terrorisé de cette expérience.
Ils constatent enfin que les enseignantes responsables et encadrant la sortie pédagogique ont été également malmenées au point de se voir délivrer un arrêt de travail.
Ils témoignent aux élèves et à leurs collègues victimes de ces violences policières inacceptables leur totale solidarité.
Ce comportement brutal met gravement en cause toutes les mesures éducatives et citoyennes mises en place par les personnels de l’établissement pour les élèves d’un collège situé par ailleurs en zone d’éducation prioritaire.
C’est pourquoi ils ne sauraient admettre ces violences policières et décident collectivement de déposer plainte pour coups et blessures.
Ils décident d’alerter leurs autorités de tutelles : Inspecteur d’Académie, Recteur, Ministre.
Ils se tournent également vers les élus afin que les responsables soient désignés et poursuivis, pour que de tels comportements ne se produisent plus jamais.
Ce lundi 9 mars l’ensemble du personnel et des parents d’élèves appelle la communauté scolaire à manifester son indignation en participant massivement à un rassemblement au collège de 16h à 17 h.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Dim 8 Mar - 14:53

je fais tourner !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Swann[UdS]
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 106
Age : 29
Ville : Université de Strabourg
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Dim 8 Mar - 18:18

Idem.
Ptain mais on leur fait tellement peur que dés qu'ils voient un groupe d'ado et des profs il leurs rentrent dedans xD abusé...
Revenir en haut Aller en bas
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Lun 9 Mar - 23:55

Et voici la réponse dAlliot-Marie.




Collégiens confrontés à des CRS : pas de "problème particulier" (Alliot-Marie)



Le ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a
affirmé que selon les premiers rapports en sa possession il n’y a pas
eu de "problème particulier" lors de la manifestation jeudi à Paris, où
des enseignantes et collégiens de Gironde ont affirmé avoir été
molestés par des CRS.


"Les premiers rapports que j’ai eus jusqu’à présent me
montrent qu’il n’y a pas eu au cours de cette manifestation de problème
particulier", a assuré lundi le ministre de l’Intérieur en déplacement
à Nantes.


Les faits se sont déroulés jeudi lors d’une
manifestation étudiante à la gare Montparnasse, contre laquelle les CRS
sont intervenus.


Des enseignantes et des collégiens de Cenon (Gironde)
venus en sortie scolaire se sont retrouvés, alors qu’il attendaient
leur train de retour, dans cette manifestation et ont affirmé avoir été
molestés par des CRS.


Selon l’une des accompagnatrices, certains des élèves ont reçu des coups de matraque et de bouclier.


"Avant de dire qu’il ont été frappés, moi je voudrais
bien savoir ce qu’il en est réellement parce que j’ai entendu certaines
déclarations... et j’en ai entendu d’autres dans lesquelles il s’agit
de bousculade", a noté Mme Alliot-Marie.


"Je suis moi-même enseignante de formation, quand on a
la charge d’un certain nombre de jeunes et notamment de très jeunes, on
évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des
manifestations et des mouvements de foule", a-t-elle déclaré.




Source : Nousvousils.
Revenir en haut Aller en bas
Fonfon
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 16
Age : 24
Ville : St-Pierre
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Mar 10 Mar - 3:32

Et encore la langue de bois du ministère de l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
banbi
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 30
Age : 26
Ville : Pau
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Mar 10 Mar - 18:32

Les ministéres de la Sarkozie resterons toujours mué dans leurs connerie, caractéristique de leur désinformation et de leur volonté de manipulation, à quand l'insurection?
Revenir en haut Aller en bas
poil de yak
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 893
Age : 27
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Mar 10 Mar - 18:45

Citation :
"Je suis moi-même enseignante de formation, quand on a
la charge d’un certain nombre de jeunes et notamment de très jeunes, on
évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des
manifestations et des mouvements de foule", a-t-elle déclaré.

en gros elle dit que les profs n'ont pas le droit d'amener leurs éléves dans des lieux publics et que c'était a eux (les profs) de considérer les kondés comme une menace pour leurs éléve et donc de les en éloigné Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Mar 10 Mar - 20:24

bonne traduction de ses propos xD
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
converge
Invité



MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   Dim 15 Mar - 21:10

lettre ouverte d'une des deux enseignantes en réponse à la ministre (pas de source officiel : fcpe apparemment)

Madame,
Etant une des deux enseignantes dont vous soulignez l'inconscience et l'irresponsabilité, je me sens le devoir de vous répondre, et ce, dans une lettre ouverte.

Laissez moi d'emblée vous dire que la désinvolture et l'inanité des paroles qui vous sont prêtées(vous avez réellement tenu ces propos ahurissants? ), ont provoqué en moi un kaléidoscope de sentiments et réactions, allant de la consternation au rire moqueur, en passant par la colère.

En ce qui concerne les agressions commises en Gare Montparnasse, ne soyez pas rassurée, Madame, elles ont réellement eu lieu ,ce jeudi 5 mars en Gare Montparnasse, peu après 19 heures .En témoignent ou en témoigneront les caméras de surveillance de la gare, les policiers en civil , tous les voyageurs massés sur la plateforme de la gare, en attente du départ des trains , tous les voyageurs du train Paris- Bordeaux qui devait partir à 19h25 et parmi ceux-ci le médecin militaire qui a examiné , secouru et réconforté , durant le voyage ,les jeunes adolescents violentés.

Il ne s'est pas agi d'une "bousculade", comme vous avez la complaisance de l'annoncer ( et de le croire?), mais bien d'un matraquage. Il s'est agi d'une souricière organisée par" les forces de l'ordre", pour "réceptionner" le groupe d'étudiants ,chassés des voies qu'ils occupaient.Toutes les issues de la plate-forme de départ ont été bloquées,enserrant ainsi les voyageurs.Et ce fut la charge .Une colonne d'hommes, armés de matraques, casqués , boucliers au bras, a traversé au pas de charge, d'un bout à l'autre le hall du départ,bousculant les voyageurs surpris et terrorisés (La jeune femme dont la poussette a été cassée et qui a sauvé in-extrémis son enfant du piétinement a-telle porté plainte?). Cette colonne a chargé le groupe de collégiens puisque ceux-ci ,obstacles bien involontaires et qui ont tenté de fuir, se trouvaient sur la route de vos forces de l'ordre vers leur "cible", ...

Mais tout ceci est écrit dans les rapports établis par la gendarmerie de Tresse, qui devant la gravité des faits , a eu la gentillesse de se déplacer et venir recueillir nos témoignages, au collège , sur ordre du Préfet de Bordeaux , dès le lendemain .
Je me souviens avoir confié à l'officier de Gendarmerie qui recueillait ma déposition, mon étonnement et ma révolte :" comment certains de ces représentants de l'ordre ont-ils pu frapper sciemment des adolescents, après que ceux-ci aient clairement dit être des collégiens repartant à bordeaux? D'où leur vient ce sentiment d'impunité? " L'officier m'avait reprise gentiment , en soulignant le fait de sa présence et celle de ses collègues , ce vendredi 6 mars au collège. C'était la garantie , selon lui, d'une détermination en hauts lieux, à diligenter une enquête et rechercher les coupables de ces agressions.

Aujourd'hui votre terme " bousculade" scelle et renouvelle ce sentiment d'impunité qui a animé ces hommes et est le garant de leur brutalité à venir. Quant au deuxième point de vos propos, nous concernant directement ,ma collègue et moi, je vous réponds ce qui va suivre. J'ai pensé , en riant que vous aviez dû être ,dans votre jeunesse une piètre enseignante. Ne pas organiser de sortie pédagogique , au prétexte que votre groupe-classe aurait à fréquenter des lieux aussi dangereux qu'une gare parisienne , n'est pas une attitude très responsable ni très flamboyante ! D'autant que la sortie du train par le toit de la Gare Montparnasse n'a eu lieu qu'une seule fois, ce me semble, et c'était en Octobre 1895, vous n'étiez donc pas encore prof !De plus, vous conviendrez avec moi,que lorsqu'on habite en province et que l'on se rend à L'Assemblée Nationale , il est assez pratique et économique de prendre un train.Et, à ma connaissance , il n'existe pas encore d'autre moyen de prendre un train , même au vol , que de se rendre dans une gare .

Enfin il me faut rajouter que cette gare, que nous avions traversée le matin à 9heure 30 ne présentait aucun danger , pas plus qu'à18h45 . même quand les étudiants braillards sont arrivés sur les escalators . Elle ne l'est devenue que quand vos forces de police sont entrées en action pour diriger ces jeunes gens ...... en direction des voyageurs, et quand la colonne armée a foncé dans la foule, transformant ce hall de gare en terrain d'affrontement .

Il me reste à vous confier mon étonnement devant votre attitude officielle : si peu de compassion pour ces adolescents et ma collègue brutalisés, aucune condamnation pour ces moment de terreur que vos hommes ont répandu parmi les voyageurs ! Il faudra du temps pour cicatriser ces blessures intérieures , d'autant que vos propos qui ne reconnaissent pas la réalité , pire, la nie , sont terribles pour nous . Je tiens à exprimer la colère et le dédain , que je ressens à l'égard de ceux de vos hommes qui ont brutalisé ma collègue et mes élèves, envers ceux qui donnent l'ordre inique de traverser un hall de gare en chargeant ,en pleine foule des voyageurs, un groupe d'étudiants ..La colère et le dédain envers ceux et celles qui les couvrent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Collégiens chargés par des CRS: la Principale et les parents portent plainte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Divers les BAN] Visite de la BAN Lanvéoc Poulmic par des collégiens(iennes) le 7 avril 2010
» entretien poste de chargé d'informatique documentaire
» La sonde Juno a décollé pour un voyage de 5 ans vers Jupiter
» Énigme n°29 - Le Chrismale de la Collégiale de Mortain
» Comment faire les "Twists Sénégalaise et tresses collées" (vidéos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: