COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joss56
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 27
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Dim 1 Mar - 15:52

VIOLENCES POLICIERES DU JEUDI 26/02





Depuis plusieurs semaines, la communauté universitaire se mobilise contre les réformes imposées par le gouvernement. Après plusieurs manifestations de l'éducation et aux côtés d'autres secteurs, et devant le mépris affiché par les autorités politiques et médiatiques, les étudiants réunis en AG ont décidé de recourir à des moyens d'actions plus incisifs.

Après la manifestation de ce jeudi 26 février, 500 étudiants se sont retrouvés au métro la Poterie afin de bloquer la rocade sud et distribuer des tracts. Une intervention policière brutale et sans sommation a forcé le cortège pacifiste à se disperser. Coups, injures et provocations se sont abattus sur les étudiants, même isolés ou au sol. Les pompiers ont du évacuer des blessés.

Cette violence policière n'est hélas pas une exception. Elle devient la seule réponse du gouvernement et vise à criminaliser toute forme de contestation.

Nous dénonçons avec la plus vive énergie une telle répression, qui ne saurait en aucun cas apporter une réponse aux conflits sociaux et nous détourner de nos objectifs.

Les étudiants, personnels Biatoss et enseignants de l'université de Rennes II.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(source photos : Flickr)





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« georennes2»:


Bon, je vous livre ma version des chose, la facon dont j'ai vécu ca.


Apres la manif, on s'est tous dirigé en cortège vers le métro république. On étais très nombreux, je suis partis dans le 3eme métro, qui était blindé, de nombreuses personnes étaient encore dans l'escalier, il a du y avoir en tous 5 ou 6 métros de complets donc au moins 500 personnes à partir vers la poterie.


Durant le trajet, on nous informe de l'obj qui circulait depuis un moment dans la manif : la rocade.


Arrivés là bas, il y avait déjà un groupe assez nombreux, presque rendu sur la rocade. Là, probleme, on se scinde en 2 groupe, ce qui n'atait pas voulu, mais dans l'urgence de rejoindre la rocade avant l'arrivée des crs, personne ne réagit. L'un part a gauche longeant la voie ferrée, l'autre part a droite, part la route.


Je faisais partis du groupe de gauche. On est ensuite arrivée sur la rocade a environ 100, on est descendu sur des pierres et on a enfin posé le pied sur la rocade. Y'avait déja un bouchon monstre.


On a couru vers le groupe devant, puis d'un coup tous s'est inversé, les premiers groupe se mettant a courir dans notre direction. S'en suit une débandade générale, beaucoup de monde a paniqué, moi le premier.


Les crs, ont misés a fond sur l'intimidation, utilisant des propos éloquents tels que "poussez moi ces connards" Ils ont chargés sans sommation, ont frappés de nombreuses personnes, au milieux des voitures et nous ont poursuivi bien après que nous aillons quittés la rocade jusque sur le parking du métro. Une fille a coté de moi avait le nez en sang...


Il est assez dur d'expliquer précisément ce qui s'est passé, étant donné la confusion générale qui a existé.

« Loïc»:


Quoi qu'il en soit l'organisation de l'action m'a paru très bien faite, avec une bonne synchro entre les voitures qui ont bloqué la rocade et l'arrivée des manifestants. Malheureusement, le temps entre l'arrivée du premier et du dernier métro, la présence des caméras et des RG, et le fait que beaucoup n'étaient pas préparés et n'ont pas su comment réagir face à l'intervention des keufs ont joué en notre défaveur, d'où ce chaos total qui a joué contre nous, les bleus n'ayant qu'à charger et tabasser tous ceux qui tombaient entre leurs pattes pour nous disperser étant donné la peur qu'ils ont provoqué dans nos rangs. Il semble indispensable de former les manifestants à ces types d'action et à réagir face à la répression (rester groupés, tenir nos positions de façon compacte, apprendre les gestes de protection, les désarrestations...) : avec un minimum de préparation, vu le nombre qu'on était, le rapport de force aurait du jouer en notre faveur. Il aurait peut-être été en revanche plus efficace de s'attendre tous au métro et de n'aller sur la rocade qu'une fois tout le monde arrivé, je ne sais pas. L'effet de surprise aurait été gâché (mais de toute façon de ce côté là c'était un échec), mais on aurait été un important groupe compact plus dur à disperser.

«candela martin»:


Je suis actuellement étudiant en L1 en musicologie et je souhaite réagir à propos de ce qui est arrivé ce jeudi 26 car je faisais parti des mannifestants et des bloqueurs de la rocade qui on subit cette violente répression. Je pense que je peux commencer à témoigner lorsque nous sommes arrivés à la poterie moi et quelques autres de mes amis(es) et bien-sur de nombreux autres étudiants.

Nous nous sommes regroupés en dessous du métro et la la masse des manifestants s'est séparée en deux groupes pour bloquer la rocade sur deux endroits. Nous avons descendu le talu pour atteindre la rocade, je faisai parti du groupe situé à droite, mais a peine avoir mis un pieds sur le bitume que des cris commencèrent a se firent entendre "courez courez voila les CRS" ce qui déclancha un mouvement de pannique. Je regarda d'ou venaient les cris et appercu une vingtaine de CRS en pleine charge, la matraque dégainée et avec une expression de terreur sur le visage! Ainsi la peur m'envahi et nous nous sommes tous mis a courir le plus vite possible pour échapper à "ces chiens de combats qui étaient lachés sur nous". Mon amie aida une fille qui avait trébuché et senti un violent coup aux jambes qui la progeta par terre. Nous avons échappés aux CRS car nous avons escaladé des grosses pierres et nous étions au sommet du talu et regardions mon amie qui était assise entouré par les forces de l'orde. Ceux-ci sans doute pour nous impressionner donnèrent à mon amie des violents coups a la tête et aux bras alors qu'elle n'avait exprimée aucun désir de rebellion. Quelques minutes plus tard ces animaux féroces entamèrent une nouvelle traque oui c'est bien ca ce fut une vrai traque humaine, ils rechargérent avec des cris, des impressions de domination extrème ainsi nous nous sommes mis à nouveau à courir. Un étudiant juste à mes côtés trébucha et du supporter réellement et sans exagérer un tabassage gratuit des CRS. Il se releva tant bien que mal et aider par d'autres étudiants, nous rejoigna. Les CRS arrétèrent de nous poursuivre lorsque nous avons ateint le parking de la poterie et la avec stuppeur je remarqua qu'il y avait des bléssés parmis nous, en majorité des fille dont une avec un doight trés abimé! Quelques instants après j'appercu au loin a côté des CRS fiers, mon amie qui subit des coups qui avait été "relachée", elle saignait du nez et se plaignait de diverses douleurs. De retour à villejean mon amie alla au docteur qui constata diverses contusions (à la tête, cuisses, bas du dos et un ématome au bras gauche).

Je pense qu'il ne faut absolument pas laisser passer cette violence gratuite et masquée et retrouver les bourreaux qui nous ont humiliés et battus. Je souhaite que beaucoup d'étudiants présents puissent porter plainte (la plainte de mon amie est en cour)et dénoncer au grand public cette domination abusive des représentant de l'ordre. Pour ma part cela m'a motivé à combattre tous ces abbus qui font honte non seulement à notre dignité humaine mais aussi à notre liberté d'expression.

J'éspère que ce témoignage va être lu et j'éspère que les syndicats étudiants vont réagir à cette bavure politique, j'ai pour ma part des idées d'actions pour la dénoncer.

Martin candela

«Astrid (uec)»:


Salut a tous !!! Bon moi aussi j'ai vécu l'action de jeudi, je me suis même fait matraquée.. Merci à la fille qui m'a aidée a marcher pour m'échapper !!!


Je pense aussi que le fait de s'être divisé en deux groupe, de ne pas avoir attendu tout le monde et enfin d'utiliser le métro pour aller a l'endroit du blocage a été a notre défaveur ! J'ai fait pas mal de blocage de rocade, autoroute, routes... Cela doit être parfait, on doit vraiment penser a tout. Je pense en fait qu'on était franchement pas assez nombreux pour assurer ce genre de blocage et beaucoup trop dispersé pour pouvoir vraiment résister !! Ce genre de blocage doit avoir un plan B en fonction du nombre de personne réellement présente, il doit aussi avoir ABSOLUMENT un service d'ordre qui doit savoir quoi faire si les forces de l'ordre agissent. D'une manière générale je suis d'accord pour bloquer les autoroutes, c'est médiatiques, ca paralyse... Mais il faut être plus nombreux. Sans doute que la commision action devrait réfléchir aux plus petites routes, genre rocade ou encore bloquer un rond point sortie-entrée d'autoroute... Il y a la possibilité d'aller aux rocades, autoroutes... avec la manif, sans prendre le métro donc y aller à pied. Généralement, on est du coup plus nombreux car personne ne s'est arrêté et on joue sur l'effet de surprise. Enfin il faut aussi choisir une période pas trop surchargé genre 11h30 un truc comme ca, on peut donc bloquer juste avant l'heure de pointe tranquil et puis aprés créer un embouteillage par la suite !!

Sinon pour l'anecdote sachez que ces connard de flics criaient : "Allez retrouvez vos mamans bande de petits lapin, courez plus vite !! allez les lapins, on rentre chez maman !!! " Vu que j'étais une des dernière j'ai clairement pu entendre ... !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
poil de yak
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 893
Age : 27
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Mar 3 Mar - 15:58

pour ce qui est de former les manifestants a ce genre de situations, le web regorge de conseil et de documents interressants...

je n'en dirais pas plus, a si : http: megaupload.com IYIFM42C
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 238
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Mar 3 Mar - 17:38

hum, ce document est pas trop mal, sauf qu'il a du etre ecrit il y a un certain temps, il ne prends pas en compte l'usage de flashballs par la police
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
poil de yak
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 893
Age : 27
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Mer 4 Mar - 21:08

oui c'est vrai qu'il n'en parlent pas beaucoup, mais il le mentionne quand méme

Citation :
Elles offrent une protection aux émeutiers qui peuvent s'abriter derriére (contre les tirs tendus de grenade ou les balles en caoutchouc)

sinon, il date de 2001 (c'est écrit sous le titre clown )
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 238
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Mer 4 Mar - 22:10

jpense plutot qu'il parle des situations extremes ou la police se met a tirer des balles en caoutchouc depuis leurs flingues. Il me semble pas qu'a l'époque la police soit armée de flashballs. Quoiqu'il en soit, très bon document, tres instructifs. Ca m'est deja arrivé de me retrouver en situation d'émeute (genre 6 Mai 2007, soir du 2eme tour de l'election), et ca peut etre bon a savoir. Notamment lorsque l'on agit en black block
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
Jonathan170487
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 6
Age : 30
Ville : Château Thierry
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Ven 6 Mar - 6:44

Bonjour a tous je vien de lire le doc il et tres interessant a lire sa peut servir dans les manif pas forcement pour attaquer mais au moins dans le but de former des barricade de protection pour se proteger des flic au cas ou il aurai gaz acrymo ses un petit doc assez utile qui faudrai passer a tou ceux qui fon des manifs .
Revenir en haut Aller en bas
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 238
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Ven 6 Mar - 15:16

je pense pas qu'il faille donner ce document dans les mouvements lycéens ou étudiants. Ca fait un peu appel à l'émeute (en soi je suis pas contre, mais y'en a si).Surtout qu'il est long a lire et tout le monde ne prendra pas le temps. Non par contre, il peut etre résumé je pense, sur une feuille A4 recto verso, avec la méthode a adopter en cas d'arrestation.
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
poil de yak
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 893
Age : 27
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   Sam 7 Mar - 12:28

c'est sur, ce doc ne doit pas étre distribuer a tout le monde (et n'importe qui).

déjà le fait de distribuer ça vous grille direct question flics, (méme si bon, pour ceux qui sont déjà grillé ça change rien Very Happy) mais surtout comme la dit l'horticulteur tout le monde ne lirait pas (jeunesse de feignasses :p) et de toute façon ça ne "parlerai" pas a tout le monde...

dans une manif qui s'oppose aux flics ya ceux qui se barrent, ceux qui s'assoient par terre et ne bougent plus (façon de parler hein !), et enfin ceux qui préparent ou cherchent le contact....bref.
et là, encore faut t'il que le contact soit utile.
si tu distribue ça a toute une manif, il n'y aurat que trés peu de gens a qui ça servirat au final, pour les autres ça couterat de l'argent pour rien, ceux qui distribuent se font classer direct "vilain terroristes" et en plus ça pollue quand il le jettent par terre Very Happy.

nan le mieux reste de le connaitre, de le diffuser a ceux qui s'y interressent et de bien assimilé les notions de bases pour pouvoir les appliquer/expliquer aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Violences Policieres Du Jeudi 26/02 à Rennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonne Jeudi
» Quevilly - Rennes.
» Bonne Jeudi
» Bonne Jeudi
» Jeudi 20 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: ACTIONS & PROJETS :: COM. RÉPRESSIONS-
Sauter vers: