COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Sam 28 Fév - 10:57

La poussée anticapitaliste en France vue par El Pais

ANTONIO JIMÉNEZ BARCA – Correspondance de Paris – El País 22/02/2009 (traduit de l’espagnol par AR)

article original : http://www.elpais.com/articulo/internacional/anticapitalistas/comen/terr...

http://www.elpais.com/articulo/internacional/anticapitalistas/comen/terr...
D’après un sondage, Olivier Besancenot, le dirigeant de la gauche radicale, passe devant Martine Aubry, la nouvelle secrétaire du PS.
Quelques jours après que Ségolène Royal avait perdu l’élection au poste de secrétaire générale du Parti Socialiste français face à sa concurrente Martine Aubry, un ami militant de son courant s’était approché d’elle et lui avait dit : « De toute façon, Ségolène, cela aurait été un enfer. Si tu avais été élue, ils t’auraient fait la vie impossible. Regarde leur degré de haine. Ils ne t’auraient pas laissé souffler une minute ».
Eux, évidemment, ce ne sont pas les membres de l’UMP, le parti de centre-droit du président Nicolas Sarkozy ; eux, ce sont les camarades socialistes qu’elle avait affrontés pendant la consultation. La fuite concernant ces lignes ne vient bien évidemment pas non plus d’un membre de la droite. Elle a son origine dans le dernier livre de Ségolène Royal intitulé Femme debout.
Le PS a littéralement été cassé en deux le soir du 22 novembre 2008 où, après, un recomptage interminable, c’est Martine Aubry qui s’est imposée sur l’ex candidate à la présidentielle, Ségolène Royal, par une ridicule différence de 44 bulletins dans une consultation ayant impliqué plus de 130 000 militants. Martine Aubry a obtenu ce soir-là un triomphe amer, contesté, venant après un congrès raté et inutile et après des semaines épuisantes où tous les courants n’ont eu de cesse de pilonner les factions opposées.
Depuis lors le Parti Socialiste, qui ne gagne pas une élection présidentielle depuis 1988, est KO debout, essayant de faire bonne figure après les baffes qu’il s’est administrées lui-même. Martine Aubry a, malgré tout, commencé à mettre en place une opposition centrée sur la critique de la gestion des mesures anticrises adoptées par Sarkozy. Ces derniers jours, par ailleurs, on assiste à des travaux d’approche entre les deux courants qui, il y a quelques mois, étaient irréconciliables. Mais il y a une donnée révélatrice qui plombe le moral des socialistes français en leur faisant miroiter les perspectives les plus sombres : d’après un récent sondage, les français considèrent Olivier Besancenot, le dirigeant du Parti Anticapitaliste, comme le meilleur opposant politique au président Sarkozy. C’est l’opinion de 23 % des sondés. Loin devant Martine Aubry (13 %) et Ségolène Royal (6 %).
D’un côté, donc, ce facteur smicard, admirateur du Che et des zapatistes et défendant, brut de décoffrage et sans crainte de paraître archaïque, la nationalisation du système bancaire ou la lutte des classes, est en train de mordre sur la gauche du PS et s’affirme comme le chef de file atypique d’une gauche française déboussolée et décontenancée.
D’un autre côté, malgré les efforts de Martine Aubry, la mobilisation dans la rue, provoquée par le malaise social que suscite la crise, est prise en charge et monopolisée par les syndicats et non par le PS. Le 29 janvier dernier les centrales syndicales se sont montrées capables de mobiliser plus d’un million et demi de personnes. Martine Aubry et ses collaborateurs étaient là…comme invités.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Sam 28 Fév - 20:21

NOUVELOBS.COM | 28.02.2009 | 12:04

Le
chef de l'Etat recueille 41% d'opinions positives, contre 44% pour
François Bayrou et 43% pour Martine Aubry, selon un sondage. Mais,
paradoxalement, il serait mieux placé que ces derniers si des élections
se tenaient maintenant.




Seuls 41% des sondés ont une "bonne opinion" de Nicolas Sarkozy, selon une enquête OpinionWay-Le Figaro-LCI,
publiée samedi 28 février. Le chef de l'Etat recueille 54% d'opinions
négatives, indique-t-il. Ce qui le place derrière François Bayrou (44%
d'opinions positives), Martine Aubry (43%) mais devant Ségolène Royal
(30%). En revanche, si des élections présidentielles se tenaient
maintenant, Nicolas Sarkozy se situerait devant ses deux adversaires,
avec 39% des intentions de vote au premier tour, contre 37% pour
François Bayrou et 31% pour Martine Aubry.

"L'ouverture est rarement profitable"




L'image du chef de l'Etat est encore plus dégradée chez les électeurs
socialistes qui sont seulement 7% à avoir une bonne opinion de lui,
indique le sondage.
A cet égard, la stratégie d'ouverture vers la gauche mise en œuvre
depuis son élection pose question. Bruno Jeanbart, directeur des études
à OpinionWay constate en effet que "sur la durée, l'ouverture est
rarement profitable électoralement parlant. Le président prend le
risque de déstabiliser son camp". Historiquement, l'ouverture s'est
presque toujours terminée par des échecs, rappelle-t-il : Valéry
Giscard d'Estaing en a fait l'expérience en 1981, tandis que François
Mitterrand a connu à son tour l'échec en 1993.

"Son camp lui reste fidèle"




Malgré l'image dégradée du chef de l'Etat dans l'opinion, Nicolas
Sarkozy conserve un fort potentiel électoral grâce à son socle UMP,
indiquent les sondeurs. A la question "Pour chacune des personnalités
politiques suivantes, au premier tour d'une élection présidentielle,
voteriez-vous certainement, probablement, probablement pas ou
certainement pas pour elle?", Nicolas Sarkozy recueille 39% de réponses
positives, devant François Bayrou (37%) et Martine Aubry (31%). "Son
camp lui reste fidèle. Nicolas Sarkozy est la seule personnalité
assurée d'être présente au second tour et même de sortir en tête des
candidats au premier tour", commente Bruno Jeanbart, le directeur des
études à OpinionWay.
85 % des militants de l'UMP revoteraient "certainement" ou
"probablement" pour Nicolas Sarkozy si une nouvelle élection se
déroulait dimanche. Ce socle constitue aujourd'hui l'essentiel de sa
base électorale, notent les sondeurs.

Bayrou, plus populaire à gauche qu'à droite




De son côté, François Bayrou garde une très bonne image et surtout un
fort potentiel électoral. 44% des sondés ont une "bonne opinion" de
lui. Ce qui le place devant Nicolas Sarkozy (41%), Martine Aubry (43%)
et Ségolène Royal (30%). Le Béarnais est par ailleurs plus populaire à
gauche qu'à droite puisqu'il séduit 54% des électeurs de Ségolène
Royal. Mais 21% des personnes qui ont voté pour Nicolas Sarkozy sont
prêtes à voter pour lui.

Aubry devance Royal



L'ex-candidate du PS Ségolène Royal est la perdante de cette enquête.
Devancée par Martine Aubry (31%), la présidente de la Région
Poitou-Charentes a un potentiel électoral de 28%, soit trois points de
plus qu'en 2007.
L'enquête confirme enfin la percée d'Olivier Besancenot. Avec un
potentiel électoral de 24%, le facteur de l'extrême gauche reste
toutefois une menace virtuelle. Seuls 7% des sondés déclarent vouloir
"certainement" voter pour lui.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 15:12

les chiffrent diffèrent mais je pense qu'ils sousestiment son poid !! On est en pleine crise la gauche est à plat !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 25
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 15:38

Je pense qu'il va falloir attendre juin et les élections européennes pour mesurer le poids de la gauche anticapitaliste ( je ne parle pas que du NPA, étant donné qu'un front commun avec Mélanchon et le PCF est problable, à moins qu'on fasse cavalier seul, mais un front des noniste au traité européen est très envisageable), on verra alors à quel point le PS est obscolescent. Il risque d'y avoir des surprises, surtout quand on voit le programme du PS, c'est à dire, euh..rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 17:49

Comment se fait-il que les politiques (dont font parti Besancenot, Fabius, Mélenchon, Emmanuelli, Dupont-Aignan etc...) qui ont voter le non lors du référendum du 29 mai 2005, et qui ont fait un scandale lorsque Sarkozy a décidé qu'il n'y en aurait pas d'autres en le ratifiant le 7 février 2008 (traité de Lisbonne), se présentent finalement à ces élections Européennes.
Il y a donc des choses qui m'échappe à ce sujet. Mais à bien y réfléchir, on peut se rendre compte qu'un député Européen gagne encore plus qu'un député Français. Tout s'explique donc!
Finalement, je trouve qu'il y a beaucoup de cinéma parmi les partis politiques car dès que la carotte est au bout, ils font comme tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 25
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 18:35

hum, ne simplifie pas trop les choses. Je ne sais pas ce qu'il en est pour tout le monde, mais en tout cas au NPA (ou je milite), il y a eu discussion sur le fait de se présenter aux élections européennes, et dans le cas échéant avec qui, et sur quelles positions. Lors du congrès de fondation du parti, il a été décidé de s'y présenter et d'engager un rapprochement avec les différentes composantes de la gauche anticapitaliste (apres je définirait plus Mélanchon comme antilibéral qu'anticapitaliste pur et dur). Et franchement, pendant les débats, on s'est pas dit: oh bah tiens si on pouvait avoir 5 élus, dis donc, il pourraient bien nourrir leur famille.

De plus, si on se retire d'une institution parce que son mode de fonctionnement ne nous convient pas, c'est pas comme ça que l'on fera avancer les choses. Voilà, ça c'est ma position en tant que militant NPA, je défends la ligne adoptée par le parti.

Après, si cela n'en tenait qu'à moi, on ne se présenterait pas, en tant que révolutionnaire je considère que la victoire par les urnes est une supercherie, qu'être au à la tête des institutions présentes ne résoudrait rien,ou du moins une infime partie de nos problèmes, car nous serions bloqués par ces mêmes institutions crées par le système capitaliste, c'est pourquoi je défend l'idée d'une révolution, violente car je considère que certaines personnes sont à éliminer physiquement, mais là n'est pas le débat.
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 20:43

Citation :
Seuls 41% des sondés ont une "bonne opinion" de Nicolas Sarkozy, selon une enquête OpinionWay-Le Figaro-LCI, publiée samedi 28 février.

Wahoo, c'est la dream-team ! Twisted Evil

Les élections européennes seront un test, mais historiquement, la droite mobilise beaucoup mieux ses troupes que la gauche, et surtout la gauche anticapitaliste, électorat qui peine à se présenter devant l'urne.

Par contre, le front de la gauche de la gauche (NPA-PG-PCF) n'est plus envisageable depuis le congrès fondateur du NPA.

Citation :
c'est pourquoi je défend l'idée d'une révolution, violente car je considère que certaines personnes sont à éliminer physiquement, mais là n'est pas le débat.

C'est ptèt pas le truc à dire en public. Moi je dis ça, je dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 21:42

""c'est pourquoi je défend l'idée d'une révolution, violente car je
considère que certaines personnes sont à éliminer physiquement, mais là
n'est pas le débat.""

""C'est ptèt pas le truc à dire en public. Moi je dis ça, je dis rien...""

Idem! C'est sur qu'avec ce genre de raisonnement qui est plus que condamnable, vous allez pas attirer beaucoup d'adhérents.
'Action direct' devrait servir de leçon pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
L'Horticulteur
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 25
Ville : Nantes
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Dim 1 Mar - 22:42

d'une part, cela n'engage que moi, pas le NPA. faut que ça soit clair là dessus.
Ensuite, A.D à fait des choses, et elles sont condamnables. Elles ont desservi nos idées, n'ont pas été bénéfique en terme d'image je dirais. Je ne prône pas une lutte armée et l'assassinat politique en temps de "paix" (Quoiqu'en réalité nous sommes dans une guerre, froide certes, mais permanente, entre la classe dominante et la classe dominée). Je dis juste que s'il nous arrivait de faire la révolution, je l'espère de tout coeur mais je ne fais pas trop d'idée la dessus, il faudrait, en même temps qu'éliminer ce système, éliminer des personnes qui dirigent ce même système. Je ne suis pas partisan de la peine de mort, loin de vous cette idée. Les révolutionnaires en 1789 non plus. Il était prévu qu'après l'avènement de la paix sociale, c'est à dire une fois que les seigneurs ("saigneur" conviendrait peut etre plus) auraient été punis comme il se doit, la peine de mort serait abolie. Malheureusement il y eu Napoléon, et jusqu'en 1981, cette peine demeura. Après, je le sais, vous allez me dire que l'on est plus à la même époque. Révolution violente ou pas, ceci est un long débat, je pense que vous avez compris ma position. Mais retenez bien, encore une fois, qu'elle n'engage que moi et certainement pas le parti ou je milite, car dans ce parti, il y a des révolutionnaires pacifiste comme des gens qui je crois, pensent plus diriger grâce à une élection (pour moi ce sont des foutaises mais bon). C'est d'ailleurs ce que j'apprécie dans ce parti, c'est l'espèce de mélange des genres. Autant par la vision qu'ils se font par rapport à la prise de pouvoir, mais aussi par rapport à l'idéologie. Il y a des trotskyste, des marxistes (si je vous assure, mais y'en a pas masse), des libertaires, des écosocialistes... Aucune idéologie ne prévaut, ce qui permet un débat certainement moins stérile qu'au PCF, parti qui pour moi à déjà un pied dans la tombe, mais c'est une autre histoire.

Alors, je sais que mes paroles peuvent faire peur à certains, mais rassurez vous, c'est certainement pas moi qui mènerait cette hypothétique révolution, mais le peuple, et celui ci en fera ce qu'il voudra, et créera le monde qui lui semble le meilleur ensemble, et je ne l'espère pas en suivant un seul homme, comme ont pu le faire les Russes en Octobre 17, et comme dans bien d'autres révolutions ratées.

Un Autre Monde Est Possible!!
Revenir en haut Aller en bas
http://syndicatpouetpouet.wordpress.com
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Sam 26 Sep - 7:48

Près de six Français sur dix ont trouvé le chef de l'Etat convaincant lors de son interview télévisée, mercredi.



Le chef de l'Etat lors de l'interview accordée à TF1 et France2 mercredi 23 septembre (AFP)
Un peu moins de six Français sur dix (57%) ayant vu l'interview télévisée de Nicolas Sarkozy mercredi ont trouvé le chef de l'Etat convaincant, selon un sondage CSA paru vendredi 25 septembre dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.
Ils sont en revanche 41% à ne pas avoir jugé convaincante la prestation du président de la République, 2% ne se prononçant pas.
Dans le détail des sujets économiques et sociaux, Nicolas Sarkozy n'est
apparu convaincant (47% contre 40%) qu'en ce qui concerne le projet
d'imposition des indemnités versées en cas d'accident de travail.
Pour le reste, il n'a pas vraiment convaincu les personnes interrogées
ni sur sa politique économique contre la crise (48% contre 43%), ni sur
la taxe carbone (47/45), ni à propos de l'augmentation du forfait
hospitalier (48/43).
Le propos sur l'encadrement des bonus des traders a laissé les Français partagés (43/43).

(Sondage réalisé le 24 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 852 personnes majeures, selon la méthode des quotas.)


(Nouvelobs.com)
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Sam 26 Sep - 9:49

Ils ont sondé les sans abris aussi?
Revenir en haut Aller en bas
joss56
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 26
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Sam 26 Sep - 12:20

Sarkozy au Nouvel Obs: le SNJ-CGT dénonce une interview de "complaisance"




Après Alain Duhamel ce matin sur RTL, c'est le syndicat SNJ-CGT qui attaque le comportement de Laurence Ferrari et David Pujadas. Le syndicat a qualifié jeudi, dans un communiqué, de "mascarade" l'entretien du président Nicolas Sarkozy sur TF1 et France 2, estimant que les journalistes s'étaient "comportés comme des faire-valoir" en posant des "questions convenues".

Selon le SNJ-CGT, les deux journalistes, Laurence Ferrari pour TF1 et David Pujadas pour France 2, "se sont comportés comme des faire-valoir et non comme des journalistes chargés d'informer complètement les citoyens". "A aucun moment ils n'ont apporté la moindre contradiction au président de la République. Ils ont posé des questions convenues pour servir l'hôte actuel de l'Elysée", poursuit le syndicat.
Le SNJ-CGT juge également "inconvenant de convoquer les journalistes à l'étranger pour traiter des affaires franco-françaises". "Cette mascarade ne grandit ni la fonction présidentielle, ni la profession de journalistes", conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Les anticapitalistes gagnent du terrain au dépend des socialistes français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contractions qui gagnent du terrain ?
» Help ! Poussette reversible, pliage compacte, tout terrain !
» Choix poussette tout terrain et une "bonne" coque???
» choisir une poussette tout terrain
» quelle poussette tout terrain ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: FIL D'INFOS-
Sauter vers: