COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Mar 24 Fév - 16:50

"Une fois de plus", l'État "se débine". La phrase est signée Élie Domota. Ni plus ni moins que le résumé en condensé de la colère du leader du "Collectif contre l'exploitation", le LKP (Liyannaj kont pwofitasyon, en créole) qui mène la grève en Guadeloupe depuis plus d'un mois. "Si nous n'avons pas de réponse, les choses ne pourront que s'envenimer", a-t-il menacé lundi soir sur France Info. Même si la journée de tractations a tourné court lundi, les négociations doivent reprendre mardi en milieu d'après-midi vers 16 heures, heure de Paris.

Les représentants du gouvernement ont quitté la table lundi soir, en précisant qu'ils ne pourraient pas répondre à la demande de hausse de 200 euros mensuels pour les salariés qui gagnent 900 euros. L'État ne considère pas devoir financer ou rembourser les hausses de salaires à la place des employeurs privés, a expliqué le préfet de Guadeloupe Nicolas Desforges. Celui-ci a précisé qu'il devait recevoir de nouvelles instructions à Paris avant de revenir s'asseoir pour poursuivre les entrevues.

Jean-Yves Ramassammy, à la tête du collectif des petits entrepreneurs de la Guadeloupe, a affirmé que "les PME ne pourront pas répondre toutes seules à cette demande de 200 euros" sans "mesures d'accompagnement" de l'État. D'après le LKP, plusieurs organisations patronales "représentant 42.000 salariés sur les 45.000 concernés par le dispositif" auraient donné leur accord à cette proposition de l'UCEG. Quant à Willy Angèle, du Medef Guadeloupe, il n'a pas validé la proposition, indiquant vouloir rester dans le cadre d'une augmentation salariale abondée par une part de RSA.


Pomme de discorde

Cette mesure, qui apparaît comme une pomme de discorde, prévoit que l'État devrait prendre à sa charge pendant trois ans des exonérations salariales de CSG et de CRDS, qui servent au financement de la Sécurité sociale. La somme économisée représenterait 100 euros sur les 200 euros d'augmentation des bas salaires réclamés par le LKP. Les 100 autres euros seraient pris en charge à parts égales par le patronat d'un côté et par les collectivités locales de l'autre, c'est-à-dire le conseil régional et le conseil général. Les deux présidents socialistes, Victorin Lurel (région) et Jacques Gillot (département), ont transmis cette proposition par courrier au patronat et aux syndicats.

Mais la situation restait confuse à la veille de mardi gras, jour férié en Guadeloupe. Presque tous les axes routiers ont été déblayés à l'exception, d'après la préfecture, d'un barrage à Baie-Mahault, à quelques kilomètres de Pointe-à-Pitre, où les forces de l'ordre n'ont pas souhaité intervenir contre des occupants "très agressifs". Par ailleurs, 35 stations-service ont été réquisitionnées lundi, et leur accès n'était pas limité aux seuls clients prioritaires. Dans le centre-ville de la capitale, des manifestants ont défilé pour faire fermer les commerces qui avaient levé leurs rideaux. En banlieue, des files d'attente se sont formées devant au moins deux supermarchés.


Plusieurs milliers de personnes - scandant en créole Nous venons négocier et chantant La Guadeloupe est nous - ont accompagné les représentants du LKP jusqu'à la capitainerie du port autonome de la Guadeloupe, où se déroulent les discussions. Parmi eux, le porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) Olivier Besancenot, qui marchait derrière les grévistes qui brandissaient des drapeaux rouges ornés du portrait du héros révolutionnaire Ernesto "Che" Guevara.


En Martinique, au 19e jour de grève, le "Collectif du 5 février contre la vie chère et pour l'emploi" a annoncé un "renforcement de la mobilisation". La décision a été prise dimanche en raison du blocage des négociations, dont le collectif attribue la faute au patronat.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Mar 24 Fév - 17:39

Mon facteur préféré avec des drapeaux de Che, excelent !! Very Happy


Pour le reste c'est un peu moins excelent, il va bien falloir que le patronnat prenne ses responsabilités, qu'on ne nous fasse pas croire qu'ils sont incapable d'augmenter des salaires aussi bas... (900€ c'est pas le top quoi).
Bon après c'est vrai que les petites PME sont fragiles (faut pas croire que tous les patrons sont plein de fric, mon père a une TPE j'en sais quelque chose), mais c'est pas non plus toutes les entreprises goudeloupéennes... Les grandes entreprises n'auront aucun mal à faire ce "geste" si elles se décident enfin à arrêtre de garder les 2/3 des profits pour les actionnaires...
Revenir en haut Aller en bas
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Mar 24 Fév - 18:16

Camille a dit: "mon père a une TPE"

Tu dois souvent être en conflit avec lui si tu es pour le facteur car ça m'étonnerait qu'il soit d'accord avec ses revendications. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Mar 24 Fév - 20:11

Il se définit comme "anarchiste de droite", donc non il n'est pas communiste, et non je ne suis pas toujours d'accord avec lui^^

Mais je n'ai pas dit que j'étais pour Besancenot, simplement je l'aime bien (culte de la personnalité ?? xD), et je penses que c'est le moins pire en ce moment.

Sinon je ne me définis pas politiquement, peut-être un peu anar', mais surtout idéaliste.


Donc en gros ça va ça se passe pas trop mal avec lui, on a des disscussions très constructives Smile
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Jeu 26 Fév - 7:20

proposition d'une augmentation proche de 200€ des salaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Jeu 26 Fév - 17:31

180€ exactement, ça ma parait pas trop mal, mais je ne penses pas que cette revendication doit être la seule finalité de se mouvement...
L'exploitatoin de type post-coloniale ne sera en rien réduite par une hausse des salaires, même de 180€ !
Le problème est aussi un problème de distribution des "terres" (je comprends des terres au sens premier, mais aussi des entreprises, de tous les moyens de production) détenues par des "blancs", qui s'en fichent pas mal au final si leurs ouvriers ont un plus gros salaire, tant que c'est l'Etat qui paye... Au contraire à la limite, ça les fera consommer d'avantage et ça les enrichira toujours plus.

J'ai très peur que le mouvement s'arrête là, il ne le faut surtout pas !




EDIT: Discours marxiste de base, toujours aussi efficace... parce que tellement vrai ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Le patronat ne lache rien, durcissement du mouvement aux Antilles ! Le LKP promet de durcir la mob..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouvement Révolutionnaire Humaniste
» J'ai rien compris, et vous?
» Présentation du Mouvement Démocrate
» Université populaire du Mouvement Démocrate
» Se bricoler un composteur avec trois fois rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: FIL D'INFOS-
Sauter vers: