COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Quel sera selon vous le score total de tous les partis de gauche au élections européennes ?
- de 40%
28%
 28% [ 8 ]
entre 40% et 45%
14%
 14% [ 4 ]
entre 45% et 50%
24%
 24% [ 7 ]
entre 50% et 55%
28%
 28% [ 8 ]
entre 55% et 60%
0%
 0% [ 0 ]
+ de 60%
6%
 6% [ 2 ]
Total des votes : 29
 

AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mar 17 Fév - 14:29

Voici un topic unique sur les élections européennes 2009, qui auront lieu début juin dans tous les pays européens. Les résultats seront connus à 22h le dimanche 7 juin.

Nous mettrons ici toutes les informations à ce propos et vous pouvez dès à présent réagir en débattant sur la politique européenne, le poids des partis de gauche, l'alliance des partis de la gauche de la gauche, le taux de participation au scrutin...

INFO PRATIQUE :

Les résultats des élections le 7 juin avant 20h par newsletter ou message grâce au blog : http://leblogmds.canalblog.com/ ! Soyez les premiers informés. Venez débattre en direct sur ce topic Wink



Citation :
Les élections européennes de 2009 se dérouleront du 4 au 7 juin[1], dans les 27 États membres de l'Union européenne (samedi 6 et dimanche 7 juin en France). Elles auront pour but d'élire le nouveau Parlement européen et plus de 500 millions d'Européens seront ainsi représentés[2]. Les bureaux de votes seront ouverts à des jours différents selon la tradition de chaque pays, mais les résultats des vingt-sept États membres ne seront dévoilés que le dimanche soir, après 22 heures, heure de Berlin.

Ce sera la septième élection européenne au suffrage universel direct. Le Parlement européen ne devant pas comporter plus de 750 membres (traité de Lisbonne, non encore ratifié), sauf temporairement (comme pour la période 2007-09), le nombre de députés par pays, en fonction du nombre d'habitants, sera revu — la plupart du temps — à la baisse.

Si, comme c'est vraisemblable, c'est le traité de Nice qui s'applique à ce moment-là, le nombre de députés sera de 736.
>> http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_de_2009#cite_note-0

Il y aura 72 sièges à répartir au parlement européen pour la France (traité de Nice).

Citation :
Modalités du scrutin

L'élection se fait au suffrage universel direct, tous les 5 ans. Chaque État membre choisit le jour de l'élection suivant ses règles et coutumes dans une période qui court du jeudi au dimanche soir, 22 heures. Les votes sont en revanche décomptés simultanément dans les pays membres de l'Union européenne et les résultats sont communiqués en même temps.

Changements depuis 2004

La Bulgarie et la Roumanie qui ont adhéré au 1er janvier 2007 à l'Union européenne ont élu au suffrage universel direct au cours de l'année 2007 leurs représentants au sein du Parlement européen. Le mandat de ces derniers prendra fin, comme celui des autres Députés européens, après les élections européenne de juin 2009 organisées pour la première fois dans 27 États-membres.

Nombre de sièges par pays

Lors de la dernière élection, les États membres étaient assurés d'avoir un nombre de sièges fixe jusqu'à l'élection suivante. Avec l'admission de la Bulgarie et de la Roumanie, la répartition a été modifiée.

Compte tenu de l'impossibilité de voir le Traité de Lisbonne, actuellement ratifié par 25 États-membres, également ratifié par l'Irlande et la République tchèque d'ici le mois de mai 2009, les élections européennes de 2009 se feront sur la base des règles imparties par le Traité de Nice. 736 Parlementaires européens seront ainsi élus (contre 785 dans l'assemblée sortante).

Critères d'éligibilité

* Être âgé d'au moins 23 ans
* Être citoyen de l'Union
* Résider dans l'État membre du lieu de vote ou de candidature
* Satisfaire aux dispositions de l'État de résidence relatives au droit de vote et d'éligibilité et applicables aux nationaux. Ainsi l'âge minimum varie selon les pays.

>> http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_europ%C3%A9ennes



Tableau élections 2004 : http://www.france-politique.fr/elections-europeennes-2009.htm

Toutes les listes candidates (cliquez sur le bouton) :

Spoiler:
 

>> http://www.ouest-france.fr/actu/actuDetFdj_-En-integralite-les-161-listes-candidates-aux-Europeennes_39382-943416_actu.Htm


Dernière édition par Animateur le Mer 27 Mai - 12:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 19 Fév - 18:00

Voici les premières estimations sur les intentions de vote. Mais c'est très loin avant les élections, la campagne n'a pas commencé et on connaît les failles d'un sondage :

Citation :
Elections européennes : l'UMP nettement en tête
NOUVELOBS.COM | 18.02.2009 | 12:53

Avec 26% des intentions de vote, l'UMP devance le Parti socialiste de trois points, selon l'Ifop. Le NPA de Besancenot arriverait quatrième (9%), derrière le Modem (14,5%).

Le Parlement européen (Sipa)

Le Parlement européen (Sipa)
Un sondage place l'UMP de Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote pour les élections européennes. Selon l'enquête Ifop-Paris Match rendue publique mardi 17 février, la majorité compterait trois points d'avance sur le Parti socialiste.

Voici les estimations de l'Ifop :
UMP 26%
PS 23%
Modem 14,5%
NPA 9%
Les Verts 7%
Front national 6%
Libertas (Philippe de Villiers) 5%
PCF-Parti de gauche 4%
Lutte ouvrière 3%
Debout la République (Nicolas Dupont-Aignan) 2%
Dissidents du Front national 0,5%

Une hausse "en trompe l'oeil"

L'UMP connaît une forte progression par rapport à la première enquête publiée début décembre: 26% au lieu de 22%. Mais, souligne l'Ifop, il s'agit d'une hausse "en trompe l'oeil" qui s'explique par le retrait des listes du Nouveau centre et de Chasse Pêche Nature et Tradition (CPNT). Le résultat de l'UMP serait supérieur à la contre-performance des européennes de 2004 (16,6%), mais nettement en dessous du score de Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle de 2007 (31,18%).
Avec 23% des voix, le Parti socialiste de Martine Aubry progresse d'un point par rapport à l'enquête de décembre. Le PS serait très en-deçà de son résultat des dernières européennes (28,9%), mais il se rapproche du résultat de Ségolène Royal au premier tour de 2007 (25,87%). Selon l'Ifop, le PS n'est pas véritablement menacé par une extrême gauche éclatée, dont les intentions de vote totalisent tout de même 16% (8,6% en 2004).

Le FN à 6%

Le MoDem de François Bayrou recueille 14,5% des intentions de vote. Le parti centriste bénéficie d'une dynamique auprès des cadres supérieurs et des professions libérales, selon l'Ifop. En revanche, il ne parvient à capter qu'un petit nombre de sympathisants socialistes ou de l'UMP (3% de chaque).
Les Verts, de leur côté, recueillent 7% des intentions de vote (11% en décembre).
A droite, les listes Libertas de Philippe de Villiers (5%) et Debout la République (DLR) de Nicolas Dupont-Aignan (2%) gagnent un point. Le Front national de Jean-Marie Le Pen cède un point (6%) et les listes de Carl Lang et de Jean-Claude Martinez, dissidents du FN, représentent 0,5% des intentions de vote.
Les élections européennes auront lieu en France les 6 et 7 juin. Les 72 eurodéputés français sont élus à la proportionnelle dans huit grandes circonscriptions. Leur mandat dure 5 ans.

- Sondage réalisé les 12 et 13 février par téléphone auprès d'un échantillon de 862 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 952 personnes, âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Notice détaillée disponible auprès de la commission nationale des sondages. Les intentions de vote ont été recueillies sur candidatures et listes réelles dans chacune des sept circonscriptions métropolitaines.

>> http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090217.OBS5175/elections_europeennes__lump_nettement_en_tete.html

Donc on va faire un point, puisque c'est en rapport avec le sondage :

Gauche : 46%
Centre (modem) : 14,5%
Droite : 39,5%
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Sam 21 Fév - 21:35

Voici une petite analyse trouvée sur un blog partenaire du CRC :

Citation :
Elections européennes : état des lieux.

A quelques mois de la seule échéance électorale de cette année, il m'a semblé intéressant de faire le point. Comme prévu, ce scrutin ne devrait pas passionner les foules, à moins que les Français ne se servent de leur bulletin de vote pour envoyer un message national, ce qui à l'instar des scrutins précédents est fort probable.

S'il s'agit d'élire les députés européens, il y a peu de chances que l'Europe soit au centre des débats. D'abord parce que le mode de scrutin national ne s'y prête pas, ensuite parce que l'Europe reste un concept lointain et nébuleux pour beaucoup de gens, enfin parce que les Français ont le sentiment (parfois justifié à mon avis) que le Parlement de Strasbourg ne sert pas à grand-chose, et que toutes les décisions principales sont prises entre chefs d'états, dans le dos des citoyens. Toutes ces raisons font que c'est surtout une lecture nationale qu'il faudra faire des résultats.

EXTREME-GAUCHE :

Il est clair qu'avec la crise économique, les idées défendues par les partis à la gauche du PS ont le vent en poupe. Toutefois, l'extrême-gauche devrait partir divisée au combat, atténuant l'effet attendu du score important qu'elle devrait faire. Toutefois, le NPA devrait profiter de la dynamique qui est la sienne actuellement, porté qu'il est par la personnalité médiatique d'Olivier Besancenot. Crédité de 8 à 9 % dans les sondages pour l'instant, il pourrait progresser encore et raffermir sa position hégémonique sur la gauche radicale.

A l'inverse, les élections européennes font l'effet d'une sorte de baroud d'honneur pour le PCF. Allié avec le nouveau parti du charismatique (à gauche) Jean-Luc Mélenchon, le parti de Marie-Georges Buffet peut espérer un score honorable et avoir quelques élus. Il est cependant peu probable que cela suffise pour revenir sur le devant de la scène pour peser à gauche face au parti socialiste.

Enfin, il reste le cas de Lutte Ouvrière. Sans sa porte-parole historique, le bastion inexpugnable de la gauche contestataire ne devrait pas faire un score important.

Les Verts :

En rassemblant toutes les familles écologistes sous une même banière, et en présentant des personnalités fortes en têtes de listes, les Verts pensaient avoir fait un bon coup politique. C'était compter sans l'arrivée de la crise économique qui met les préoccupations environnementales au second plan. De plus, la question de l'environnement est souvent reprise par les autres partis (NPA et MODEM notamment), alors que les écologistes n'ont toujours pas su se montrer crédibles sur les autres questions. Toutefois, s'il y a une vraie surprise lors de ce scrutin, je crois qu'elle viendra du score des verts.

Le Parti Socialiste :

Le scrutin de tous les dangers pour le parti de Jaurès. Une chose est sûre, il ne devrait pas rééditer le score de 2004, où il avait profiter à plein du rejet de Jean-Pierre Raffarin. Profondément divisé depuis son catastrophique congrès de Reims, coincé entre le NPA et le MODEM qui profitent de vraies dynamiques, le parti socialiste risque de sombrer définitivement. Cependant, les premiers sondages montrent qu'il semble mieux résister que prévu, profitant probablement de la crise économiquement et de la gauchisation de son discours, qui redevient peu à peu audible. En outre, face à la situation, les principaux dirigeants semblent désireux de se serrer les coudes, comme le suggère l'actuel rapprochement entre Martine Aubry et Ségolène Royal. Enfin, si le discrédit de Mr Sarkozy dans l'opinion se confirme, le PS devrait sauver les meubles. Au moins pour cette fois-ci.

Le MODEM :

François Bayrou joue en grande parti son avenir politique sur les européennes. D'une part, parce qu'il a toujours clamé haut et fort son crédo européen, ensuite parce que le mode de scrutin associé au rejet de l'UMP lui permettent d'espérer un bon score, et de faire de l'élection au parlement de Strasbourg la première étape vers les présidentielles. Toutefois, même s'il apparaît probable que le MODEM fera un score plus que correct, particulièrement chez les classes moyennes et supérieures, le grand danger qui le guette est l'abstention, et peut-être aussi un petit réflexe de vote utile chez les électeurs de centre-gauche qui pourraient craindre une trop forte poussée de l'extrême-gauche, particulièrement du NPA.

L'UMP :

Quoiqu'il arrive, le soir du scrutin, les principaux leaders de droite diront qu'ils ont gagné. Il est en effet peu probable que l'UMP ne fasse pas plus mal que le résultat catastrophique de 2004. Mais il est tout aussi évident que l'élection ne sera pas facile pour le parti présidentiel. Les premiers sondages indiquent même une inversion des résultats de la présidentielle, avec l'ensemble des partis de gauche progressant de plus de 10 points. Certes, le soutien dont bénéficie encore Nicolas Sarkozy dans son propre camp fait qu'il devrait s'en sortir raisonnablement. Mais l'avenir pourrait s'avérer sombre, car à force de laminer les autres électorats de droite et d'extrême-droite, l'UMP n'a quasiment plus de réserves, et l'électorat centriste penche de plus en plus à gauche. Dans la perspective d'autres scrutins à 2 tours, comme les régionales ou la présidentielle, cette perspective sera problèmatique.

La droite souverainiste :

Traditionnellement, il y a un électorat de droite fortement anti-européen. Cet électorat ne se retrouve pas dans les thèses racistes du Front National. En s'alliant avec les chasseurs, Philippe de Villiers espére le récupérer en grande partie, à l'instar de ce qu'il a déjà fait par le passé. Il peut compter aussi sur le soutien d'une partie de la droite catholique. Toutefois, il sera concurrencé par la présence des listes soutenues par Nicolas Dupont-Aignan. Peu médiatisé, le jeune gaulliste peine à percer, mais son discours équilibré et sincère devrait toucher les nostalgiques du général de Gaulle, ou tous ceux qui croient qu'il ne faut laisser la République aux mains du marché, ceux qui ont une certaine idée de la grandeur de ce pays.

Le Front National :

Lentement, inexorablement, ça sent la fin pour le parti de Jean-Marie Le Pen. Financièrement proche de la liquidation, politiquement sans ligne directrice après le départ d'une part de son électorat vers la droite républicaine, profondément divisé, et avec un chef vieillisant qui ne sait pas passer la main, les élections européennes sont un vrai calvaire pour lui. S'il séduit encore une part non négligeable de l'électorat ouvrier, le Front National est dans une dynamique de déclin. D'autant plus que les thèmatiques qui ont fait son succès ne sont plus au premier plan.

Cette analyse me paraît pertinente, même si je ne suis pas tout à fait d'accord sur le pronostic fait sur l'extrême gauche. A mon avis, même si c'est une mauvaise chose, la gauche antilibérale divisée devrait faire un score important, plus important que si il arrivait aux élections rassemblées. Incontestablement, ce serait quand même bien mieux de voir un front uni aux élections mais le NPA ne vise pas la victoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
odette
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 352
Age : 36
Ville : doubs
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: vous voterez pour qui aux europeennes?   Jeu 9 Avr - 16:00

J espere avoir mis le sondage au bon endroit
Revenir en haut Aller en bas
flo-cannois
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 601
Age : 25
Ville : Cannes
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 9 Avr - 22:29

Je vote pas, je voterais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 9 Avr - 22:45

Le sujet sur les européennes est là :

>> http://lecrc.forumactif.fr/debats-f6/topic-elections-europeennes-2009-t6538.htm

Sur le forum du CRC, on évite autant que possible de sonder les membres sur les préférences pour les partis et les intentions de vote, ce qui a toutes les chances de plus nous diviser que nous unir.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mar 14 Avr - 22:53

Fait marrant découvert sur Marianne2.fr, l'ump a sans doute copié un site pour créer celui de sa campagne pour les européennes. Le site en question concerne la musique, et en plein débat sur Hadopi-loi-scélérate, ça le fait pas trop ! Exclamation

http://www.ump2009.eu/ <<<>>> http://www.chartsinfrance.net/

Comparez !

Je vous invite à regarder les "acteurs du changement" avec leur tête de winners, c'est en bas à gauche. Sur 39 gens, 36 sont des mecs d'après mes estimations. Belle parité en somme.

Sur la photothèque j'ai été surpris de voir... Francky Vincent ! On voit que l'ump met les moyens sur cette campagne en sortant ses têtes d'affiche : Laporte, le-gros-Bertrand, Dati, Barnier... du bon, du beau, du lourd !

En parallèle, un site dont j'ai perdu momentanément l'adresse, créé par le parlement européen, fait la promotion de ces élections largement boudées en temps normal (20% de participation en Pologne, moins de 50% en France). Leur argument massue, allez voter ne prend pas beaucoup de temps et permet de faire une promenade bien sympathique (en promenant le chien si vous avez).

Ça part sur les chapeaux de roues cette campagne. Et comme vous êtes vous aussi fort passionnés vu la participation à ce topic...

Outre le vote sanction, si on parlait d'Europe un jour ? Question
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mer 15 Avr - 20:41

Je serai donc le seul à m'intéresser à cette élection ?

Même les partis la délaissent totalement...

Les listes ne sont pas prêtes ! >> http://www.lemonde.fr/elections-europeennes/article/2009/04/09/elections-europeennes-l-ump-et-le-ps-a-la-peine_1178671_1168667.html

Spoiler:
 

Le dernier sondage donne :

- UMP = 26 à 27%
- PS = 23 à 24%
- Modem = 10 à 14,5%
- Europe Écologie (dont les Verts) = 7 à 9%
- Front de Gauche (PC et PG) = 4 à 6%
- NPA = 9%
- LO = 2 à 3%
- FN = 6%
- Libertas (MPF et CPNT) = 5 à 6%
- Debout la République = 2%
- Dissidents FN = traces

Sondage IFOP >> http://www.ifop.com/europe/docs/europeennes2009_3.pdf

Total des totaux d'après les chiffres de février :

- Droite = 38,5%
- Centre = 12,25%
- Gauche = 48% (en comptant les écolos)
|- Gauche du PS = 16,5%

Ça pourrait être un carnage pour l'ump... si il n'y avait pas cette si prévisible abstention. Et vous le savez, l'électorat de droite se mobilise dans les urnes bien plus facilement que l'électorat de gauche.

Abstention record partout en Europe ? >> http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jSh_I29ANZ-9ZtzadBXW2emLzdyw
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
odette
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 352
Age : 36
Ville : doubs
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 16 Avr - 5:50

si ca m interresse
Revenir en haut Aller en bas
carlo giuliani
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 76
Age : 25
Ville : castres (81)
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 16 Avr - 17:35

Personnellement je pense que le climat actuel va au contraire renforcer l'UMP (souvenez-vous en 68 de gaulle qui a été conforté) et surtout va montrer une monté du FN (déjà visible par l'augmentation des mouvements types jeunesse-identitaire).
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 16 Avr - 19:02

Pas du tout d'accord. L'UMP va baisser, et le FN va largement couler (ils ont plus d'argent).

Je mise plutôt sur une légère montée du PS, du Modem, et un beau score des autres partis de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 16 Avr - 23:07

Si le PS monte c'est un miracle pour eux. Ils étaient historiquement hauts en 2004 à 28,9% (plus que Royal au 1er tour de 2007). Si ils se maintiennent au-dessus de 22% ce sera une réussite.

L'extrême droite ne devrait pas faire un gros score. JI est un groupuscule qui fait davantage de bruit sur internet (pour ceux qui fouillent) que sur le terrain, c'est heureux. Quand le FN coule, toute l'extrême droite est déstabilisée, les organisations se multiplient mais le score fond.

Ce qui devrait aider l'ump à faire un score plus honorable (pour eux) ! On a déjà remarqué une déversement de l'extrême droite vers la droite-ump en 2007, il va continuer, mais sera contre-balancé par un vote sanction de la partie des français qui vote tantôt à gauche, tantôt à droite, selon l'humeur et le dernier fait divers en date.

Finalement, je pense que la gauche de la gauche fera un meilleur score global grâce à ses divisions. Une coalition PCF-NPA-PG ferait moins de points que le Front de Gauche d'un côté et le NPA de l'autre (ça multiplie les chances de plaire en proposant des menus "variés). Et LO complète la brochète. L'intérêt des européennes du point de vue de ces partis n'est pas grand et le score total de l'extrême gauche sera tellement scruté et commenté, que c'est peut être une stratégie payante.

Le modem fera moins qu'en 2007, où la personnalité de Bayrou (fameux 3e homme) était pour beaucoup dans l'ascension du centre.

Les écolos devraient faire un meilleur score qu'en 2007 car les électeurs peuvent davantage se lâcher dans les urnes et ne pas céder au vote utile. Mais sera-t-il considéré comme une option de vote sanction (fort utile quand le parti au pouvoir est si impopulaire) ?

Il reste moins de deux mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Ven 17 Avr - 16:59

Européennes: la gauche moins démobilisée que la droite



16 mars 2009
- Traditionnellement
marquées par un fort niveau d’abstention (53% en 1999, 57% en 2004),
les élections européennes pourraient connaître un nouveau record cette
année. En 2004, à trois mois du précédent scrutin, 69% des électeurs
déclaraient avoir l’intention de voter. Cette année, ils ne sont plus
que 49% selon l'intentions de vote Ipsos-Le Point réalisée ce week-end.
La crise économique semble donc, pour l’instant, avoir un effet plutôt
démobilisateur que l’inverse. Cette très faible mobilisation n’est
cependant pas identique quel que soit l’électorat. Ainsi 58% des
électeurs de Ségolène Royal au second tour de l’élection présidentielle
ont l’intention de se rendre aux urnes le 7 juin prochain contre
seulement 43% de ceux de Nicolas Sarkozy.


Ce
différentiel de mobilisation se traduit par un rapport gauche/ droite
très favorable à cette première dans les intentions de vote. Avec 50%,
les différentes listes de gauche et d’extrême gauche démarrent la
campagne avec un niveau très supérieur à celui enregistré en 2007 (36%)
et également plus élevé que lors du scrutin européen de 2004 (46%).Pour
autant, le niveau important dont est aujourd’hui créditée la gauche non
socialiste (9%pour le NPA, 9% pour les Verts et leurs alliés, 6% pour
le PC et le Parti de gauche, 2% pour LO) permet aux listes UMP/Nouveau
Centre (27%) de devancer les listes du PS (24%). La faible
mobilisation des sympathisants du Modem explique le niveau d’intentions
de vote en faveur des listes du mouvement de François Bayrou (10%).Si
les élections européennes avaient lieu dimanche prochain et si vous
aviez le choix entre les listes suivantes dans votre région, quelle
serait celle pour laquelle il y aurait le plus de chances que vous
votiez ?
Rappel Européennes 2004
%
Rappel Présidentielle 2007 (1er tour)
%
Certains d'aller voter, exprimés (1)
%
2,61,3 Listes Lutte Ouvrière2
4,1 Listes du Nouveau Parti Anticapitaliste9
5,91,9 Listes Parti Communiste et Parti de Gauche6
28,925,9 Listes du Parti Socialiste24
7,42,9** Listes Les Verts - Europe Ecologie9
12*18,6 Listes du MoDem10
16,631,2 Listes UMP - Nouveau Centre27
8,43,4*** Listes MPF et CPNT6
-- Listes Debout la République1
9,810,4 Listes du Front National5,5
-- Listes du Parti de la France0,5
100
(1) 15% des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.(*) Score obtenu par l'UDF.(**) Somme des scores obtenus par Dominique Voynet et José Bové.(***) Somme des scores obtenus par Philippe de Villiers et Frédéric Nihous.

Federico Vacas
Directeur d'études – Ipsos Public Affairs
federico.vacas@ipsos.com
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Ven 17 Avr - 17:04

La dernière analyse que je viens de poster contredit ma perception de la situation (sur la mobilisation gauche/droite en faveur de la droite, du moins en temps normal). Nous verrons si l'électorat sarkozyste, qui est encore bien présent, décide tout de même de se rendre aux urnes en juin.

Comme je le lisais sur Agoravox, les gros partis n'ont peut être pas envie de cette élection devienne "importante", puisque l'abstention leur profite, surtout quand l'élection est à la proportionnelle (ce qui favorise les petites formations).
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Ven 17 Avr - 22:48

N'oublions pas une autre possibilité, outre le désintérêt pour ces élections, l'abstention motivée par des raisons politiques, autrement dit le boycott. Un appel circule actuellement, c'était l'occasion d'en parler.

Citation :
Boycott des Elections européennes : un Appel
jeudi 16 avril 2009 (10h48)

Le boycott est l’arme de la démocratie directe ! Les 6 et 7 juin, les Français et les électeurs des vingt-six autres pays européens sont appelés à élire « leurs » représentants au Parlement européen.

La participation à l’élection européenne rend les citoyens européens complices des manipulateurs de Traité de Lisbonne, cette lamentable copie du Traité constitutionnel (TCE), rejeté par 55% des électeurs français. Et autant de Néerlandais. Sans compter tous ceux à qui on n’a pas demandé leur avis.

Sous l’impulsion de Sarkozy, qui se croit toujours président de l’U.E, les députés français se sont affranchis de leur devoir de délégation et de représentation. Ils nous ont trahis ! Accepter d’élire de nouveaux députés européens, c’est accepter que les dénis de démocratie deviennent une habitude. Par cet acte honteux, les députés français ont franchi la ligne, ils ont choisi le camp des notables contre celui des citoyens.

Nous, signataires de cet appel au boycott, refusons de tendre l’autre joue.

Les députés français nous ont floués a posteriori, les députés européens font mieux : ils nous préviennent que nous sommes floués a priori. En effet, ils nous appellent à voter pour un Parlement sans pouvoir et des députés sans mission, quoique grassement rémunérés.

Certains candidats de la gauche radicale ne sont pas très à l’aise lorsqu’il s’agit de détailler leur actions futures : l’un d’entre eux promet de favoriser les référendums d’initiative citoyenne… Étonnante reconversion pour quelqu’un qui s’est tant battu contre le Traité de Lisbonne car cette possibilité offerte aux peuples est une des nouveautés du traité honni… s’il devient, un jour, applicable. En plus, ces référendums nécessitent au minimum un million de signatures de citoyens européens et seront « proposés » à la souveraine Commission laquelle statuera sur leur opportunité. Autant dire que le référendum européen devrait, assez rapidement, figurer sur la liste des espaces démocratiques en voie de disparition.

Car la démocratie, quand il s’agit de l’Union européenne, a des allures de dictature tranquille. Les peuples résignés s’y sont habitués. Seul un boycott politique, argumenté et revendiqué peut nous sortir de la torpeur d’une élection sans enjeu.

Boycotter sans détour cette élection !

Boycotter est un acte de démocratie directe ! Boycotter ne nous empêche pas de faire campagne contre le totalitarisme de l’Union européenne.

Un autre candidat est encore plus fumeux. Il envisage sereinement de mettre en place une Constituante qu’il proposerait à… la Commission.

Personne ne sait comment ce spécialiste des fauchages volontaires parviendra à attirer suffisamment de députés européens pour adhérer à son idée et surtout comment il convaincra la Commission. Par un référendum d’initiative citoyenne, sans doute…

La majorité du Parlement européen serait-elle composé de députés anarcho-communistes, ce qui ne risque pas de se produire avant l’an 3050, que les technocrates de la Commission ne devraient pas accepter avec facilité cette idée de Constituante.

La Commission européenne est le bras armé des capitalistes en Europe. Même si une « actio popularis », emmenée par un ramassis de salopards en salopette, la visait, elle pourrait toujours compter sur la Cour de Justice des Communautés européennes.

Bien planquée dans un véritable bunker au Luxembourg, un paradis fiscal soit dit en passant, cette tanière de super-juges symbolise le totalitarisme juridique d’une construction européenne qui s’est faite sur le déni des peuples. Les arrêts de cette cour suprême sont inattaquables ou presque. Confessionnal ou conseil de discipline, la Cour de Justice se la joue autoritaire. Les représentants des Etats membres y défilent, la tête basse, et en sortent, les fesses rougies.

La Cour de Justice des Communautés européennes est sans doute l’instance la plus discrète mais aussi la plus despotique. Une entité occulte, au service des puissances de l’argent, en quelque sorte puisqu’elle n’a cessé, en quarante ans, de promouvoir le libéralisme le plus violent à coups d’interprétation fantaisistes des traités lorsque les textes n’étaient pas suffisamment précis. Ses pouvoirs ne cessent de s’étendre de traités en traités, les Etats membres perdent de plus en plus leurs prérogatives au bénéfice de cette curieuse institution qui semble les narguer.

On dira que nous exagérons et que les menaces sur la démocratie ne peuvent en être arrivées à ce point critique, qu’il est possible de changer encore la donne. Peut-être mais certainement pas de l’intérieur ! Restent des solutions plus concrètes : la grève générale reconductible dans tous les pays européens dont nous souhaitons qu’elle émerge du mouvement social. Et le boycott comme arme de démocratie massive ! Une pétition qui recueillerait un million de signatures pour le boycott sera une formidable claque aux petits arrangements entre amis. Le boycott permet de refuser le jeu des élections dont la Commission a pipé toutes les règles.

“Nous, les initiateurs et premiers signataires de l’appel au boycott, ne voulons pas changer les règles du jeu mais changer le jeu”. (André Breton)

>> http://www.digitmaking.com/boycott/Boycott/Bienvenue.html

Le collectif Bellaciao n'appellera à voter ni pour le NPA, ni pour le Front de Gauche, encore moins pour les écolos ou le ps et surement pour personne, puisqu'ils envisagent d'appeler à l'abstention constructive (voire à ne rien dire).

>> http://bellaciao.org/fr/spip.php?article84077

Voici des exemples d'autres positions non mentionnées jusqu'ici à propos de ces élections. Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Morgan77
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 451
Age : 26
Ville : Dammarie les lys
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mer 22 Avr - 11:58

Vote blanc < 50 % ?
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Dim 26 Avr - 16:50

Pas grand chose à se mettre sous la dent concernant les européennes. A part l'affaire de la vidéo de Dati dans un état second et le meeting d'Aubry à Toulouse en compagnie des têtes de listes des PS de toute l'Europe, les médias n'ont rien retenu de marquant.

Pendant ce temps, les jeunes populistes en campagne dans un bus, reçoivent des œufs à Lyon et montent de toute pièce une histoire abracadabrantesque.

Et un nouveau sondage est tombé !

>> http://www.csa-fr.com/dataset/data2009/opi20090416-intentions-de-vote-dans-la-perspective-des-elections-europeennes.pdf

Partis
avril 09
mars 09
LO
2
=
NPA
7
-2
Front de Gauche
3
-3
PS
25
+1
Verts
10
+1
Modem
12
+2
UMP-NC27
=
Debout la République
1
=
MPF
5
-1
FN
8
+2,5
On note un retour des partis traditionnels, même le PS se maintient quand la gauche de la gauche plonge. L'extrême droite quant à elle se renforce et c'est là que je tire la sonnette d'alarme.

En effet, en lisant le détail des résultats, un chiffre me saute aux yeux. Chez les jeunes de 18 à 24 ans, le FN réalise un score de 18% d'intentions de votes ! C'est à dire que le parti du borgne arriverait second dans cette tranche de la population, derrière le PS à 29% mais devant le NPA à 12% (qui réalise pourtant son meilleur score toute catégories confondues), devant l'UMP à 12%. Étrange aussi, chez les 25 à 29 ans, le FN ferait 1% ! Un peu inquiétant.

Puisque nous parlons sondage, sachez que TF1 s'est allié avec Opinion Way, le sulfureux institut, délaissant TNS Sofres qui se retrouve à donner les résultats à France2.

Et Sud-Ouest publie un sondage CSA qui nous apprend qu'en 2 ans... rien n'a changé ou presque. Si l'élection présidentielle avait lieu demain... L'électorat du nain serait stable à 28%, Royal s'effondrerait à 20,5 alors que Bayrou se conforterait à 19. Besancenot doublerait son score à 8%, Le Pen serait derrière lui à 7,5, mais l'extrême droite resisterait avec de Villiers et Nihous qui gagnent chacun des points.

>> http://news.google.com/news/url?sa=t&ct2=fr/0_0_s_5_0_t&usg=AFQjCNHVxtMz8s2Ux3-STFmr8N3YJvgXiA&sig2=WoJZJxidWyTF-LAhgM9LZg&cid=1300620276&ei=d5D0SaD6NeHOjAeyqYS2AQ&rt=SEARCH&vm=STANDARD&url=http://www.sudouest.com/accueil/actualite/france/article/571924/mil/4453827.html

L'ensemble des votes pour la gauche passerait de 36,43 à 39,5%.
L'ensemble des votes pour la droite passerait de 46,15 à 41,5%.
Le reste irait à Bayrou pour le centre.

Mais évidemment, si les élections avaient lieu demain, il ne s'agirait pas tout à fait des mêmes candidats, surtout pour le PS j'imagine...
Notez enfin que les sondages réalisés 2 jours avant l'élection de 2007 donnaient des résultats qui différaient assez significativement des vrais résultats. Les écarts donnés ici ne sont donc pas très significatifs. Sans compter sur les autres limites des sondages...

Si vous avez bien compris, les européennes ne porteront que sur des enjeux nationaux et les sondages feront davantage la campagne que les politiques et les citoyens. Rien de très rassurant !
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
bosco
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Age : 32
Ville : Angers
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Lun 27 Avr - 17:03

Ces sondages font plus penser à de la manipulation de vote qu'a de vrais sondage !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesminardistes.tk/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mar 28 Avr - 16:38

Pourquoi de la manipulation sur ces sondages là ? Évidemment, c'est à prendre avec des pincettes, mais je doute ceux-ci particulièrement servent à orienter le vote.

Qui observe les détails des sondages ?

Je rappelle que selon CSA, 21% des 18-24 ans (déclarant aller voter) voteraient à l'extrême droite. C'est une donnée importante qui ne mérite pas d'être étouffée ou renvoyée d'un revers de manche.

Le score du Front de Gauche est assez catastrophique, finalement l'extrême-gauche est loin de concurrencer le PS même si il y a une progression par rapport à d'habitude. On peut penser que le vote sanction profiterait davantage au PS qu'au NPA.

Sans compter tous ceux qui ne se sentent représentés par aucun parti présentant une liste.

Certains partis feraient bien de se remettre en cause.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 7 Mai - 17:12

Nouveau point sur les européennes !

Les jours passés, l'élection européenne est revenu à plusieurs reprises sur le devant de la scène... pour la mauvaise cause. Avec tout d'abord l'affaire des listes antisionistes de Dieudonné, que l'Elysée a dit vouloir interdire. Du coup une belle pub pour l'extrême-droite. Le 5 mai, le nain a fait un discours de campagne à Nîmes, devant des militants UMP prêts à fêter (sans le dire) les 2 ans d'un funeste anniversaire. Résultat, bien que les listes du parti de la majorité ne viennent tout juste d'être closes, c'est bien la droite qui reste plus audible que la gauche. Il faut dire que la semaine sociale du 1er mai (avec tous les partis de LO au... Modem dans la rue) a été marquée une épidémie de désinformation grippe A porcine H1N1.

Au niveau des thèmes de campagne, du grand classique. La droite sarkozyenne nous serre les bonnes méthodes avec l'insécurité, l'immigration (vue de façon néfaste), la peur, la peur et encore la peur. La gauche (même le PS qui redécouvre les manifs) préfère traiter de la crise économique et de ses conséquences, de la mauvaise politique sarkozyste ( son ami Barroso pour faire plus européen).

Le social sera-t-il le thème qui aura le plus d'importance aux yeux des électeurs ? A priori c'est parti pour.

Au niveau des sondages

Tout d'abord, sachez que j'ai réalisé un graphique avec un tableur qui compte actuellement 8 sondages étalés sur 7 mois avec 4 instituts différents ( euro 2004 1er tout prési 2007). Les résultats sont tout à fait cohérents. Il y a peu de différence entre les partis. Si on effectuait un classement il serait presque toujours le même. Je le posterai bientôt pour que vous jugiez par vous même. Par contre, on ne peut pas distinguer de changements significatifs, les cartes seront sans doute largement rebattues les derniers jours.

IPSOS a sorti le 4 mai un nouveau sondage :

Citation :
Européennes : l’opinion publique n’est pas encore en campagne

4 mai 2009 - Avec un niveau de votants potentiels à 44% dans la dernière mesure d’intentions de vote Ipsos-Le Point, nettement en retrait de ce que l’on mesurait un mois avant les scrutins de 2004 et de 1999, on battrait certainement un record d’abstention si les élections européennes se tenaient aujourd’hui. Les électeurs ne se sentent pas encore concernés par la campagne, mais les choses peuvent bouger d’ici au 7 juin. Pour le moment, on enregistre un fort différentiel de mobilisation selon la classe d’âge (30% de votants potentiels chez les moins de 30 ans contre 63% chez les plus de 60 ans), qui explique en partie la bonne tenue des listes UMP, mesurées en tête à 27%. Le rapport de force global reste toutefois favorable à la gauche, qui totalise 48% d’intentions de vote, soit 3 points de plus qu’en 2004.

Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les listes suivantes dans votre région, quelle serait celle pour laquelle il y aurait le plus de chances que vous votiez ?

LO
2
NPA
7
Front de Gauche
6
PS
23
Europe Écologie
10
Modem
11
UMP
27
Libertas
6
Debout la République
1
FN
5
Autres
2
>> http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/articles/2825.asp

Infographie IFOP : http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/20090504.OBS5609/elections_europeennes__tous_les_sondages.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Jeu 7 Mai - 18:39

Donc plusieurs points à noter.

Mobilisation plus importante chez les plus vieux que chez les jeunes. Or les plus de 60 ans votent massivement à droite et les moins de 30 ans massivement à gauche. La jeunesse sera donc une des clés du scrutin.

Beaucoup de tergiversations entre le PS, les écolos et le Modem. On remarque en mettant en parallèle les différents sondages que les échanges de voix se font entre ces partis. Difficile d'évaluer leur futur score.

La droite de la droite chute progressivement dans les sondages (environ 13) et Libertas semble en voie de battre le FN. La gauche de la gauche stagne à 15. Un sondage à la proportionnelle favorise les petites formations.

Sur le dernier sondage IPSOS (qui suit la logique de ses prédécesseurs), l'UMP réalise plus des 2/3 du score total de la droite, alors que le PS fait moins de la moitié du score de la gauche. Rappelons que l'ensemble des partis de gauche fait quasiment 10 points de plus que la droite.

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mer 13 Mai - 19:36

Toujours aussi seul je suis, à couvrir l'actualité de cette élection (pourtant il y a du passage sur ce forum).

Petit rappel des messages précédents : + il y a d'abstention + l'ump fait un score important - bien l'europe et la france se porteront (et + difficile il sera de critiquer).

Vous ne me lirez jamais offrir des fleurs à n'importe quel parti, ou alors fait exceptionnel et pour une occasion précise, mais il est certain que je ne défends ni l'abstention, ni le vote blanc (ou nul), ni bien entendu le vote ump ou extrême droite.

Like a Star @ heaven le mot clé est "jeunesse"

Il est clair - mais ça va mieux en le disant - un vote ça ne va pas changer la face du monde, ni de l'europe d'ailleurs. (surtout dans notre beau régime 'no data' qui sévit en France en 2009). Je ne vais pas rabâcher le discours à propos ce magnifique droit gagné de hautes luttes par nos aïeux. D'autant plus que je pense plutôt qu'il s'agisse d'un leurre laissant planer le doute sur la démocratie et le prétendu pouvoir du peuple souverain.

Cependant en l'occurrence, quand on s'abstient c'est pour faire passer un message (ou parce qu'on s'en fout royalement, mais même dans ce cas aussi il y a un message). Le message est censé être décrypté par les médias, pour qu'il soit révélé au reste du peuple qui ouvre alors les yeux d'un beau "eureka" ! Et dans les faits ? Rien ne se passe, les absents étant considérés comme ayant toujours torts. Souvenez aussi que le vote n'empêche pas la lutte.

Donc selon mon humble jugement, d'un point de vue "stratégique", il y a davantage de raisons d'aller le voter, bien que ce ne soit pas très excitant. Et puis on peut croire au programme de tel ou tel parti aussi (!).

Côté sondages :

Rien ne bouge ou presque. Tout les "groupes de partis" semblent se maintenir dans les mêmes eaux, et ça depuis plusieurs mois (aucune dynamique preuve que la campagne est nulle). C'est à dire que la gauche de la gauche se stabilise à 15% et la droite de la droite à 13%. La dernière zone de turbulences est celle pouvant être qualifiée de "centriste". En effet, on continue d'assister à un transferts de voix entre le PS (qui baisse), les écolos (qui dans certaines régions pourraient doubler le PS) et le modem (en légère progression). J'oubliais l'ump, en tête à 27% grâce à son fidèle électorat (quoique 1/4 de 1/2 des électeurs ce ne soit pas transcendant) et profitant d'une campagne insipide (voulue ?).

Les instituts intègrent maintenant une nouvelle option pour les sondés, les autres partis (en fait toutes les listes sont présentées pour chaque région). Et là, 2% des sondés disant participer au scrutin choisissent une de ces listes. Comment font-ils alors que déjà, les gros partis on en parle presque pas dans le cadre des européennes ? Je n'en sais rien. Par exemple, qui peut bien se prononcer pour la liste dissidente des ex-FN menée par un 6e couteau du parti au borgne ? J'aimerais mettre un visage sur ce pourcent.

Côté campagne :

Attendez, je fouille dans ma mémoire... Je crois que le PS a fait un meeting ce soir même, mais où ? mystère et boules de gommes. Sarkozy était en Allemagne ce week-end avec Merkel pour discourir devant les jeunes CDU (= jeunes populistes version Deutschland). Par contre Merkel ne débarquera pas en France, alors qu'Obama oui (veille du scrutin), ce qui pourrait bien doper le parti du nain, alors même qu'ils sont en désaccords sont pas mal de sujets comme la Turquie par exemple... Encore faut il le savoir et je doute que JP Narcy le note.

Le plus intéressant c'est que les européennes pourraient bien faire un plus gros pshiiiiiiit que la grippe A du cochon H1N1, puisqu'il tout le monde pourrait oublier ces élections dès le surlendemain des résultats que nous connaîtront soit dit en passant de façon officielle à 22h. Enfin quand je dis tout le monde Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mer 13 Mai - 23:12

Les sites des partis pour les élections européennes :

Les européennes ne passionnent pas les foules, ce postulat est définitivement validé. Elles ne passionnent pas non plus les partis politiques. A l'heure où on entend que tel député est parti aux USA pour prendre des conseils sur la campagne d'Obama sur le net, la traduction ne se traduit pas dans les faits sur la toile. Ici, nous allons nous intéresser aux sites des partis (ou des listes indépendantes), ou au moins à un maximum d'entre eux.

LO >> http://www.lutte-ouvriere.org/spip.php?rubrique52

Tout se passe sur le site même du parti trotskyste. Il n'y a vraiment rien de rien, le dernier message date de février. Nous avons la constitution des listes par région. Le parti n'envisageant pas de glaner le moindre élu snobe totalement la campagne et du coup économise pas mal d'argent. Le message est clair, si vous votez pour nous, ça n'a rien à voir avec l'Europe (puisqu'il n'y a pas la moindre trace de programme).

Au passage, je note pour ma gouverne qu'ils ont un peu modernisé l'interface... Aucune interactivité.

NPA >> http://www.npa-europeennes2009.org/

Le NPA a ouvert un site pour l'occasion. C'est en tombant dessus que je me suis posé cette question : combien de personnes peuvent donc se rendre sur un tel site ? Au moment où j'y suis passé, nous étions 31 (en heure creuse). Je ne sais pas si c'est beaucoup, je ne sais pas non plus si ça a un impact quelconque à part convaincre des convaincus la plupart du temps et bien sûr, fournir du matos aux militants (affiches et tracts) + demander des sous voire l'adhésion ! D'ailleurs je n'ai ni vu le bouton "don" ni "adhésion" sur ce site du NPA. La page d'accueil est plutôt bien faite, sans prétention certes, mais elle est claire. Chaque tête de liste a sa vignette, on retrouve une carte de France cliquable pour connaître les candidats de sa région, un module programme, un module meeting, en flash les affiches (dont deux utilisant le bleu et blanc !) et des vidéos. Remarquez, on n'en demande pas plus.

La tête et le nom de Besancenot sont placées bien en hauteur sur la page, d'ailleurs on le retrouve sur chaque affiche annonçant un meeting (puisque les candidats sont d'illustres inconnus). Comment le NPA pourra se défendre que tout ne tourne pas uniquement autour du facteur, puisque son nom est absolument partout ? Comme d'habitude, c'est logique. Bref, le NPA vise les 5% (qu'il aura à coup sûr) et investit donc dans un site pro. Aucune interactivité a priori (quoique le site du NPA possède un forum).

Front de Gauche >> http://www.frontdegauche.eu/

Le FDG c'est l'alliance du vieux PCF et du nouveau PG de Mélanchon (aussi appelé Merluchon) et d'un morceau du NPA (dont je ne sais pas si il est définitivement séparé, mais quelques semaines après sa constitution c'est étrange). Front de gauche assez limité donc, surtout si on veut le comparer au Front populaire dont on entend parfois le nom sur certaines chaînes à certaines heures. Il y a des stratégies politiciennes derrière tout ça, c'est assez compliqué, surtout si on additionne les diverses théories des gens de Bellaciao.

Mais là on parle du site internet. Comme il le dit lui-même "c'est parti !, ouais ! Pour quoi, on ne sait pas... Celui-ci est complet. J'ai été tout d'abord surpris de voir Stalone de la World Company pour illustrer le premier article, puis j'ai compris que le site misait sur une touche d'humour anticapitaliste assez subtile. Il me dit que nous sommes 477 personnes sur le site, dois-je le croire ? On retrouve les mêmes modules que sur le site du NPA, plus des articles, une newsletter et pas mal d'autres rubriques sur l'Europe (ha oui c'est le sujet n'est-ce pas), les autres listes, et même une webTV (jukebox dailymotion en fait). Il faut dire qu'il reste des sous dans les cartons place du maréchal Fabien. Autant que ça serve. Dans les carnets de campagne, ça tape dans tous les sens et comme moi aussi je critique tout le monde, c'est assez plaisant (par exemple sur le centrisme des écolos).

Côté interactivité, il y a les "blogs des comités de soutien". A vrai dire, j'ai été surpris par le nombre, je dirais 60 à peu près. Si j'ai bien compris, le truc c'est que des blogueurs transfèrent leur blog sous l'interface du "comité de soutien". Ainsi le contenu se trouve être présenté avec à droite les liens du site du FDG. J'y ai retrouvé Eva de R-sistons (vous suivez j'espère). Donc ce ne sont pas que des sections locales, il y a aussi des citoyens blogueurs seuls. En gros c'est une communauté. Je n'ai pas tout visité pour dire si ça marche bien.

Notez que "Le site du Front de Gauche utilise le logiciel libre Joomla. Pour une navigation libre sur Internet, utilisez le navigateur Firefox." et qu'ils sont fiers de le dire, au cas où des internautes anti-hadopi passeraient dans le secteur. Techniquement il y a un bug quand même au niveau de la navigation car chaque clique entraîne une nouvelle page...

Bon alors, le FDG ça fera mieux ou moins bien que le NPA ? Au niveau du site, ils gagnent la bataille, mais la propagande sur internet n'est pas la clef du scrutin.

PS >> http://changerleurope.fr/

Europe Écologie >> http://www.europeecologie.fr/

Modem >> http://europe.lesdemocrates.fr/

UMP >> http://www.ump2009.eu/

DlR >> http://www.europeennes2009.fr/

Libertas >> http://www.libertas2009.fr/

FN >> http://www.fn2009.fr/

AL >> http://www.votre-europe.fr/

EDE >> http://www.europe2009.fr/

AEI >> http://www.alliance-ecologiste-independante.fr/

NEWROPEANS >> http://www.newropeans2009.com/France/

Europe Décroissance >> http://www.europedecroissance.eu/

Union des Gens >> http://www.uniondesgens.fr/

VOUS EN CONNAISSEZ D'AUTRES ??

Le reste... A SUIVRE (c'est suffisamment long comme ça).
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
bosco
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 507
Age : 32
Ville : Angers
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mar 19 Mai - 10:00

le partis fédéraliste >> http://www.parti-federaliste.fr/fr/04_elections_03.php

Communistes >> http://www.sitecommunistes.org/euro09.htm

Parti breton >> http://europe2009.partibreton.org/

Centre national des indépendants et paysans >> http://www.cni.asso.fr/

Parti de la france >> http://www.parti-de-la-france.fr/

Alliance Royale >> http://www.allianceroyale.fr/

Solidarité - Liberté, justice et paix >> http://www.solidarite-france.fr/spip/spip.php?article3

Parti antisioniste >> http://www.partiantisioniste.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesminardistes.tk/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   Mar 19 Mai - 19:33

Certaines listes font peur quand même Suspect

Je crois que nous avons parlé de tout le monde maintenant.

Concernant les sondages, puisque j'en parle beaucoup, j'attire votre attention sur ce post : http://europeennes.blogs.liberation.fr/campagne/2009/05/voici-mon-deuxi%C3%A8me-papier-sur-ces-%C3%A9lections-europ%C3%A9ennes-le-premier-ma-valu-quelques-commentaires-et-ce-2e-papier-traite.html !

Comment analyser des chiffres en ne parlant que de valeurs relatives et jamais nominales ?

Considérant le nombre de votants et le taux d'abstention, voici l'évolution réelle des partis depuis le 1er tour des présidentielles de 2007 (dernière élection nationale), voici les chiffres obtenus :

LO 0,88
NPA 0,72
Front de Gauche 1,21
PS 0,50
Verts Europe Ecologie 3,73
Modem 0,41
UMP-Nouveau Centre 0,53
FN 0,34

Avec environ 50% d'abstention et selon les derniers sondages, le PS perdrait la moitié de ses électeurs, tout comme l'UMP (ce qui relativise tout de même les une des journaux actuellement), le FN dégringole, le NPA fait moins bien que la LCR (ce qui relativise ici la réussite de cette mutation). Ce sont des listes qui n'existaient pas en 2007 qui gagnent des électeurs, le Front de gauche (coalition PC et ex-PS) ainsi que les écolos (avec comme clef de voute les Verts dont le score était catastrophique en 2007, du fait du "vote utile").

Pendant ce temps, 2 nouveaux sondages viennent de sortir et je continue de remplir mon tableau. On verra qui au final aura dit juste entre Ifop, CSA, Ipsos, Opinion Way et Viavoice... et nos propres pronostics.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
Topic ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Européennes 2009 : il faut bannir Israël de l''UE !
» Bonne Année dans les langues Européennes
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Elections européennes - juin 2009
» Réforme institutionelles européennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: