COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Motion "services publics" du Censier - extension du mouvement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Motion "services publics" du Censier - extension du mouvement   Mar 10 Fév - 20:17

Preuve que le mouvement universitaire se place dans une lutte globale contre la politique libérale du gouvernement, cette motion adoptée au Censier :

Citation :
Motion « services publics »

La motion suivante, appelant à une extension du mouvement à d’autres catégories, est votée à l’unanimité :

L’assemblée générale des personnels de Paris 3 constate que les réformes actuellement en cours dans l'université participent d'une attaque globale contre les services publics. Dans le contexte actuel de crise économique et alors que la politique du gouvernement consiste essentiellement à mettre les moyens de l'Etat à disposition des intérêts privés, cette politique est particulièrement insupportable et appelle une réponse globale.

– la casse de nos statuts : le décret réformant le statut des enseignants chercheurs, contre lequel nous nous battons, n'est que la dernière en date des réformes qui attaquent les statuts de toutes les catégories de personnels de la fonction publique : individualisation des rémunérations et des carrières pour les personnels administratifs et techniques, bientôt rémunération au mérite des professeurs des écoles... La mastérisation des concours de recrutement des enseignants du secondaire et du primaire, dont nous exigeons le retrait, participe de la même logique d'accroissement des inégalités et de fragilisation des personnels.

– suppressions de postes et restrictions budgétaires : 1090 suppressions de postes cette année dans le secteur enseignement supérieur/recherche, 13 500 dans le secondaire, 30 000 annoncées pour l'ensemble de la fonction publique. C'est un plan social de grande ampleur que le gouvernement met en oeuvre, alors même que l'augmentation dramatique du chômage sur le dernier trimestre et la crise économique rendent l'accomplissement de nos missions tout à la fois plus difficile et plus indispensable que jamais et exigeraient au contraire un plan ambitieux de création de postes.

– Précarité et externalisations : dans l'enseignement supérieur, ce sont 1/3 des personnels enseignants ou BIATOS qui sont en statuts précaires. L'externalisation forcée d'une part croissante de nos tâches et la disparition annoncée des catégories C conduisent à une situation insupportable qui allie le gâchis des deniers publics ainsi distribués au privé, l'aggravation des conditions de travail et la dégradation du service rendu au public.

La communauté universitaire tout entière, enseignants-chercheurs, personnels administratifs et techniques, étudiants est entrée en lutte contre cette politique. Nous invitons nos collègues de l'enseignement primaire et secondaire, de la fonction publique et au delà tous les salariés à débattre de l'opportunité et des moyens à mettre en oeuvre pour mener ensemble ce combat indispensable à la survie d'un service public digne de ce nom.

Réunion débat
: pour la défense du service public de l'enseignement, de la recherche et de l'éducation, Censier, jeudi 12 février 18 heures
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
astrakan
Invité



MessageSujet: pourquoi des revendications ?   Ven 27 Fév - 14:07


Pourquoi devrions nous s'insurger, se révolter contre les bouleversements actuelles qui viennent ébranler les piliers pourries de facultés agoniques ? D'une, la première ambition, vocation si j'ose dire, de l'université est sa fonction critique ; voit-on encore une fonction critique dans nos universités ? Une vraie qui se révolte , qui réfléchit les programmes, qui les rejète, qui s'éberlue extraordinairement devant foutaises, forfanteries professorales au lieu de " capitaliser" ses petits crédits, de gravir les super-échelons personnellement, bien imbu, bien rebutant hors mis pour soi même?s'adonner à la petite concurrence, avec ses petits instruments de dissection, bien rusés, bien viscieux, sournoisement perfide et malotru? au fond, étudiants et ramassis de pseudo-chercheurs , planqués du service public, lécheurs de pine banquistes sont le tas de fumier à la merci et en grandes effluves latrinales devant galeux et abjectes rapaces . Fonction critique zéro . Fornications 700 pourcent. des preuves ? l'assemblée administrative d'abord avec les intervenants extérieurs . première contamination, perte des pouvoirs centraux au profit des vampires de la finance . secondo, les orientations de recherches . ma cousine, doctorante biologiste va bûcher pendant quelques foutues années ( mais réjouie et enchantée de contribuer aux bonheurs de robots futurs - elle ne pense jamais avec sa tête, mais avec son coeur orgueilleux bourlotté de répugnantes satisfactions personnelles ) sur les effets nocifs des ondes balancées par les téléphones mobiles . S'il n'y a pas réponse à un marché là dessous! trust mondial ! Je vois Mr. SFR et Orange dandiner du train pour aguicher nos culs déjà grands offerts , déjà tous pointés au ciel, vagissant attendant l'heure de la grande débourrée. Et les réclames des grands criminels de l'armemement! Sans parler des théories et doctrines adaptatives, toujours brossées, luisantes, gominées, avachies, des fientes mielleuses,sans vague, dégoulinantes comme des chiasses, dysenteria acqueuse, amibienne ! Juste jeter un cou d'oeil dans quelques romans actuels, quelques magazines bien "high-life" tous appartiennent au même groupe, même sarabande, toujours, mirlitons , suceurs Lagardère, pot pourri de fientes, de grandes merdes serpentines, arabesques, entrechats... Pour nos fions offerts, vasselinés, a qui mieux mieux, du foutre plein les pipettes, les oscilloscopes, les lunettes, les latex éclatés! Nous ! Veaux d'or pour le sacrifice ! Déjà vendu à nos bourreaux pour la gloriole de nos croulants et sans scrupules géniteurs ! Les grandes et sordides étals de notre maman Etat n'attendaient que la grande rafle des festivités pour nous solder au plus offrant ! Des tonnes de clients ! "olalala ! même pour cet étouppé morveux, râleur et pleurnichard" balance son papa. Malgré son profil toucan, son cul bas, sa face de stomaché jaunissante et vinasseuse, ses orbites infectés de haine et de fascisme, ses moultes ingratitudes, ses façons Putain à vendre sa propre bidoche, le papa est aimé de ses enfants qu'il livre au bradage, à la mouscaille ! Une affaire ! Ils s'y sont pas trompés les acheteurs . Ils voyaient bien qu'un peu dressé, le babillard et anarchiste tout encouché de merde qu'il est, deviendrait un vrai mulet, bien docile, bien obéissant, comme il faut pour quelques usines,des subalternes rendus inoffensifs. Faut pas croire que ça s'est fait en quelques leçons de fouet, et de corrections soudaines! Le travail était bien en marche depuis longtemps, pas une minute à perdre avec des babillages, dégueulis oiseux et sensibleries goethiennes, mous de la trique, en somme tout le "bidet romantique" et les illusions des treblinka des culs enfarinés , glapissant en rouillant dans leur silos pour civets régalades de demain ! Non Non chevreaux abrutis, clabaudant chiots ! Vos usines à farcir le cerveau , la pré-révolution depuis la naissance! Misère, Mordieu! Vous voilà robotisés, même vos revendications insolentes, passablement humaine, sont silencieuses, programmées, écoutées avec grande attention, au fond de grands sièges de cuir décorés par de vrais pénitents en astrakan! Fais avec vos poils frisés, vos os poudreux,vos cheveux hirsutes, là ! On se fout bien de vos poires, manipulés et débiles fantoches! Sarkosy, votre numéro un, votre dieu!
allons, rien à faire , la foule est irrémédiable . Plus c'est cul et creux, mieux sa porte - encore des galleries entières, débordantes de farces à venir, soyez patients petits excités, ça arrive prochainement... mais pour l'instant : à la pipe, enfant !
Revenir en haut Aller en bas
joss56
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 27
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Motion "services publics" du Censier - extension du mouvement   Ven 27 Fév - 17:00

c'est du Slam ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
flo-cannois
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 601
Age : 25
Ville : Cannes
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Motion "services publics" du Censier - extension du mouvement   Ven 27 Fév - 17:32

On dirait un truc de totos...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Motion "services publics" du Censier - extension du mouvement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Motion "services publics" du Censier - extension du mouvement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 9ème Congrès de la Fédération CGT services publics
» Sauvegardes impossible avec "Services +"
» Terrifiant: le long calvaire de MARINA, à l'insu(?) des "services compétents"...
» Pour tout savoir de l'extension "Storm Legion" .... tremblez, Nobles Gardes !
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES ÉTUDIANTES-
Sauter vers: