COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 10:01

Citation :
Ce matin, les lycéens du lycée Mozart ont tenté un blocage pour rejoindre les étudiants dans la rue. Je ne sais pas encore quel ampleur prend le blocage. Quelques professeurs ont décidé de se mettre en grève aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Vianney
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 384
Age : 28
Ville : Valenciennes
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 14:03

Parodie d'AG à la Fac de Lettres de Valenciennes !! Evil or Very Mad
Pas de CR , vu qu'il n'y a rien à dire! DESOLANT!

Ah si, manifestation prévue à 10H30 Places d'Armes jeudi..
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 16:08

50.000 à Paris

Citation :
Entre 17.000 enseignants-chercheurs et étudiants, selon la police, et 50.000 selon les organisateurs, ont défilé mardi à Paris pour protester contre les réformes du gouvernement dans l'enseignement supérieur et l'éducation.

Sur la banderole de tête était écrit "Universitaires, chercheurs, Biatoss et ITA, étudiants, unis pour l'enseignement supérieur et la recherche", les Biatoss et ITA étant des personnels administratifs, techniciens, ingénieurs et bibliothécaires.
Les responsables du Snesup-FSU, de Sauvons l'université, Sauvons la recherche ou de l'Unef défilaient derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire "non à la casse des universités et de la recherche".
Les étudiants étaient venus en masse rejoindre, dans chaque cortège d'université, leurs enseignants, ont constaté des journalistes de l'AFP.
En plus d'universités franciliennes comme Paris-VIII (dont son président Pascal Binczak), Paris-XI, Paris-XII, Marne-la-Vallée, la province était très représentée, avec les université d'Orléans, de Tours, d'Aix-Marseille-I, de Nantes, de Bourgogne, de Caen, du Havre, de Strasbourg ou encore l'IUT de Lannion.
"Pécresse, express, université en détresse", pouvait-on lire sur une banderole.
Entendus ou lus, de nombreux slogans visaient la réforme de la formation des enseignants, un dossier dépendant surtout du ministre de l'Education nationale Xavier Darcos, lui aussi pris pour cible par les manifestants.
"La nomination d'une médiatrice", lundi par Valérie Pécresse, sur le statut des enseignants-chercheurs, "est une ridicule provocation qui n'est pas à la hauteur des milliers de manifestants", a affirmé à l'AFP Jean Fabbri, secrétaire général du Snesup-FSU, principal syndicat du supérieur.
"Nous faisons un appel solennel au gouvernement: pour sortir du conflit, il faut répondre aux revendications, c'est-à-dire le retrait du décret sur le statut et le report d'un an de la masterisation" (réforme de la formation), a résumé le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, qui a fait état d'une "mobilisation extrêmement forte".
"Il faut un plan pluriannuel de recrutement de scientifiques et stopper le démantèlement des grands organismes de recherche", a ajouté la présidente de Sauvons la recherche, Isabelle This Saint-Jean.
"La mobilisation a atteint un cap. Les étudiants sont inquiets", a affirmé Jean-Baptiste Prévost, président de l'Unef, en annonçant pour jeudi une journée de grèves et d'actions des étudiants.

5000 à Lyon, 2000 à Grenoble, 600 à Clermont-Ferrand

Citation :

Quelque 5.000 personnes, chercheurs, étudiants et enseignants pour la plupart, ont manifesté dans le calme mardi à Lyon, dans le cadre de la mobilisation nationale pour l'enseignement et la recherche, a-t-on appris auprès des organisateurs et de la police.
Les manifestants, à l'appel des syndicats, du personnel des universités de Lyon et des comités d'étudiants, ont réclamé l'"abrogation de la LRU" (réforme des universités) qui, selon les slogans des pancartes, mène à "la casse des Universités" et à leur "destruction".
A l'université de Lyon 2, le recteur a banalisé les heures de cours (cours supprimés et remplacés par une autre activité) de la journée, afin d'éviter les sanctions aux enseignants grévistes. A Lyon 3, plus de 70 enseignants qui assurent normalement des cours ou des travaux le mardi étaient en grève, selon le rectorat.
A Grenoble, où les heures de cours à l'université ont aussi été banalisées, 1.200 manifestants, selon la police, près de 2.000 selon les organisateurs, ont manifesté dans le calme dans l'après-midi.
A Clermont-Ferrand, 600 manifestants selon la police ont défilé dans la journée dans les rues du centre-ville.

6000 à Toulouse

Citation :

Entre 3.000 et 6.000 enseignants-chercheurs et étudiants, selon la police et les organisateurs, ont manifesté mardi après-midi à Toulouse contre les réformes du gouvernement dans l'enseignement supérieur et notamment contre la modification du statut des enseignants-chercheurs.
Les enseignants-chercheurs des trois universités de Toulouse, plus nombreux que lors de la manifestation du 5 février, ont défilé aux côtés d'étudiants, majoritaires dans le cortège, et d'enseignants du CNRS, de l'INSERM, des IUT et IUFM, a constaté une journaliste de l'AFP.
Le président de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, Daniel Filâtre, avait pris place dans le cortège pour soutenir les enseignants-chercheurs.
"Je souhaite la révision du décret Pécresse et qu'il soit repensé de manière collective. Les universitaires sont des gens engagés dans leur mission qu'il faut considérer", a-t-il déclaré.
Sur la banderole en tête de la manifestation était écrit "Contre la sélection sociale, contre la casse du service public".
"La nomination d'une médiatrice" lundi par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse pour déminer le conflit "n'est qu'une manoeuvre dilatoire. Valérie Pécresse ne propose aucune avancée et son discours n'est pas à la hauteur des espérances", a affirmé Xavier Lambert, délégué Snesup-FSU.
De leur côté, "les étudiants poursuivent la construction de leur mouvement social, qui ne se réduit pas à un soutien aux enseignants-chercheurs. Nous refusons la mise en concurrence des universités, la précarité étudiante et l'absence de débouchés pour les universitaires", a déclaré la présidente de l'Unef Midi-Pyrénées, Ludivine Labbé.
Les syndicats et organisations ayant appelé à la manifestation réclament un retrait du décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs, de la réforme de la formation des enseignants et l'abandon des suppressions de postes dans le supérieur et la recherche.

Plusieurs centaines à Montpellier, comme à Nantes. Nouvelle journée de mobilisation jeudi !
Revenir en haut Aller en bas
Sev'ND
De passage
De passage
avatar

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 24
Ville : St Sebastien, Nantes
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 17:28

à Nantes on aurait pu être plus...
ça gueulait pas beaucoup, on était étonnés nous, les lycéens!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 17:56

Autant pour moi, plus 3500 personnes à Montpellier.

Également étonné du fait que ça gueulait pas beaucoup, voire très très peu, l'Unef étant parfois même les plus bruyants, c'est dire ! M'enfin la mobilisation prend vraiment de l'ampleur chez moi, c'est l'essentiel.

Quelques photos prises par moi :



Revenir en haut Aller en bas
joss56
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 27
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 18:32

Citation :

Réformes de l'université: faible mobilisation à Brest

Cet après-midi, à Brest, peu d'étudiants et d'enseignants se sont mobilisés pour protester contre les réformes du statut d'enseignant-chercheur et de la formation des enseignants. Il était prévu de perturber le déroulement du Conseil des études et de la vie universitaire de l'Université de Bretagne occidentale. Le projet n'a pas abouti en raison du faible nombre de participants réunis sur le parvis de la faculté des lettres.
Finalement, la cinquantaine d'étudiants s'est rendu à la mairie. Là, dans le hall, en compagnie d'une vingtaine d'enseignants-chercheurs, ils ont assisté au cours d'histoire donné par une professeure.


Dernière édition par joss56 le Mar 10 Fév - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
Valentin44
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 798
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 18:32

Citation :
Nous étions entre 2000 et 2500. Nous sommes partis de place Bretagne
vers 15h30, pour nous diriger vers le passage Pommeraye où nous avons
fait retentir nos chants militants. Puis nous sommes allés au château
des Ducs en passant par la place du Pilori et la cathédrale. Là-bas, un
certain nombre d'entre nous sont entrés et ont déployé deux
banderoles : "contre les réformes libérales" et "pour une université
populaire" sous les acclamations du reste de la manifestation stoppée à
l'arrêt Duchesse Anne. Ensuite, après quelques discordances sur la
suite du parcours la manif s'est dirigée vers la préfecture où elle
s'est dispersée.
Revenir en haut Aller en bas
joss56
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 27
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 18:36

Citation :

Un millier d'étudiants et de chercheurs enseignants dans les rues de Nantes contre les "réformes libérales"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
ITX
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 26
Ville : pertuis
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 18:54

Entre 1700 et 2000 manifestants à Aix en Provence (13).
Revenir en haut Aller en bas
Horus
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 28
Ville : Rennes
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Mar 10 Fév - 18:56

Au minimum 2.000 à Rennes (source policière) et 2 à 3.000 à Grenoble ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://sud-lyceen-35.over-blog.fr/
joss56
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 1693
Age : 27
Ville : Pontivy
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Ven 13 Fév - 15:00

Citation :
la manif à PARIS : les chercheurs ont trouvé la police
mardi 10 février 2009 (22h00)
5 commentaires



Un bon départ cet aprem pour la manif partie de Luxembourg. On se disait, que ça y’est, une fois l’effet de sidèration passé, ça se réveille dans les chaumières. (Sans vergogne les "officiels" annoncent 17 000 participants, Y’avait beaucoup plus !, le cortège : 3km de long)

Mais le pire c’est que la police avait reçu l’ordre de bloquer la manif avant qu’elle puisse atteindre son but : l’assemblée nationale. Les manifestants ont gentiment fait demi tour et s’en sont retourner chez eux, à l’envers, sur les trottoirs encadrés par les _CRS tous les 5 mètres. Quel dommage !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/inbox/?f=1#/profile.php?id=1385397828&am
émilien
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 16
Age : 26
Ville : limoges
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   Ven 13 Fév - 20:03

il y avait aussi 300 manifestants à Limoges
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de la mobilisation du mardi 10 février 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Odent à Limoges en février 2009 : 3 jours exceptionne
» 14 février 2009 - In the footsteps of the 82nd Airborne Division
» Good Morning Gendarmerie !! Jeudi 19 février 2009
» mardi 7 février (neige et verglas)
» mardi 14 février c'est la st Valentin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES ÉTUDIANTES-
Sauter vers: