COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandr
Invité



MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mar 27 Jan - 18:01

Bonjour à tous,

Je ne viens absolument pas semer le trouble dans votre Ô combien magnifique organisation, ni provoquer d'inutiles polémiques. Je viens simplement faire part d'une impression, et encore !, d'une infime partie de mon impression. J'ai vu l'adresse de votre Forum sur un tract qui m'a fortement énervé.

Voyez le titre du sujet ! "Nos ennemis" ? Pour un mouvement qui prône la Démocratie et la Tolérance, qu'elle croit menacées en permanence par le dictateur infâme, méchant, idiot, bling bling qu'est notre Président de la République, je trouve que de qualifier des adversaires politiques d'ennemis est assez révoltant. C'est la preuve, justement, d'un extrême manque de tolérance de votre part. Passons.

Vous pensez avoir la science infuse et défendre la Démocratie... Mais est-ce démocratique d'infliger sur les plus jeunes une pression morale et physique lors des distributions de tracts dans mon Lycée ? Ils se tiennent à plusieurs, filtrant le passage à tous les lycéens désirant sortir du Lycée et les obligent à signer leurs pétitions pathétiques.

Je passe également le taux record de mensonges et d'inexactitudes parmi vos affirmations dans vos tracts (budget en baisse => c'est faux !).

Je souhaiterais m'arrêter sur cette grève. Soit. Vous allez grogner dans la rue. Et Vendredi ? Que se passera-t-il ? Je vous le dis : rien n'aura changé. Vous ne changerez pas le monde. Tout au plus, vous indisposerez ceux qui désirent bosser et gagner leur vie par l'absence ou presque de transports en commun, et surtout, au lieu d'aider la France à sortir de la Crise, vous l'enfoncez ! Oui, vous enfoncez votre pays. Savez-vous combien une grève comme celle de jeudi fait perdre d'argent à l'économie française et de dynamisme de croissance ? Connaissez-vous le secret du succès du Japon ces dernières années ? Le TRAVAIL. C'est de lui que provient la richesse d'un pays, que rejaillit sur ses habitants. Et vous, vous allez ralentir l'économie, pour rien, sans aucun changement à l'issue de ce mouvement.

Oui, vous qui prônez Démocratie et progrès social, vous manipulez pas mal de gens par vos mensonges fréquents, vous ne respectez pas les autres, ceux qui n'ont pas votre opinion, et vous participez au déclin de l'économie française.

Ne prenez pas mal ce message, c'est juste une analyse, un avis. Donnez-vous à penser.

Bien à vous. Wink

[PS/ Avant de commenter la culture de certains hommes politiques, demandez-vous si vous en savez autant qu'eux : la critique est facile.]
Revenir en haut Aller en bas
Birdo
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 72
Age : 25
Ville : carentan
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mar 27 Jan - 19:12

Une analyse pas objective, c'est pas une vraie analyse!
... NO comment sur le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mar 27 Jan - 19:28

lol! Pour être politiquement correct on va dire "camp adverse" au lieu d'"ennemis".

Le chipotage ridicule sur le terme "ennemi" est premièrement un hors sujet et deuxièmement n'a rien à voir avec la démocratie. Ce serait hypocrite de prétendre que nous n'avons pas d'ennemis.

Renseignez-vous sur l'économie japonaise, vous vous rendrez compte de son énorme fragilité Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
poil de yak
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 893
Age : 27
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mar 27 Jan - 19:28

Alexandr a écrit:

Voyez le titre du sujet ! "Nos ennemis" ? Pour un mouvement qui prône la Démocratie et la Tolérance, qu'elle croit menacées en permanence par le dictateur infâme, méchant, idiot, bling bling qu'est notre Président de la République, je trouve que de qualifier des adversaires politiques d'ennemis est assez révoltant. C'est la preuve, justement, d'un extrême manque de tolérance de votre part. Passons.

euh premiérement, le titre qu'il a donné a son sujet ne concerne que le posteur du sujet (j'ai pas fait attention a qui c'était d'ailleurs.....
deuxiément, je voit pas le mal qu'il y a traiter "d'ennemis" les acteurs d'une politique discriminatoire (sans papiers, fichages précoces, ...), violente(voit la façon dont est utilisé la police, les suicide en prison), bafouant les plus élémentaires des droits et des libertés (surveillance vidéo/internet/fichage général/retention de sureté/CRA/condition de détention et j'en passe)...

bref, oui la classe dirigeante et ceux qui les soutiennent sont mes ennemis, ceux qui écrasent "mes fréres", qui les dégradent, les traitent comme de la merde et de la "racaille" (éthymologiquement parlant aussi)....
Ce sont mes ennemis

Alexandr a écrit:
Vous pensez avoir la science infuse et défendre la Démocratie...
Qui vous ?
on est qu'une accumulation de personnes révoltés aux tendances diverses...
ton vous ne veut rien dire, en plus d'étre extrément réducteur envers nous (et la c'est toi qui manque de la plus élémentaires des capacités de jugement en nous mettant tous dans le méme paniers)
personnellement, je ne pense ni avoir la science infuse (elle est bien bonne celle là geek ) et encore moins défendre la merdocratie dans laquelle nous vivons.

pour la suite "travail, famille, patrie" je vais eviter de m'exprimer, je vais devenir vulgaire (pour dire j'ai refait cette réponse 3fois pour éviter de m'emporter, finalement il n'en reste pas la moitié ^^')

tu veut pas qu'on t'empéche d'aller bosser, pourquoi aurait tu le droit de nous empécher de militer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mar 27 Jan - 20:03

Ouais ! Poil t'es de retour ! Tu prépares le 29 janvier ?

Le posteur c'était moi et j'assume totalement ce titre. Tant mieux si ça choque les alliés de nos ennemis Twisted Evil

Je propose que ceux qui refusent que les autres fassent grève de s'amputer : des vacances, des rtt, des congés parentaux, de l'assurance maladie, du chômage, du droit de grève évidemment... et se revenir : aux 12h de travail/jour, au travail de leurs enfants, au travail le dimanche... Par exemple Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
poil de yak
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 893
Age : 27
Ville : apt (vaucluse)
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mar 27 Jan - 22:56

jsuis de passage disons...
je sait qu'au moins ici j'aurais toutes les dates (enfin, beaucoup au moins) interressantes... rabbit


puis quand je voit ce genre de message, c'est plus fort que moi...
sinon, oui le 29 je serais a Avignon...
méme que je fait finir par organiser des manifs pour faire pressions pour que les manifs aient lieu l'aprém...

(et concernant les "anti-gréves" qui traitent tout le monde de preneur d'otage je ne peut que partager la proposition de la mére de ma copine : les foutres dans une cave a bouffer des oignons pendant quelques mois qu'ils voient ce que c'est d'étre un otage Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
http://fupetwoog.skyrock.com/
Alexys
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 92
Age : 26
Ville : Nouaillé-Maupertuis
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Mer 28 Jan - 15:41

Premier point "choquant" de ton discours :
"Mais est-ce démocratique d'infliger sur les plus
jeunes une pression morale et physique lors des distributions de tracts
dans mon Lycée ?"
Ne viens pas t'adresser à nous, si dans ton lycée, cela se passe de la sorte. Lorsque je distribue les tracts devant le lycée auquel je suis rattaché (oui, ce n'est pas MON lycée), je ne force personne à les prendre, et les lycéens ont toujours droit à un bonjour et un sourire. Quelle pression morale...

Deuxième point "choquant" de ton discours :
"budget en baisse => c'est faux !"
Il suffit de se renseigner à ce sujet... Enfin soit!


Le reste de ton discours traitant de l'économie est tout simplement aberrant. Finis la démocratie, vive la méritocratie, si j'ai bien compris...
Nous faisons perdre des milliers, des millions d'euros, certes. Le profit est-il plus important que Nos Droits ?
Mais la crise n'est pas due aux grèves tu sais. C'est une crise mondiale. Je te laisse réfléchir aux véritables causes de cette crise.

Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
diogene8
Invité



MessageSujet: vous avez dit ennemi ?   Jeu 29 Jan - 9:02

"l'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui !"


Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Birdo
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 72
Age : 25
Ville : carentan
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Jeu 29 Jan - 21:00

Boh, de toute façon, ils disent pareil de nous quand on vas sur leur Forums!
Ils faut pas leur en vouloir...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif


Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 25
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Jeu 29 Jan - 21:28

Alexandr, travail famille patrie Wink ce devrait etre ta devise !
C'est drôle comme le taux de suicide est élevé au Japon.. Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
mariiela
Invité



MessageSujet: encore une p'tite lueur ?   Lun 2 Fév - 0:18

G.W. Bush a battu les sommets d’impopularité aux USA. Pourtant, jamais
les citoyens américains ne sont descendus dans la rue pour bloquer leur
propre pays. On peut évidemment être contre un gouvernement mais cela
ne donne pas le droit de mettre en danger l’économie de son pays. Les
américains ont assumé leur choix électoral jusqu'au bout sachant qu’ils
auraient la possibilité de changer le moment venu. Aujourd’hui, un
grand espoir se porte sur le nouveau président Obama tandis que
l’alternance démocratique s’est produite dans un processus exemplaire
pour le reste du monde.

Rappelons-nous qu’une même vague
d’espérance avait porté quelques mois plus tôt Nicolas Sarkozy au
pouvoir alors que les français désespéraient de pouvoir sortir notre
pays de ses blocages chroniques. Mais il a fallu quelques mois pour que
cette espérance se transforme en désillusions. On nous dit que la crise
est passée par là comme si les mouvements de grève et les conflits
sociaux dataient de l’arrivée au pouvoir de Sarkozy. Depuis 15 ans que
je suis en poste à l’université, il ne s’est pas passé une année sans
qu’une session d’examen soit perturbée par des conflits sociaux qui
peuvent à tout moment dégénérer en blocage du campus. A chaque fois que
j’invite des collègues étrangers ou que je participe à une conférence à
l’étranger, j’ai la hantise d’une perturbation dans les transports
publics qui bloquerait mon invité dans un hall de gare ou d’aéroport.
Telle est en tout cas la crainte exprimée par les collègues étrangers.
On
nous dit que les deux tiers des français approuvent ce mouvement social
qui exprime un ras-le-bol général. Et alors ! Une majorité de français
a porté cette équipe au pouvoir. Quelle est la majorité la plus
légitime, celle qui exprime dans les urnes ou celle qui s’exprime sur
les ondes ou qui bat le pavé ? Une majorité de français aimerait sans
doute aussi pouvoir gagner sa vie sans avoir l’obligation de
travailler. Mais la majorité ne fonde pas en toute circonstance la
légitimité.
Le peuple français - ou ceux qui prétendent parler en
son nom - est en conflit permanent avec son propre gouvernement, avec
ceux qu’il met précisément au pouvoir de sorte que notre pays se trouve
dans une incapacité à être gouverné. Cette incapacité se traduit par
une dérive des finances publiques que personne ne semble pouvoir
stopper. Tout le monde se tourne vers l’Etat mais qui viendra en aide à
l’Etat lui-même ? On sait que l’issue d’un tel processus est la
faillite de l’Etat, ce qui est toujours le prélude aux troubles
intérieurs les plus imprévisibles.
Pourtant, la litanie
anticapitaliste s’affiche dans tous les débats autorisés. « Rien ne
peut moraliser le capitalisme », « le capitalisme ne se moralisera pas
de lui-même » nous assènent les « experts » altermondialistes. Mais qui
moralisera les moralisateurs ? Ils oublient de dire qu’il était
interdit de critiquer le communisme dans les pays communistes alors que
le capitalisme se tourne lui-même en dérision à travers des campagnes
publicitaires ou la presse libre dont il permet l'épanouissement. C'est
qu'il n’existe tout simplement pas de « système » capitaliste. Par
contre, il existe une éthique du capitalisme - remarquablement analysée
par Max Weber - dont on s’est dramatiquement écarté pour avoir ignoré
les principes philosophiques et humanistes qui fondent le libéralisme.

« Le
retour en grâce de Keynes va de pair avec la peur panique de voir les
ménages épargner plutôt que consommer. Cela peut se comprendre ! Mais
on se doit aussi de constater que le discrédit jeté par l’illustre
économiste sur l’épargne, définie pour les besoins de la cause comme «
l’excédent du revenu sur la consommation », est pour beaucoup dans les
déviations, y compris financières, du capitalisme occidental.
Schématiquement, l’esprit du capitalisme dont on s’est terriblement
éloigné en Occident se résume comme suit. L’épargne individuelle est
par la force des choses toujours à la source des fonds propres apportés
aux entreprises (leur « capital »). Certes, l’épargne peut s’analyser
comme une renonciation à consommer de la part de l’investisseur. Mais
il s’agit d’une renonciation consistant à transférer auxdites
entreprises un pouvoir d’achat multiplié – par les vertus de la
rotation du capital – leur permettant d’investir et d’embaucher. Bref :
de développer dans la société toute entière la consommation très
au-delà du « sacrifice » de consommation consenti à la base par
l’épargnant. Une économie capitaliste qui s’éloigne sur le fond de ce
modèle cessera de l’être et s’appauvrira. C’est notre cas
» [1].

Ce
n’est pas parce qu’on ne connait pas des principes qu’ils n’existent
pas ; ce n’est pas parce qu’on ignore une chose que cette chose cesse
d’exister. De la même manière que l’on voudrait multiplier la sphère
des droits tout en rétrécissant le domaine des devoirs au nom d’un «
contrat » démocratique vicié, on a voulu consommer des richesses que
nous ne sommes plus en mesure de produire, notamment en sacrifiant nos
capacités d’investissement au nom du pouvoir d’achat. Ce faisant, on a
voulu accroître le niveau de vie de tous en brisant l’effort productif
de chacun. Que les français soient cohérents et qu’ils portent
Besancenot au pouvoir, le monde changera… affraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll   Aujourd'hui à 0:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Polémique sur le terme "ennemi" soulevée par un troll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Téléthon : la polémique s'amplifie.
» Polémique à Dieppe.
» Polémique autour de la reprise de la pêche japonaise à la baleine
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» Polémique autour des éoliennes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: