COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Un lycéen s'explique sur son engagement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Un lycéen s'explique sur son engagement   Sam 20 Déc - 23:37

Je suis tombé sur cet article sur Rue89. Pourquoi il faut continuer la lutte, pourquoi nous méprisons les aigris :

Citation :
Lycéens : écoutez pourquoi je me mobilise
Par Ange | Elève au lycée de la Vallée de Chevreuse | 18/12/2008 | 12H34

Malgré le recul de Xavier Darcos sur la réforme du lycée, la manifestation de ce jeudi a été maintenue et nombre d'établissements restent sous blocus. Ange est l'un de nos riverains lycéens. Il a 17 ans et il a voulu expliquer aux critiques les raisons de sa mobilisation.

Je me présente: j'ai 17 ans, je suis en terminale scientifique au lycée de La Vallée de Chevreuse à Gif-sur-Yvette dans le 91. Ce lycée est situé dans une zone sociale de tendance "moyenne" à aisée (mais pas ce que l'on pourrait qualifier de "bourgeoise").

J'ai lu récemment des articles sur différents sites d'information (de tendances de gauche comme de droite) et des commentaires des lecteurs, à propos des mouvements lycéens contre le ministre de l'Education Xavier Darcos. Je souhaiterais éclaircir certains points à ce propos en vous offrant mon point de vue.

Je suis moi-même plutôt engagé contre ces réformes. Le ministre en a annulé une partie lundi dernier suite aux pressions des lycéens mais le mouvement continue, pourquoi?

Rester vigilants, sinon dès que l'opinion aura le dos tourné...

Premièrement car Xavier Darcos n'a fait que repousser une partie de la réforme ce qui veut dire que les 13 500 suppressions de postes en 2009 auront bien lieu ainsi que la suppression des RASED (c'est un réseau d'enseignants spécialisés dans l'aide aux élèves en grande difficulté).

La réforme de la classe de seconde a été repoussée a priori à 2010, mais aura donc bien lieu. Elle visait à revoir le système d'enseignement au lycée et devait être mise en œuvre en proposant chaque année une réforme de l'année suivante, cela de la seconde à la terminale (ce qui veut dire que les élèves en troisième actuellement ne savaient pas où donner de la tête pour leur orientation l'année prochaine et que ça aurait été ainsi pour eux jusqu'à leur bac).

Le principal problème venait de là : calendrier beaucoup trop serré (pour les élèves concernés mais aussi pour les professeurs et les administrations). De plus la réforme n'était absolument pas claire, et laissait prévoir par exemple la suppression d'un grand nombre de matières de richesse culturelle (cinéma, musique, latin, italien…), progressivement.

Cette réforme a été repoussée mais est à tous les coups prête être votée dès que l'opinion aura le dos tourné. Je vois par ailleurs les suppressions de postes comme des actions purement économiques: je suis désolé, quand on veut réformer le lycée, on présente d'abord la réforme et après on supprime des postes si besoin est. Sans ça c'est forcément vu comme une réforme économique simpliste.

Je le répète, ces suppressions sont toujours prévues pour 2009: c'est un des points sur lesquels nous continuons donc à nous battre.

Une position de principe aussi, car on se moque de nous

Deuxièmement, si je continue à me battre (et je parle maintenant à la première personne), c'est par principe, par fierté car le ministre et, si je puis me permettre le gouvernement dans sa globalité, a opté pour une politique de berger, totalement dépourvue de dialogue constructif et basée sur le foutage de gueule médiatique.

Je m'explique. Lorsque Xavier Darcos est devant l'écran, c'est pour sortir des petits jeux de chiffres tel que "il y a un prof pour 11,9 élèves". Je trouve qu'il s'agit ni plus ni moins d'une manipulation par la psychologie des chiffres: car c'est vrai qu'il y a en moyenne 11,9 élève pour un prof. Mais sur le terrain, un prof (qui enseigne pour environ quatre classes de 32 à 36 si je ne m'abuse) a, en face de lui, environ 140 têtes différentes à enrichir, plusieurs fois chaque semaine.

Lorsque Xavier Darcos sort ce genre de jeux, c'est du foutage de gueule. Lorsque Xavier Darcos invite les délégués lycéens à venir se concerter sur la réforme de la seconde et qu'il ne les voit qu'une heure et demie, qu'il ne leur laisse pas la parole, qu'il s'en va sous les huées et que cela n'est pas relayé par les journaux, c'est du foutage de
gueule.

Lorsque Xavier Darcos vous explique que nous sommes manipulés par les profs et les syndicats, que nous faisons ça pour sécher, pour nous faire voir, montrer notre existence, alors que nous nous battons pour nos petits frères et sœurs, c'est du foutage de gueule.

Et j'en passe. Plus généralement, lorsqu'un président nous demande de nous serrer la ceinture et augmente considérablement son salaire en même temps, c'est du foutage de gueule.

Encore plus généralement, et pour défendre ceux qui nous enseignent et qui en aucun cas ne nous manipulent: lorsque le plus commun des Français nous dit que les profs sont payés à rien foutre et qu'on va ensuite faire un tour à l'assemblé nationale, au sénat, ou même dans la garde-robe de Rachida Dati, il y a de quoi se poser des questions quand à qui se fout de notre gueule.

Mesdames, messieurs les ministres, les députés, sénateurs, monsieur le président de la République, la politique n'a pas pour seul objectif de savoir écrire un discours afin d'avoir un gros salaire, il faudrait aussi un jour chercher à aider la population et à remonter le niveau social, économique, éducatif, mental et médical de la France. C'est possible! Et oui, ensemble c'est possible! Dommage qu'il ne soit encore agi que d'un slogan pour rassembler des moutons comme on leur ferait acheter un portable.

Qui manipule qui?

J'ai entendu dire que nous étions manipulés par les syndicats, que nous ne savions pas de quoi nous parlions et j'ai douté… Ces personnes ne seraient-elle pas elles-mêmes manipulées, par les médias qui ne font plus que relayer du bla-bla de ministres? Et avant de dire que les lycéens ne savent pas de quoi, ils parlent il faudrait déjà savoir soi-même sur quoi porte le débat.

L'opinion ne réfléchit plus, et ça de tous les côtés. Il faut se documenter, les amis, avant de lancer une quelconque critique, je me suis documenté alors je me permets d'être contre les réformes de Darcos, maintenant vous allez vous documenter pour savoir ce que vous en pensez.

Ne vous faites pas une opinion sur la pensée des jeunes à partir de ce que je viens de vous écrire, après tout je ne suis peut-être qu'un syndicaliste qui se fait passer pour un lycéens, sait-on jamais!

Merci de votre compréhension. Signé: un lycéen manipulé, sécheur, syndiqué gauchiste, anarcho-communiste, en pleine crise d'adolescence, qui en veut au monde entier car il n'a pas eu sa PSP Wii-Fi iPhone 3G pour son anniversaire. Et qui n'a que 17 ans et pas 18 alors il est con.

>> http://www.rue89.com/2008/12/18/lyceens-ecoutez-pourquoi-je-me-mobilise
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
 
Un lycéen s'explique sur son engagement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» renseignement pour engagement dans la marine belge
» Des manifestations de lycéens dégénèrent à Nanterre et Lyon
» Les trajets domicile / collège ou lycée
» Carnage dans un lycée : la finlande sous le choc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: RÉPERTOIRE DE DOCUMENTS-
Sauter vers: