COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Soupe populaire, potion magique de Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cnr 31
Invité



MessageSujet: Soupe populaire, potion magique de Résistance   Mer 17 Déc - 20:26

Après Toulouse le 10 novembre 2008, journée de mobilisation générale des consciences, la marmite va bouillir le 20 décembre à Rodez.

Contact :vanessa.a12@orange.fr

Plus d'info ici : http://ensemblepourunautremonde.skyrock.com/






Contribution à la résistance :

La soupe populaire comme potion magique de mobilisation des consciences !

La bonne vieille soupe.

Celle de nos ailleuls, réconfortante
Celle de notre mère qui nous fait grandir,
celle, populaire qui remplit mal parfois, les ventres creux.

La soupe a bien d'autres vertus.
Non seulement ce que l'on y met dedans mais aussi d'où viennent les produits utilisés,
comment ils ont été mis dans ce pot commun, comment ils ont été cuisinés
ensemble, dans quel état d'esprit ... et elle est alors prétexte à
discussions, à refaire le monde.

Les gens n'en ont pas peur car elle nourrit le corps comme l'esprit.

Pourtant elle peut rendre invincible comme celle, magique de nos célèbres
gaulois qui avaient su en trouver et en garder le secret face aux
cohortes du terrible César.

Lorsque nous avons proposé cette initiative sur Toulouse, en fait l'idée venait d'une militante de Sud Rail qui, lors de la mobilisation de Météo où tous les syndicats
présents ainsi que quelques militants d'un parti politique de gauche proclamaient à l'unisson : "tous ensemble" (Mais c'est bien connu, tant qu'on en parle, on ne le fait pas), elle disait à juste titre, il nous faut revenir à l'essentiel, aux fondamentaux. . Alors que tous me
rendaient muets, mon esprit divaguait sur ce que nous pourrions faire avec cette idée pour le 10...et la mobilisation générale. Je ne l'entendais plus, mon esprit délirait.

Nous n'avons pas tout pu mettre en place bien sur, autour de cette soupe populaire, faute de combattant-e-s, faute de résistant-e-s.

Mais je vous assure que nous avons plein d'idées à décliner et à mettre en oeuvre autour de cette idée simple et revigorante. Et nous en trouverons.

En plus cela permet de partager "le manger".
Quoi de plus primitif, de plus fondamental, alliant tradition de l'hospitalité à celle de la convivialité si tant est que nous en ayons l'état d'esprit.

Une soupe aux oignons, une soupe aux patates,
une soupe au fromage, avec de la viande selon les approvisionnements,
selon les régions, selon les savoir faire ... selon le moment.

Du "liant social" d'où peut naitre l'élan qu'il nous faut pour nous
mobiliser en masse contre ce régime sécuritaire organisé, développé
pour mieux maintenir un ordre libéral.
Et oui faut bien tenir les gens pour pouvoir les asservir.

En ce sens la soupe populaire peut être un véritable outil d'émancipation
sociale si et seulement si elle reste contributive, partagée, co gérée
et non exclusivement charitable.

Ce dernier point, d'autres s'en occupent et par les temps qui courent, cela garde malheureusement toute son utilité dans l'ordre tel qu'il est établi.
En ce sens je vous invite à écouter l'émission de Daniel Mermet de mardi 9 décembre. http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1566

Mais nous, nous voulons changer le monde. Nous nous voulons bousculer ce
dés- ordre établi pour les plus riches, pour les plus malins, pour les
plus fourbes et sournois qui n'hésitent pas à écraser l'autre pour en
tirer quelque bénéfice.

Nous nous voulons construire ensemble pour ensemble partager.
Nous, nous voulons créer un ordre nouveau, respectueux de hommes, de la
nature et de la démocratie pour laquelle d'autres, des résistant-e-s,
des révolutionnaires se sont battus.

N'oublions pas que les derniers d'entre eux, canal historique, ont lancé un appel en 2004 à la population.

Nous avons choisi de relever le défi et de faire (re-) vivre ce qu'ils nous
disent "avec toute leur affection" à la fin de leur appel :
Résister, c'est créer. Créer c'est résister.

Cela ramène à l'humilité, à des choses simples qui ne sont pour autant pas moins subversives.

Organisons la résistance, organisons des soupes populaires un peu partout en .
Organisons des soupes populaires sur les places publiques au vu et au su de tout le monde.
Invitons tout le monde à contribuer et à venir en partager le festin.

C'est une idée simple qui peut être répliquée partout et par tous si tant est
que nous aillons une marmite, du feu et des légumes.
Pour les bols, chacun peut amener son récipient ou faire avec des récipients consignés...

Tenons des soupes populaires devant les banques, les services publics et
invitons tous le monde à en faire autant...et vous verrez que nous
serons de plus en plus nombreux, invincibles face aux cohortes de César
le magnifique.

D'ici les états généraux que nous envisageons en
mai, une autre suggestion a été faite lors de notre après midi action
sanitaire et sociale le 10 novembre à Toulouse.

Décrétons un jour férié citoyen, jour des "victimes de la crise" a t il été évoqué,
jour des victimes du systême ou toute autre appellation qui sortirait
de nos débats et de notre analyse de la situation.

Le 8 mars, jour (anniversaire) de la déclaration de "l'appel de résistant"
pourrait constituer un bon point d'étape vers les états généraux que
nous souhaitons en mai.

Il nous permettrait de populariser encore un peu plus l'excellent texte de nos anciens résistant-e-s, texte fédérateur vu les réactions unanimes que nous recevons à sa lecture et continuer ainsi notre action de mobilisation générale vers le blocage total et espéré du pays en mai, pour conduire nos états généraux, des états généraux citoyens du 1er au 8 mai...

... Et pourquoi pas le 8 mai, jour de commémoration de l'armistice de
1945 ne pourrait il pas se transformer en journée de résistance pour le
présent et l'avenir... mais là, j'anticipe.

En attendant, faisons bouillir la marmite.
Et comme le dit Nanie, tapons ensemble sur les casseroles avant de devoir
taper tout-e seul-e, quand il n'y aura vraiment plus rien à mettre
dedans.

Résister, c'est créer. Créer, c'est résister.

ff, CnR 31


Contact : cnr31@conseilnationaldelaresistance.fr

Info CnR en Midi Pyrénées : http://cnr-midipyrenees.blogspot.com/

Prochaine réunion des CnR 31, 09, 81 et 65 le 6 janvier 2009 aux Pavillons Sauvages à Toulouse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Soupe populaire, potion magique de Résistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Potion magique et poudre de perlinpinpin!
» Potion Magique d'Elisa... o_O" Seriously?????
» La potion magique de George Bouillon (Roald Dahl)
» Nouvelle Primer Potion d'Urban Decay
» CHLODNIK OU SOUPE POLONAISE FROIDE AUX BETTERAVES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: FIL D'INFOS-
Sauter vers: