COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Des centaines de profs en Résistance !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Des centaines de profs en Résistance !   Mer 17 Déc - 19:16

Citation :
Réformes Darcos : les enseignants entrent en résistance
France Info - 06:18

Le mouvement a été lancé sur plusieurs blogs. Ils seraient plusieurs centaines d’enseignants, principalement dans le primaire, à ne pas appliquer les nouvelles directives de Xavier Darcos, entrées en vigueur en septembre. Alors qu’une journée nationale d’action est organisée ce mercredi, reportage en Vendée, l’un des berceaux de la contestation…

A quelques kilomètres de La-Roche-sur-Yon et des Sables-d’Olonne, Aizenay (Vendée). Ses 7.400 habitants et quelque 500 enfants qui fréquentent le groupe scolaire Louis Buton, maternelle et primaire. La seule école publique de la ville. Avec ses 19 enseignants, tous entrés en résistance contre la réforme Darcos.

Car avant de reculer sur la refonte du lycée, le ministre de l’Education s’était attelé au lifting des plus petites classes : nouveaux programmes, fin de l’école le samedi matin, instauration des cours de mise à niveau pendant les vacances scolaires pour les enfants en difficulté, et deux heures de soutien hebdomadaire personnalisé.

Mais, bien qu’entrée en vigueur en septembre dernier, la réforme ne passe pas. Certains enseignants, comme les instits d’Aizenay, y voient une "déconstruction progressive et systématique des fondements" du système éducatif, et une "privatisation rampante" de l’Education nationale.

Entrée en résistance

Dans une classe du groupe scolaire Louis Buton
© RADIO FRANCE / Célia Quilleret

Individuellement, via leurs blogs personnels comme résistance pédagogique – déjà consulté par près de 25.000 internautes, des enseignants ont commencé à appeler au refus d’obéissance, notamment en n’appliquant pas les nouveaux programmes et le dispositif d’aide personnalisée. Ne pas faire, et surtout le faire savoir. Pour créer un rapport de force inédit avec le ministre de l’Education, par un mouvement durable et efficace. En un mot, autrement que par la grève.

Les premiers appels ont fait boule de neige. D’autres blogs se sont créés, d’autres instits sont entrés en résistance. Ils seraient aujourd’hui plusieurs centaines sur l’ensemble de la France. Une goutte d’eau dans les effectifs du corps enseignant alors, pour tenter de mobiliser l’opinion, les "résistants" organisent aujourd’hui une journée nationale d’action.

Manière également d’aller soutenir, sous les fenêtres des Inspections académiques de Montpellier, Paris, Toulouse ou Marseille, ceux de leurs collègues sanctionnés pour ne pas appliquer les directives, et le revendiquer. Nul doute que le recul de Xavier Darcos sur la réforme des lycées va leur donner du baume au cœur.

>> http://www.france-info.com/spip.php?article226507&theme=9&sous_theme=184
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Des centaines de profs en Résistance !   Mer 17 Déc - 19:21

Citation :
«Je m’engage à arrêter l’aide personnalisée»
DE NOTRE CORRESPONDANTE

Aujourd'hui à Montpellier, près de 200 enseignants du primaire ont remis des lettres de «désobéissance» à leur inspecteur d'académie. Ou comment refuser d'appliquer les réformes Darcos pour obtenir leur retrait.

Entre 150 et 200 enseignants se sont rassemblés cet après-midi devant le rectorat de Montpellier, pour remettre un total de 383 lettres de désobéissance signées et adressées à l’inspecteur d’académie de l’Hérault. Un modèle de la lettre est téléchargeable ici.

Une lettre dans laquelle chacun d’entre eux a écrit, nominativement: «Je m’engage à suspendre ou arrêter l’aide personnalisée», «Je m’engage à refuser le fichage de mes élèves dans l’application Base-élèves», ou encore: «Je déclare que je ne remplirai plus de déclaration d’intention préalable de grève.»

Ce mouvement, soutenu par une intersyndicale composée du Snuipp 34, du Snudi-FO 34, de Sud Education 34 et de la CNT Education 34, a été amplifié par les sanctions prises récemment envers plusieurs enseignants qui s’étaient lancés individuellement dans la bataille. Ainsi, Alain Refalo et Bastien Cazals, deux instituteurs qui avaient choisi d’envoyer leur propre lettre de désobéissance il y a quelques semaines, étaient présents.
«Créer un rapport de force»

«Aujourd’hui, ce mouvement devient un mouvement collectif de désobéissance civile. Nous allons créer un rapport de force tel qu’il sera impossible de nous sanctionner», a déclaré Alain Refalo sous les applaudissements. «C’est la preuve que je ne suis pas un cas isolé», a souligné Bastien Cazals, qui s’est vu retirer 8 jours de son salaire de décembre et envers qui une procédure disciplinaire a été ouverte hier.

«Ce matin, l’assemblée générale a décidé de poser un ultimatum à l’inspecteur d’académie. Si au soir du 6 janvier, il n’a pas retiré les sanctions contre Bastien Casals et [deux directrices qui ont refusé de remplir la base-élèves ndlr], nous appelons l’ensemble des collègues à une grève totale le 13 janvier», a annoncé Joël Vézinhet du Snuipp-FSU.
Occupations massives d'écoles

A 15h30, une délégation de l’intersyndicale était reçue au rectorat, pour remettre les 383 lettres. «Il ne s’agit pas de lettres symboliques. Elles signifient qu’à partir de la rentrée, nous n’appliquerons plus l’aide personnalisée. L’objectif est que soient retirées toutes les mesures Darcos», a rappelé Benoît Guerrée, de la CNT Education.

«Pour nous, l’action des lettres est un intermédiaire. Quand il y aura des occupations massives des écoles par les parents et les enseignants, on n’en aura plus besoin», a confié en aparté Patrick Toledano, secrétaire académique du Snuipp-FSU, que le recteur a demandé à recevoir demain en urgence.

«Le recteur est très inquiet. Il a peur d’être débordé par la situation. Nous sommes dans un mouvement ascendant que les RG suivent de très près», assure le syndicaliste.

>> http://www.liberation.fr/societe/0101306263-je-m-engage-a-arreter-l-aide-personnalisee
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
 
Des centaines de profs en Résistance !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ces profs qui nous ont marqués
» Surnoms donnés à des profs...
» l'évaluation des profs par les élèves?
» [-1080PX-]# Regarder Film: Les Profs 2 Streaming Vostfr VF720p
» pour les profs: élève dyslexique, autiste ou EIP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: RÉPERTOIRE DE DOCUMENTS-
Sauter vers: