COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !   Mer 17 Déc - 17:35

Vous vous souvenez de Mickael Vendetta ? Oui je sais, il est médiatiquement mort (il fut vivant 2 semaines). Mais là, il revient plus fort que jamais et nous sort une déclaration exceptionnelle sur la réforme du lycée. C'est tellement drôle que je vous laisse savourer tout de suite :

Citation :
Mickael vendetta est favorable à la Reforme de Xavier Darcos :

Je crois que les mutations hormonales et physiques liées à l'adolescence rendent les lycéens idiots. Aujourd'hui, nous entendons les lycéens manifester dans la rue et hurler des slogans haineux en rapport avec la réforme du ministre de l'Education (Xavier Darcos) qui porte sur la transformation de l'organisation des lycées. La plupart, parfaitement manipulables, ne savent pas pourquoi ils manifestent et n'ont aucune conviction réelle sur la réforme contre laquelle ils manifestent. Ils se laissent guider par l'effet de masse et vont beugler dans la rue comme des bouffons,histoire de faire comme tout le monde, mais aussi histoire de sécher les cours sans trop de remords. Nous savons bien que les lycéens n'ont pas vraiment de conscience politique établie, du simple fait qu'ils préfèrent se préoccuper de leurs sorties, de leurs délires et d'autres choses. Ce que je dis, je l'ai constaté. Lorsque tu demandes à un lycéen pourquoi il manifeste, il te répond qu'il manifeste pour ne pas aller en cours ou pour faire comme les autres. Lorsque tu lui demandes quel est son avis sur la réforme, il te ressort dans le meilleur des cas les grandes lignes des tracts distribués par les syndicats. Autrement dit, un lycéen est un individu manipulable.


Les enseignants, gauchistes déterminés, endurcis et incurables l'ont bien compris et manipulent cette foule bruyante en lui suggérant des idées de révolution. Lorsque les enseignants ne sont pas d'accord avec les réformes qui touchent l'éducation, ils utilisent les lycéens comme une machine de guerre prête à partir au front. Laissons cela, les lycéens qui manifestent de façon plus ou moins organisée ne sont qu'un ramassis de crétins inconscients, guidés par une sous culture anarchiste et soixante-huitarde. Ces petits adolescents révolutionnaires sont profondément incapables de discerner une réforme nécessaire d'une réforme perverse. Je pars du principe qu'avant de prendre parti pour ou contre quelque chose, il faut déjà la connaître. Il est important de parler des choses en toutes connaissances de cause. Bien maîtriser son sujet permet de ne pas se faire piéger. Je considère donc les lycéens manifestants comme des guignols pommés qui ne sont bons qu'à trouver du temps libre pour picoler et faire la fête au lieu de bosser et de penser à leur avenir.

Etant donné que je me suis renseigné sur le sujet, je voudrais parler de cette réforme avec objectivité, en expliquant simplement en quoi elle consiste. Cela permettra d'éclaircir les choses, car je crois qu'il y a beaucoup de confusions autour de cette réforme. Le manque d'explications des médias en témoigne. Le point central de la réforme de Xavier Darcos porte sur le projet d'un bac commun. Cette idée a pour objectif de casser la hiérarchie des filières. Pour comprendre cet objectif, il est important d'en expliquer les raisons. Aujourd'hui, il y a de plus en plus de jugements de valeurs concernant les filières du bac général. La filière S (Scientifique) est considérée comme la filière Royale, alors que la filière L est davantage vue comme une sous filière méprisable et sans avenir. La filière ES (Economique est Sociale) est considérée comme la voie moyenne, sorte de "juste compromis" entre les 2 extrêmes. Ces jugements de valeurs idéologiques plus ou moins légitimes cultivent les inégalités dans la réalité. La filière scientifique est surchargée tandis que la filière L est fuie comme la peste. Xavier Darcos veut mettre à bat cette conception hiérarchique du bac par sa réforme, afin de casser les inégalités, mais aussi les jugements de valeurs des filières. L'objectif d'avoir un bac commun permettrait donc une considération commune de chaque bachelier, mais aussi un rééquilibre des filières. Ce rééquilibre permettrait de diminuer le taux de parcours biaisés, et par conséquent de diminuer le taux d'échecs à la faculté. En effet, la réforme vise à former de vrais "scientifiques", de "vrais économistes" et de "vrais littéraires", spécialisés dans leurs matières grâce aux options qui devront choisir. Cette conception d'un lycée "à la carte" permet de préparer les lycéens aux études supérieures, en leur donnant toutes les chances de réussir.

Pourquoi y a t-il autant de polémiques autour de la réforme?

La raison est simple. Xavier Darcos a parlé de "réduction d'heures (de cours)", et a ainsi, par ses mots, déclanché l'alerte auprès des enseignants qui ont interprété la réduction des heures comme une réduction des postes... L'idée consistait simplement à reconnaître que certaines heures ne servent à rien, telles que les heures d'études, bonnes pour la glandouille, ou certaines heures encombrées par des matières superficielles... La réduction des heures de cours permettra de favoriser la qualité à la quantité. Moins il y a d'heures inutilement utilisées, mieux les lycéens pourront se concentrer sur leur spécialisation. Malheureusement, les lycéens qui manifestent ne savent pas de quoi ils parlent et préfèrent se fier aveuglément à des emboucaneurs plus âgés dont la carrière est faite. Mickaël Vendetta n'aime pas les emboucaneurs ou les enseignants qui influencent mal la jeunesse par le prosélytisme. La jeunesse doit penser à son avenir et s'assurer une carrière qui fera leur bonheur et qui les protègera de tous problèmes. Ce n'est pas en faisant le guignol dans la rue qu'on défend notre avenir. L'avenir se défend en travaillant.

Et je vous rappelle :

Citation :
Je suis à 200 cent pour cent pour Nicolas SArkozy .
tu as trop la classe .

Ps : Olivier besancenot : je t'aime pas !

Il se dit de gauche mais il est facteur à neuilly sur seine !

François hollande n'aime pas les riches mais il gagne plus de 10 000 euros par mois !

Mickael Vendetta appartient à l'élite de la société .

>> http://mickavendeta.skyrock.com/2195457015-Mickael-Vendetta-est-favorable-a-la-reforme-des-lycees.html

Un sujet qui prouve que Mickael Vendetta est une invention des anarcho-autonomes : http://lecrc.forumactif.fr/zone-libre-f19/mickael-vendetta-fan-de-nicolas-sarkozy-t5293.htm

Au plaisir de vous avoir fait rire, revenons aux choses sérieuses !
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
ITX
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 134
Age : 27
Ville : pertuis
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !   Mer 17 Déc - 20:20

Citation :
Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !


Je confirme, si M V est pour, il faut être contre !
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !   Mer 17 Déc - 20:32

je suis totalement d'accord xD ! (avec vous)
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !   Jeu 18 Déc - 18:00

Non, ce n'est pas un article satirique, c'est un article "sérieux" (tout est relatif). Je voulais le poster qqpart alors je me suis dit, ici on rigole déjà un peu, autant y aller franchement !

Citation :
Les lycéens manipulés

Manifestations. L'ultragauche attise la contestation.
Fabrice Madouas, le 18-12-2008

Xavier Darcos a différé sa réforme du lycée dans l’espoir d’éviter une contagion du mouvement. Mais comment raisonner l’extrême gauche

C’est officiellement pour « laisser plus de temps » à la concertation que le ministre de l’Éducation nationale a décidé lundi de reporter d’un an la réforme de la classe de seconde, qui devait être présentée le lendemain. Le consensus auquel avaient abouti les discussions entamées de longue date avec les organisations lycéennes est aujourd’hui «menacé par les attaques répétées des opposants à tout progrès du système éducatif », dont les actions mettent en péril « la sécurité des lycéens et des personnels », écrit Xavier Darcos.


Rarement les manifestations et les blocages auront atteint un tel degré de violences, aussi rapidement. Rarement aussi les raisons de cette “mobilisation”auront été aussi confuses, et pour tout dire factices.

Lors des précédents mouvements lycéens (par exemple celui de l’an dernier contre l’autonomie des universités), « les chefs d’établissements arrivaient à contenir ces violences. Cette fois, les incidents violents arrivent immédiatement », soulignait la semaine dernière Philippe Guittet, secrétaire général du principal syndicat des chefs d’établissement (SNPDEN). « J’ai des craintes, surtout pour janvier, poursuivait-il. Je sens monter la mobilisation ». « Les prises d’assaut de lycées privés, les dégradations volontaires et les agressions à l’égard des proviseurs ou des élèves sont d’une ampleur et d’une violence sans précédents », confirme le coordinateur de l’Uni- Lycée, Aymeric Lambey.

L’Île-de-France est épargnée par la contestation, et le nombre d’établissements bloqués par des petits groupes est resté faible : moins de 40 sur 2 500 lycées publics. Les violences ont surtout concerné huit académies de province (« sur trente », précise le ministère), de Caen jusqu’à Marseille, en passant par Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Montpellier. Des académies « très réactives, d’où partent souvent des mouvements nationaux », constate le secrétaire général adjoint du SNPDEN, Philippe Tournier.

Le 11 décembre, c’est le proviseur du lycée Gaston-Darboux, à Nîmes, qui est blessée au cours d’une manifestation : « Des jeunes lycéens ou non-lycéens s’étaient regroupés. Plusieurs jeunes qui voulaient bloquer l’entrée du lycée [l’]ont bousculée violemment et projetée contre la grille du portail », a expliqué le recteur d’académie, Christian Nique. La victime, « qui souffre de contusions diverses, notamment au bras et au sternum », a porté plainte pour violences involontaires. « À Brest, une dizaine de personnes ont blessé un chef d’établissement qui a dû être conduit à l’hôpital, ajoute Aymeric Lambey. Le proviseur du lycée Pagnol de Marseille a été victime d’une agression qui aurait pu être très grave ».

Le 5 décembre, une dizaine de manifestants ont dégradé les locaux du lycée privé de l’Oratoire, à Auch (Gers). Ils ont été interpellés. Au ministère, on parle de « casseurs cagoulés, qui pénètrent dans les établissements dans le but de saccager ». D’autres incidents violents se sont déroulés dans l’académie de Rennes, notamment à Brest où des jeunes ont affronté les gendarmes mobiles.

Soixante véhicules ont été incendiés ou vandalisés en marge de manifestations à Montpellier. À Bordeaux, un lycéen a été condamné à trois mois de prison ferme pour “violence aggravée sur un policier”. Dans les Bouches-du-Rhône, les représentants des chefs d’établissement, reçus au rectorat le 5 décembre, ont fait part de « l’inquiétude et de l’exaspération des personnels de direction » face à des mouvements caractérisés « par une agressivité inconnue à ce jour et une quasi-impossibilité de dialogue avec les lycéens », qui n’ont parfois « même pas de slogans ».

« C’est un mouvement très déstructuré, confirmait l’entourage du ministre. Les revendications restent floues et les interlocuteurs introuvables ». « C’est un milieu très volatil », ajoute Philippe Tournier. Les organisations “officielles”, la FIDL et l’UNL, rivales quoique de gauche (la première est proche de Julien Dray, la seconde de Benoît Hamon), ont appelé à manifester le 18 décembre, mais elles ne contrôlent pas le mouvement. Xavier Darcos avait pris soin de les associer à la préparation de sa réforme.

Certains déplorent, comme Philippe Tournier, que le ministère n’ait pas poussé plus loin la concertation, mais « deux protocoles d’accord ont été signés au mois de juin dernier, rappelle Xavier Darcos, avec les organisations représentatives des personnels de direction et des enseignants, d’une part, et les organisations lycéennes, d’autre part ». La réforme reportée prévoit, notamment,de consacrer trois heures à l’accompagnement personnalisé, dans le but d’aider l’élève à préciser son projet professionnel, donc à s’orienter intelligemment – ce qui figure parmi les revendications des syndicats lycéens.

Des professionnels de l’agitation, plus âgés et déterminés

Alors, pourquoi ? « Il y a sûrement des forces militantes mobilisées » derrière ces exactions, avance Philippe Guittet. Bon nombre de proviseurs ont noté la présence, parmi les manifestants les plus violents, de jeunes « plus âgés, très déterminés, des professionnels de la manifestation ». En un mot,des “autonomes” d’extrême gauche, comme ceux qu’on a vus s’attaquer aux forces de l’ordre, en Grèce, ces derniers jours (lire page 38).

Ce qui se déroule à Athènes pourraitil arriver en France ? Sur les blogs, en tout cas, bon nombre d’internautes (parmi lesquels des enseignants) prêchent la désobéissance civile, chère à l’ultragauche : « Je pense que seule l’action radicale peut avoir aujourd’hui un sens qui ne sera ni brouillé par les médias ni manipulé par les appareils », écrit une institutrice, citée par le Monde, qui préconise des « plantages informatiques ».

Tout au long de la semaine, la gauche “institutionnelle”a soufflé sur les braises en se référant constamment – et très imprudemment – aux émeutes grecques. L’Unef appelle les étudiants à la « solidarité » avec la jeunesse grecque, contre la « répression policière ». «Toutes les conditions sont en train de se réunir pour des confrontations sociales très violentes, déclare le ségoléniste Julien Dray. Le syndrome grec menace l’ensemble des pays. » « Ce qu’on voit en Grèce n’est pas du tout, malheureusement, hors du champ de ce qui peut arriver en France », ajoute Laurent Fabius, proche de Martine Aubry. Jack Lang a même osé une autre comparaison : « L’éducation nationale, ce sera votre Viêtnam à vous », a-t-il lancé à Xavier Darcos, qu’il accuse carrément de jouer à « l’incendiaire » !

Le report de la réforme aura-t-il désamorcé une contestation qui se nourrit de motifs diffus (pour ne pas dire irrationnels) et qu’aucune organisation traditionnelle n’a réussi à encadrer ? Xavier Darcos rappelait la semaine dernière qu’il y avait eu « trente-trois grèves depuis l’an 2000, et des mouvements lycéens presque tous les ans ».Nul ne sait comment s’achèvera celui-là.

>> http://www.valeursactuelles.com/public/valeurs-actuelles/html/fr/articles.php?article_id=3803
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
RaZieL
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 33
Age : 26
Ville : Le Pontet
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !   Jeu 18 Déc - 18:09

Lol ! MV

Sarkozy pff ..

Travailler plus pour acheter moins c'est ça vrai devise !

MOBILISATION !!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle raison pour les lycéens de se mobiliser !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle tenue pour les pompiers
» NOUVELLE LOI POUR LA VENTE DES ANIMAUX
» Nouvelle taxe injuste pour les propriétaires !
» Une nouvelle feuille pour qui ?
» La norme Européenne pour le transit de cigarettes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: RÉPERTOIRE DE DOCUMENTS-
Sauter vers: