COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 chant d'appel à la revolte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
damien
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 26
Age : 25
Ville : saint jean d'angely
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: chant d'appel à la revolte   Sam 13 Déc - 20:54

voici un lien sur lequel vous trouverai un chant
que nous vous incitons à tous reprendre pendant vos manif... un air
sera dispo dès qu'il sera enregistrer


http://antidar.skyrock.com

ce lien vous mènera vers un blog contre la reforme de monsieur darcos et plus dans les temps à venir. un lettre que nous allons envoyer aux élus sera elle aussi dispo

pti.boy@live. fr



Ceux qui ce battent n'ont rien perdu mais ceux qui ne font rien n'auront rien... Alors battons nous ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: chant d'appel à la revolte   Dim 14 Déc - 21:07

Voici le fameux chant :

Citation :
Chant d'appel à la revolte
Debout ! Damnés de enseignement
Debout ! Forçats du gouvernement
La raison tonne en nos voix
C'est l'éruption de ta fin
De ta reforme faisons table rase
Citoyens battons nous !!!
Nous ne sommes rien nous seront tout !

REFRAIN
C'est la lutte finale
Groupons nous, chassons-la
L'éducation d'aujourd'hui
Sera/c'est le lycéen de demain

REFRAIN

Hideux dans son apothéose (est)
Le tyran de l'éducation
volant notre instruction.
Dans les coffres forts de la bande
Nous attends notre argent
En décrétant qu'on nous le rende
L'éducation ne veut que son dû

REFRAIN

Élèves et professeurs
Nous sommes les délaissés de l'éducation
L'instruction nous appartient
L'oisif ira loger ailleurs
Et, si ta reforme disparait
L'instruction OH !! Brillera alors
OH !! Brillera toujours

REFRAIN

J'ai copié ce qui est dit sur ce blog concernant la réforme du lycée :

Citation :
Présisions sur la réforme Darcos

Xavier Darcos , ministre de l'éducation nationale de M. Sarkozy a annoncé il y a peut une profonde réforme du lycée français pour la rentrée 2009. Cette réforme est encore floue, mais elle pose déjà un certain nombre de questions et de problèmes:
Quels sont les enjeux de cette réforme? Et quel est son but réel?


1-présentation générale
Disparition des différentes séries du lycée: à la place, un tronc commun pour tous les élèves à partir de la seconde, dans lequel on trouverait français, mathématiques, histoire-géographie, deux langues vivantes et sport. Ce tronc commun représenterait 21 heures par semaine.
+9 autres heures divisée en deux modules(6 heures par semaines). Les élèves pourraient changer de modules entre les deux semestres(l'année serait divisée en deux semestres au lieu de trois trimestres), ce qui pose le problème de la division des classes: car avec ceci, il serait impossible de diviser une classe qui suit le même module en deux; mais comment vont faire les professeurs pour enseigner à des élèves de niveau différent?...
+Les 3 autres heures seront des heures de soutien, ce qui est une bonne nouvelle si on ne compte pas qu'avec la baisse du nombre de professeurs, ces heures seront assurés par des surveillants ou des étudiants...

Remarque: On assiste donc à une baisse des heures de cours des professeurs, c'est à dire une baisse de leur nombre...



2-vers une hausse des inégalités sociales?
Cette réforme === baisse du niveau de l'enseignement avec une hausse du nombre d'eleves et une disparition des cours en demi-groupe. Sauf bien sur pour ceux dont les parents pourront payer un enseignement privé!!!
+ Baisse de la valeur de l'enseignement des lycées de campagne et des quartiers défavorisés; car les lycées ne pourraient pas tous proposés touts les modules possibles: les lycées parisiens les auraient tous et seraient valorisés, alors que les lycées plus modestes ne pourraient pas proposer toutes les options et seraient donc dévalorisés.
Ce système entraîne donc une hausse des inégalités sociales!!! Rappelons simplement que le but premiers de l'enseignement public est la baisse de ces inégalités: M. Darcos devrait s'en souvenir...




3-Vers un abrutissement programmé?
Dans le tronc commun, on remarque l'absence de la physique-chimie, des SVT de l'éducation civique et des Sciences Économiques et Sociales + on assiste à des attaques répétées contre l'enseignement de la philosophie en terminale... Alors que d'après le ministre, le tronc commun regrouperait « toutes les matières » qui permettent le développement de l'esprit critique et des connaissances des élèves.
Mais quelles matières permettent plus le développement de la réflexion de l'élève que les SES (qui permettent une compréhension globale de la société actuelle), l'éducation civique (qui permet la compréhension des mécanismes politiques et sociaux Français) et la philosophie (qui permet un élargissement des connaissances et le développement de l'esprit critique); et les Sciences Physiques et les SVT( qui permettent une compréhension des découvertes et enjeux scientifiques de notre temps)

A ceci, rajoutons que l'éclatement des filières entraineraient la « fin » de l'enseignement général tel que nous le connaissons, notamment par son mélange avec les séries technologiques et bien entendu par le fait que l'organisation en options amène a une spécialisation. Par exemple les SES devraient être divisées en une multitudes d'options tel que: économie d'entreprise, macro-économie, gestion, sociologie générale, etc. Cette spécialisation n'amène pas à l'ouverture d'esprit sur la société actuelle que permet les SES.
Mais peut-être que cette réforme n'a simplement pour but que d'abrutir la population en éradiquant l'esprit critique? Peut être que le gouvernement a pour objectif de créer des « citoyens moutons »? La seule chose dont on est sur c'est qu'en feignant de prendre exemple sur d'autres systèmes scolaires pour réformer l'éducation, le gouvernement ne vise pas l'intérêt des élèves, mais une baisse des dépenses publiques qui touche déjà trop l'éducation!!! Car avec ces troncs communs, la volonté du gouvernement est de rassembler les filières pour « surcharger » les classes et ainsi essayer de contrôler les pertes en enseignants dues aux baissent d'effectifs toujours prévus pour la rentré 2009. Avec cette baisse du budget de l'éducation nationale, le gouvernement ne prend pas en compte les intérêts des étudiants!!!
Je dirait en dernier lieu que le but premier de l'enseignement public (baisser les inégalités sociales en proposant à tous un enseignement de qualité) ne peut être respecté avec une telle réforme.
De plus, cette réforme n'a pas réellement pour volonté d'améliorer l'enseignement public, mais de baisser les coûts de NOTRE enseignement.
Car sinon, le gouvernement aurait pris d'autres décisions qui devraient être prioritaires comme: investissements dans les lycées les plus dégradés, stabilisation des équipes pédagogiques et éveil des lycéens à une plus grande citoyenneté et une plus grande compréhension du monde qui les entoure.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
 
chant d'appel à la revolte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: RÉPERTOIRE DE DOCUMENTS-
Sauter vers: