COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Interdiction de partager internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 24
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Interdiction de partager internet   Mer 5 Nov - 9:13

Citation :
En France, si la loi Création et Internet est votée, il sera bientôt illégal de laisser ses voisins ou des passants accéder librement à son réseau WiFi pour se connecter à Internet. En Grande-Bretagne, un FAI en fait désormais une clause de résiliation, en menaçant ses abonnés de couper l'accès à ceux dont la ligne est utilisée par des tiers via un réseau sans fil.

Christine Albanel a parlé à plusieurs reprises au Sénat du modèle britannique pour justifier la riposte graduée à la française. Elle expliquait qu'en lieu et place d'une loi et d'une haute autorité administrative (l'Hadopi), les pouvoir publics britanniques avaient laissé les fournisseurs d'accès et les ayants droit négocier entre eux leur propre mécanisme de riposte graduée, exclusivement contractuel. Elle voyait par conséquent dans le modèle français une meilleure protection des droits et des libertés des internautes qu'en Grande-Bretagne, où tout se fait "entre amis", sans respect notamment de la vie privée.

Ca n'était qu'une vision partielle de la réalité, puisque s'il y a bien eu en effet un accord entre les titulaires de droits et les principaux fournisseurs d'accès britanniques, il ne concerne en fait que le volet préventif et informatif. Les internautes britanniques peuvent recevoir des e-mails ou des lettres d'avertissement si leur ligne à Internet est utilisée pour pirater des oeuvres, mais ils ne peuvent pas être déconnectés. Pour le moment.

Le fournisseur d'accès à Internet britannique Karoo, qui compte moins de 100.000 abonnés, a modifié ses conditions d'utilisation du service pour ajouter une clause qui stipule que le FAI pourra "mettre fin au service immédiatement si nous découvrons que vous avez permis (consciemment ou non) à un (ou plusieurs) tiers d'accéder au service en utilisant une connexion sans fil sur votre ligne de communication".

La clause est surtout là pour faire peur aux abonnés qui seraient tentés de mutualiser un accès à Internet entre plusieurs maisons ou appartements suffisamment proches. Techniquement, il sera impossible pour le FAI de déterminer à distance si l'accès de l'un de ses abonnés a été utilisé par un tiers. Il sera ainsi confronté au même problème de preuve que l'Hadopi en France.

Sauf que dans le cas du FAI britannique, ce sera à Karoo de prouver que l'accès à internet de son client a été utilisé par un tiers, ce qu'il aura bien du mal à faire. Alors que dans le cas de l'Hadopi et de la riposte graduée à la française, ce sera à l'abonné à Internet de prouver que son accès à Internet a été utilisé frauduleusement par un tiers, ce qu'il sera incapable de faire. Dans le premier cas la charge de la preuve est sur l'accusation, et respecte la présomption d'innocence. Dans le second cas la charge de la preuve est mise sur la défense, et fait peser sur elle une présomption de culpabilité qu'il sera en pratique impossible de renverser.

Ce que j'ai compris en gros, c'est qu'on veut nous interdire de partager nos connexions WiFi avec quiconque, mais aussi une tentative d'interdire le téléchargement P2P "illégal"...

Qu'es-ce qu'il y a de dérangeant?
Et bien, c'est avant tout l'esprit de cette loi : si elle passe, on aura plus le droit de "prêter" son accès internet a son voisin ou a un ami...
Si on continue dans cet esprit, on n'aura plus le droit de prêter un peu de farine à la mamie du coin pour qu'elle puisse faire son gateau, beh oui, elle ne l'a pas payée!!!
Continuons dans cet esprit.
Pourquoi ne pas interdire de prêter son livre de maths à la table d'à côté? Beh oui, ils ne l'ont pas payés!!!
Pourquoi ne pas interdire d'emprunter une cigarette, ou même du feu a un passant? Beh oui, on ne paye pas le gaz qui sort du briquet!!!
Pourquoi ne pas interdire le co-voitrurage? Beh oui! On a pas acheté la voiture que je sache!
Pourquoi ne pas interdire de donner quelques pièces au mec qui fait la manche sur le trotoir d'en face? Beh oui! Il ne travaille pas pour avoir des sous lui!
Pourquoi ne pas interdire tout simplement la générosité?

Sur http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-651865,55-1059643@51-1048963,0.html, on trouve :
Citation :
Alain : Perdre son accès à Internet est moins grave que d'être emprisonné, faut-il vraiment s'opposer, au risque de durcir la loi ?

Christophe Espern : Cette loi ne supprime aucune des sanctions existantes. La contrefaçon reste punie par le code pénal. Il s'agit juste d'ajouter une nouvelle arme à l'arsenal des majors, qui pourront à leur bon vouloir décider du type de frappe qu'ils utilisent. Et c'est d'ailleurs l'un des gros mensonges actuellement véhiculés que de faire croire que l'on substitue à une sanction pénale une sanction administrative.

Je ne m'oppose pas au fait de vouloir empêcher la contrefaçon (chose qui me semble Impossible), mais :
-Les majors, ce sont les maisons de disques, organismes donc privés, à but lucratif (universal par exemple)
-Je trouve outrageant d'être jugé par "le bon vouloir" d'organismes privés. Où se trouve la justice, publique, impartialle, et "juste"?!

Dans le même article, on trouve que le parlement Europpéen a condamné cette décision.
Revenir en haut Aller en bas
 
Interdiction de partager internet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Configurer le pare-feu pour PG avec Norton Internet Security
» Ou acheter MAC sur Internet
» quelques recettes à partager...
» Christophe Ginisty:coordinateur stratégie Internet
» Internet, vecteur de changement, ou non

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: