COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Réactions sur la réforme du lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Réactions sur la réforme du lycée   Lun 6 Oct - 20:01

La réforme du lycée se précise. Le ministre parle de la suppression des filières (bac unique), d'heures en moins (-125h en 2de...), de matières facultatives (histoire-géo, maths, philo), de la suppression du redoublement.

Le dossier à consulter d'urgence est ici : http://lecrc.forumactif.fr/repertoire-des-documents-f70/dossier-sur-la-reforme-du-lycee-t5130.htm

Voici les meilleures réactions trouvées sur d'autres sites concernant ces mesures. Ainsi, nous pourrons élaborer notre argumentaire plus facilement grâce à toutes ces vues. Idea

Citation :
GRRRRRRRRRRR
06.10.08 | 16h57
Des bourses en chute libre, la pauperisation galopante d'une bonne parie de la population à qui on propose royalement un RSA et voilà qu'on s'attaque cyniquement au socle de la République, son école, en créant un enseignement de classe à deux vitesses et mieux la donner en pâture au secteur marchand. Pendant ce temps là, un week end en amoureux ( voir Match)à New York avec Carla et sa ceinture de diamants.Je crois bien qu'on s'étourdissait aussi à Versailles en mangeant de la brioche....

Citation :
karine b.
06.10.08 | 15h12
l'Histoire c'est apprendre sans juger, mazette je m'étrangle! juste ue question pratique... on est le 6 octobre, la "nouvelle seconde" doit démarrer à la rentrée 2009, c'est court pour une concertation. M'enfin, certains vont être contents: même si les éditeurs vont s'arracher les cheveux pour faire des manueles dans les temps, ils vont encore s'en mettre plein les poches. Encore un moyen de démanteler l'école publique, de faire des économies en sacrifiant les + faibles!

Citation :
Rodolphe I.
06.10.08 | 14h16
L'école, c'est fait pour développer l'intelligence. Par le moyen du savoir. Mais aussi par le déformatage des esprits : en un mot, ôter de notre tête tout ce que nous y a placé une certaine tradition, infiniment variable selon les lieux et les époques, et qui, selon la morale traditionnelle, devrait être tenu pour vérité d'Evangile. Nous rendre libres. Ça ne peut se faire sans enseignement des humanités. Ce que propose Darcos, ce n'est qu'un sauve-qui-peut.

Citation :
ihg
06.10.08 | 13h27
Je trouve que c'est courageux de supprimer les mathématiques, qui finalement n'avaient d'utilité - au delà des connaissances de base - qu'à faire de la sélection. C'était effectivement un moyen simple et peu couteux (facilité de correction) pour filtrer les élèves vers les grandes écoles. Le projet de Darcos est-il socialiste ???

Citation :
la brioche
06.10.08 | 13h14
Moins d'État, moins de fonctionnaires et moins d'enseignements. Moins d'équité républicaine,moins encore de mobilité sociale.Aube d'un siècle pour fils d'héritiers pourvus de répétiteurs et cours privés.Les filières de haute sélectivité se recréeront, to the happy few. Que les autres se délocalisent où ils peuvent avec leur bac de pauvre.Voilà qui règle déjà les problèmes d'engorgement dans les facs. Voilà qui en finit avec l'insoutenable désir d'ascension sociale des gueux.

Citation :
Guillaume P.
06.10.08 | 12h53
Comme dans toutes les disciplines, les connaissances ne sont connues que par un effort réel de compréhension et ne sont utilisées que par une réflexion au moins rudimentaire. Enfin, le travail sur documents, la dissertation supposent par leur approche synthétique, une réflexion particulièrement poussée. Disciplines qui plus que d'autres ouvrent les yeux et donnent des repères sur le monde, il est curieux de les rendre facultatives.

Citation :
thierry g.
06.10.08 | 11h01
je crains que beaucoup de lecteurs qui se félicitent comme le JDD et le Monde qu'il n'y ait plus de maths pour certains élèves dès la seconde , n'aient aucune vision de l'avenir de ce pays et de son École mathématiques égale jusqu'ici aux EU et à la Russie et qui a chutée de 20 places aux Olympiades après 95 ( Bayrou-Darcos ) ; cette haine de latiniste de Darcos pour la Science se poursuit avec en plus l'imaginaire sarkozyste du fric et du commerce ; le sarkozysme n'a pas besoin de scientifiques

Citation :
thierry g.
06.10.08 | 10h57
il est faux d'écrire que les élèves de L n'ont pas de maths ; l'H-G est de facto supprimée . Enfin, les S ne sont pas remplies de "gosses de riche" pas plus que les CPGE scientifique ; tous ces clichés viennent de cancres ou de gens qui ne sont prof en S ou CPGE ; quand au droit au lycée , d'où sort cette niaiserie sarkozyste ?

Citation :
Bernard A.
06.10.08 | 10h55
Faire de l'Education Nationale un paramètre d'ajustement était inéluctable avec cette bande au pouvoir. Faire passer la réduction de plus de 15% des horaires derrière une réforme ronflante est de bonne tactique. Mais cela pourrait aussi être un détonateur inespéré pour l'insurrection du peuple dès les premiers beaux jours.

>> http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-3224,36-1103261,0.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Lun 6 Oct - 20:11

Citation :
Kartapus
06.10.08 | 10h55
Encore un peu plus de temps disponible pour Coca-Cola.

Citation :
Grégory M.
06.10.08 | 10h49
Droit dans le mur.

Citation :
PIERRE R.
06.10.08 | 10h48
Avec un ministre qui ne sait même pas faire une règle de trois, plus rien ne surprend. Nous voilà bientôt au degré zéro de l'intelligence...

J'avoue que là il n'y avait pas d'argumentation ! Wink

Citation :
Jean
06.10.08 | 10h46
Je crois que je viens de comprendre : le gouvernement et Mr Sarkozy souhaite avec toutes ces réformes dans l'Education Nationale appauvrir l'enseignement généré en France, pour créer des générations d'analphabètes qu'il sera alors facile de "blouser" lorsqu'il s'agira de se faire élire en balançant des promesses incroyables ou par une campagne de pub géante via des journaux régentés comme le JDD, le Figaro ou les Echos.

Citation :
filomene
06.10.08 | 10h41
Il ya a de véritables batailles à mener pour obtenir une réforme efficace de l'enseignement secondaire, avec une priorité: la réforme du collège, et une autre: le toilettage des programmes au profit de la réflexion plutôt que l'accumulation de connaissances trop vite oubliées, et l'aptitude à chercher et utiliser les connaissances pour les assimiler. Dans cette "réforme", je ne vois que des économies et un mépris pour l'intelligence des élèves.

Citation :
Bertrand J.
06.10.08 | 09h48
Le seul véritable objectif de cette réforme est bien entendu de diminuer le nombre d'heures de cours et de faire ainsi des économies sur le dos des lycéens. Les réformes Darcos de l'enseignement orchestrent un nivellement vers le bas, sous prétexte d'assurer un socle de connaissances fondamental.

Citation :
A.Z.
06.10.08 | 09h35
Supprimer ou rendre facultatif, c'est à peu près pareil. Les mesures de Darcos sont démagogiques, et défavorisent encore les bons élèves (en tout cas ceux qui attendent tout de l'école). Peut-on imaginer un historien qui ne sache pas ce que c'est qu'une croissance exponentielle, ou un scientifique qui ne connaisse pas l'histoire moderne ? Sachez aussi que tous les candidats à Louis-le-Grand ayant les mêmes notes en math, on regardait les notes d'histoire pour juger de la valeur réelle de l'élève

Citation :
michel a.
06.10.08 | 09h31
Pour ce qui est de la classe de seconde, l'idée de tronc commun masque le fait qu'on va en fait vers une diversification des classes de seconde, qui sont actuellement indifférenciées (il n'y existe que des options). Celui qui en seconde ne choisira pas physique-chimie et SVT ou technologie ne pourra plus choisir la dominante "sciences" en première. L'idée de supprimer les filières est séduisante, mais ne résistera pas à l'épreuve de la réalité : elles renaîtront instantanément de leurs cendres.

Citation :
Senoussi
06.10.08 | 09h25
Hormis l'introduction du droit dans les programmes du lycée (et encore de quel droit s'agit-il?),l'imagination n'est pas au pouvoir. Il faudrait d'abord instituer la scolarité obligatoire de 4 à 17 ans et faire du baccalauréat le diplôme de fin d'études obligatoires. Il y aurait lieu ensuite d'établir l'égalité entre toutes les connaissances (abstraites et concrètes) et toutes les aptitudes (intellectuelles et manuelles) dans les programmes, les évaluations et les options de cette scolarité.
Citation :

nodog
06.10.08 | 09h01
Les papiers du monde sont de plus en plus de simples copies de communiqués de presse, où sont les articles ? Darcos est le ministre de la déscolarisation publique, parvenir à l'équilibre des finances publiques en 2012 (pour les élections) ne sera réalisable qu'après la quasi disparition de l'éducation nationale et des services publiques, tout va dans ce sens, tout est prétexte à suppressions, diminutions regroupements habillement maquillés en modernisation, c'est la grande casse.

Citation :
lola
06.10.08 | 08h32
Ou comment oter tout esprit critique aux générations futures. Ou comment développer une école à 3, 4 vitesses. Ce n'est plus une question de profs, de corpo, c'est une question de justice sociale, c'est la République que l'on assassine! Vite, vite, réagissons!

>> http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-3224,36-1103261@45-1,0.html

Pour info, environ 2/3 des commentaires postés sont copiés ici Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Mar 7 Oct - 18:05

Citation :
ROLAND G.
06.10.08 | 08h20
Rendez sa place à l'histoire - géographie, tout au long du second cycle. Que les âmes des créateurs des Ecoles centrales (sous la Convention), des grands réformateurs de l'éducation, poursuivent l'actuel ministre, lui donnent des cauchemars, propres à le ronger...

Citation :
ROLAND G.
06.10.08 | 08h12
Un naufrage programmé ! Il est temps que le pays s'approprie le débat sur l'enseignement, définisse ses exigences, son programme,au cours d'Etats généraux, pour faire obstacle à ce suicide culturel, à ce nouvel appauvrissement, à ce renoncement.

Citation :
jackpote
06.10.08 | 08h04
XXIème siècle: plus d'enseignement scientifique obligatoire au lycée...alors que cet enseignement est déjà quasi inexistant à l'Ecole primaire et fonctionne dans de très mauvaises conditions au Collège. Comment comprendre le monde qui nous entoure? Il est vrai que nos "élites" sont souvent des analphabètes scientifiques. Et c'est sans doute ainsi que nous espérons rattraper le peloton de tête des pays développés. Mais il y aura deux langues sans que l'on connaisse bien là le but poursuivi.

Citation :
david c.
06.10.08 | 07h39
Supprimer l'histoire c'est se passer des outils d'analyse du présent... Les électeurs sont déjà sensibles aux charmes de la com si en plus on leur ôte l'esprit d'analyse, notre petit Bush risque d'être ré élu, un autre prendra sa place... Depuis quelques années on assiste à une démolition systématique des lumières. Économie et éducation ne font donc pas bon ménage!! Libéralisme et éducation non plus! A qui profite le crime?

Citation :
araignee_du_soir
06.10.08 | 07h23
Deux choses me viennent à l'esprit. 1/ le paradoxe des maths : il faut faire une sélection afin de dénicher les futurs chercheurs et ne pas, dans le même temps, laisser de côté ceux dont le talent est ailleurs. 2/ comment une telle décision a-t-elle été prise ? les parents et les profs ont-ils été consultés ? y a-t-il eu concertation ? rien ne le laisse supposer.

Citation :
FRANCOIS B.
06.10.08 | 07h05
Supprimons tout ce qui fait réfléchir, le patronat trouvera ainsi ses proies et les formatera dans ses entreprises.Moins on est formé, plus on est reprogrammable! La flexibilité de l'emploi est affirmée. Pas d'ECJS....là, on perd peut-être l'occasion d'avoir des citoyens, comme avec la suppression de l'HG. Au fait, cela veut-il dire que l'on "vire" tous les professeurs? Combien de milliers de cartes scolaires programme-t-on? La droite et le traitement humain des affaires...

Citation :
David, New York
06.10.08 | 06h17
Moins d'heures alors qu'on a plus à apprendre c'est aberrant. Et encore plus le fait de ne pas retenir les maths et histoire pour le tronc commun?! Est-il encore nécessaire d'insister sur le caractère essentiel des maths pour le développement logique et rationnel des jeunes, mis à part que c'est indispensable pour la physique/chimie/ économie/ingénierie ...?? Idém pour l'histoire, avec tous les fondamentalisme et préjugés qui resurgent, n'est-ce pas indispensable? La honte, Mr. Darcos!

Citation :
Michel D.
06.10.08 | 06h16
Le chaland décidera du voyage, c'est déjà le cas en partie... Donc voilà de beaux jours pour les parents qui savent ce qu'instruire veut dire. Ils pourront jouer de la carte bleue pour que leurs poulains ne manquent pas de foin. Les autres écriront des lettres au Père Noël pour réclamer des diplômes et des métiers ... Ca aura le goût des études, la couleur des études mais ce ne sera pas tout à fait des études, et les grenouilles auront un roi

Citation :
pauvre france
06.10.08 | 05h09
La suppression de la biologie est une catastrophe (je précise que je ne suis pas prof de bio) et révélatrice je pense d'un certain état d'esprit qui règne dans ce gouvernement: l'état d'esprit créationniste. Il ne semble pas bon pour eux que les élèves apprennent les mécanismes de la nature et pour cause ceux ci balaient toutes les superstitions aristotéliciennes et religieuses.

Citation :
Didier
06.10.08 | 03h18
Après avoir appauvri la qualité des formations universitaires avec le LMD et ses cursus "à la carte" notre gouvernement veut faire pareil avec le Lycée ! Avec des étudiants de plus en plus hétérogènes, des enseignements saucissonnés en options, enseigner va devenir impossible. Il est vrai que dans le cadre du LMD les volumes horaires assurés par les enseignants ont chutés, d'où une bonne "économie", c'est sans doute là le vrai but de cette réforme. Que restera-t-il à la France ? Pauvres enfants.

Citation :
MICHEL R.
06.10.08 | 02h50
Que les lecteurs arrêtent de s'étrangler, les maths et l'hist-gé ne sont pas SUPPRIMES, ils sont simplement rendus non-obligatoires! Il faut rappeler que les étudiants des filières L n'ont déjà pas de cours de maths, au contraire des S et ES. Par contre cette réforme ne sert à rien si des "dominantes" ne viennent que succéder aux filières: les élèves choisissant une dominante scientifique recréeront la filière S, et on y trouvera tjs les mêmes gosses de riches sans passion aucune pour la science

Citation :
JACQUES C.
06.10.08 | 02h08
Mais où est donc passé l'esprit critique du journal ? Aucune analyse, aucune remarque, on continue à faire comme si ces "rigolos" gouvernaient vraiment le pays alors qu'ils batifolent d'une absurdité à une autre. Oui, comme le dit Peyrelevade, une "ERREUR HISTORIQUE" !!!

Citation :
bioman666
06.10.08 | 01h37
Quelques points de la réforme me paraissent intéressants, mais 2 choses approchent gros comme des maisons : 1/ la diminution à 27h de cours = encadrement minimal et réduction (encore!) du rôle de construction sociale de l'école, et manœuvre grossière pour diminuer le nombre de postes. 2/ transformer le lycée en mini université (modules, options) va favoriser les regroupement des gosses de riches en jouant encore plus des options exotiques... La droite, c'est rafraichissant !

Citation :
VISITEUR DU SOIR
06.10.08 | 00h32
Travailler plus de 35/H /semaine au Lycée comme quand j'ai passé mon bac A' est un bon entraînement ! Plus on étudie plus on aime étudier. Je ne remercierai jamais assez ceux qui m'ont obligé à faire des maths et de la physique-chimie en sus du Français, du Latin, et du Grec que je préférais ! L’Hist-Gé j'adorais! Cela ne m'empêchait pas d'avoir des copines et de pratiquer des sports! Darcos, béotien comme Sarkozy a un compte à régler avec la culture ! Une bo-beauferie gigantesque !

>> http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-3224,36-1103261@45-3,0.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Mar 7 Oct - 18:11

Citation :
Eric D.
06.10.08 | 23h06
Nombre de lecteurs saisissent mal le sens de cette réforme qui vise simplement à maquiller les suppressions de postes sans en réalité changer grand chose. Si par ex. les maths sortent du tronc commun en 1ère, c'est parce qu'il s'agit d'une matière sélective. Ce sont les modules qui comptent, puisque c'est par eux que se feront la sélection et la hiérarchie. La liberté de choix est une illusion: chacun sera conduit, comme aujourd'hui, à choisir ce qui est dans ses cordes.

Citation :

Rodolphe I.
07.10.08 | 02h40
Que croyez-vous donc de l'enseignement d'autrefois ? La mémoire bête, la répétition ? Nulle part dans ma famille ou dans la société, on ne m'a autant demandé de comprendre, de réfléchir, et on ne m'en a autant donné les moyens. Ce n'est plus possible, société, familles, élections, soumission à ce qui se prétend une pédagogie. J'ai 69 ans, 23 ans enseigné, 38 ans enseignant. J'en ai vu passer, des doctrines. On ôte aux élèves les moyens d'être libres, et même de se douter qu'ils ne le sont pas.

Citation :
SPARTACUS
07.10.08 | 07h56
Cette reforme aligne le lycée sur la mediocre high school americaine, la selection se faisant ensuite par l'argent au niveau de l'université. Il y a des gens que les etudes n'interessent pas et qui reussissent fort bien dans la vie active et d'autres "fils de riches" bac S avec mention comme les stigmatisment les ayatollah de l'egalitarisme et qui sortis de l'ENA ou de POLYTECHNIQUE ne seront jamais que des fruits secs qui se reconvertiront dans la politique avec le resultat que l'on connait

Citation :
SPARTACUS
07.10.08 | 08h05
Les sociétés, comme le sport, sont par essence et necessité elitistes ; l'emportent les plus forts, les plus intelligents, les plus motivés, les plus courageux. L'intervention republicaine est de faire en sorte que ces talents puissent s'eclore sans distinction de couleur, d'origine ou de classe sociale pour que les meilleurs soient promus. On a fait l'inverse au nom de l'egalitarisme, simplifié, allégé pour un enseignement de masse qui a devalorisé les diplomes et discredité l'enseignement.

Citation :
Le petit Prince!
07.10.08 | 10h23
X.D. devrait donner tout de suite aux lycéens le diplôme du bac, sans exam ! Chacun y inscrirait les matières qu'il aurait envie d'étudier: ciné, nitendo, pétanque, karaoké, VTT ou slam! mettre en option français, maths, langue ou sciences si par hasard il connaît encore ces mots, les matières ayant déjà fondu au collège pire que la calotte glaciaire. C'est sûr qu'il ne faut pas que "le jeune" travaille trop: 35h./semaine, c'est épouvantable! Il risquerait de devenir compétitif ds la vie active!

Citation :
JEAN CLAUDE F.
07.10.08 | 17h40
"Le droit ferait lui, pour la première fois, son apparition au lycée." !!! C'est faire bien peu de cas des séries technologiques tertiaires(G, puis STT et aujourd'hui STG) qui depuis des décennies comportent un enseignement du droit (bases de droit constitutionnel, droit civil, du travail, droit des affaires...)...alors même qu'elles scolarisent nettement plus d'élèves que la série L!

Citation :
Marie-Francoise H.
07.10.08 | 17h08
Le plus grave est la suppression de la physique, de la chimie et des SVT en matières obligatoires de la classe de 2nde. Darcos (et par conséquent) Sarkozy veulent par ce démantèlement promulguer un enseignement au rabais, avec des cartes truquées dont ne se sortiront que les "Héritiers".

Citation :
degrezero
07.10.08 | 14h41
Connaissez vous un métier utile qui ne nécessite pas de raisonnement logique, rigoureux complet conduisant à une conclusion la moins contestable possible. Les mathématiques sont une école de la rigueur et donc de l'honnêteté intellectuelle et donc une indispensable complément à des formations qui privilégient trop l'apparence,le verbiage et la quantité au détriment de l'analyse, des applications et de la qualité.

Citation :
cedric G.
07.10.08 | 13h57
Que l'on permette aux élèves de se former selon leur appétences, voilà une bonne idée. Faire apprendre à toute force les maths à ceux qui ont des facilités ne correspondait pas forcément à ce dont ils avaient besoin pour leur formation. Qu'on leur propose des matières qui leur seront utiles plus tard et qui n'étaient pas enseignées (comme le droit), en voici une seconde. En revanche, retirer l'histoire-géo, c'est-à-dire le plus gros de la culture générale, du tronc commun, semble dommageable.

Citation :

Alexandre P.
07.10.08 | 12h22
La politique c'est magique : on décide que le redoublement n'existe plus, et hop, les élèves deviennent bon... Si tout pouvait être aussi simple en attendant, www.brillerensociete.fr

Citation :
michel a.
07.10.08 | 10h26
Si la liberté de choix est bien une illusion (il y aura des panachages de modules qui conduiront tout droit au néant), elle ne sera pas limitée par les capacités des élèves, mais, comme c'est déjà le cas aujourd'hui, par la pression sociale qui continuera à valoriser à l'excès la filière scientifique, quel que soit son nom dans la nouvelle mouture du lycée. Il faut cesser de s'illusionner : changer le lycée sans changer la société qui le génère ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Mar 7 Oct - 18:20

Citation :
champollion
05.10.08 | 23h50
Une réforme à l'image de l'idéal culturel du ministre : de l'excrément et de l'abrutissement. Et la culture générale ? Ça ne sert à rien même pas aux jeux télé. Plus c'est débile plus on gagne. Mais il faut quand même apprendre à utiliser la zappette. C'est essentiel pour le développement humain. Et avec ça, on aura toujours voire plus d'échec après le bac. Mais quand on est ministre on ne réfléchit pas, on le saurait.

Citation :
Victoire G.
05.10.08 | 23h49
Très inquiétante cette réforme pour le futur des sciences en France!! Les connaissances en maths/physique/chimie des élèves rentrant à l'université sont déjà de plus en plus faibles, on voudrait carrément les supprimer!! Quid de la compétitivité de l'industrie et de la recherche dans 10 ans, si les nouvelles recrues (s'il y en a encore) n'ont pas les savoirs nécessaires...

Citation :
René-Eric D.
05.10.08 | 23h36
Supprimer l'histoire-géograhie ? Mais oui, bien sûr ! Chacun sait que, aujourd'hui, les questions de la mondialisation économique et politique, du changement climatique et de la création des espaces des ressources, de la ségrégation et de la violence urbaine, et de géopolitique des conflits mondiaux (comme en Afghanistan par exemple) sont totalement inutiles pour comprendre le monde !!!

Citation :
FOUAD
05.10.08 | 23h35
Ce gouvernement fait vraiment n'importequoi. Le lycée est une phase d'ouverture , d'apprentissage,de découverte. Ce ministre de l'éducation est totalement à côté de la plaque. Ce programme est inadmissible. Espérons que les élèves et que les professeurs de lycèe réagiront car on assiste à une liquidation du système éducatif français orchestré par l'incompétent Darcos.

Citation :
L'étudiant
05.10.08 | 23h22
Je suis étudiant, le bac en poche depuis 2 ans. Je poursuit mes études. Cela a été rendu possible par un bon enseignement lycéen. Je ne me permettrai ici de juger quoi que ce soit ... mais j'aimerai juste comprendre comment on en arrive là .... Plus d'histoire, ni de maths obligatoire ? Le mur se rapproche les gars là !

Citation :
HENRI G.
05.10.08 | 23h20
Spécialisation beaucoup trop précoce.Peut-on décider en 1ère que l'on ne fera jamais de science? La plupart de nos gestionnaires et politiques n'ont aucune culture scientifique,cela va devenir pire.Et nos scientiques auront encore moins de notions d'économie.Tout cela parce qu'on veut amener 80% d'une classe d'age au bac.Soyons un peu plus exigeant sur la qualité et un peu moins sur la quantité.

Citation :
B.L.
05.10.08 | 23h04
Etant moi même lycéen, je crois effectivement qu'il faut une réforme du lycée, mais que dire de ce programme pour le moins flou? Qu'est ce que ces modules exploratoires ? ce ne serait pas des TP déguisés( c'est à dire des Travaux Pratiques en demi groupe, très utilisés dans les matières scientifiques)? Enfin pourquoi ne pas introduire au moins des cours de culture économique et sociale (de l'éco déguisé) dans le tronc commun, les futurs citoyens en auraient bien besoin par les temps qui courent

Citation :
Réformons pour .... réformer
05.10.08 | 22h57
Plus de physique-chimie, ni de bio obligatoire en seconde, plus de maths en première, il ne faudra pas s'étonner si la France est au fond des classements de la recherche (en sciences dures, celle qui créé les emplois de demain, pas en sciences sociales). Avoir un pays dirigé par des littéraires est malheureusement une catastrophe. Ils sont incapables de saisir les enjeux scientifiques de demain.

Citation :
Alain P.
05.10.08 | 22h34
La ficelle est trop grosse monsieur Darcos! un peuple sans réference historique est un peuple plus facile à manipuler et plus docile.Ah vraiment, le liberalisme français tombe dans la caricature grotesque! dans la foulée, pourquoi ne pas remplacer les sciendes économiques par le loto, le journal de TF1, star académie et autres psychotopes lobotomisants obligatoires dès la maternelle!

Citation :
Armand Chazal
05.10.08 | 22h06
Je sais donc qu’il va falloir que mes petits-enfants aillent faire leurs études en Chine. En attendant, je vais me charger de les instruire — pas de les éduquer — tant en histoire et géographie qu’en philosophie naturelle — physique, chimie, biochimie, biologie, géologie, pédologie, etc. Mais que vont faire ceux, nombreux, parents et grands-parents, qui n’ont pas cette possibilité ? J’ai enseigné les sciences physiques pendant 34 ans, mon cerveau va bien et je conchie les destructions de Darcos.

Citation :
charlie
05.10.08 | 22h01
Ne pas faire ni d'économie ni d'éducation civique, c'est ce priver d'une ouverture considerable sur la société. Etre mauvais en maths en seconde mais grace a l'absence de redoublement, passer en 1ere et arreter les maths, c'est renoncer a beaucoup de filieres d'études. Arreter l'histoire en 1ere c'est ne pas étudier le 20eme siècle, avec ces totalitarisme et la guerre froide, les pourquoi des tensions et des enjeux actuels...

Citation :
FRANCOIS M.
05.10.08 | 21h53
Je voudrais bien savoir avec 27 heures de cours quel niveau vont avoir les élèves au bac, et pour les classes prépa qui elles nécessitent à peu près le double d'heures de cours !

Citation :
Jean-François E.
05.10.08 | 21h47
S'agirait -il d'un menu à la carte avec de gentils serveurs que seraient les corvéables enseignants , pour un lycée de meilleure qualité bien sur ?

Citation :
Patricia D.
05.10.08 | 21h47
Merveille de non consultation, non dialogue, non respect de l'ensemble des acteurs de l'Education Nationale. Darcos réforme et après lui le déluge. Pas d'histoire-géographie dans le tronc commun après la seconde. En effet. Histoire de (non) former des citoyens bien obéissants.

>> http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-3224,36-1103261@45-4,0.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Mar 7 Oct - 18:28

Citation :
darcos scandaleux
05.10.08 | 21h42
une nouvelle horreur

Tout est dit en trois mots mais nous allons aller plus loin Exclamation

Citation :
DENIS P.
05.10.08 | 21h34
Que penser des prévisions de suppressions de postes contenus dans la loi de finances 2009 : en particulier la suppression de la moitié des postes des enseignants spécialisés du primaire en Rased, ceux qui essaient de redonner confiance aux élèves les plus en difficulté, ceux que ne risquent pas d'atteindre l'aide personnalisée instituée à la rentrée 2008. Darcos est sérieusement en train de préparer un démantèlement du système éducatif ! N"est ce pas lié à ses liens avec l'enseignement privé ?

Citation :
Christophe C.
05.10.08 | 21h25
Avec cette réforme, ce n'est pas des médailles aux bacheliers avec mention mais des bonnets d'âne aux recalés du bac qu'il va falloir fabriquer... Sinon, cela ne changera rien, la filière élitiste sera toujours les classes préparatoires aux grandes écoles (scientifiques, économiques et littéraires) et donc ce sera le choix des options qui refera les filières S, L et ES. Du pipo donc !

Citation :
DENIS P.
05.10.08 | 21h21
Les intertitres "de la rédaction du monde", ne précisent pas que les Sciences expérimentales (phys-Chim et SVT) deviennent quasi facultatives en Seconde, et que c'est en Première que l'Hist-Géo et les Maths passent à la trappe. Tout ça, malgré les "conseillers" du ministre, d'abord pour économiser des postes de profs... Quand au niveau des futurs sortants de Lycée, il risque de baisser sérieusement. Alors que X. Darcos participe le 8/10 à un colloque sur l'enseignement scientifique... !

Citation :
Jean-Alain L.
05.10.08 | 21h14
D'une extrême à l'autre ! diminuer l'importance des maths, tout à fait d'accord : çà devrait aussi se poursuivre dans les concours du supérieur. Mais les supprimer ? Les maths, le latin et sans doute le grec avaient les mêmes vertus pédagogiques de formation de l'esprit logique. Des 3 ils ne restait qu'une matière... Supprimer la physique et la chimie des enseignements obligatoires a aussi quelque chose d'ubuesque ! Que veut faire Darcos ? jusque là il semblait avoir du bon sens ?

Citation :
sonia
05.10.08 | 21h11
La réforme du lycée ou comment supprimer des milliers de postes en bradant le service public d'éducation !

Citation :
ATSEUC
05.10.08 | 21h04
C'est de la folie furieuse, uniquement motivée par le désir de réduire le coût éducatif! Ne pas introduire les sciences physiques et les sciences naturelles en seconde comme matières principales va dans le sens d'un abrutissement programmé avec en filigrane le retour de l'obscurantisme. Comment recoller au peloton de tête des pays industrialisés sans politique d'innovation? Comment développer des technologies innovantes sans maîtriser les bases scientifiques. On va dans le mur et on accélère!

Citation :
NRF
05.10.08 | 20h46
27 heures de cours par semaine, c'est 4 heures 30 de cours par jour du lundi au samedi ! A qui Darcos parvient-il à faire croire qu'une telle réforme sert l'intérêt des élèves ?

Citation :
ludovic t.
05.10.08 | 20h45
je ne comprends pas la logique de reduire le nombre d'heure d'enseignement. Je n'ose pas croire les syndicats quand ils disent que c'est poru mieux justifier les reductions de personnels. Apres la reforme du temps de travail pour les travailleurs, vient celle pour les ecoliers. On attend toujours la reforme qui permettrait d'ameliorer le niveaud e nos enfants apres le bac.

Citation :
Tristesse
05.10.08 | 20h41
Plus d'histoire géographie ? Ben, voilà comment faire de nos enfants de purs consommateurs sans une once de sens critique ! Supprimons la matière qui déplait à tous les dictateurs et laissons le monopole de la "mémoire" à quelques idéologues gouvernementaux qui instrumentalisent notre passé. Bravo ! Mais après tout, nous avons les dirigeants que nous méritons ! Je suis verte de colère... et triste à mourir...

Citation :
clarisse g.
05.10.08 | 20h35
Précision : La dominante "technologie" viendrait remplacer les actuelles filières technologiques (STT, STSS, STI, STL) qui disparaissent elles aussi, donc.

Citation :
boboville
05.10.08 | 20h34
en 1992 , on a réformé le lycée pour abolir la prestigieuse série C et faire des filières équilibrées (c'était la volonté de l'époque ) aujourd'hui la filière S est largement plébiscitée occultant les autres on refait donc une réforme inutile ! ! !

Citation :
boboville
05.10.08 | 20h31
le lycée marche relativement bien ; les élèves et les professeurs travaillent beaucoup le maillon faible est le collège avec cette stupidité du collège unique et que fait-on ? ==> on réforme ce qui marche relativement bien et on ne touche pas à ce qui ne va pas du tout ! !! encore un beau gâchis en perspective ! ! !

Citation :
prof
05.10.08 | 20h28
C'est inquiétant ! La disparition des séries et l'organisation en modules peut être très intéressante. Cependant, l'exclusion de l'histoire-géographie des enseignements obligatoires en première et terminale laisse penser que la réforme est inspirée par une vision uniquement utilitariste de l'école (et par des contraintes gestionnaires ?), laissant de coté les objectifs civiques et culturels.

>> http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-3224,36-1103261@45-6,0.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Morgan77
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 451
Age : 26
Ville : Dammarie les lys
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Mar 7 Oct - 21:02

pour les maths on sait que darcos les aiment pas il c' est tellement pris la honte sur une régle de trois alors il décide simplement de les rendres facultatifs :p
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Sam 18 Oct - 18:08

Les défenseurs de la réforme ont aussi le droit à la parole affraid

Citation :
titicaca
enfin plus de confiture aux cochons
et bien plus de physique en seconde ça c'est super, car que d'argent gaspillé à donner des cours à des anes qui n'ont pas soif, et consacrer plus d'heures à ceux qui sont amateurs et bien sur celà va faire de la casse dans les postes et des économies au gouvernement; reste à savoir à quoi ça va servir tout cet argent récupéré, peut être à renflouer les banques qui se cassent elles aussi la gueule!
Mardi 07 octobre à 12h57

Citation :
tapalagro
Le ministre est un lobby a lui tout seul.
M Darcos, il faut aller jusqu'aux bout. Cela n'a pas de sens de mettre les sciences physiques, chimiques, économiques, sociales, du vivant et de la terre en option et de garder les maths en matière fondamentale. Logiquement, il faudrait aussi mettre les maths en option. La littérature, l'histoire, la géographie, et deux langues vivantes, c'est ce qu'il y a de mieux pour préparer une carrière politique. Il n'y a même pas besoin de savoir compter, il y a des grouillots pour cela. Sérieusement, est-ce que la redéfinition des priorités qui se dessine entre les matières enseignées au Lycée est cohérente avec les objectifs de la réforme des Universités ?
Mardi 07 octobre à 02h20

Citation :
Alfred456
Toujours plus de médiocrité...
Si je comprends bien, l'on va baisser le niveau général pour permettre aux moins bons et aux moins travailleurs de rester dans le coup... . C'est catastrophique, car l'on va empêcher l'émergence d'une élite seule garante du développement du pays ! Au lieu de cela, les petits français ne seront bon qu'à fournir des cerveaux de pietre qualité à ceux - américains, japonais, indiens, chinois - qui auront appris à travailler dur !
Lundi 06 octobre à 23h29

Citation :
Brice
Quand même
UIl faut quand même être légèrement borné pour applaudir à la transformation des matières scientifiques enseignées en seconde en simples options. Quelle vision d'avenir !
Lundi 06 octobre à 21h41

Citation :
matlau99
Et si on dégraissait d'abord les élus ?
Faire des économies sur le dos de l'éducation des jeunes, est-ce raisonnable ? Ne faudrait-il pas commencer par supprimer les salaires 'à vie' avec 'avantages en nature' de tous les élus quels que soient leurs partis (là aucun en se plaint !!) ! Là, il y aurait beaucoup à gagner et à redistribuer ; sans compter tous les prélèvements qui sont destinés à la sécu et qui n'y parviennent jamais et tout ce qui est ponctionné et qui 'na rien à voire (les assedics y prélèvent par exemple ! de quel droit, dans quelle logique ???) Alors dégraissons non pas le mammouth mais les élus !!
Lundi 06 octobre à 21h38

Citation :
François Delpla
Des sous !
La question budgétaire est primordiale en cette affaire, tout le monde ici le reconnaît ne serait-ce qu'en ne reprenant pas les nombreux intervenants qui le disent. Alors pourquoi ne pas l'aborder en face ? Quel budget, aujourd'hui, pour un enseignement efficace dispensé à chaque élève ? Le budget actuel est-il excessif, adéquat... ou insuffisant ? La dernière hypothèse est peu à la mode, certes, mais est-elle pour autant absurde ? La France n'a pas de pétrole... mais de la matière grise. Ne doit-elle pas jouer à fond l'atout de la formation, et miser davantage sur elle ? Ne faut-il pas inverser une tendance constante à fonctionner, dans les lycées, de plus en plus chichement, depuis le milieu des années 70, avec une très légère embellie en 81-82 ? Ne faut-il pas revenir sur la suppression de la fonction de surveillant par Ferry le petit, doubler la surface et l'encadrement des CDI (centres de documentation et d'information), etc., etc. ? Et même en admettant qu'il soit juste de supprimer un fonctionnaire sur 2 par le biais des retraites, engagement présidentiel mieux tenu que celui de se désengager d'Afghanistan, est-il évident que l'éducation ne doive pas faire exception ?
Lundi 06 octobre à 20h35

Citation :
il faut le dire
réforme des lycees
27 h de cours par semaine en 2nde y compris l'accompagnement éducatif c'est au moins 3 à 4 h d'économisées par classe, sachant qu'une heure correspond nationalement à la suppression d'environ 900 postes de professeurs calculer le montant que l'état pourra redistribuer aux banques... Et surtout n'oubliez pas de remercier Darcos, Sarkosy et tous ceux qui les ont élus ...
Lundi 06 octobre à 19h26

Citation :
Rikou77
Pauvre science ! Pauvre Lycée !
Je suis professeur de physique et je ne peux que constater l'effet de mode contre les sciences en général dans le grand public mais aussi dans les élites françaises qui viennent plutôt du Droit ou des Sciences Humaines (à part les polytechniciens). De plus, les enfants ont très peu de culture scientifique du fait des programmes et de la formation des professeurs des écoles, plus littéraires. Evidemment, pour le Ministère, les sciences expérimentales sont chères (5000 euros de budget de matériel pour 10 classes par exemple) et il y a souvent dédoublement de classe pour les expériences. Quant au redoublement, je suis d'accord qu'il n'est pas efficace mais il faut le remplacer par autre chose qu'un tapis roulant jusqu'à un bac bradé que M. Xavier Darcos nous mitonne. Sans la peur du redoublement, pourquoi un élève paresseux ou perturbateur travaillerait-il au fait si son passage est assuré comme au collège ou en classe de première ? Cette réforme est BROUILLONNE, les programmes ne sont pas encore faits, les professeurs ne sont pas au courant, les parents des élèves en 3è non plus, c'est du grand n'importe quoi ! Eric. Professeur agrégé de Sciences Physiques
Lundi 06 octobre à 18h48

Citation :
matlau99
Et plus encore
Tout à fait d'accord, d'autant plus que les élèves actuellement en S ne font de la physique que par obligation allant pour la plupart en sections économiques après !! Qui prendra l'option physique-chimie ? Et tout l'enseignement d'éducation à la santé, à la reproduction et au développement durable qui est fait en SVT, est-ce réellement optionnel ????? Une prof aussi agrégée mais de SVT
Lundi 06 octobre à 21h26

Citation :
jules ferry
catastrophe
Quand on ouvre une école, on ferme une prison disais-je jadis... Il semblerait que Rachida Dati ait de beaux jours devant elle...
Lundi 06 octobre à 18h44

>> http://www.liberation.fr/societe/0102121656-reaction-sur-dur-dur-de-reformer-le-lycee:page-2
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Sam 18 Oct - 18:17

Citation :
biosphère
la SVT et le citoyen
Pas un citoyen qui ne soit concerné par (en vrac!) environnement - santé- obésité- nutrition- effet de serre- contraception - diabète -fécondation - avortement - tabac -cancer- alzeihmer- réchauffement climatique... et on veut supprimer (ou rendre facultatif!) la SVT qui parle de tout ça! Quel genre de citoyen veut-on former? Ca n'est pas fondamental tout ça?
Samedi 11 octobre à 15h45

Citation :
PYL
Les lobbies
Les lobbies proches du gouvernement (MEDEF entre autre )sont à l'offfensive depuis bien longtemps.
Les lobbies des matières à l'approche des arbitrages vont pouvoir se partager les quelques miettes que le ministre va bien vouloir céder en grand seigneur.
Mardi 07 octobre à 21h59

Citation :
gpl
Grenelle de l'environnement sans SVT
Logique ! On lance un grand débat sur l'environnement et l'écologie et on supprime l'enseignement des SVT en seconde ! Il est vrai que sans connaissances, il sera plus difficile de suivre les débats et de s'opposer à toute forme de dégradation de notre planète. Un gouvernement qui fait tout et son contraire ne gouverne plus. On savait qu'il n'y a pas de capitaine, maintenant sans marins, le navire Sarko n'a plus qu'a s'échouer sur la banquise...Qui fond doucement sous l'effet de serre...Cours de seconde en SVT.
Mardi 07 octobre à 19h58

Citation :
Khaysuan
Je suis embêté...
... parce que les annonces fragmentaires du ministère noient le poisson.
D'abord, il serait honnête de dire où l'on va : ici, quelles seront les conséquences de cette réforme sur le bac puis sur les universités / DUT / Classes prépas... Je n'arrive pas à croire que M. Darcos entame une telle réforme sans avoir une idée claire à ce niveau, c'est inimaginable. Pourquoi ne rien dire alors que c'est essentiel ?
Ensuite, les conséquences de la réforme sur l'apprentissge. Aujourd'hui, un lycéen de 2nde effectue au minimum 28 h heures de soutien options volontairement choisies.
Demain, 27 h maxi pour tout le monde. 1 h de moins pour ceux qui était au régime minimum et la disparition de tout ce qui faisait la disparité, la différence, le vrai choix. Qu'en sera-t-il des langues anciennes, de la musique ou du des arts plastiques ? On n'aura pas le droit de les faire 'en plus', car effectuer un tel choix sera sanctionné par la disparition d'un autre module.
J'aimerais plus de clarté et moins de hâte. Une vraie réflexion, de vrais choix. Et pas une réforme destinée - tel semble le but ultime - à permettre l'élimination de quelques dizaines de milliers de postes en lycée.
Lundi 06 octobre à 17h22

Citation :
lola
bonnet d'âne à Darcos...
c'est quoi, cette réforme ? Quels sont les objectifs, autre que celui de faire des économies ???
L'éducation, c'est l'avenir des jeunes... C'est la construction de leur identtité.
Allez voir 2 films : 'entre les murs' et 'l'escalier interdit...' A 40 ans d'intervalle, rien n'a changé... et ça va empirer avec Darcos et son bonnet d'âne.
Lundi 06 octobre à 17h17
Citation :

lola
pourquoi pas rendre l'école facultative...
Ca ferait de grosses économies et au moins, on saurait à quoi s'en tenir...
Lundi 06 octobre à 17h14

Citation :
lola
C'est quand même incroyable qu'on supprime science et économie...
Qu'est-ce qui reste dans les programmes ??? Un bac aux rabais, où les matières scientifiques seront optionnelles ? Quel avenir on prépare à la France ?
Les mathématiciens viendront de Chine et d'Inde, faute d'enseigner ces matières en France ? C'est ça ???
Lundi 06 octobre à 17h13

Citation :
logos
diminuons ,diminuons les heures de cours....
Je propose qu'on supprime l'école :ça sert à quoi les maths ,les S.V.T ,la physique...? A ce train là, on supprimera le bac ...on fera des économies ,certes ,et en même temps on parviendra vraiment à faire un enseignement à deux vitesses où les inégalités se creuseront encore . Sommes -nous encore une république?
Lundi 06 octobre à 15h44

Citation :
Brogli
système anglo-saxon
Pour ceux qui n'ont pas encore très bien saisi, et sans vouloir être prétentieux, voici mon explication. La direction dans laquelle on nous entraine depuis une vingtaine d'années, est celle du système américano-anglais. Donc, un enseignement de masse (= école publique) plutôt médiocre, obligation pour ceux qui veulent que leurs enfants aient un enseignement de qualité de les inscrire dans le privé payant (confessionnel ou autre), et donc à la sortie globalement un système pas du tout démocratique où seuls ceux qui ont les moyens accèdent aux filières intéressantes du supérieur, et donc aux métiers bien rémunérés. C'est l'école de l'Europe libérale. La différence avec avant c'est que là Sarko appuie fort sur la pédale de l'accélérateur. Mais le système qui nous y mène est en place depuis belle lurette (traité de Rome, 1955). Il n'y a pas que l'éducation nationale d'ailleurs. La santé, la recherche, la poste etc, tout le monde passe à la moulinnette idéologique libérale ! Car c'est bien non seulement d'économie qu'il s'agit, mais aussi d'idéologie.
Lundi 06 octobre à 15h15

Citation :
popolglougloup
Ah les moyennes...
Soyons mathématique, si la France diminue ses heures de cours pour atteindre la moyenne des pays de l'OCDE, dont elle fait partie, cette moyenne devrait encore baisser, nous devrions donc encore entendre que nos heures de cours sont supérieures à la moyenne et doivent continuer à baisser ! C'est ainsi que l'on continuera à diminuer le nombre d'enseignements et à démolir la qualité et la diversité de notre enseignement en lycée.
Sachant qu'un ministre de l'EN reste en moyenne 2 à 3 ans à son poste, qu'il tente toujours de tout révolutionner comme si ses prédécesseurs n'avaient rien compris à l'affaire, combien de temps Darcos va-t-il encore jouer à l'apprenti sorcier avant de céder sa place à un autre fou de la contre-réforme sanglante ?
Lundi 06 octobre à 14h56

Citation :
Estèbane
Vient dans notre école ; elle est vivante !
Mr Xavier Darcos ça sert à quoi l'école ? Là notre elle vit autour de nous, de notre maison... elle s'appelle la planète terre !
Lundi 06 octobre à 14h49

Citation :
olivier
quelle attention
quelle attention pour le lycée! L'année dernière quand on a massacré (pardon réformé) le bac pro en supprimant une année de formation, cela n'a pas eu l'air de vous émouvoir à Libération et je n'ai pas vu mes collègues du lycée faire la moindre déclaration. Le mépris de classe concerne décidément aussi bien les gens de droite que ceux qui lisent Libé et se disent de gauche. Etonnez-vous ensuite que la presse se porte si mal.
PS: au modérateur, n'oublie surtout pas de censurer mes propos
Lundi 06 octobre à 14h41

Citation :
olivier
quelle attention
quelle attention pour le lycée! L'année dernière quand on a massacré (pardon réformé) le bac pro en supprimant une année de formation, cela n'a pas eu l'air de vous émouvoir à Libération et je n'ai pas vu mes collègues du lycée faire la moindre déclaration. Le mépris de classe concerne décidément aussi bien les gens de droite que ceux qui lisent Libé et se disent de gauche. Etonnez-vous ensuite que la presse se porte si mal.
PS: au modérateur, n'oublie surtout pas de censurer mes propos
Lundi 06 octobre à 14h41

>> http://www.liberation.fr/societe/0102121656-reaction-sur-dur-dur-de-reformer-le-lycee:page-2
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Sam 18 Oct - 18:24

Citation :
emmanuelle
sciences inutiles?
c'est bien connu que pour comprendre l'écologie ou le progrès technique maitriser un minimum de bases scientifiques (phuysique, chimie ou biologie) est totalement inutile.
c'est juste pour faire des économie de bout de chandelle. Mais bien évidement toujours pas de réflexion de fond.
Lundi 06 octobre à 14h27

Citation :
Miranda Coldepie
Monsieur Thiers avait raison...
...quand il disait à la tribune de l'Assemblée : 'Un peuple instruit est ingouvernable !'.
On reconnaîtra là ses descendants politiques à leur suspectes réformes débilitantes.
Ce qui se passe subrepticement depuis trente ans en occident c'est ceci : la création d'une humanité domestique au service d'une caste restée 'sauvage' par l'acculturation, la désinformation, le dressage.
Darcos n'est qu'un messager sans talent et à sa place, je me méfierais : pas sûr qu'il y ait une place pour lui au banquet des puissants.
Lundi 06 octobre à 14h27

Citation :
gagou
quel avenir!!
quelle jeunesse et quels citoyens allons nous avoir bientôt? allégeons , allégeons pour faire des économies à court terme ... et se retrouver avec des citoyens sans culture, sans réflexion , sans esprit critique .... prêts à suivre ou écouter n'importe qui ..
c'est encore les enfants des milieux aisés ou d'enseignants qui pourront s'en sortir le mieux ... aucune ambition pour la France de demain!!!
Lundi 06 octobre à 14h16

Citation :
plouc
XXIème siècle
XXIème siècle: l'enseignement scientifique réduit à la portion congrue. Très marginal à l'Ecole primaire, assuré dans des conditions difficiles au Collège où les activités expérimentales se font de plus en plus souvent classe entière et bientôt option au lycée. Avec cela les futurs citoyens auront les outils nécessaires pour comprendre le monde actuel. Il est vrai que nos 'élites' politiques ou médiatiques sont très majoritairement des analphabètes scientifiques, parfois même fiers de l'être. C'est sans doute comme cela que la France pourra espérer rejoindre le peloton de tête des pays développés. Mais pour faire des économies autant taper sur les disciplines les moins connues. Par contre on prévoit deux langues obligatoires, ça fait bien. Encore faudrait-il fixer des objectifs clairs à cet enseignement: pratique de la langue, civilisation...? Faute de quoi on continuera à gaspiller comme aujourd'hui heures et ressources.
Lundi 06 octobre à 13h59

Citation :
juanito
Vous avez dit 'réforme' ?
Cela fait 6 ans maintenant que les gouvernements UMP nous font le coup : quand vous entendez le mot 'réforme' prononcé par un ministre UMP il faut traduire par 'suppression'.
Exemples : suppression de postes d'enseignants (à tour de bras, une véritable saignée à blanc !) qui entraîne automatiquement une suppression d'heures de cours (nous y sommes ! après le primaire, le secondaire !)
Quand est-ce que les Français vont apprendre leur leçon : ON LEUR VOLE LEUR ECOLE !!!
Lundi 06 octobre à 13h56

Citation :
francoise
attention danger!
vous semblez oublier que tous les pays de l'OCDE n'accordent pas le même statut au bac , à savoir un examen qui pertmet d'entrer sans concopurs à l'université...
Si le Bac devient un pur et simple examen de fin d'études du secondaire, à la carte, il est évident qu'il y aura une sélection à l'entrée dans l'université...d'autant que celles-ci sont désormais en concurrence

Attention à la monnaie de singe!!
Lundi 06 octobre à 14h22

Citation :
yves
Je ne crois que cela soit idéologique en l'occurence
Le redoublement coûte cher ! j'ai bien peur que cela soit l'unique motivation de Darcos. Cela dit, supprimer le redoublement pourrait être intéressant ; mais seulement si c'est une réforme très bien préparée, pour éviter que plein de gamins passent d'une classe à l'autre sans rien comprendre et se fassent jeter du système quand ils ont 16 ou 18 ans. Cela arrive déjà trop souvent !
Lundi 06 octobre à 15h53

Citation :
Chanur
Marque de fabrique
Je ne sais si le redoublement est de gauche ou de droite, mais ce qui est sur c'est qu'il coute, aujourd'hui il est tres difficile de faire redoubler un éleve sans une argumentation béton et comme la priorité n'est pas la réusite scolaire sauf dans les discours.
Lundi 06 octobre à 17h08

Citation :
Aurélien
«afin de permettre de dégager des heures pour l'aide aux plus faibles et de supprimer les redoublements»
Pour payer moins de profs ouais.
Lundi 06 octobre à 13h19

Citation :
hoube
l'école est finie...
300 heures par ans sont bien suffisantes pour étudier au regard des emplois encore offerts. Osons la rupture, la vraie réforme pour mieux gérer les caisses vides ou vidées ?
Lundi 06 octobre à 13h14

>> http://www.liberation.fr/societe/0102121656-reaction-sur-dur-dur-de-reformer-le-lycee:page-3
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Sam 18 Oct - 18:33

On change de journal et on passe à celui qui a lancé la polémique.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 15h36
Par contre

Il faut comprendre que cette réforme est en cours de discussion et que les organisation lycéenne (UNL, Fidl,..) n'ont pas encore donner leur accord à cette version ministérielle. Le ministère est en train de montrer qu'il n'écoute en rien les différentes organisations lycéennes. Le ministre serait il un immense hypocrite? Pas possible....... Lamentable de la part du JDD de rapporter de tels propos

Citation :
# dimanche 05 octobre - 16h02
Par Benjamin

C'est inadmissible !!
Je suis sorti du lycée depuis 4 ans et je ne vois pas du tout comment cette réforme va réussir à former de bons élèves. On va bientôt finir avec 1 matière unique pour les 3 années de lycée, pourquoi en apprendre d'autre... Après tous ce qu'a fait Xavier Darcos je ne comprend toujours pas qu'il soit toujours à ce poste (voir ses déclarations sur les instituteurs en maternelle)

Citation :
# dimanche 05 octobre - 17h23
Par emachedé

La réforme idéale pour former des moutons et des demeurés.
On prend les matières qui "arrangent". Xavier Darcos a frappé fort. Le lycée avait besoin de réforme mais certainement pas ce genre là, avec deux objectifs: démagogique et budgétaire.
http://cpolitic.wordpress.com/2008/ 10/02/science-en-danger-le-gouvernement-veut-sup primer-la-svt-au-lycee-en-2nde-generale/

Citation :
# dimanche 05 octobre - 18h11
Par yannick

mesurettes, mesurettes....rien de nouveau....cela était plus ou moins le cas avant!!!!enfin avec Darcos (et le reste de son équipe )fautpas s'attendre à grand chose de bien!!!eh puis avec des mesurettes on rempli les premières pages comme pour faire oublier les mauvaisrésultats de ce gouvernement et du président!!!Dommage que la presse joue le jeu de cegouvernement de bras cassés

Citation :
# dimanche 05 octobre - 18h15
Par JLF

Allez y ! Abaissez le niveau ! Nivelez pour raisons financières ! Vous préparez les révoltes de demain. Bravo Darcos. L'Histoire jugera.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 18h54
Par leinado

ce gouvernement!!!!! une vrai maternelle.tout ces ministres qui se démenent pour avoir la caresse sur la tete par petit maitre nicolas.A ont peut pas dire qu'ils ne bossent pas .... mais que de stérilités au final.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 19h40
Par la nounou

On a fait une génération de débiles depuis Mitterrand, là, on atteint le sommet ou le fond, tout dépend par où on regarde.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 20h00
Par alpha

- ne plus assurer une culture scientifique à tous : Physique-Chimie et SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) est une véritable aberration dans le monde actuel. Il faut peut être adopter les programmes et les horaires selon les élèves.
- Il serait préférable de créer des filières type S, L et ES dès la seconde et non pas les supprimer.
- supprimer le redoublement donnera des incultes au bac.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 20h06
Par alpha

(suite)
- l'enseignement modulaire, au choix, en semestres perturbera fortement la continuité des enseignement. Seuls les "initiés" s'y retrouveront pour un parcours adaptés aux choix d'enseignement post-bac.
- ces "bricolages" n'ont qu'un seul double but : diminuer encore plus le nombre de fonctionnaires et former des citoyens" à minima", dociles devant les promesses et balivernes gouvernementale

Citation :
Par T33

... déjà que le bac n'a plus aucun crédit auprès des emploeyurs, là le flou sera tel que ce sera bac+3 sinon rien. conclusion : il faudra monter à 90%de "réussite" ...
autre point : quid des filières STS, seules à avoir une certaine lisibilité auprès des entreprises ? 'faudra pas faire n'importe quoi, c'est la seule filière où les milieux modestes réussissent à sortir avec un diplome reconnu en E.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 20h43
Par mothus

Je trouve cette reforme inadmissible.Etant moi même au lycée en serie L(oh pardon serie "art et humanité") je trouve cette reforme pitoyable. Ils essayent d'imiter certains pays europeens mais trop c'est trop!!! Une reforme d'une telle intensité n'apportera rien aux generations futures. Les maths en option??Quelle idée!!

Citation :
# dimanche 05 octobre - 20h52
Par triste france

27 heures de cours maximum par semaine.
Que vaut une telle assertion?
Est-elle de nature idéologique?
Darcos a-t-il eu une vision?
p Heisserer

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h08
Par Rabati

En 2°, sport obligatoire, SVT et physiques en option. !!!!
A l'heure où la France n'est plus compétitif sur le marché mondial qu'avec des produits de haute technologie, est-ce judicieux ? Dans 20 ans, on sera tous chomeurs ou dans le tourisme à faire visiter notre vieux pays et, devant nos postes de télévision, on regardera les JO où la France décrochera plein de médailles.
Un scandale !

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h17
Par zenabou

27 heures. Tout celà pour avoir moins de fonctionnaires !!!
Les riches, eux, pourront se payer des heures sup à leur gamins pour qu'ils aient le niveau adéquat en entrant dans le secondaire. Les pauvres, comme d'habitude, trinquent.
Après un nombre de suppressions de postes comme on avait jamais vu dans le passé, Darcos réforme le lycée pour que l'hémorragie continue. Un désastre !

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h24
Par Géné

Et la casse (le casse??) de l'Education continue....Il ne manque plus qu'une "petite loi" complémentaire pour demander aux collectivités territoriales de prendre en charge tout ce que l'Etat ne fera plus..

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h30
Par Emmanuel

Avec la suppression des sciences pour une bonne partie des futurs lycéens, il sera plus facile de faire gober des faits scientifiques comme l'arrêt des nuages radioactifs de Tchernobyl à notre frontière. Apprenez à lire et à compter mais surtout pas à réfléchir !!!

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h42
Par Zaza Cacahuète

Vous savez qu'il existe aussi des séries technologiques ? Les STI, STG, STL ? Il en fait quoi le fossoyeur ?

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h43
Par par fabrice

Pour faire des économies, M Darcos revient à l'école du XIX.ième sciècle. Dans 10 ans on fera venir les infirmiers,les médecins et les ingénieurs des pays où la sciences est vue d'un bon oeil...Il faut dire que côté sciences et côté chiffre..M Darcos est un expert comme il nous l'a démontré sur canal plus ( maîtrise de la proportionalité-.non acquise).Ridicule voir inquiétant....

>> http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200840/le-nouveau-lycee_154212.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Sam 18 Oct - 18:41

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h45
Par poudre aux yeux...

refonte des filières ? vraiment ?? humanité et arts pour la série littéraire, sciences pour la série S, sciences de la société pour la série ES, technologie pour les bac pro... poudre aux yeux comme d'hab... ce qui est inquiétant c'est que dans ce tronc commun on ne trouve toujours pas d'éducation à la santé, qui serait pourtant un minimum pour tous !! A quand une vraie réflexion la dessus ??!!

Citation :
# dimanche 05 octobre - 21h48
Par sspicco

Il est impensable qu'un citoyen n'est aucune culture scientifique dans son cursus scolaire. Petit rappel historique : au début du XX éme siècle, un ministre de l'instruction publique ne voulait pas que l'on enseigne la théorie atomique dans les facultés de sciences dc l'Allemagne a les plus grandes entreprises de chimie. http://ecoledemain.blogspot.com/2008/10/les-scie nces-exprimentales-la-poubell

Citation :
# dimanche 05 octobre - 22h00
Par sspicco

On peut lire "L'histoire-géographie et les mathématiques disparaîtraient du tronc commun". Là ce n'est pas ce qui est dans le projet. Il faut dire ce qui est.
Si vous trouvez des fautes d'orthographe dans mes posts dites-vous bien que je m'en moque autant que M.DARCOS se moque des sciences. Puisque, de toutes façons, tout le monde me comprend quand même !!!

Citation :
Citation :
# dimanche 05 octobre - 22h09
Par oliv

ça y est, toute la cohorte des fonctionnaires râleurs, des socialistes riétrogrades et réacs, des gauchistes ringards et des profs sectaires se met en marche pour critiquer un projet de réforme, au nom de l'immobilisme et de la démagogie. Vous allez voir que demain ils vont réutiliser la bonne vieille recette, manipuler et mettre en avant les jeunes pour dénoncer cette odieuse machination....
# dimanche 05 octobre - 22h25
Par sspicco

"fonctionnaires râleurs, des socialistes riétrogrades et réacs, des gauchistes ringards et des profs sectaires "
Je ne vous permets pas de m'insulter. Réfléchissez un moment, croyez-vous vraiment qu'une société inculte scientifiquement puisse réussir actuellement. Nous manquons de scientifiques. Les fonctionnaires râleurs, comme vous dîtes, s'inquiètent pour la formation de nos enfants !!!

Citation :
# dimanche 05 octobre - 22h39
Par Zorg59

C'est curieux... revoilà le refrain des profs râleurs... Pourtant, quand une grande société va mal, on vire le PDG (avec golden parachute svp), mais quand l'Education Nationale va mal, on tire à boulets rouges sur ses salariés, les profs... Pourtant ils ne font qu'obéir à des directives : programmes, inspection, etc... Ne serait-ce pas le patron que l'on devrait virer ?

Citation :
Citation :
# dimanche 05 octobre - 23h30
Par oliv

Sur ce forum, c'est saisissant, il n'y a que des gens contre le projet de réforme ! Tragique illustration d'une France qui s'oppose avant de dialoguer, qui refuse au lieu de comprendre, qui râle au lieu de réfléchir : la machine à perdre, en quelque sorte.
# dimanche 05 octobre - 23h31
Par Arno

Vous avez raison Oliv, vous êtes réceptifs à tout ce que l'on vous fait gober.
Il me tarde de voir vos messages dans quelques années où vous pleurerez sur la pauvreté des contenus et le piètre niveau scolaire de vos enfants.
Mais avec votre mauvaise fois affichée, vous mettrez ça sur le dos des profs pour vous rassurer, c'est si facile.

Citation :
# dimanche 05 octobre - 23h33
Par tof

Bah, si j'étais un fonctionnaire cliché comme je le lis, je serais content de cette réforme : on me demande d'enseigner toujours moins, de plus en plus en groupes minuscules, et on me fait faire des HS bien payées défiscalisées... Mais que ceux qui ont des gosses y réfléchissent bien : c'est une catastrophe pour eux. Moi je m'en fous, j'ai pas de gosses !!

Citation :
# lundi 06 octobre - 02h05
Par Ulcéré

La question est : qu'est-ce que ces charlots sont en train de faire de la France ? On aurait l'amertume facile à moindre coût. Le Nain Laid et son équipe nous précipitent vers un avenir sans fond - un gouffre. Au train où vont les choses, nous allons très vite pleurer - et nos enfants aussi. Ces gens sont des traitres à la culture, et donc à la patrie.

Citation :
# lundi 06 octobre - 03h56
Par La Gaffe

Effectivement, il y a beaucoup de choses qui ne "servent à rien" : se poser des questions existencielles, écrire des poèmes, peindre un tableau... C'est comme développer son esprit, finalement : ça ne "sert" à rien. Tandis que réduire les champs de la pensée, oui, ça "sert"... mais pas tellement le peuple.

Citation :
# lundi 06 octobre - 07h22
Par Laurent A

De toutes les manières la réforme n'a jamais eu qu'un but: moins cher... Le reste est de l'enrobage... de 35 à 27h/semaine, c'est sûr, les élèves seront meilleurs et sauront plus de choses... Surtout sans jamais redoubler... MAGNIFIQUE...

Citation :
# lundi 06 octobre - 07h40
Par Bip-Bip

Exclusif, exclusif ... le JDD exagère : cela fait environ 1 mois que les grandes lignes de ce projet abjecte et aberrant est parvenu à nos oreilles d'enseignants. Projet dans lequel les Sciences vont être réduites à la portion congrue.
En savoir plus : http://bego.06.free.fr/index.php?2008/09/30/417- lycee-les-sciences-en-grand-danger

Citation :
# lundi 06 octobre - 08h33
Par hasard

Cette réforme vise l'économie, en sacrifiant la culture générale... et entre autres les sciences (physique-chimie et SVT sont, pour l'instant prévues dans les options)
Pétition pour l'enseignement des sciences : http://udppc.asso.fr/paris2007/petition/index.ph p

Citation :
# lundi 06 octobre - 09h25
Par NONO

BONJOUR
POUR LES REFORMES IL FAUDRAIT... COMMENCER PAR S'INQUIETER DES NIVEAUX INTELECTUELS DE NOS MINISTRES DE L'EDUCATION...

Citation :
# lundi 06 octobre - 09h44
Par Marinette

Supprimer l'histoire en première et en terminale c'est la garantie d'avoir des élèves sans culture, sans réflexion, des futurs citoyens sans références politiques, c'est certainement souhaitable pour Sarkozy et Darcos: sans références on ne fera pas de parallèles avec des périodes où la démocratie reculait!

>> http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200840/le-nouveau-lycee_154212.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Sam 18 Oct - 18:52

Citation :
# lundi 06 octobre - 10h00
Par Di!

@gaston : 5heures de physique rapportées sur un semestre sous forme de module non reconductible (l'élève n'est pas obligé de continuer ensuite) = 2h30 / an et non 3h30 comme actuellement; Perte sèche 1h/semaine...comme renforcement on fait mieux...et comme stabilisation de l'apprentissage, aussi !

Citation :
# lundi 06 octobre - 10h40
Par NRF

d'accord avec Marinette !
il faut aussi ajouter que le module de philosophie prévu en terminale équivaut à 50 heures sur un semestre soit 1h30 année. C'est 2 fois moins qu'aujourd'hui en TS et 5 fois moins qu'en TL.

Citation :
# lundi 06 octobre - 10h57
Par claribelle

Plutôt que réformer le lycée parce que la série L n'attire plus grand monde, il vaudrait mieux réformer le supérieur et abolir cette suprématie des maths-physiques dans des filières où elles ne sont pas indispensables sinon pour la sélection des élèves: médecine, véto, écoles de commerces etc. Mon père a fait médecine après un bac "philo" (le bac L actuel) dans les années 40; impensable maintenant

Citation :
# lundi 06 octobre - 11h42
Par eclos

On enlève les sciences, les maths, la philo et on ne garde que la langue de bois.
Le tronc commun n'est il pas la somme des connaissances que chacun doit avoir en commun par rapport à son niveau d'études?
A force de le réduire on se dirige vers une répartition en castes: les matheux, les philos, les ignares, les ministres ?Wink ..

Citation :
# lundi 06 octobre - 11h56
Par sspicco

Oliv semble dire que les enseignants empèchent "l'innovation et l'adaptation au monde moderne". Croit-il vraiment que virer les sciences de la formation soit vraiment un signe d'adaptation au monde moderne !!!
Dois-je lui rappeler que le premier bac créé était un bac philo... Alors il est de quel côté le retour en arrière, hein ?

Citation :
# lundi 06 octobre - 13h01
Par ledoigtdedieu

C est le" Mac do" de l enseignement que l on veut nous imposer ?Ce sera pas facile de digèrer des "éponges" !

Citation :
# lundi 06 octobre - 15h06
Par SDIN

27h de cours par semaine à 15 ans... on va faire quoi le reste du temps ??
ah oui si papa et maman peuvent payer, on participera à des travaux para-scolaires (vive les boites à bac et le modèle anglo-saxon) sinon, on apprendra à glander... c'est ça l'avenir ?
J'ai honte pour mon pays.

Citation :
# lundi 06 octobre - 16h20
Par enseignant SSI/STI

C'est le jeu des chaises musicales ! Car sans trop me tromper je pense que le trinôme Parent(s)/Enfant/Etablissement sera soucieux de préserver la culture "générale". Les sciences prendront alors leurs places dans les options et réduiront les horaires possibles d'options bien utiles pour les futurs élèves de SSI et STI.
Pour moins de technicien/ingénieur. Bravo Sarko !

Citation :
# lundi 06 octobre - 17h44
Par La Boboetie

Aucun mot sur la disparition des classes dans un modèle "à la carte". Ce modèle réussit-il à l'Université ? Toute filière d'élite repose sur des groupes-classe pour chacun puisse trouver sa place (classes prépa) . Si l'école publique abandonne le premier principe de communauté, les écoles privées le renforceront. Ce projet de réforme est catastrophique. Les parents doivent se mobiliser!

Citation :
# lundi 06 octobre - 18h47
Par walric

prof de math, je fais entre autre de la remédiation au niveau BTS, en effet les bases de math ne sont pas toujours acquises, alors certains élèves qui ne feraient plus de math après la troisième....ça donne quoi pour les études supérieures? après les médailles, on a du grand n'importe quoi!!!

Citation :
# lundi 06 octobre - 20h32
Par désabusée

Et nos chers ministres, à commencer par Monsieur Darcos, enverront-ils leurs enfants ou petits enfant dans ces nouveaux lycées ? J'ai de gros doutes, ces gens là veulent donner une culture génarale à leur progéniture.
En résumé, comment faire des économies sur le dos de tous les français sauf les riches, comme d'hab !!!

Citation :
# lundi 06 octobre - 21h04
Par Clio

Heureusement que Sarkozy veut que les enfants de CM2 étudient la shoah... Ils ne pourront plus le faire au lycée... Tout ceci est vraiment totalement stupide..
La France a un rapport très particulier avec son histoire et le nier est purement dramatique.
Pauvre France...

Citation :
# lundi 06 octobre - 21h46
Par matlau99

Que pensez-vous du concret de l'organisation : semestres = nouveaux emplois du temps, autres horaires ! est-ce réalisable ? activités extra-scolaires, course vers les crèches et autres garderies à prévoir !!!

Citation :
# lundi 06 octobre - 21h59
Par Kainean

Le JDD doit être content qu'il y ait autant de réactions ( dont la mienne ) sur son site. Je suis heureux d'apprendre par la presse libre ce qui m'attend demain dans mon travail. Ce qu'a fait M. Le Ministre s'appelle une sonde : tu envoies et tu vois ( M.Raffarin ne connaissait que cette méthode, un peu grossière, il faut bien le dire ).Rendez-vous sur le JDD - j'espère - dans quelques semaines...

Citation :
# lundi 06 octobre - 22h50
Par algess

Comme absolument toutes les idées qui se sont succédées dans l'EN, celle-ci peut être géniale ou complétement catastrophique, suivant les "détails" de mise en oeuvre... espérons simplement, pour une fois, que les "détails" seront connus et débattus AVANT l'adoption du projet...
enfin, on peut toujours rêver.

Citation :
# mardi 07 octobre - 07h58
Par Hervé

C'est une excellente idée de supprimer l'histoire géo du tronc commun!!!! Comme ça l'histoire pourra se répéter plus facilement (surtout ne pas tirer de leçons - fausses certainement - du passé -dont il faut faire table rase?).

Citation :
# mardi 07 octobre - 09h39
Par Rabati

Ce matin, Darcos a fait le tour des télés où les journalistes ne lui ont ni parler des causes de la grève (suppressions massives de postes), ni de la catastrophique réforme du lycée à venir. Seulement du service minimum.
J'espère que nos journaleux font mieux leur boulot avec la crise financière sinon ...

>> http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200840/le-nouveau-lycee_154212.html
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réactions sur la réforme du lycée   Aujourd'hui à 13:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Réactions sur la réforme du lycée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des manifestations de lycéens dégénèrent à Nanterre et Lyon
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» Les trajets domicile / collège ou lycée
» [mesure Sarko] la réforme des universités
» tetine reprenant la forme du sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: