COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Le salaires des profs : mettons fin au fantasme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Le salaires des profs : mettons fin au fantasme   Sam 13 Sep - 20:18

J'ouvre ce topic pour lancer une enquête qui doit aboutir à l'écriture d'un dossier clair sur un sujet qui fait fantasmer tout le monde (surtout ceux qui souhaitent nous discréditer), j'ai nommé le fameux "salaire des profs".

Une enquête qui ne devrait pas être trop difficile à mener étant donné que des dizaines de milliers de personnes peuvent nous répondre, les enseignants eux-même. Idea

Il suffit de se rendre sur le moindre forum nommé "bistrot du coin" ou sur les commentaires des sites d'informations, des blogs... pour constater que l'une des piques préférées des sarkozystes et sarkolâtres contre les luttes qui touchent à l'éducation (même quand les lycéens sont seuls dans la rue), est le salaire des profs, les vacances des profs, le temps de travail des profs. Et ça rentre comme dans du beurre dans l'esprit de millions de Français, les enseignants sont des nantis qui ont tous les privilèges (un peu comme les personnels de la SNCF et plus généralement les fonctionnaires).

Attaques absurdes, mais qui sans chiffre ne peuvent être démenties. La propagande fait donc le tour de l'opinion publique. A nous de les trouver, de les rassembler et de les présenter. Chiffres vérifiables et vérifiés bien entendus.

On n'en profitera pour prouver que Darcos ment quand il raconte que le salaire mensuel moyen est de 4000€ scratch

Je propose à chacun de lancer des recherches sur la toile et avec ses connaissances, puis de tout rassembler en vrac ici. Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
flo-cannois
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 601
Age : 25
Ville : Cannes
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Le salaires des profs : mettons fin au fantasme   Sam 13 Sep - 20:33

Salaire mensuel moyen de 4000€ ???

4000€ c'est même pas le salaire d'un chef d'établissement, faut arrêter de fumer la moquette, Mr Darcos ! Un prof certifié gagne entre 1500 et 2500, un agrégé ou un chef d'établissement entre 2000 et 4000...rarement plus, à moins d'être un grand amateur d'heures sups !
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Le salaires des profs : mettons fin au fantasme   Sam 13 Sep - 20:40

Pour être tout à fait franc, l'émission "à vous de juger" du 11 septembre aura au moins eu l'intérêt de me pencher sur cette question, via le forum de France2 qui lui est consacré.

Voici donc ce qu'on y trouve :

Citation :
Quand Darcos répète que les profs gagnent plus de 4000€ euros par mois, Arlette Chabot ne devrait-elle pas lui dire tout simplement que cela est tout à fait faux ou n'a-t-elle pas fait de recherche sur le sujet qu'elle prétend éclairer? Pourtant il n'est pas si difficile de savoir combien nos enseignants gagnent. Étant fonctionnaires leur salaire sont consultables sur les textes officiels d'ailleurs disponibles d'un simple click de souris sur le site de l'éducation nationale. Les sites des syndicats enseignants relayent aussi l'information. On apprend alors qu'un agrégé en fin de carrière ne gagne pas les sommes annoncées. Quand aux 1500€ de plus aux jeunes profs, il s'agit d'une prime de rentrée, imposable, comme toujours dans l'éducation nationale, contrairement aux primes des fonctionnaires des impôts. Il eut aussi été bien de rappeler que par rapport aux autres membres de la fonction publique, ils voient leurs salaires subir un calcul "savant" qui permet de déduire les mois de vacances. Et oui, c'est personnelles sur-payés _ou en tout cas c'est ce que Darcos veut nous faire croire_ ne sont pas payés pendant les vacances. Bon sang, que de blé à moudre pour une journaliste si seulement elle avait fait ses devoirs du soir. Et puis cette femme en arrière plan qui mime son agacement face aux contre vérités du ministre, ne mérite-t-elle pas d'avoir la parole si "c'est à nous de juger". Alors on se demande si Arlette a peur de froisser les grands au risque de ne pas faire son boulot ou alors est-elle tout simplement incompétente.

Citation :
Ils oublient surtout de dire que le niveau de vie des enseignants du 1°degré a baissé d'au moins 20% en 25 ans..

Citation :
Pourquoi lorsque l'on parle des salaires des profs ne donne t'on pas clairement le salaire en début de carrière (1,3 fois le smic) et en fin de carrière. Ce serait plus clair pour les auditeurs qui ne retiennent que des chiffres faux comme 4000 euros par mois, chiffres sur lesquels jamais personne ne revient. Tout le monde du coup a tendance à penser que notre salaire est vraiment de 4000 euros. Pourquoi se plaignent-ils. Pourquoi font-ils grève. Du coup, le corps enseignant perd toute crédibilité lorsqu'il s'agit de se battre pour améliorer la réussite de nos élèves.
Autre question.
Comment défendre notre métier devant les citoyens lorsque les seuls messages qui passent ne font que le dévaloriser le métier mais surtout les profs. Comment être écouté après cela?
C'est comme si on voulait vendre du nutella à quelqu'un en lui disant: "Attention le nutella est mauvais pour la santé."

Citation :
Il oublie de dire Darcos que les Heures supplémentaires annuelles (HSA) ne seront pas payées comme des heures supplémentaire (salaire horaire + 25 %) mais restera une indemnité voir le décret du 27 février 2008.

Citation :
A vous de juger!
Ca veut dire: si on traduit: on vous le dit et vous en faites ce que vous voulez! On n'est pas responsable...
Et je dois dire que Mme Chabot s'y tient à fond...

D'abord, Darcos et un menteur éhonté ou un incompétent majeur. Probablement les deux.
On savait depuis son passage sur Canal+ qu'il était nul en maths, mais là, il fait très fort...Il a eu le bac?

Pour le salaire, un prof des écoles débutant gagne environ 1300€. Il va toucher, de manière exceptionnelle une prime unique de 1500€ décrétée par Dacros (sauf qu'il existait auparavant déjà une prime premier poste... Bonjours la nouveauté). Cela ne fait pas 4000€ par mois. Mais un premier mois à 2800€ et les autres à 1300€.
S'il fait 2-3 heures supp, il va atteindre les 1500€. Ça ne fait toujours pas 4000€. Darcos est un âne en maths.
Et Arlette conserve la posture de la carpe. Bravo le journalisme de transmission. Ne pas contredire le maître!
Incompétence ou servilité? va savoir, Charles.

Quant à ce discours officiel (si, si il est ministre) qui induit inévitablement de la confusion chez les auditeurs, Il est probablement fait pour semer de la division dans l'espace social. C'est le lot commun de nos politiques de diviser pour mieux régner. Vieil adage, mais toujours d'actualité.

LE DEBAT DEMOCRATIQUE N'EN SORT PAS GAGNANT, NI LE JOURNALISME, NI LA TELE.

Citation :
Le slogan « gagner plus en travaillant plus » a eu un grand succès médiatique. Le syndicat rappelle sa position : un professeur devrait pouvoir vivre décemment de son seul salaire et cela serait possible s’il n’avait pas été dévalué de plus de 20% en 25 ans soit en moyenne aujourd’hui de 400 Euro par mois.
Premiers problèmes quand il s’est agi de trouver ces heures supplémentaires : toutes les communes n’organisent pas des études surveillées, toutes les communes ne sont pas classées en ZEP ou en RAR pour l’accompagnement éducatif et toutes les écoles n’offraient pas la possibilité de stages de rattrapage pendant les vacances à chaque professeur qui l’aurait souhaité.

Second problème, plus vicieux, car il apparaît à retardement. Sur vos avis d’imposition, vous avez regardé et vérifié le montant de votre contribution généreuse à l’état. Mais un autre montant tout aussi important est inscrit en « informations complémentaires », votre REVENU FISCAL DE RÉFÉRENCE. Celui ci intègre les sommes que vous avez perçues au titre des heures supplémentaires défiscalisées. Point d’impôt donc, comme promis, MAIS… car il y a un MAIS, de taille. Ce Revenu Fiscal de Référence (RFR) sert au calcul de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) et cela vous concerne surtout si vous élevez seul(e) vos enfants ou que votre conjoint(e) perçoit des revenus modestes, il sert souvent aussi pour le calcul du prix de l’heure d’Assistante Maternelle ou à la crèche pour les tout-petits ou bien encore pour le centre de loisirs, l’accueil et la restauration scolaire de vos enfants dans votre commune. Avec un RFR en hausse, vos participations familiales seront en hausse et vos allocations seront en baisse.

Le calcul va devenir Cornélien : travailler plus pour payer plus cher ou être moins aidé. L’état reprend partiellement d’une main ce qu’il aura donné de l’autre, en particulier aux plus modestes d’entre nous.

La seule vraie solution au pouvoir d’achat attaqué depuis trop longtemps, c’est dans le montant des salaires, donc de l’indice, qu’il faut la trouver ; pas dans des primes, dans les heures sup et autres bidouillages qui, faut-il le rappeler, ne compteront pas non plus dans le calcul du montant de votre retraite… encore un effet pervers dissimulé...

Apparemment, cette émission "à vous de juger" fut un bel exercice de propagande, réussit par Darcos. Je souris quand j'apprends que c'est Manuel Valls qui était son contradicteur, quand on sait qu'il fut à deux pas d'accéder à un ministère. Et Arlette Chabot, n'en parlons pas.

Par rapport au débat qui nous intéresse, ça ne va pas être facile d'être clair et concis grâce au beau bordel organisé par le ministère et aux fausses nouvelles primes qui existaient déjà. La réponse sur un site ministériel ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
new8
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 204
Age : 26
Ville : st louis
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Le salaires des profs : mettons fin au fantasme   Dim 14 Sep - 7:16

mes parents sont profs a l'outremer (ils ont donc une prime de +25% ou 50%) ils sont au dernier échelon et agrégé, je crois qu'ils gagnent en net 4300€-4600€ (chacun) ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Patoche
Invité



MessageSujet: Re: Le salaires des profs : mettons fin au fantasme   Dim 14 Sep - 18:33

On raconte beaucoup de bêtises au sujet des primes.
En effet, la prime de 1500€ pour les nouveaux professeurs est à ajouter à la prime déjà existante (PSI) + 500€ pour ceux qui effectueront 3h hebdomadaires.
C'est dans le décret paru au journal officiel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le salaires des profs : mettons fin au fantasme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salaires des profs : mettons fin au fantasme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salaires des ingénieurs ONE
» Evolution des salaires.
» Ces profs qui nous ont marqués
» Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires
» Surnoms donnés à des profs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: