COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 CSC - lettre du 6 août 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: CSC - lettre du 6 août 2008   Dim 17 Aoû - 20:07

Bonjour,

En premier le compte rendu de la réunion lycéenne de Poitiers lundi 28 juillet suite à la poursuite engagée pour entrave à la liberté de circulation, la criminalisation des acteurs des mouvement sociaux et des militants actifs est une des réponses trop fréquentes de ce semblant de démocratie.
Les militants de Poitiers ne se laisseront pas faire et ont décidé de montrer un front uni.

Un appel a été lancé, relayé par la presse locale pour connaitre les personnes incriminées, rassembler les victimes de la violence de l'État sur ses administrés et préparer une défense solidaire et pourquoi pas une riposte, le préfet malgré les nombreuses demandes pour faire la lumière et établir les responsabilités sur les événements du 24 avril 2008, d'associations et syndicats à fait la sourde oreille, nous pouvons l'obliger à nous écouter.
Donc a toutes les personnes incriminés dans ces événements ou pouvant nous mettre en relation avec ces dernières veuillez nous contacter à l'adresse suivante delter86@gmail.com.

Les lycéens, étudiants ont décidé comme le gouvernement ne prenait pas de vacances de suivre leur exemple et de se réunir tout les mercredi du mois d'aout pour préparé la rentrée le premier rendez-vous mercredi 6 aout médiathèque 14h30.

Pour préparer la première grande AG de la rentrée le 11 septembre ou tout le monde est invité, de la crèche à la faculté , des professeurs aux parents, des administratifs aux personnel d'entretien, nous vous tiendrons au courant des modalités heure et lieux au fur et à mesure de la mise en place. Cette mesure sera mise en place nationalement (source : http://lecrc.forumactif.fr/index.htm ), n'hésitez pas à venir participer à l'élaboration de cette mise en place pour la rentrée.

Ce même jour aura lieu comme tout les premiers mercredi du mois le rendez vous de soutien au sans papiers devant le palais de justices à 18 h.

Notre mobilisation et notre détermination ne doivent pas faiblir face à cette politique de quota trop proche de celle de vichy, des centres de tri d'êtres humains.
Désirant imposer l'illusion que l'immigration choisie est accepté par la majorité de la population (malgré les nombreuses manifestations et des mobilisations de plus en plus importantes des citoyens), il reporte la faute des troubles engendré sur les associations.
Pour l'incendie du CRA de vincennes, le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre accuse les associations d’être responsables des évènements dramatiques survenus à Vincennes. Mettre en cause RESF, en appelant de fait à des poursuites pénales à son encontre est pour la Cimade totalement inacceptable.
Faire ainsi porter la responsabilité de l’incendie sur une trentaine de personnes qui étaient à l’extérieur du centre n’est pas sérieux : c’est même ridicule.
C’est une atteinte grossière au droit d’association, au droit d’expression de la société civile. C’est aussi une façon pour les pouvoirs publics de ne pas assumer leur responsabilité qui est clairement engagée dans les évènements de Vincennes.

Le gouvernement à recommencé la même stratégie pour le CRA de Mesnil- Amelot, accusant l'association SÔS SOUTIEN Ô SANS PAPIERS.

Et oui même la crèche n'échappe pas à l'absurdité des réformes soit disant dictées par la nécessité de faire des économies
>> http://lecrc.forumactif.fr/repertoire-des-documents-f70/les-economies-se-feront-aussi-sur-les-creches-t4891.htm

Puisqu'ils sont partis pour opposer toutes les libertés pour que nous ne puissions plus bénéficier d'aucune d'entre elles, rappelons le service minimum imposé à l'éducation nationale en raison du droit a l'éducation pour briser le droit de grève de cette catégorie et remettons la dans son contexte : il n'est aucunement question de droit a l'éducation mais belle et bien d'une garderie ....

Égalité des chances grandement remise en cause par le plan campus, dégager des pôles d'excellences, faire jouer la concurrence entre les universités et la valeur des diplômes obtenues dans ses dernières.

Les étudiants n'ont rien a envier aux lycéens au niveau des réformes, la réforme Pecresse malgré la contestation et les difficultés de mise en place continue, sans tenir compte de tout les acteurs qui ne remettent pas en cause la nécessité d'une réforme de l'université mais demandent simplement une vrai concertation et la convocation des états généraux de l'éducation.

Outres les suppressions de postes, la baisse de budget importante pour les sciences humaines et sociales pouvant aller jusqu'à 75 %, la remise en cause du métier de l'enseignant et des concours relégués à un diplôme master pro, la non compensation des semestres, les pleins pouvoirs attribués au recteur de l'université, des diplômes professionalisant soit disant pour répondre au besoin des entreprises et à la flexibilité sois disant nécessaire au monde du travail (besoins qui change en fonction des mécanismes du marché donc des diplômes qui ne seront que temporaires et répondant a un besoin moment donnée a une demande donnée, mais qu'en sera-t-il de ce diplôme si le besoin vient a disparaitre ou même de ceux antérieur à la réforme), recherche fondamentale éclipsé au profit de la recherche appliquée et subventionnée par les entreprise nous dirigeons nous vers une légalisation de la science sans conscience ?
Malgré ce que l'on veut nous faire croire la mobilisation et les initiatives du monde de l'université ont été nombreuses déterminées constantes et productives mais n'ont engendré qu'un mépris du gouvernement une reprise du mouvement à la rentrée se profile :

>> http://lecrc.forumactif.fr/debats-et-discussions-f69/les-etudiants-vont-ils-se-mobiliser-t4892.htm

Nous invitons aussi les collèges qui ne sont pas épargnés à se joindre aux réflexions sur le monde de l'éducation et de participer à l'AG du 11 septembre, puisqu'ils ne veulent pas convoquer les états généraux de l'éducation, organisons les nous même, toutes catégories secteurs acteurs confondues ainsi que les citoyens se sentant concernés par l'avenir.

On nous impose tout au nom des économies, de la maitrise du déficit budgétaire, c'est toujours au peuple de se serrer la ceinture on nous ment sur bien des points pour mieux nous contraindre à accepter ce qu'ils font passer pour inévitable, ils détruisent la fonction publique, l'éducation, nos acquis sociaux, la sécurité sociale, l'assurance maladie, creusent les écarts entre les inégalités, criminalisent le citoyen de plus en plus, étouffent les mouvement de contestation dans l'œuf, nous méprisent, dirigent notre regard ailleurs pour nous maintenir la tête sous l'eau, nous abreuvant de discours monotones, augmente le budget du ministère de la communication (propagande) de l'Elysée, dépensent une fortune dans des campagnes de pub pour nous rassurer sur l'avenir du pouvoir d'achat pour nous expliquer comment consommer mieux et nous passer du superflu, on musèle la liberté d'opinion et d'expression que cela soit dans les médias ou dans les associations et mouvements sociaux par la criminalisation a outrance et le fichage systématique ou par les déclaration de Sarkozy qui dit que la grève ne sert plus a rien relayé par Darcos et le pire de tous Dassault dans une interview que nous nous faisons un plaisir de vous faire partager

>> http://www.dailymotion.com/video/x62vee_dassault-le-vrai-visage-de-lump_news

Un exemple parmi tant d'autres, le trou de la sécurité sociale qui n'existent que parce qu'ils le veulent bien 25 milliards d'euro d exonération annuelles de charges sociales aux grosses multinationales responsables d'à peine 20 % de l'embauche mais qui créent de la masse monétaire et le trou est de 11 milliards annuel faites vous mêmes le calcul.

Le dernier qu'on nous a fait parvenir montre bien qu'ils n'ont pas exploré toutes les pistes pour faire des économies avant de nous faire payer le prix de l'effort sois disant obligatoire et montre bien une des multiple face de l'inégalité qui existent entre les citoyens.

Le député semblent subir un autre traitement bien plus favorable que le chômeur cet "individu nuisible" montrée du doigt pendant la campagne présidentielle comme un "des principaux responsables" de la décadence de notre pays, soumis a une politique de contrôle infamante ainsi qu'a une radiation systématique a chaque manquement à ses devoirs de recherche d emploi. Nous vous laissons juger par vous même ( PJ : regime special depute ) alors pour toucher aux régimes spéciaux comme celui de la sncf, pas de problème pour faire des économies, par contre ils ne sont pas prêt à consentir au même sacrifice ou à participer à l'effort et bien sur pas d'obligation pour eux de justifier d'une recherche d'emploi.

respectueusement
Coordination de Soutien Citoyenne

Pour obtenir les pièces joints, un petit message à : delter86@gmail.com Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
 
CSC - lettre du 6 août 2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussette double QUATTRO TOUR DUO 2008
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» petite lettre au père noël
» Royal Rumble 2008
» Calvi 6 et 7 juin 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: FIL D'INFOS-
Sauter vers: