COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Lun 2 Juin - 18:15

Comme prévu depuis septembre ( http://lecrc.forumactif.fr/repertoire-des-documents-f70/dossier-le-bac-unique-n-est-pas-une-legende-t3283.htm ) la réforme du lycée made in Sarkozy compte l'arrivée du bac unique (suppression du tronc commun).

Citation :
Sarkozy engage la réforme de la formation des enseignants et des études au lycée

Il y a 3 heures

PARIS (AFP) — Nicolas Sarkozy a annoncé lundi que l'allongement de la formation des enseignants au niveau master (bac+5) entrerait en vigueur dès 2010 et confirmé le lancement à la rentrée 2009 d'une réforme des études au lycée qui doit aboutir en 2012 à un nouveau baccalauréat.

"Je souhaite que l'enseignant de demain soit mieux formé, que la durée de ses études soit allongée d'un an. Je souhaite en outre que la place des universités dans cette formation soit pleinement reconnue", a affirmé M. Sarkozy lors d'un discours prononcé à l'Elysée devant les cadres de l'Education et de l'Enseignement supérieur.

"Nous avons décidé, avec Xavier Darcos, que les différents concours (professeurs des écoles, Capes, agrégation) puissent être intégrés au cursus universitaire, et soient ouverts à tout titulaire, ou tout futur titulaire d'un +master 2+. En échange de cette année d'études supplémentaire nous nous engageons à ce que les débuts de carrières soient revalorisés", a-t-il ajouté.

"Les nouveaux concours, je vous l'annonce aujourd'hui, seront mis en place dès la session 2010", a précisé le chef de l'Etat devant les recteurs, inspecteurs d'académie et présidents d'université.

Lors de ce discours, Nicolas Sarkozy a également confirmé le lancement de la réforme des études au lycée dans les classes de seconde à la rentrée 2009.

"Sur cette réforme, je souhaite que nous avancions vite. Je souhaite que la nouvelle seconde soit mise en place dès la rentrée 2009, avec un objectif, c'est que le nouveau lycée soit transformé à l'horizon 2012", a-t-il dit.

"La situation actuelle n'est plus tenable (...) le système des filières, pas dominé, écrasé par la section scientifique, est totalement déséquilibré et ne remplit pleinement aucun des objectifs recherchés", a-t-il estimé.

"Il nous faut, ensemble, imaginer un lycée beaucoup plus souple, qui dépasserait les impasses d'un cloisonnement trop rigide en filières (...) cette liberté plus grande donnée au lycéen le préparerait mieux à l'enseignement supérieur", a-t-il poursuivi.

La mise en place de la "nouvelle seconde" en 2009 devrait permettre la mise en place d'un "nouveau baccalauréat" en 2012, selon l'Elysée.

Affirmant mesurer "l'étendue du malaise enseignant", Nicolas Sarkozy a longuement appelé le "corps enseignant" à "évoluer" et lui a proposé la signature d'un "nouveau pacte de confiance".

Au titre de "l'effort financier" de l'Etat, il a réitéré sa promesse de campagne de "redistribuer aux professeurs (...) la moitié des économies produites par les économies d'emplois dans l'Education nationale".

"Ce pacte de confiance ne peut consister en une mesure de revalorisation générale et sans contrepartie", a toutefois modulé Nicolas Sarkozy, expliquant que "l'état des finances publiques ne le permet pas".

Le président a enfin exhorté l'Education nationale à "entrer résolument dans la culture de l'évaluation et du résultat" pour relever le "double défi" de la "démocratisation" et de l'"élévation du niveau général".

>> http://afp.google.com/article/ALeqM5il00idNchuydVuSltXKF002qg-Ow
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Lun 2 Juin - 18:22

Citation :
Sarkozy veut un "lycée beaucoup plus souple" pour 2012

Par Ségolène de Larquier (avec agence)

Nicolas Sarkozy a officialisé, lundi, le projet de réforme de la formation des enseignants afin que les concours de professeurs des écoles, le Capes et l'agrégation puissent être "intégrés au cursus universitaire" et soient "ouverts à tout titulaire ou tout futur titulaire d'un master 2", de niveau bac + 5. La durée des études sera donc allongée d'un an pour que "l'enseignant de demain soit mieux formé", a poursuivi le chef de l'État.

En effet, pour le moment, ces concours sont ouverts aux titulaires d'une licence, niveau bac + 3, et sont suivis de deux années de formation en Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM). Ainsi, les nouveaux concours qui seront "mis en place dès la session 2010" pour tout titulaire d'un master, ouvriront la voie à la suppression des IUFM.

Affirmant mesurer "l'étendue du malaise enseignant", Nicolas Sarkozy a aussi longuement appelé le "corps enseignant" à "évoluer" et lui a proposé la signature d'un "nouveau pacte de confiance". Il a aussi exhorté l'Éducation nationale à "entrer résolument dans la culture de l'évaluation et du résultat" pour relever le "double défi" de la "démocratisation" et de l'"élévation du niveau général".

"Nouveau baccalauréat" à horizon 2012

Lors de sa déclaration, prononcée devant les cadres dirigeants de tous les niveaux d'enseignement, recteurs, inspecteurs d'Académie, inspecteurs généraux et présidents d'université, à l'occasion du bicentenaire du décret de 1808 fondateur du système éducatif français, le chef de l'État a également confirmé les grandes lignes de la réforme du lycée.

En attendant un "nouveau baccalauréat" prévu à horizon 2012, cette réforme des études doit être effective dans les classes de seconde à partir de la rentrée 2009. "La situation actuelle n'est plus tenable. [...] Le système des filières, pas dominé, écrasé par la section scientifique, est totalement déséquilibré et ne remplit pleinement aucun des objectifs recherchés", a dénoncé le chef de l'État.

Et de poursuivre : "Ce n'est pas le moindre des paradoxes que la voie scientifique joue un rôle purement sélectif et forme un nombre insuffisant de véritables scientifiques. Formidable ! En dehors de la voie scientifique, pas d'avenir pour nos élèves, nos lycéens, mais à la sortie, pas assez de scientifiques !"

L'objectif est donc de mieux préparer les élèves à l'enseignement supérieur. "Il nous faut, ensemble, imaginer un lycée beaucoup plus souple, qui dépasserait les impasses d'un cloisonnement trop rigide en filières. [...] Cette liberté plus grande donnée au lycéen le préparerait mieux à l'enseignement supérieur", a expliqué Nicolas Sarkozy.

>> http://www.lepoint.fr/actualites-societe/sarkozy-veut-un-lycee-beaucoup-plus-souple-pour-2012/920/0/249985
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Lun 2 Juin - 18:27

Citation :
Sarkozy dessine un lycée à la carte
France Info - 18:25

Nicolas Sarkozy a officiellement lancé la refonte du lycée devant les cadres dirigeants de l’Education nationale. Le président de la République a fixé comme objectif la mise en place d’une nouvelle classe de seconde dès la rentrée 2009, et la rénovation complète du lycée en 2012.

Joyeux anniversaire ! A l’occasion du bicentenaire du décret du 17 mars 1808, qui pose les bases du système éducatif français, Nicolas Sarkozy offre un lifting au lycée. Prononçant un discours devant les cadres dirigeants de l’Education nationale - recteurs, inspecteurs d’académie et généraux et présidents d’université - il a dressé les contours de la réforme qu’il appelle de ses voeux.
La réforme Sarkozy point par point :

- Le constat : C’est un constat d’échec où plutôt de “demi-échec”. “Les enfants d’enseignants et de cadres supérieurs sont 80% à faire des études supérieures ; les enfants d’ouvriers 40% (...) Et que dire de ces 15% d’élèves qui sortent de l’école primaire en très grave difficulté”, déplore le président de la République, qui estime que le lycée “ne remplit pleinement aucun des objectifs”.

- La culture du résultat : Demandant aux cadres de l’Education nationale de soutenir cette “petite révolution”, Nicolas Sarkozy affirme que la culture de l’évaluation du résultat doit irriguer l’ensemble du système. L’évaluation n’est “pas pour stigmatiser tel ou tel”, mais “un instrument très concret du pilotage”, explique le locataire de l’Elysée.

- La prédominance de la filière scientifique : Le chef de l’Etat estime le poids de la filière scientifique trop écrasant : “Formidable ! En dehors de la voie scientifique, pas d’avenir pour nos élèves, nos lycéens, mais à la sortie, pas assez de scientifiques !” Il dénonce son utilisation comme moyen de sélection.

- Un lycée à la carte : L’esprit de la réforme lancée par Nicolas Sarkozy, c’est un lycée “beaucoup plus souple”. Il appelle à dépasser “les impasses d’un cloisonnement trop rigide en filières (...) cette liberté plus grande donnée au lycéen le préparerait mieux à l’enseignement supérieur”. Anticipant la critique, il s’empresse de préciser que sa réforme “ne signifie pas une quelconque forme de papillonnage, elle vise au contraire une manière nouvelle, plus originale, plus individuelle, plus progressive aussi, de se spécialiser”.

- La classe de seconde : Pour Nicolas Sarkozy, c’est l’urgence. Dès 2009, elle “devrait retrouver sa vocation à orienter les élèves, au lieu de s’éparpiller comme c’est parfois le cas actuellement”, accuse-t-il. Au passage, il “veut aussi voir repensé l’équilibre entre cours magistraux et travail personnel”, dénonçant “la surcharge des emplois du temps, où s’empilent les options”.

- L’organisation du Bac : L’Elysée veut “réorganiser le passage du baccalauréat” et en particulier “reconquérir de mois de juin”, actuellement dominé par l’organisation du bac dans les établissements, ce qui a pour conséquence d’envoyer les autres lycéens plus tôt en vacances.

- La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.

- La formation des profs : Se déclarant conscient de “l’étendue du malaise” enseignant, il annonce le rallongement d’un an de la formation des professeurs. Elle aurait désormais lieu au sein des universités, sonnant le glas des IUFM (Instituts supérieurs de formation des maîtres). Les nouveaux concours (professeur des écoles, Capes, agrégation) seront mis en place dès 2010, ouverts aux titulaires d’un master 2.

- Revalorisation sous condition des salaires : “En échange de cette année d’études supplémentaire, nous nous engageons à ce que les débuts de carrière soient revalorisés”. Le président annonce qu’une partie des économies réalisées sur les suppressions de postes dans l’Education nationale financera la mesure. “Nous voulons signer avec les professeurs de France (...) un nouveau pacte de confiance”, lance-t-il. Mais bien sûr, il faut être réaliste : ce pacte de confiance ne peut consister en une mesure de revalorisation générale et sans contrepartie, tempère Nicolas Sarkozy. Et il invite les professeurs à repenser “de façon responsable et constructive à une évolution de leurs pratiques et de leurs missions”.

- Le système des affectations revu : Sans préciser ce qu’il comptait faire exactement, le chef de l’Etat a annoncé sa décision de se pencher sur ce sujet sensible : “trop souvent aujourd’hui, l’Education ne parvient ni à satisfaire le souhait d’un professeur, ni à répondre aux besoins des élèves (...) Je dis qu’on pourrait mieux faire”, se contente-t-il de lancer.

- Le calendrier : Dressant un tableau très général de sa réforme, il en remet les clés au ministre de l’Education, Xavier Darcos et à sa collègue de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse. Ils ont à leur tour chargé le recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Antoine de Gaudemar, de préparer la réforme du lycée. Seront consultés “très largement les lycéens, les enseignants, les chefs d’établissement et les parents”, assure le ministère. Mais là comme dans d’autres domaines, le chef de l’Etat veut aller vite. Il souhaite la mise en place de la nouvelle seconde dès 2009 et la refonte du lycée pour 2012, à la fin de son quinquennat.


>> http://www.france-info.com/spip.php?article143484&theme=9&sous_theme=43
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 27
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Lun 2 Juin - 18:32

Fin c'est plus la fin du Bac qu'un bac unique tellement il y aura de possibilités apparemment ...
Ce qui ouvrirait la voie à des concours ou du moins des examens d'entrée dans l'enseignement supérieur.

Fin j'espère me tromper Razz
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Lun 2 Juin - 19:38

y a un seul truc ou jsuis d'accord c permettre une meilleur orientation en seconde ! Après un tronc commun jle voit très mal
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Mirou de beaugency
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 15
Age : 26
Ville : Meung sur loire
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Mar 3 Juin - 17:55

Citation :
Joyeux anniversaire ! A l’occasion du bicentenaire du décret du 17 mars 1808, qui pose les bases du système éducatif français, Nicolas Sarkozy offre un lifting au lycée.

- La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.

Et ? le petit discours sur le ton ironique me fait bien marrer bounce
C'est quoi le problème là ? Qu'il dépoussière les vieilles institution
Désoler , je suis bien contre les suppressions de poste , mais il ne faut en aucun cas commencer un acharnement borné sur chaque réforme de sarkozy

Je trouve celle là plutot bien en effet , ou est le problème ? avoir des prof plus compétent ? , mieux diriger les élèves vers des vois qui leurs seront utiles ? par exemple moi je fait S sans vouloir devenir scientifique , je fait des truc qui me serviront a rien dans mon métier , pourtant c'est le cursus le meilleur

En gros : Il sert a quoi ce topic , ok c'est de l'info mais j'avais l'impression que c'était une critique , qui encourager un débat so what confused

Citation :
- La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.
ça aussi jvois pas trop le problème , même si sa ressemble a une manœuvre de faire rentrer plus d'argent
Ce dont on ne parle pas , c'est que pour le bac pro en 3 ans , j'ai entendue qu'on supprimerez certain BEP a la place
Revenir en haut Aller en bas
loin
Tout nouveau
Tout nouveau


Féminin Nombre de messages : 14
Age : 49
Ville : ***
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Mar 3 Juin - 18:20

- La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.[/quote]



Citation :
- La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.
ça aussi jvois pas trop le problème , même si sa ressemble a une manœuvre de faire rentrer plus d'argent
Ce dont on ne parle pas , c'est que pour le bac pro en 3 ans , j'ai entendue qu'on supprimerez certain BEP a la place[/quote]

Tu sais pour le bac pro normalement il est en 4 ans. Pas mal d'élèves peuvent l'avoir en trois facilement mais pour certains non il leur faut une année supplémentaire alors ça ne se fait pas trop pour eux de leur supprimer une année.

Pour la formation des profs: C'est pas une année à l'université qu'il faut rajouter c'est une année après le concours parce qu'à l'université on ne leur apprend pas forcément la pédagogie; et je me suis renseigné auprès d'une conseillère d'orientation elle m'a dit que la plupart des profs la faisait cette année supplémentaire donc en gros ça change pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 27
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Mar 3 Juin - 18:43

Avant d'apporter de réels commentaires encore faut il avoir le fond de sa réforme, là il n'y a que du vent ou du déjà connu hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
litchee
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 25
Ville : bouaye
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Mer 4 Juin - 17:05

raaaa le bac unique.
Quelle abération de penser que la es n'ouvre
rien et que la l c'est pareil. Ces deux filières ouvrent des études!!
Bon d'accord pas autant que la s mais ce ne sont pas les même élèves
qu'il y a à l'interieur des filières non plus. Ce sont les débouchés
sur le marché du travail qui sont inexistants et c'est peut être là
qu'il faudrait intervenir! Un tronc commun et des options n'est pas
une bonne chose. Cela va entraîner une suppression des options où il
n'y aura que très peu de monde et une sorte de dépersonnalisation de
chaque élève. Tout le monde sera pareil et aura les même idées puisque
les programmes seront pareils il y aura juste les options qui
changeront.

Ils veulent mettre le bac unique pour supprimer la
es et la l qui deviennent dérangeantes car elles ouvrent les esprits
alors que la s cantonne les connaissances à la science et n'ouvre pas
sur l'extérieur, sur la société ou la politique.
En fait sarkosy veut garder le pouvoir en faisant une génération de scientifiques à sa botte!
Quel vicelard! ... Bac unique pour parti unique? Ne me dites pas qu'hitler a été ministre de l'interieur parce que je commencerais à me poser des questions.

Et sinon sur la réforme des bep je ne peux pas me prononcer parce que je ne peux pas voir les points positifs et négatifs.

Et
pour les profs c'est bien qu'ils fassent plus d'étude mais l'université
n'est pas la meilleure chose et c'est bien de garder une année de
pédagogie quand même!

Sur ce bonne soirée @+
Revenir en haut Aller en bas
bulle26
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Féminin Nombre de messages : 98
Age : 24
Ville : besancon
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Mer 4 Juin - 20:27

ben ce pb de bac unique c pas une mauvaise idée je trouve si tu choisis les options que tu veux 'a la carte'.. a débattre. suffit de voir comme seront organisés les débouchés apres le bac .
En fait ce qui me fait surtout chier c qu'a mon avis ca va encore etre prétexte a des suppressions d'option 'ou personne ne va' (grr) et que le but n'est pas vraiment d'améliorer le lycée mais plutot de faire des économies, alors j'attend de voir les propositions concretes.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Invité



MessageSujet: réforme concours de recrutement   Mer 4 Juin - 20:55

Je suis étudiante et je voudrais apporter un peu d'eau au moulin car vous connaissez très mal l'université.
Sarkozy sohaite recruter à master 2 et certains s'en félicitent.Il n'y a cependant aucun interet car le master 1 en littérature par exemple(que plus de 50% des étudiants pasant le capes ont) et le master 2 sont des masters recherche dans lesquels l'étudiant se spécialise dans un domaine donné (linguistique, littérature, littérature comparée, langues mortes, ancien français). Les coucours du capes et de l'agregation comportent des épreuces d'anglais, de latin, de grammaire, d'ancien français, de stylistique et de lexicologie, matières qui ne sont plus enseignées en master. Je ne vois donc pas l'interet d'un master 2 recherche, etre un spécialiste d'ancien français n'est pas nécessaire pour enseigner à des collègiens ou des lycéens. Beaucoup d'étudiants passant les concours ont un master car c'est une année très enrichissante, en revanche le master 2 est une année qui prépare à la recherche et donc au doctorat. Certes cette année d'étude est interessante mais elle n'a aucun lien avec le métier d'enseignant. Hors ce que les futurs professeurs recherchent c'est certes un connaissance théorique de leur matière mais aussi des "armes" pour etre professeur (bref pédagogie, sciences de l'éducation) afin de ne pas etre trop deconnecté de la réalité. Les ensignants n'exploitent qu'une infime partie de leurs connaissances acquises durant leurs années d'études, je ne crois donc pas que les prolonger soient necessaires.
Peut-etre vont ils ouvrir des master 2 professionnel pour etre enseignant mais pour l'instant ils n'existent pas et nous n'avons aucune information là dessus.
Voilà j'ai fini ma licence et je fais un master 1 l'année prochaine et je ss très inquiète pour mon avenir souhaitant etre professeure de lettres.
Revenir en haut Aller en bas
bulle26
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Féminin Nombre de messages : 98
Age : 24
Ville : besancon
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Sam 7 Juin - 21:46

ben en tt cas bon courage^^ c vrai que ca a pas trop de sens mais de tt facon pas grand chose de ce qu'il fait n'as de sens alors..
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Dim 8 Juin - 16:15

J'aimerais réagir sur un point qui ne concerne pas directement le plan de "réforme du lycée".

Ce sont les jeunes très investis dans la lutte contre les suppressions de postes, la LRU, le bac pro en 3 ans... qui huent le gouvernement pendant des heures, consacrent beaucoup de temps et d'énergie à la lutte et qui à l'annonce de la réforme du lycée et en particulier du bac, n'y voient rien d'inquiétant. Mince, restez cohérents.

Je reprends :
Citation :

"Il nous faut, ensemble, imaginer un lycée beaucoup plus souple, qui dépasserait les impasses d'un cloisonnement trop rigide en filières. [...] Cette liberté plus grande donnée au lycéen le préparerait mieux à l'enseignement supérieur", a expliqué Nicolas Sarkozy.

Tout est là ou presque. Le bac unique à options, la suppression des filières, l'autonomie des lycées pour faire comme dans les universités (souvenez-vous de la LRU). Ayez plus de mémoire que vos ainés ! Avec une telle réforme, ils pourront supprimer plus de postes et faire des économies. Ca ne vous dérange plus ? Le libéralisme arrive avec la mise en concurrence des lycées et la suppression de la carte scolaire. Bientôt les entreprises pourront les financer, ce n'est pas de la science-fiction !

Comment peut on croire qu'un tel gouvernement, qui revient sur la mixité, réforme les programmes du primaire (retour 50 ans en arrière), supprime des dizaines de milliers de postes, ne fasse pas de concertation, etc... puisse faire une réforme des lycées qui nous satisfasse ?

La politique est globale. Evidemment, tout est bien emballé. Les articles sont objectifs, ce ne sont pas des tracts. Les discours sont faits pour convaincre. Mais faut-il pour autant tomber dans le panneau ?

On va m'accuser, moi et ceux qui pensent que toute la politique actuelle est à combattre en bloc, que nous sommes dans la recherche de la critiques systématiques. Mais je réponds, soyez cohérents et allez au bout de vos idées. Du jour au lendemain, Sarkozy ne va pas faire dans le social.

Si nous nous endormons maintenant avec des fausses promesses et des mirages dans la tête, la lutte est perdue. Si nous réfléchissons au "pourquoi veulent ils faire ça ?", si nous analysons leur tactique et leur propositions, si nous apportons nos connaissances et nos idées en direct du terrain, alors nous gagnerons et nous améliorerons le lycée. Ne nous faisons pas manipuler par ces beaux-parleurs, capables de vous vendre du foie de veau de cochon dans une foire agricole.

A bientôt,
Sylvain.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Pas glop
Invité



MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Dim 31 Aoû - 17:30

La pédagogie a appauvri l'éducation Française.
Eh oui malheureusement, le bilan des "avancées des chercheurs en pédagogie" a
été tiré dans une étude récente (le mois dernier) de l'OCDE qui relève
que 20% des élèves français ne savent pas lire en sortie de système
scolaire en 2007 contre 15% en 2000 ce qui met le système français au
niveau d'un pays en voie de développement.
Il va bien falloir un jour que les enseignants arrêtent de jouer à la
révolution prolétarienne du style Jean-Yves Vlahovic (certains ici comprendrons peut-être) ou comme en agitant le petit livre du président
bourdieu et décident enfin d'apprendre à lire a leurs élèves.
Revenir en haut Aller en bas
cronos63
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 170
Age : 25
Ville : Chauriat
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Dim 31 Aoû - 17:56

Ou alors que les gouvenrements successifs arretent de sortir des réformes à la con tout les 2 ans, ce qui met en danger la stabilité d'une Education Nationale déjà branlante.
Revenir en haut Aller en bas
http://sudlyceen63.over-blog.com/
Lucas_NPA_29
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 444
Age : 25
Ville : quimper
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   Dim 31 Aoû - 18:24

Mais on en est ou danscette réforme de BAC unique ? J'a oas trop suivit la dessus mais ça me fait du soucis ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarkozy présente la réforme du lycée avec le "bac unique"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "pass contraception" au lycée bientôt généralisé ?
» "Fausse vraie" Timeline facebook Sarkozy
» La vue : témoignage sur l'amblyopie
» le muguet
» Remise en forme de ma "Black German" !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: