COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Manifestation du 18 mai à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Manifestation du 18 mai à Paris   Dim 18 Mai - 19:05

Voici plusieurs articles pour faire le point sur la grande manifestation du 18 mai dans les rues de Paris :

Citation :
dimanche 18 mai 2008

Des milliers d'enseignants ont commencé à défiler à Paris

Plusieurs milliers d'enseignants ont commencé à défiler dimanche en début d'après-midi à Paris à l'appel de la FSU, fédération majoritaire dans l'éducation, pour protester contre les dizaines de milliers de suppressions de poste prévues dans le secteur de l'éducation, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les manifestants sont partis de la place de l'Opéra vers 13H45 en direction de la place de la Bastille, derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire: "Notre choix à nous, c'est la réussite pour tous".

A cette manifestation nationale, réunissant les personnels, enseignants et administratifs de la maternelle à l'université, s'étaient joints de nombreux parents d'élèves de la FCPE ainsi que quelques lycéens.

En tête de la manifestation, le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, a déclaré: "on est dans un conflit où on n'a pas de réponse, il faut que le gouvernement fasse un geste pour renouer le dialogue".

A propos de l'annonce par Nicolas Sarkozy d'un projet de loi sur un accueil obligatoire dans les écoles en cas de grève, il a estimé qu'il s'agissait d'un "leurre et d'une diversion".

>> http://www.vousnousils.fr/page.php?P=data/autour_de_nous/l_actualite_du_jour/depeches_de_l_educat/&key=20080518&key2=080518124312.0iuric48.xml

Citation :
Dimanche 18 mai 2008

Manifestation d'enseignants à Paris : 20.000 personnes (police), 35.000

20.000 personnes, selon la préfecture de police, 35.000 selon la FSU, manifestaient dimanche après-midi à Paris entre la place de l'Opéra et la Bastille contre les dizaines de milliers de suppressions de poste prévues dans l'éducation.

Les manifestants, à l'appel de la FSU, fédération majoritaire dans l'éducation, défilaient derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire "Notre choix à nous, c'est la réussite pour tous".

>> http://www.vousnousils.fr/page.php?P=data/autour_de_nous/l_actualite_du_jour/depeches_de_l_educat/&key=20080518&key2=080518134842.9kdglk16.xml

Citation :
Dimanche 18 mai 2008

Plus de 35.000 manifestants à Paris selon la FSU


Plus de 35.000 personnes défilaient dimanche après-midi à Paris pour protester contre les dizaines de milliers de suppressions de poste prévues dans l'éducation, selon les chiffres annoncés par la FSU, à l'initiative de cette manifestation.

Aucune estimation du nombre de manifestants n'était encore disponible vers 15H30 auprès de la préfecture de police.

Les manifestants sont partis de la place de l'Opéra vers 13H45 en direction de la place de la Bastille, derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire "Notre choix à nous, c'est la réussite pour tous", ont constaté des journalistes de l'AFP.

A cette manifestation nationale, à l'appel de la FSU, fédération majoritaire dans l'éducation, et réunissant les personnels, enseignants et administratifs de la maternelle à l'université, s'étaient joints de nombreux parents d'élèves de la FCPE ainsi que quelques lycéens.

En tête de la manifestation, le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, a déclaré: "on est dans un conflit où on n'a pas de réponse, il faut que le gouvernement fasse un geste pour renouer le dialogue".

A ses côtés défilaient Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUI-pp, principal syndicat d'enseignants du primaire, et Frédérique Rolet, porte-parole du SNES-FSU, syndicat majoritaire dans le second degré.

A propos de l'annonce par le président Sarkozy d'un projet de loi sur un accueil obligatoire dans les écoles en cas de grève, M. Aschieri a estimé qu'il s'agissait d'un "leurre et d'une diversion".

"Il y en a ras-le bol de ces guignols qui ferment les usines, qui ferment les écoles", scandaient des manifestants, tandis que d'autres criaient "Darcos vous entend pas. Résistance!" ou "élèves, parents, profs, même combat".

Parmi les parents d'élèves de la FCPE Ile-de-France venus manifester, se trouvait le nouveau président de la FCPE Jean-Jacques Hazan, élu samedi à la tête de la principale fédération de parents d'élèves.

>> http://www.vousnousils.fr/page.php?P=data/autour_de_nous/l_actualite_du_jour/depeches_de_l_educat/&key=20080518&key2=080518132734.5akzdnta.xml

D'autres articles à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Manifestation du 18 mai à Paris   Dim 18 Mai - 19:14

Citation :
Des milliers d'enseignants manifestent dans les rues de Paris

NOUVELOBS.COM | 18.05.2008 | 18:28


Ils ont été 45.000 selon la FSU, à l'initiative de la manifestation, 20.000 selon la police, à manifester dimanche. Ils protestaient contre les suppressions de postes et le service minimum d'accueil. Xavier Darcos a répondu en excluant tout retrait des projets de réforme "quelle que soit la dimension des manifestations".

Manifestation de lycéens à Paris le 10 avril dernier (Reuters)

Manifestation de lycéens à Paris le 10 avril dernier (Reuters)
Plus de 45.000 personnes ont défilé dimanche 18 mai après-midi à Paris pour protester contre les dizaines de milliers de suppressions de poste prévues dans l'éducation, selon les chiffres annoncés par la FSU, fédération majoritaire dans l'éducation qui est à l'initiative de cette manifestation. Ils étaient 20.000 selon la police.
Les manifestants sont partis de la place de l'Opéra vers 13h45 en direction de la place de la Bastille, derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire: "Notre choix à nous, c'est la réussite pour tous".
La réponse du ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, ne s'est pas fait attendre : il a exclu dimanche sur Europe 1 tout retrait des projets de réforme du gouvernement "quelle que soit la dimension des manifestations".

"Que le gouvernement fasse un geste"

A cette manifestation nationale, réunissant les personnels, enseignants et administratifs de la maternelle à l'université, s'étaient joints de nombreux parents d'élèves de la FCPE ainsi que quelques lycéens.
En tête de la manifestation, le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, a déclaré: "on est dans un conflit où on n'a pas de réponse, il faut que le gouvernement fasse un geste pour renouer le dialogue".
A propos de l'annonce par Nicolas Sarkozy d'un projet de loi sur un accueil obligatoire dans les écoles en cas de grève, il a estimé qu'il s'agissait d'un "leurre et d'une diversion".

Appel de la FSU

La Fédération syndicale unitaire (FSU, première fédération de l'Education) appelait à une manifestation nationale à Paris pour dénoncer les suppressions de postes et l'annonce de la généralisation du service minimum d'accueil des élèves en cas de grève, une "provocation" selon la FSU qui estime que Nicolas Sarkozy a franchi "la ligne rouge".
Lancé dans le courant du mois de mars, cet appel à une mobilisation nationale à Paris n'a pas été repris par les autres fédérations de l'Education, malgré l'unité affichée lors des grèves et des manifestations de jeudi et les protestations unanimes contre les annonces du président jeudi soir.

"Une proposition non négociable"

"L'appel de la FSU a été formulé comme une proposition non négociable, ce qui ne nous convenait pas. Et nous avons un désaccord sur les mots d'ordre notamment le retrait du rapport Pochard (sur la revalorisation du métier enseignant, NDLR) dans sa totalité", a expliqué à l'Associated Press le secrétaire général du SGEN-CFDT Thierry Cadart.
Et l'annonce d'une loi avant l'été imposant un service minimum d'accueil dans toutes les communes et une déclaration préalable des grévistes avant leur mouvement ne changera rien à la mobilisation de dimanche. "On ne va pas changer d'avis et faire monter des gens de province en 24 heures", a souligné Thierry Cadart.
"On ne change pas d'avis sur la manifestation du 18. C'est la FSU seule qui a choisi ça. Elle a lancé le truc et a demandé aux autres de se rallier, ce n'est pas comme ça qu'on monte une action unitaire", a renchéri le secrétaire général de l'UNSA-Education Patrick Gonthier.

>> http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20080518.OBS4310/des_milliers_denseignants_manifestent_dans_les_rues_de_.html

Des vidéos :





Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 97
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Manifestation du 18 mai à Paris   Dim 18 Mai - 19:42

Revenir en haut Aller en bas
jeanne
Tout nouveau
Tout nouveau


Féminin Nombre de messages : 5
Age : 25
Ville : meylan
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Manifestation du 18 mai à Paris   Mar 20 Mai - 19:43

Y aura t-il une autre journée de "montée à Paris" comme le 18 ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manifestation du 18 mai à Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manifestation du 18 mai à Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Le Grand Paris
» La Normandie à Paris. 13 et 14 Juin.
» boutique MUFE pro sur Paris
» La monnaie de Paris ne connait pas la Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: MOUVEMENTS NATIONAUX :: LUTTES LYCÉENNES :: POINT MOBILISATION-
Sauter vers: