COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 18:08

Alors que l'école publique se prépare à être touchée par des suppressions massives de profs et de moyens, nous apprenons que le gouvernement serait en catimini en train de préparer des fonds pour aider les écoles privées à se développer !! Ce sera chose faite pour la rentrée 2008. Environ une cinquantaine de classe devraient être créée dans les établissements privés catholique.

Source médiapart

Citation:
Citation :
Les enseignants du public manifestent depuis plus d'un mois
Après plus d'un mois de mobilisation, les enseignants des lycées d'Ile de France ont été rejoints par les lycéens. Dans l'académie de Créteil (Ile de France), près de 630 de postes d'enseignants seront supprimés l'année prochaine. Si le rectorat affirme que le taux d'encadrement restera identique dans l'académie en raison d'une baisse démographique, dans les faits, une hausse des effectifs par classe est constatée partout. Dans des lycées situés en zone violence, le nombre d'élèves par classe va être porté à 30 en classe de seconde, et à 35 en première et en terminale. Et si certains lycées en zone sensible avaient réussi à être préservés, désormais, toutes les classes doivent être remplies au maximum.
Les suppressions de classe obéissent à une logique purement financière : puisque les "caisses de l'Etat sont vides", tous les ministères doivent réduire leur dépense, à commencer par celui qui dépense le plus : le ministère de l'Education nationale. Sauf que le journal en ligne Mediapart a révélé que le ministère allait débloquer des fonds pour créer des classes en banlieue... dans les écoles privées.

--------------------------------------------------------------------------------

Création d'un fonds d'intervention pour l'école privée
Selon Mediapart, le gouvernement serait sur le point de créer en catimini un fonds d'intervention pour aider l'école privée. La création de ce fonds servirait à aider l'école privée à se développer en banlieue. Jusqu'à présent, les écoles privées étaient avant tout installées dans les centres-villes. Si elles n'étaient pas hostiles à s'installer en banlieue, elles réclamaient depuis toujours une aide supplémentaire de l'Etat pour le faire. Ce sera chose faite pour la rentrée 2008. Environ une cinquantaine de classe devrait être créée dans les établissements privés catholique.
Alors que les professeurs du public manifestent depuis plus d'un mois, cette annonce pourrait être considérée comme une véritable provocation. Pourtant, à plusieurs reprises, Nicolas Sarkozy et le gouvernement avaient laissé entendre qu'ils aideraient l'école privée. Mais à chaque fois, ces annonces ont été très discrètes : durant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy avait déclaré qu'il fallait faire en sorte que les familles vivant dans les quartiers difficiles aient un choix entre l'école privée et l'école publique. Dans la lettre de mission envoyée à Xavier Darcos, une ligne évoquait ce projet : "Vous ne dissuaderez pas les établissements privés de s'installer dans des quartiers en difficulté, au contraire".

--------------------------------------------------------------------------------

Ecole privée / école publique : les règles vont changer
Le sujet est explosif. Les relations entre le privé et le public ont toujours été chaotiques. Le public reprochant au privé d'être en partie financé par l'Etat, de pratiquer une sélection par l'argent et de récupérer les meilleurs élèves. A l'heure où les conséquences des restrictions budgétaires dans le public se font sentir, un coup de pouce de l'école privée serait incompris par les enseignants du public.
Depuis la loi Debré de 1959, l'Etat verse une subvention de fonctionnement aux écoles privées, proportionnellement au nombre d'élèves qui y sont accueillis. Par ailleurs, l'Etat paye le salaire des enseignants du privé. Pour maintenir le statu-quo entre privé et public, une règle tacite existe depuis 1985 : le 80-20. Au concours, on réserve 80% des postes pour le public et 20% des postes pour le privé. En clair, quand le nombre de postes au concours diminue dans le public, il diminue aussi dans le privé.
Selon plusieurs sources, c'est cette règle qui devrait voler en éclat. Sans toucher officiellement à cette règle, le gouvernement pourrait multiplier d'autres dispositifs parallèles, ajouter des lignes budgétaires supplémentaires dans l'unique but de pouvoir financer d'autres créations de postes dans le privé.

--------------------------------------------------------------------------------

Septembre 2008 : plus de 50 classes créées dans les écoles catholiques des quartiers difficiles
Dès la rentrée de septembre 2008, le fonds devrait financer la création d'une cinquantaine de classes dans des quartiers difficiles. En pratique, l'Etat va prendre en charge "un forfait d'internat" dans les cas où les élèves seront hébergés en pensionnat. Ce forfait n'existait pas auparavant. Par ailleurs, l'Etat va également prendre en charge la rémunération des enseignants affectés dans ces nouvelles classes. Dans le cadre du plan de Fadela Amara, "Espoir banlieues", ce dispositif viendrait s'ajouter à la règle tacite du "80-20". Autrement dit, l'Etat va créer des postes supplémentaires dans le privé.
Pour faire passer la pilule, le gouvernement devrait dans un premier temps sélectionner des établissements au profil très particulier. Par exemple, l'école des Orphelins apprentis d'Auteuil pourrait bénéficier de ces aides financières supplémentaires, l'idée étant de financer en priorité les établissements qui viennent en aide aux élèves qui sont sur le point de sortir du système scolaire sans diplôme. Par ailleurs, plusieurs établissements de centre-ville devraient créer des annexes en banlieue.


La stratégie du gouvernement est donc claire : développer l'école privée et diminuer le coût de fonctionnement de l'école publique. Pour tenter de contourner toutes les difficultés de ce type de projet, le gouvernement va y aller progressivement : le fond privé va d'abord financer peu de classes, et ne concernera que des établissements symboliques pour éviter de heurter l'opinion. Mais, par la suite, rien n'empêchera l'Etat d'augmenter sa participation dans ce fonds d'investissement. C'est ce qu'on pourrait appeler la deuxième réforme cachée de l'Education
.
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 18:14

Le plan Banlieue n'est pas si beau que ça c'est sûr, mais ça fait un argument de plus pour se bouger Smile
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 18:19

La stratégie du gouvernement est maintenant à nue ! La privatisation de tout ce qui peut être privatisé.. Sans l'école publique, l'éducation ne sera réservé qu'aux riches...Une véritable atteinte aux droit à l'éducation !
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 18:29

Je viens d'entendre sur France-Inter (le téléphone sonne), à ce sujet, que le but est de supprimer la gratuité de l'école, et ceci dans un souci d'égalité. En effet, selon l'intervenant, si on fait payer l'école, et si en même temps l'Etat accorde des bourses raisonnables aux plus pauvres, on pourrait retrouver une certaine égalité. Et toujours selon l'intervenant, cela mettrait fin au système actuel qui est hypocrite, car l'école demande des "frais cachés" qui pénalisent les plus démunis.

J'avoue que l'idée a l'air alléchante, mais n'est-ce pas une fausse promesse ? Une diversion ?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 3257
Age : 26
Ville : Grenoble et Bons en Chablais (74)
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 18:37

Dans ce cas pourquoi baissent ils les bourses ? De plus celà défavoriserais les classes moyennes !!
Revenir en haut Aller en bas
http://actualutte.info
sirius
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 90
Ville : Rennes
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 19:11

Vive l'école gratuite pour tous...
Mazette! c'est une catastrophe,
j'en avait déjà entendu parler. Mais que vont devenir tous ceux qui ne
pourront pas aller au lycée?
Les bourses n'aident déjà pas à grand chose ...
ça sent mauvais! No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 19:20

Oui, c'est pour ça qu'il faut changer la société. La gauche passera aux prochaines élections ; les moins de 35 ans sont majoritairement à gauche, et les vieux meurent... Avec ça, les idées progressistes passeront. Déjà les mentalités évoluent en tout domaine, lentement, mais sûrement, sans bruit, mais réellement.
Revenir en haut Aller en bas
sirius
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 90
Ville : Rennes
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Ven 4 Avr - 19:27

les vieux sont surtout de plus en plus vieux... Smile
les mentalités qui évoluent ... je vais te croire parce que j'en ai bien besoin.
Autour de moi j'ai plutôt l'impression qu'elles stagnent à un niveau de négation au delà du réel...
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Mer 16 Avr - 12:55

Dans la logique de libéralisation économique défendue par la droite et particulièrement par Sarkozy il n'y a rien d'étonnant.

Après les transports, le courrier, la santé... l'éducation.

Ce n'est évidemment pas normal. Il va falloir combattre sur ce front. On sait que pendant cette mobilisation pour sauver les postes de profs, le gouvernement en profite pour des mesures plus discrètes mais tout aussi dangereuses.

Soyons vigilants !
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
schmprf
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 186
Age : 134
Ville : rezé 44
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Mer 16 Avr - 21:28

Un beau foutage de gueule de plus. Je remercie Nicolas Sarkozy et son ami Xavier Darcos, merci d'avoir détruit une à une toutes les valeurs de la France.
Revenir en haut Aller en bas
Rom94120
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 29
Ville : fontenay sous bois
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Mer 16 Avr - 21:37

Je comprends mieux pourquoi mon privé ils se sentent pas concerné meme si les professeurs sont inquiets!
Revenir en haut Aller en bas
gibsonelec
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 7
Age : 26
Ville : le havre
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Jeu 17 Avr - 10:50

et on me demande d'ètre pacifique non mais attendais faut arreter la ca devient de plus en plus grave et les gens ne disent strictement rien j'ai la haine contre ce gouvernement de facho de première VIVE LA REVOLUTION QU'IL CREVENT EN ENFER et que personne viennent me donné des lecon en me disan que ce que je dit n'est pas dans la charte de ce forum jmen tape profondement je dit ce que tout le monde pense tout bas !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
schmprf
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 186
Age : 134
Ville : rezé 44
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   Jeu 17 Avr - 11:10

Je ne pense pas ça tout bas... Il faudrait déjà que tout le monde croie en l'enfer pour que tout le monde puisse penser comme toi. Il ne faut pas faire ce qu'ils attendent de nous, tout attitude non responsable de notre part sera citiquée alors qu'eux sont de vrais irresponsables. Nous devons le comprendre et rester sérieux, c'est la seule façon de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Véritable provocation du gouvernement contre l'école publique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coup de feu contre une école de police de Draveil !
» site gouvernemental contre le démarchage téléphonique
» nego csq visit gouvernement a ma... (rde)
» pour ou contre le vaccin ROR ?
» Coque pour ou contre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: