COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Ven 4 Jan - 13:49

Rappel du premier message :

Vous voulez pas passer pour une minorité d'extrême gauche ? Mais c'est pas la vérité ? Parce que, quand je vois ceux qui manifestent, c'est ce dont j'ai l'impression. Et quand je parcoure ce forum, cette impression est confirmée.

Mais je peux me tromper bien sûr (et on dirait que c'est ce que je fais Laughing)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Adnane
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 25
Ville : Académie de Strasbourg
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 22:55

Je suis de l´avis de Max. Il ne faut partir du prinpe " Il n´est pas veni, tant pis pour lui".
Déjà ce serait être loin de réprésenté la majorité et ensuite comme l´a dit Max, ce serait laissé tombé des personnes qui finalement n´en savent pas grand chose. Et à qui il faudrait les ramener (peut être pas leurs donner la main ^^ mais leur donner des éléments essentiels)
Revenir en haut Aller en bas
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 24
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 9:17

Les gens qui ne savent pas, libre à eux de venir et demander qu'on leur explique!
On ne va pas prendre les gens par la main, faut arrêter maintenant! Quand une AG a été décidée, que des panneaux sont installés dans tout le bahut, que des tracts sont distribués dans le même temps, les gens sont au courant, et si ils ne participent pas à l'AG, si ils ne prennent pas la penne de s'informer, tant pis pour eux!

Certains lycéens sont pour la LRU, c'est vrai, et c'est leur choix. Mais selon toi, la majorité des lycéens sont pour la LRU?
Au plus fort de la mobilisation universitaire, 50 universités étaient bloqués sur 80... C'est la majorité ça non?
Alors comme ça, juste parce que papa Noël est passé, les lycéens et étudiants se seraient dit "olala, qu'es-ce que c'est bien la LRU"

De plus, je te rappelle que nous ne nous battons pas seulement contre la LRU, mais aussi contre la répression! Repression inaceptable (et c'est aussi pour ça qu'on est monté très vite).


Maintenant venons-en au sujet le plus rigolo de tous (même si c'est pas très joyeux tout ça...), je parle, vous l'aurez compris, je parle des bloquages.
Certaines personnes nous répettent "ce n'est pas démocratique ce que vous faites"...
Tous les combats démocratiques se sont déroulés comme ça! Et ils se passent et continueront de sa passer comme ça! Tu crois que la révolution s'est déroulée sans gêner personne? Tu crois que les grèves ne gènent personne? Bien sur que si, et c'est le principe même d'une grève : gêner le plus de monde possible pour que le gouvernement ai des echos (c'est pour ça que les profs font grève le jeudi, et non pas le Dimanche)

Ensuite, si vous n'êtes pas content de ce mode de lutte, libre à vous de venir proposer autre chose en AG!
De plus, vous nous ressortez tout le temps "il existe d'autres moyens de lutter", et bien mettez les en oeuvre! Parce que quand on ne bloque pas, RIEN ne se passe, rien ne bouge!
Le bloquage est aussi un moyen d'informer les gens que la lutte est présente, et même de les inforemer de la situation!
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 24
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 9:42

Citation :
Ensuite, si vous n'êtes pas content de ce mode de lutte, libre à vous de venir proposer autre chose en AG!
De
plus, vous nous ressortez tout le temps "il existe d'autres moyens de
lutter", et bien mettez les en oeuvre! Parce que quand on ne bloque
pas, RIEN ne se passe, rien ne bouge!
Le bloquage est aussi un moyen d'informer les gens que la lutte est présente, et même de les inforemer de la situation!
. Nous n'avonr reussi aucun des blocages que nous avions prévu sur mon lycée, et nous avons donc récupéré une bonne centaine de lyceens ( pas beaucoup mais bon les autres avaient la trouille) et sommes partis manifesté en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Adnane
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 25
Ville : Académie de Strasbourg
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 11:23

Citation :
Les gens qui ne savent pas, libre à eux de venir et demander qu'on leur explique!
On
ne va pas prendre les gens par la main, faut arrêter maintenant! Quand
une AG a été décidée, que des panneaux sont installés dans tout le
bahut, que des tracts sont distribués dans le même temps, les gens sont
au courant, et si ils ne participent pas à l'AG, si ils ne prennent pas
la penne de s'informer, tant pis pour eux!

Ok, alors tu les laisses tomber ? Et qui te dit qu´ils ont confiance en ta parole avec l´information que tu leurs proposes ? Donc, tu n´auras qu´à convaincre des convaincus.


Citation :
Certains lycéens sont pour la LRU, c'est vrai, et c'est leur choix. Mais selon toi, la majorité des lycéens sont pour la LRU?
Au plus fort de la mobilisation universitaire, 50 universités étaient bloqués sur 80... C'est la majorité ça non?
Alors
comme ça, juste parce que papa Noël est passé, les lycéens et étudiants
se seraient dit "olala, qu'es-ce que c'est bien la LRU"

J´ai seulement dit que des lycéens n´étaient pas d´accord, ne t´enflamme pas comme cela sur moi.

Citation :
De plus, je te rappelle que nous ne nous battons
pas seulement contre la LRU, mais aussi contre la répression!
Repression inaceptable (et c'est aussi pour ça qu'on est monté très
vite).

Alors bat toi même contre le pape, si vous ne faites pas la part des choses jamais le mouvement sera compris. Ce serait une opportunité pour les médias de nous "clacher".

Citation :
Certaines personnes nous répettent "ce n'est pas démocratique ce que vous faites"...
Tous
les combats démocratiques se sont déroulés comme ça! Et ils se passent
et continueront de sa passer comme ça! Tu crois que la révolution s'est
déroulée sans gêner personne? Tu crois que les grèves ne gènent
personne? Bien sur que si, et c'est le principe même d'une grève :
gêner le plus de monde possible pour que le gouvernement ai des echos
(c'est pour ça que les profs font grève le jeudi, et non pas le
Dimanche)

Ou, il faut que ca gène mais pas aussi vite. Faut que les lycéens soient ave toi et là, ca gènera mais pas les lycéens en premier mais le gouvernement qui verra que les salles de classe sont vide.

Citation :
Ensuite, si vous n'êtes pas content de ce mode de lutte, libre à vous de venir proposer autre chose en AG!
De
plus, vous nous ressortez tout le temps "il existe d'autres moyens de
lutter", et bien mettez les en oeuvre! Parce que quand on ne bloque
pas, RIEN ne se passe, rien ne bouge!
Le bloquage est aussi un moyen d'informer les gens que la lutte est présente, et même de les inforemer de la situation!

Comme je l´ai déjà dit le blocage est à utiliser en dernier recours. Tu es de mauvaise foi en disant qu´il n´y a que le blocage. Tu bloques, tu feras chier du monde mais seulement à court terme. A long terme soit tu seras cher toi parce que tu auras pris des coups par les CRS ou soit tu seras en cours car le mouvement sera tombé dans le coma pour ne pas dire mort.

Au fait, au long de se forum on a fait appelle à une chose essentiel, l´union. Mais lorsqu´on veut d´emblée bloquer et donc exlur une partie qui serait prête à être mobilisé avec nous. On est loin de l´Union. Alors qu´il aurait suffit de donner de sa salive pour rassembler ce qui ne viennent pas de suite et qu´ils ont besoin de réflexion. Ce qui est d´ailleurs compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 12:22

On sait fin je crois, que l'on est tous contre la LRU sur ce forum.
On a aussi assez parler de l'importance capitale de l'information comme première forme de lutte. Rassembler pour mieux lutter.
C'est aussi pour ça qu'une fois cette étape effectuée, et l'AG prévue, ceux qui ne viennent pas sont à mes yeux ceux qui "laissent les autres décider à leur place", d'une part parce que ce n'est pas par un boycott que l'on améliore les choses et que l'on se fait entendre, surtout quand on est pas des mille et des cents, ensuite parce que, que l'on soit pour ou contre, le vote doit rester le plus démocratique possible. C'est à mes yeux pour ça qu'une AG est souveraine.

Quant à ce qui consiste à réunir les luttes, pour la répression (au passage on parle bien de la répression injuste et disproportionnée ^^) par exemple ça ne peut, ça ne doit pas être une motivation pour bloquer même s'il peut être légitime de dire que l'on est farouchement contre. Notre lutte principale est celle pour l'abrogation de la LRU et contre d'autres réformes purement budgétaires et non pour la réussite du plus grand nombre dans les écoles. Ce qui ne veut pas dire que nous sommes contre les réformes mais contre le contenu des réformes proposées par le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 26
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 12:39

Je voudrais rappeler que pour ma part, la LRU, si je me prononce contre, n'est pas ma priorité de combat.
Mes priorités sont : la défense du bac pro, la défense de l'enseignement agricole public, la défense du collège unique, la lutte contre le bac fusionné, la lutte contre les suppressions de postes.
La LRU, OK, mais elle ne concerne pas toute la jeunesse, et un élève qui se voit refuser l'entrée en fac est moins à plaindre que quelqu'un qui, de toute façon, ne pourra jamais aller en fac du fait de son diplome ou de son absence de diplome.
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 12:43

Oui, j'avais la flemme de tout écrire alors c'est englobé à la fin de mon message ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 26
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 12:47

Ouais, mais pour moi mettre systématiquement la LRU en avant crée un sentiment d'exclusion des apprentis et lycéens des filières pros et agricoles, sentiment d'exclusion que tous ressentent par rapport à ceux des bacs généraux et aux étudiants.
La jeunesse qui se lève tôt se sent marginalisée par rapport à la jeunesse la plus voyante, celle qu'aura une chance d'avoir un boulot dans un fauteuil confortable, derrière son bureau confortable, avec son salaire confortable.
Or, c'est cette jeunesse qu'est la plus combattive, une jeunesse qui n'attend que de se politiser mais que les politiciens des beaux quartiers oublient trop souvent, par pédantisme, par chauvinisme, par que sais-je encore... Ceci, même inconsciemment, est très dur à digérer pour la jeunesse ouvrière. Pourtant, c'est cette jeunesse qui a toujours été du bon côté de la barricade !
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
Adnane
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 25
Ville : Académie de Strasbourg
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 15:31

Citation :
C'est aussi pour ça qu'une fois cette étape
effectuée, et l'AG prévue, ceux qui ne viennent pas sont à mes yeux
ceux qui "laissent les autres décider à leur place"


C´est osé de dire cela. On ne peut pas penser à la place des autres.

Sinon, Jonquille61 tu as raison.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 15:46

Adnane a écrit:
Citation :
C'est aussi pour ça qu'une fois cette étape effectuée, et l'AG prévue, ceux qui ne viennent pas sont à mes yeux ceux qui "laissent les autres décider à leur place"


C´est osé de dire cela. On ne peut pas penser à la place des autres.

J'ai pas dit penser à leur place, mais qu'il n'exprimaient pas sciemment leur opinion ce qui revient à ce que j'ai mis entre guillemets "laisser les autres décider à sa place" et "décider" pas "penser" ^^.

Sinon Jonquille je suis d'accord avec toi ya pas problème Wink
Revenir en haut Aller en bas
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 24
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 17:17

Citation :
Et qui te dit qu´ils ont confiance en ta parole
avec l´information que tu leurs proposes ?

Ca, c'est un autre problème, personnellement, je tient mon information d'internet... Donc, si je ne sais pas convaincre, je n'ai qu'à rediriger les lycéens vers les infos de base... Libre à eux de se faire une idée par la suite. (pour ceux qui n'ont pas internet, ya le CDI, et pour certains lycées, une salle informatique)
D'ailleurs, rien ne dit qu'ils ne seront pas convaincu...

Citation :
J´ai seulement dit que des lycéens n´étaient pas d´accord, ne t´enflamme pas comme cela sur moi.

En effet, je me suis un peu emporté, mais, je ne vois pas le problème qu'il y a quand une minortité n'est pas d'accord... En quoi cela devrait m'interpeller?

Au parlement, une minortité de députés étaient contre la réforme visant à augmenter les peines plancher pour les multi-récidivistes, pourtant, cette loi s'applique à l'ensemble de la population...
C'est la même chose pour les revandications que prend la CNL.

Citation :
Ce serait une opportunité pour les médias de nous "clacher".
Je ne sais pas si tu es au courant, mais, les médias qui veulent nous "clacher" nous clachent déjà.

Citation :
Ou, il faut que ca gène mais pas aussi vite.
Nous sommes d'accord, la question n'est plus là... (on s'en fiche maintenant, le mouvement est lancé)

Citation :
Nous n'avonr reussi aucun des blocages que nous
avions prévu sur mon lycée, et nous avons donc récupéré une bonne
centaine de lyceens ( pas beaucoup mais bon les autres avaient la
trouille) et sommes partis manifesté en ville.

Le problème des manifestations, c'est que, à moins que celle-ci passe juste devant le lycée, ou de faire des débreillages, ça ne se sait pas... C'était juste après le bloquage raté que vous êtes parti manifester?
Citation :
Tu es de mauvaise foi en disant qu´il n´y a que le blocage.
Je vous fais seulement part de mon expérience :
La dernière semaine de cours, aucun bloquage n'était organisé dans mon lycée...
Résultat : je n'ai pas vu l'ombre d'un semblant d'espérance de lutte pendant une semaine.
De plus je ne dis pas qu'il n'y a que le blocage, je dis que j'ai vu : j'ai attendu pendant une semaine, voir ce qu'on nous proposait pour montrer aux lycéens que la lutte n'est pas "morte" (comme le prétendent certains)

La répression n'est pas la raison pour laquelle je participe aux blocages de mon lycée, c'est juste que ça me donne envie de gerber, quand je vois les flics bloquer le Pont de Pierre, quand je vois les flics venir nous débloquer, quand je lit les témoignages de personnes blessés par des tirs de flash ball aux yeux, au ventre, à la cuisse (ne pouvant plus marcher par la suite), et bien d'autres endroits...
La répression qu'à subie la lutte n'a fait que nous donner plus de rage, et nous en sommes venus à des modes "extremistes"

Citation :
Alors bat toi même contre le pape, si vous ne faites pas la part des choses jamais le mouvement sera compris.
Et quand nous battrons nous contre la répression? Quand le pouvoir totalitaire sera en place?
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 24
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Dim 6 Jan - 20:03

Citation :
Le problème des manifestations, c'est que, à
moins que celle-ci passe juste devant le lycée, ou de faire des
débreillages, ça ne se sait pas... C'était juste après le bloquage raté
que vous êtes parti manifester?

Oui, a chaque fois que l'on bloque on nous retire les poubelles et on se prend des menaces des flics ( dans une villle aussi petite que la notre c'est trés etonnant, je
n'imagine pas ce que vous devez subir vous dans les grandes villes,
enfin vous devez etre plus nombreux que nous.), et c'est une fille quia décidé de nous regrouper et pas de rentrer en cours car le blocus avait raté.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 16:44

Pour rendre les blocages plus démocratiques ne pourrait-on pas passer dans toutes les classes afin de faire voter tous les lycéens ? Evidemment après avoir organisé des AG où tous les lycéens auraient été invités afin de mieux les informer. Quant au principe même de blocage, je ne le critique pas. Au contraire je le reconnais pleinement comme un moyen d'action. Il est sûr que c'est en gênant qu'on attire l'attention sur soi et sur ses revendications, hélas ! Ce que je critique, c'est son utilisation trop tôt dans le mouvement (selon moi) et excessivement. Comme j'ai déjà dû le dire, c'est un moyen extrême à n'utiliser qu'en dernière occasion, surtout pour un blocage durable. A la limite on peut bloquer provisoirement (pas plus d'un jour et encore...) pour attirer plus de mondes de manifestation mais pas les étirer sur une semaine. Au fait Taddeus, 50 universités bloqués sur 80, ça veut juste dire qu'une majorité d'universités a été bloquées. Si elles ont été bloquées par une minorité d'étudiants, ça reste un mouvement minoritaire !

Au fait quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur vos revendications, contre quoi vous vous battez ? Parce que je commence à m'y perdre. Vous battez-vous encore contre la LRU ? Ou contre le Bac Pro en 3 ans ? La disparition du collège unique ? La fusion des Bac ? Les suppressions de poste ? La réforme de l'enseignement agricole (dont on pourrait me parler s'il vous plait. Je n'étais pas au courant.)

P.S. : Guilhem, je vois que tu as changé ton avatar. Quelque chose à voir avec l'intervention d'Arthur ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 26
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 16:49

Sur la réforme des bacs agricoles, je te renvoie à : http://la-jonquille.over-blog.fr/article-14661030.html
Tu as en gros résumé la plupart de nos revendications, ou du moins celles de la Jonquille !
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 24
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 18:34

En effet on pourait...
On peut tout faire.

Mais déjà, c'est compliqué (toutes les heures les élèves changent de salles), fatigant, et pénible...
De plus, les élèves sont avec les profs, et certains profs sont très stupides. Ca pourait donc conduire à un fichage des élèves pro-blocage par certains profs qui pouraient les saquer par la suite (je parle en mon expérience : ma moyenne de physique est passée de 15 à 11)

Pour nos revandications, http://lecrc.forumactif.fr/presentation-et-discussions-f44/article-sur-le-bac-unique-t2315.htm

PS: Max M. tu penses que nous sommes minoritaires?
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 26
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 18:46

Tout du moins minoritaire à réfléchir à ce que passe notre cher gouvernement et à essayer de penser des actions, mais bon par l'information on peut attirer du monde à notre cause et là je peux pas dire combien de personnes ça peut donner mais bon ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hoperesse
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 24
Ville : Val d'Oise
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 19:27

J'suis absolument d'accord avec Toto, un mot d'ordre : INFORMATION ! INFORMATION ! INFORMATION ! ^^
C'est la manière la plus délicate, la plus "sincère" et la plus efficace pour attirer du monde : afficher, discuter, les AG, les p'tites prises de parole... =)
Dites à n'importe qui : "bac unique (...)", j'pense qu'y'aura une certaine réaction quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 20:14

C'est compliqué... Si vous commencez déjà perdant, c'est sûr que vous n'avez aucune chance de gagner. Je ne pense pas que vous soyez minoritaire (bon ok, un brin ^^). Pour l'information, je suis d'accord. C'est la première chose à faire !! C'est pourquoi je vous demande de me renseigner sur vos revendications actuelles. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hoperesse
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 24
Ville : Val d'Oise
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 20:19

Max M. a écrit:
C'est pourquoi je vous demande de me renseigner sur vos revendications actuelles. ^^

Jonquille ne t'a pas éclairé ? On revendique toutes les nouvelles réformes éducatives. Le bac pro : 3 ans au lieu de 4, l'intention cachée de supprimer les BEP (ça j'avoue m'y perdre de plus en plus, on nous en sort tellement ><), le projet de bac unique, le projet d'autonomie pour les lycées, l'intention de supprimer le bac agricole et je crois avoir pas mal de choses là. Dites-moi si j'en oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 25
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 20:21

Citation :
Pour l'information, je suis d'accord. C'est la première chose à faire !! C'est pourquoi je vous demande de me renseigner sur vos revendications actuelles

Cherche bien avant de poser des questions. La liste des revendications se trouvent à plusieurs endroits sur le forum. Pas la peine de déranger les membres à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 26
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 20:34

"'intention de supprimer le bac agricole"

Je t'arrête de suite ! L'intention est de supprimer l'enseignement agricole PUBLIC. Nuance ! Aucune volonté de supprimer les bacs STAV, même si dans le public le niveau va diminuer fortement avec les réformes. Barnier juge que l'EAP, qui ne représente qu'un tiers de l'enseignement agricole total, est trop marginal, et doit donc être massivement supprimé... au profit du privé encore une fois !
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
Hoperesse
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 24
Ville : Val d'Oise
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 21:06

D'accord, autant pour moi ! Y a tellement d'réformes qu'on s'y perd, j'crois que je vais relire votre communiqué, de La Jonquille =). Juste, c'est quoi STAV ? Après, va p't'êt falloir arrêter le HS...
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 26
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 21:25

Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant : un bac technique agricole "fourre-tout" né d'une fusion de nombreux autres bacs nettement plus spécialisés, en 2005 je crois. Y'avait eu un mini mouvement de protestation caché à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
Eric
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 44
Age : 28
Ville : La Rochelle
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 21:31

Est-ce qu'il y a moyen d'avoir les sources pour la réforme du bac agricole svp ? Au moins une déclaration sur laquelle se baser pour les tracts/affiches... Pour la fusion des fillières L et ES aussi, je n'arrive pas à trouver d'articles citant explicitement un membre du gouvernement là dessus :s
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas61
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 108
Age : 26
Ville : Alençon
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Lun 7 Jan - 21:36

Pour la fusion des bacs L et ES, y'a pour l'instant que des déclarations implicites des recteurs et du ministre.
Pour les bacs agricoles, il y a entre autre cette note de service : http://www.snetap-fsu.fr/IMG/PDFPublic/2007-09-21_Prepa_rentree_2008_DGERN20072119Z.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://la-jonquille.over-blog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» les "nouvelles tribus" reportage c+
» Nous en plus petits
» Et si nous nous émerveillons avec de Merveilleux petits prodiges?
» Comment chauffer les petits pots ?
» Réutilisation de petits pots vides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: