COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM
Inscrivez-vous sur le forum pour y participer pleinement : "s'enregistrer" ! Faites-le découvrir à vos amis, partagez vos informations et vos idées. N'oubliez pas de vous présenter en quelques lignes. Bienvenue en Résistance !

COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM

Notre forum héberge depuis 2007 les discussions des Coordinations nationales lycéennes, lors des mouvements lycéens, indépendamment de tout parti, syndicat ou courant politique particulier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexionLe blog du CRCSite officiel du CRCAdhésion en ligne au CRCFacebook | CRC

Partagez | 
 

 Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Ven 4 Jan - 13:49

Rappel du premier message :

Vous voulez pas passer pour une minorité d'extrême gauche ? Mais c'est pas la vérité ? Parce que, quand je vois ceux qui manifestent, c'est ce dont j'ai l'impression. Et quand je parcoure ce forum, cette impression est confirmée.

Mais je peux me tromper bien sûr (et on dirait que c'est ce que je fais Laughing)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Arthur_
Tout nouveau
Tout nouveau


Masculin Nombre de messages : 1
Age : 28
Ville : Nantes
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:13

Bonjour, donc je suis membre du bureau national de la FIDL.
Alors il est vrai qu'entre syndicat et coordination national, que sa soit étudiant
ou lycéen, il existe des divergences. Il est vrai qu'au sein de la coordination
national il y a de nombreux membre d'extrême gauche, tout comme il est vrai
qu'au sein des syndicats il y a de nombreux membres du ps (dont je ne fais pas
partis, au passage). On critique souvent les syndicats pour ne pas être
représentatif, mais dans ce cas soyez réaliste la coord non plus ne l'est pas.
Tous ensemble, nous le sommes. Les syndicats ont l'avantage de travailler tout
au long de l'année et sur divers problèmes, pas seulement les lois
catastrophiques du gouvernement de naboléon. Au début d'année nous avons permis
à de nombreux lycéens de retrouver un établissement par exemple. Je pense que
nous ne pouvons pas être toujours d'accord mais c'est uniquement en échangeant
et en se concertant qu'on a une chance de mobiliser les lycéens et de permettre
de créer la situation pour un vrai mouvement social. Je ne pouvais qu'être en
désaccord avec le fait que certains appelaient à une lutte commune durant la
LRU. Certes je soutenais le mouvement cheminot et fonctionnaires, j'allais
d'ailleurs aux manif mais en tant que citoyen. Par contre je pense qu'il est
important pour se faire entendre que les revendications soient bien distinctes
et que donc il n'y ai pas de manif inter professionnelles.
Bref tout ça pour dire que je ne suis pas anti coordination, alors ne soyez pas
non plus anti syndicats, un peu de respect ne fait pas mal et de toute façon
nous avons un ennemi commun.
En espérant être compris,

Arthur

PS : au passage ça m'agace que de nombreuses personnes utilisent
l'image du che sans rien savoir de sa vie. Donc je vous conseil les
deux tomes De Paco Ignacio II c'est une biographie ultra documentée sur
le ché Wink
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:26

Citation :
PS : au passage ça m'agace que de nombreuses personnes utilisent
l'image du che sans rien savoir de sa vie. Donc je vous conseil les
deux tomes De Paco Ignacio II c'est une biographie ultra documentée sur
le ché
A mes si tu veux des livres sur le Che c'est pas cela qui manque, y'a " Le socialisme et l'homme" écrit pas le Che, " ecrits sur la revolution" écrit par lui, " Souvenir de la guerre revolutionnaire Cubaine" encore de lui et j'en passe tellement il y'en a. Je sais pas, je me suis senti un peu visé donc voila je te répond, ça te convient ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:28

Oups la phaute immense que j'ai fait, "mes" a la place de "mais", excusez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9064
Age : 26
Ville : Grand Ouest
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:28

Je reviens pour participer à ce débat qui est certes intéressant mais surtout une perte de temps par rapport à notre travail qui pendant ce temps n'avance pas. Mais comme nous sommes là pour nous expliquer (même si tous les points de vue ont déjà été exprimés), alors c'est reparti.

Citation :
c'est votre manière de faire,
votre manière de casser les choses

A expliciter. Ca devrait pourtant te plaire que des lycéens s'intéressent à la politique et se retrouvent pour discuter mais tu as peut être un argument pertinent.

Citation :
votre volonté de faire la révolution

Terme qui n'est jamais utilisé dans nos documents, parfois dans les discussions c'est vrai, mais où est le problème ?

Citation :
En venant ici, je ne me sens pas dans un forum de lycéensmais plustôt dans un forum anti-sarko.
Il suffit de voir la boutique, que des bouquins anti-sarko.

La boutique est celle du Comité de Résistance Citoyenne, indépendant de la Coordination Nationale Lycéenne, organisation informelle, indépendant, llibre, pacifiste et démocratique. Mais tu as certainement raté un épisode pour ne pas t'en être rendu compte. Et pour plus d'informations, cette boutique ne fonctionne actuellement pas, nous ne gagnons donc rien avec. Elle est censée financer le site internet.

Citation :
Certains prône, ici, la démocratie alors que Sylvain,tu cherches à nous faire taire avec tes règles qui limite notre parole.

Si c'était le cas tu ne pourrais pas dire ça ! Il faut simplement respecter les règles de ce site et certains propos tenus inadminissibles n'ont même pas été édités. Encore une fois j'attends des preuves ! (si ça ce n'est pas essayer de nous discréditer !).

Citation :
Enfin, que vous soyez pour ou contre ce que je dis cela n'empêche pas un dialogue entre nous. On peut ne pas être d'accord mais on peut se parler, non ?

Ce sujet est prévu pour. Merci de ne pas polluer le reste du forum avec des messages Hors-Sujet.

Citation :
PS : Arrêtez de nous faire croire (ou du moins essaié) que 15 personnes font ce que des milliers d'étudiants souhaitent.

Arrêtez de nous faire croire que nous sommes 15, arrêtez de critiquer ceux qui agissent, arrêtez de discréditez ceux qui prennent des initiatives, ce n'est pas eux qu'il faut attaquer ! Vous vous trompez de combat.

Citation :
laisser la s'exprimer merde!!!

C'est qui "elle" Question

Par pitié, ne parlons plus de politique politicienne, restons unis malgré la diversité de nos opinions, défendons ensemble notre but commun.
Revenir en haut Aller en bas
http://lecrc.canalblog.com/
Eric
De passage
De passage


Masculin Nombre de messages : 44
Age : 28
Ville : La Rochelle
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:30

Si nous critiquons à ce point les syndicats, c'est que nous avons de bonnes raisons. Sans partir dans des débats idéologiques, il y a des faits précis. Je ne dit pas que les syndicats sont inutiles, au contraire, en dehors des luttes, ils permettent de défendre nos interets, tout au long de l'année. Mais à coté de ça, ils vont négocier avec le gouvernement en défendant leurs revendications, non-représentatives de l'ensemble des personnes mobilisées. Le président de l'UNL 17 par exemple, se permet de reprendre le mouvement Rochelais, tout en ne participant que sporadiquement aux manifs ("Vous êtes ridicules, une manif par semaine suffit amplement !"). L'UNEF envoie un membre du BN pour "surveiller" le mouvement étudiant et s'empresse de casser le mouvement au nom des pseudos avancées obtenues. Les syndicats défendent des interêts corporatiste alors que bien souvent nos revendications vont au-delà. Le clivage coord/syndicats n'est pas créée par la coordination, il ne faut pas se tromper ! Il faut s'unir, alors écoutez nous plutôt que de vouloir nous faire passer pour des fouteurs de merde extrémistes...
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:44

Au niveau des syndicats je ne me prononcerai pas a ce sujet. Le "elle" c'est soit adnane ( c'est un ga mais bon il a pu faire une phaute) soit hoperesse mais elle s'exprime librement donc je ne vois pas le rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 27
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:45

Bon, dans tous les cas la globalisation est inutile.
Nous le voyons selon les syndicalistes leur avis sur le mouvement change, peut être est-ce dû à leur autre expérience voir à une autre vision du monde, à un monde qu'ils se sont résigné à voir apparaître ou alors à un monde qui leur convient ?
Je peux pas répondre je ne le sais pas mais ce sont les hypothèses qui me viennent à l'esprit.
Sans doute plutôt que de discuter dans l'adversité faudrait il trouver un consensus général.
Sans doute faut-il arrêter d'utiliser des arguments infondés.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 13:54

Citation :
Par pitié, ne parlons plus de politique
politicienne, restons unis malgré la diversité de nos opinions,
défendons ensemble notre but commun.

Je suis daccord avec toi, c'est sur que si nous continuons comme ça notre mouvement n'ira pas loin du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 14:05

Que je me hais lorsque je vous entends, que j'ai l'impression d'appartenir à l'UNI (sans dire le moindre mal de cette association) et d'appeler à l'arrêt de toutes les grêves.

Je tiens à dire que je suis de gauche, tout comme vous, même si je ne pense pas exactement comme vous. Je me suis emballé dans mon dernier message et je tiens à présenter mes plus plates excuses pour les propos que j'ai tenu qui ne représentent pas exactement ce que j'ai dit. Je tiens aussi préciser que, certes, oui, je fais encore partie officiellement de l'UNL, mais je ne représente que moi-même.

Vous ne représentez que vous, comme les syndicats ne réprésentent
qu'eux (et encore... il y a parfois des désaccords entre la base et la
tête). Mais même ensemble, on ne peut pas dire qu'on représente tout le
mouvement lycéen. Comme on l'a dit, la plupart des lycéens mobilisés
sont apolitiques et n'appartiennent à aucune organisation. Donc
personne ne devrait avoir la prétention de représenter tous les lycéens
mobilisés.

Ce qui me gêne, c'est plus sûrement vos méthodes que vos idées (bien qu'évidemment les deux soient liés). Ce qui me gêne surtout dans ses méthodes, c'est leur extrêmisme, un extrêmisme qui pourrait bien nuire au mouvement lycéen. Je me fous que vous soyez marxistes, guevaristes, guesdistes, possibilistes, emmanuellistes, hollandistes, buffetistes, laiguilleristes ... Vous pensez ce que vous pensez et tant mieux pour vous !

Quand, en effet, les négociations débouchent sur des résultats stériles, quand le gouvernement semble ne pas écouter les révendications des manifestants, mais aussi quand on est en position de faire plier le gouvernement et d'instaurer un réel rapport de force, alors oui, il faut continuer. Les avancées obtenues par l'Unef est plus qu'insuffisantes. Sur la LRU, tout le monde s'entendra sur ce point (je pense ^^), l'Unef a été plus que pitoyable et a montré un terrible manque de représentativités des étudiants et de leurs revendications. Par contre, ce qu'ont obtenu les syndicats lycéens, bien qu'évidemment imparfait (hélas, la perfection n'est pas de ce monde. C'est son imperfection qui le caractérise et le rend si beau et intéressant ! ), pouvait être considéré comme satisfaisant.

Continuer à manifester alors qu'on est plus qu'une dizaine de personnes dans la rue ; bloquer les universités et les lycées dès le début du mouvement alors que le blocage est une action extrêmiste, à n'utiliser qu'en dernier recours, c'est-à-dire vers la fin du mouvement; voilà ce que je critique ! Voilà ce que je trouve idiot et voilà ce dont j'ai peur car capable de nuire au mouvement lycéen et aux futurs luttes. Car oui, je ne nie pas l'importance des luttes et des mobilisations lycéennes. Je me suis battu contre le CPE, je me suis battu contre les suppressions de postes incessantes dans l'Education Nationale, je me suis battu contre toutes les lois infâmes du gouvernement et je suis encore prêt à me battre. Mais il y a un moment où il faut savoir s'arrêter, il y a un moment où continuer à se battre ne sert plus à rien si ce n'est pas à décridibiliser le mouvement lycéen et nuire au rapport de force qu'on essaye d'établir le gouvernement.

P.S. : Juste un petit conseil. Vous feriez bien de séparer les deux forums car pour l'instant cette union prête à confusion et sucite donc des erreurs, tout à fait compréhensibles. Je pensez que vous gagnerez beaucoup, au moins en clareté, à faire cette petite opération. La preuve que je ne suis pas un ennemi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 14:13

Citation :
Mais il y a un moment où il faut savoir
s'arrêter, il y a un moment où continuer à se battre ne sert plus à
rien si ce n'est pas à décridibiliser le mouvement lycéen et nuire au
rapport de force qu'on essaye d'établir le gouvernement.
Je te rejoins quand meme un peu sur ce point . Il faut eviter que le mouvement se finisse comme en 1999.
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 14:18

Hum juste un truc, le
Citation :
PS : au passage ça m'agace que de nombreuses personnes utilisent l'image du che sans rien savoir de sa vie. Donc je vous conseil les deux tomes De Paco Ignacio II c'est une biographie ultra documentée surle ché
, on doit le prendre comment qu'en on a une image du che comme photo perso ?
Revenir en haut Aller en bas
Hoperesse
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 25
Ville : Val d'Oise
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 14:19

Max M, merci pour ce message d'excuses et merci pour le reste du message. Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on ne représente que nous-mêmes. Je suis contre la représentation par des délégations minimes, personnellement... Et puis, la CNL ne représente pas TOUS LES LYCEENS, mais on espère représenter par la participation des lycées eux-mêmes un maximum de lycées dans toute la France. Parce que l'idée de ce système, c'est d'UNIR toutes nos forces et pas de représenter à titre minoritaire Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 14:56

En 1999 ? Je n'y étais pas alors...

Je suis content en tout cas que vous appréciez un peu mieux ce message que le précédent.

P.S. : Guilhem, tu sais que tu peux ajouter quelque chose à un de tes messages en l'éditant ? Ca éviterait les doubles posts. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 27
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 14:56

Voilà un message que l'on préfère lire Wink

Le blocage solution extrême je pense qu'on est tous d'accord sur ce point, mais quand on voit qu'on ne prône pas les blocages du moins dans l'immédiat il n'y a pas de problème, si les revendications sont claires et que le gouvernement accepte d'avancer avec nous dans un sens égalitaire et social je ne pense pas que l'on doive aller jusqu'au blocage, ce serait d'ailleurs la meilleur des choses pour nous tous.
C'est aussi pour ça qu'à la suite d'une réunion avec le la ou les ministres si nos revendications n'ont pas abouties on ne peut pas se déclarer satisfait des avancées (même si on peut signaler qu'il y en a eu évidemment Wink ), c'est tout.
Après si on nous ignore quand on est à ce stade des revendications c'est là que le mouvement est obligé d'aller plus loin ...

Sinon pour le forum dans l'administration il doit être possible de séparer un peu plus celui du CRC mais c'est la seule chose de faisable je pense ...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Membre hyper-actif
Membre hyper-actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 2944
Age : 96
Ville : Montpellier
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 15:03

Tõtõ a écrit:
Voilà un message que l'on préfère lire Wink

Le blocage solution extrême je pense qu'on est tous d'accord sur ce point, mais quand on voit qu'on ne prône pas les blocages du moins dans l'immédiat il n'y a pas de problème, si les revendications sont claires et que le gouvernement accepte d'avancer avec nous dans un sens égalitaire et social je ne pense pas que l'on doive aller jusqu'au blocage, ce serait d'ailleurs la meilleur des choses pour nous tous.

nous sommes dans une situation extreme, ça fait deux mois...
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 27
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 15:16

Oui je sais c'est pour ça que j'étais pour le blocage de mon lycée au début, mais vu qu'on veut relancer le mouvement on peut pas de suite partir dans l'extremisme dans les lycées ça sert à rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Adnane
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Ville : Académie de Strasbourg
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 16:32

Bon je vais reprendre le message de Max et appuyer certaines choses. (on pense souvent de la même facon ^^)


Que je me hais lorsque je vous entends, que j'ai
l'impression d'appartenir à l'UNI (il est loin d´être de l´UNI ^^ tout comme moi) (sans dire le moindre mal de cette
association) et d'appeler à l'arrêt de toutes les grêves.

Je
tiens à dire que je suis de gauche, tout comme vous, même si je ne
pense pas exactement comme vous.
Je me suis emballé dans mon dernier
message et je tiens à présenter mes plus plates excuses pour les propos
que j'ai tenu qui ne représentent pas exactement ce que j'ai dit. Je
tiens aussi préciser que, certes, oui, je fais encore partie officiellement de l'UNL, mais je ne représente que moi-même. J´appartiens à la FIDL mais je m´entends très bien avec Max car comme il l´a si bien dit on ne représente d´abord que soi-même.

Vous ne représentez que vous, comme les syndicats ne réprésentent
qu'eux (et encore... il y a parfois des désaccords entre la base et la
tête). Mais même ensemble, on ne peut pas dire qu'on représente tout le
mouvement lycéen. Comme on l'a dit, la plupart des lycéens mobilisés
sont apolitiques et n'appartiennent à aucune organisation. Donc
personne ne devrait avoir la prétention de représenter tous les lycéens
mobilisés.


Ce
qui me gêne, c'est plus sûrement vos méthodes que vos idées (bien
qu'évidemment les deux soient liés). Ce qui me gêne surtout dans ses
méthodes, c'est leur extrêmisme, un extrêmisme qui pourrait bien nuire
au mouvement lycéen. C´est cela qui me dérange. On est d´accord sur la LRU mais vos modes d´actions laisse à désirer.
Je me fous que vous soyez marxistes, guevaristes,
guesdistes, possibilistes, emmanuellistes, hollandistes, buffetistes,
laiguilleristes ... Vous pensez ce que vous pensez et tant mieux pour
vous !

Quand, en effet, les négociations débouchent sur des
résultats stériles, quand le gouvernement semble ne pas écouter les
révendications des manifestants, mais aussi quand on est en position de
faire plier le gouvernement et d'instaurer un réel rapport de force,
alors oui, il faut continuer.
Les avancées obtenues par l'Unef est plus
qu'insuffisantes. Sur la LRU, tout le monde s'entendra sur ce point (je
pense ^^)
, l'Unef a été plus que pitoyable et a montré un terrible
manque de représentativités des étudiants et de leurs revendications.
Par contre, ce qu'ont obtenu les syndicats lycéens, bien qu'évidemment
imparfait (hélas, la perfection n'est pas de ce monde. C'est son
imperfection qui le caractérise et le rend si beau et intéressant ! )
,
pouvait être considéré comme satisfaisant.

Continuer à
manifester alors qu'on est plus qu'une dizaine de personnes dans la rue
; bloquer les universités et les lycées dès le début du mouvement alors
que le blocage est une action extrêmiste, à n'utiliser qu'en dernier
recours, c'est-à-dire vers la fin du mouvement; voilà ce que je
critique !
On en revient encore une fois à la forme de vos actions qui pour ma part me dérange. Voilà ce que je trouve idiot et voilà ce dont j'ai peur car
capable de nuire au mouvement lycéen et aux futurs luttes. Car oui, je
ne nie pas l'importance des luttes et des mobilisations lycéennes. Je
me suis battu contre le CPE, je me suis battu contre les suppressions
de postes incessantes dans l'Education Nationale, je me suis battu
contre toutes les lois infâmes du gouvernement et je suis encore prêt à
me battre. Mais il y a un moment où il faut savoir s'arrêter, il y a un
moment où continuer à se battre ne sert plus à rien si ce n'est pas à
décridibiliser le mouvement lycéen et nuire au rapport de force qu'on
essaye d'établir le gouvernement. Oui ! Important ^^


En gros, on ne cherche pas à vous discréditez, pas du tout. Mais a parler des formes que vous voulez donner aux actions. Certaines peuvent faire "tâches" et nuire à tout le mouvement. Quand on cherche à s´unir, il faut penser à l´ensemble des âmes mobilisés.
Je pense qu´on est unis sur le fait que la LRU est mauvaise mais je répète encore une fois mais c´est la facon dont vous abordez la chose qui à mes yeux ne convient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Tõtõ
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Age : 27
Ville : Nantes
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 16:36

Peut être qu'en présentant notre façon d'aborder les choses et de dire ce qui vous gêne clairement ne nuirait pas à la communication Wink
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 16:55

Citation :
P.S. : Guilhem, tu sais que tu peux ajouter quelque chose à un de tes messages en l'éditant ? Ca éviterait les doubles posts. ^^
Merci j'étais pas au courant lol! .

Au niveau de 1999, je viens de retrouver un article de journal, si vous voulez je vous le tape, dites le moi.
Revenir en haut Aller en bas
taddeus
Visiteur habitué
Visiteur habitué


Masculin Nombre de messages : 346
Age : 25
Ville : Bordeaux
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 17:00

attention ! Il ne faut pas confondre représentativité et souverainetée.


En effet, on ne peut pas dire que la coordination nationale lycéenne est "représentative", car tous les lycées n'y sont pas représentés.
Mais elle n'en est pas moins souveraine, comme une Assemblée Générale (beaucoup plus même), car tous les lycéens y sont invités.
Je pense donc que les décisions issues de la CNL REPRESENTE TOUS les lycéens.

Après sur les modes d'action, faut pas non plus exagérer. Depuis maintenant 2 mois nous luttons, et la situation est la même pour le gouvernement : la LRU est là.
Alors, oui, nous sommes montés très vite, car nous pensions que la situation était la même que lors du CPE, ce qui, je le reconnais, fut une erreur de notre part.
Mais, je ne vois pas pourquoi aujourd'hui, les gens pensent que, la lutte est "enterrée", alors que la loi est toujours là, et que sa copine arrive... (a la dernière manif à Bordeaux, nous étions un bon millier O-o la dixaine)
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 18:13

D'accord ça fait un moment que le mouvement, vous pouvez dire qu'il est légitime de bloquer. Mais ce n'est pas aujourd'hui que les lycées ont commencé à être bloqués. Ils l'ont été dès le début du mouvement ! Le 20 novembre, lors de la première manifestation contre la LRU, des lycéens du moins, il me semble, plusieurs lycées étaient déjà bloqués (A Paris, Monet et Voltaire au moins). Etait-on déjà dans une situation extrême ?

Au niveau des blocages d'ailleurs, autre point qui, personnellement, me gêne : Comment les justifiez-vous ? Je ne veux pas parler des raisons pourquoi vous les faisez (ça, je le sais déjà, merci) mais de leur légitimité, c'est-à-dire s'ils sont vraiment démocratiques. La plupart du temps, ils sont votés en AG. L'AG est sans doute souveraine, si je te comprend bien Taddeus, mais rarement représentative. Et ce n'est pas forcément de la faute de ceux qui l'organisent d'ailleurs. Ne viennent que ceux qui sont un peu intéressés (quelle que soit leur opinion sur le sujet) et la grande majorité manque donc. Enfin... Je ne sais pas exactement comment vous faîtes.

Quant aux avancées obtenues, en quoi ne sont-elles pas satisfaisantes ? Certes la LRU est là mais si les principaux dangers qu'elles contenaient ont disparus, si elle a été quasi vidée de sa substance et n'est plus qu'une carcasse vide, en quoi est-elle un problème ?

P.S. : Taddeus, je ne comprend pas très bien ton raisonnement visant à expliquer que les décisions issues de la CNL représentent tout le monde. Guilhem, l'article en question m'intéresse bien.
Revenir en haut Aller en bas
Adnane
De passage
De passage
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Ville : Académie de Strasbourg
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 18:22

Citation :
Je pense donc que les décisions issues de la CNL REPRESENTE TOUS les lycéens.

Ne tombe pas dans l´abus quand même. Tu te discrédites tout seul.
Tous les lycéens ne sont pas contre la LRU, certains sont pour.
Car dire le contraire serait un gros mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Oui-Oui
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent
avatar

Masculin Nombre de messages : 143
Age : 29
Ville : Nantes
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 18:43

Max M., ceux qui ne viennent pas en AG, c'est qu'ils en ont rien à foutre, donc on va pas ensuite dire "les pauvres ils n'ont pas pu décider ils n'étaient pas la".
Et bien ceux qui ont envie de se bouger pour l'avenir général de la société, ils le font, ceux qui en ont rien à foutre et qui veulent juste travailler, pour leur interet personnel, on va pas pleurer sur leur sort !
Revenir en haut Aller en bas
Guilhem
Visiteur fréquent
Visiteur fréquent


Masculin Nombre de messages : 138
Age : 25
Ville : Bagneres de Bigorre
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 20:13

Citation :
Max M., ceux qui ne viennent pas en AG, c'est
qu'ils en ont rien à foutre, donc on va pas ensuite dire "les pauvres
ils n'ont pas pu décider ils n'étaient pas la".
Et bien ceux qui ont
envie de se bouger pour l'avenir général de la société, ils le font,
ceux qui en ont rien à foutre et qui veulent juste travailler, pour
leur interet personnel, on va pas pleurer sur leur sort !
Oui mais moi je voulais venir, mais paris c'est trop trop loin !
Revenir en haut Aller en bas
Max M.
Visiteur habitué
Visiteur habitué
avatar

Masculin Nombre de messages : 224
Age : 26
Ville : Yvelines
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   Sam 5 Jan - 22:45

Ce qui ne viennent pas ne sont peut-être pas assez courant et ne savent pas à quel point cela les concerne et est utile. Et si tu pense comme ça, Oui-Oui, ils vont continuer à penser ça, ne viendront pas manifester et c'est comme ça que tu manques de ramener des gens dans le mouvement. Il faut aller vers eux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous serions des "petits rebelles d'extrème gauche"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» les "nouvelles tribus" reportage c+
» Nous en plus petits
» Et si nous nous émerveillons avec de Merveilleux petits prodiges?
» Ateliers d'anglais pour les petits - à Morestel
» oune video eud tcheu nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COMITÉ DE RÉSISTANCE CITOYENNE | FORUM :: ACTUALITÉS :: DÉBATS ET IDÉES-
Sauter vers: